Urbanbike

Recherche | mode avancée

Mobilité électrique et déplacements urbains… et plus, si affinités

Les séniors à fond !

dans ailleurs | bosser n’importe où | brompton | dans mon bocal | vieillir | voir
par Jean-Christophe Courte

le grand vainqueur cet été dans mon coin de Bretagne est, sans contestation possible, le vélo électrique. Absolument !

À fond sur les pédales de mon Brompton dans les cotes, très (très…!) agaçant (…voir plus !) de se faire dépasser par plus vieux que soi, l’air détendu, pédalant à peine dans la montée pourtant fort raide !

Et sans transpirer !

Hormis le gros bloc noir sur le porte-bagage, un léger bruit de soucoupe volante (!) rappelle qu’ils sont dopés à la fée électrique ! Tricheurs !

Mais c’est qu’ils vous nargueraient presque en vous dépassant, sans aucun respect pour mes derniers cheveux blancs !

Je ne sais si c’est le contexte mais quelques expressions du Capitaine Haddock me reviennent illico en mémoire !

Ectoplasme à roulettes, concentré de moule à gaufres, frère de la cote (de circonstance !), cyclotron, anacoluthe, galopin, ornithorynque, tonnerre de Brest !

Ben alors, Monsieur Brompton ?

J’ai bien vu chez mes amis des Vélos parisiens une option pour électrifier nos Brompton en attendant que ce constructeur sorte enfin sa version “originale” à… un prix1 que je n’ose imaginer.

D’autant que la concurrence est là → folding electric mate ebike cruises at 35 km/h

reduc-450

Mais il est clair que c’est une excellente solution sur un territoire au relief tourmenté2 et en n’étant plus de première jeunesse, un excellent exercice au quotidien !

Ceci avec une dalle solaire pour recharger les batteries (ou une mini éolienne, pas délirant sur une île), c’est la solution idéale pour de courts trajets (…10 bornes, aller et retour max) avec ou sans pluie, histoire d’aller faire ses courses… Ou filer à proximité d’un chemin côtier !

De plus, l’autonomie s’allonge, les batteries se rechargent plus vite et l’on peut quand même (!) agir sur les pédales, se propulser sans assistance en utilisant ses guiboles et faire un minimum d’efforts pour rester dans une forme quasi olympique !

Bref, entre vélo et marche (…et natation dans une eau fraiche !), vous voilà pratiquement partis pour 100 ans ! Enfin, ça se discute…

Chouette alternative à la voiture sans oublier les versions Cargo pour trimballer les courses ou des gamins ! Bon, vu pas mal de remorques également !


  1. 1 ou 2 reins ?! 

  2. Si, si, ça descend mais, fatalement, ça monte ! 

le 31/08/2016 à 16:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Heuuuu… c’est quoi cet additif alimentaire ? |adapté à iOS 10

S'informer pour s'éviter allergies et intolérances

dans ailleurs | dans mon bocal | groummphh | iOS | pratique | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Oui…!! La version 4.1.0 de Food Additives ⚑ (…ou Additifs alimentaires (Numéros E)) vient de sortir et fonctionne sous iOS 9 et 10…

Mise à jour gratuite pour tous les possesseurs de la version précédente…

reduc-450

  • À gauche | il suffit souvent de renseigner le chiffre (le fameux E quelque chose obligatoirement inscrit sur l’étiquette au dos dans les mentions de la composition du produit)…
  • À droite | ou de parcourir la liste…

Cette application vous permet de connaître de suite les vertus (sic…!) de tous les additifs aux numéros commençant par la lettre E. Et savoir, du coup, quels sont les produits ajoutés dans tel plat cuisiné ou préparation industrielle, telle boite de conserve, crème glacée ou charcuterie. Héhé…! De belles découvertes…!

reduc-450

  • Chaque additif possède une fiche explicite et affiche son niveau d’intolérance, les risques (surprise, surprise…!) pour l’organisme… Mais pas que cela…

reduc-450

  • une option de tri est proposée pour filtrer par numéro, alphabétique ou dangerosité…

À vous de faire l’inventaire des bocaux, conserves de vos placards, passer au crible le contenu de votre réfrigérateur (…et de tous ces produits prêts à l’emploi) et étudier ces mentions écrites en tout petit…

Il vous reste comme solution astucieuse de faire le marché, acheter des produits non transformés que vous cuisinerez, des ingrédients produits non loin de chez vous (et de saison…!) pour vous éviter quelques crampes d’estomac… Maintenant, chacun se suicide comme il veut…

Nb : Oui, j’ai repris en partie mon billet de décembre 2015 avec de nouvelles copies d’écran

le 31/08/2016 à 13:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Pas de trève pour les applications de prise de notes

De belles surprises à court terme

dans bosser n’importe où | dans mon bocal | écrire | outils
par Jean-Christophe Courte

Avec la disparition de Vesper et les explications en série sur le pourquoi de leur retrait, nous pouvions nous attendre à une réduction des applications dans ce secteur très concurrentiel, voire apprendre au détour d’une brève que d’autres développeurs jetaient l’éponge.

Surprise, cela ne semble pas être le cas et, bien au contraire, de belles initiatives sont apparues dont, dernier en date dans la gestion des notes, l’épatant Nebo pour tous ceux qui, comme ma pomme, apprécient d’écrire à la main (même si ce billet est écrit sur Drafts 4 avec Stylus).

Mais d’autres produits s’annoncent dont une version 4 de iA Writer ou encore… Mais “chut”, j’ai promis de ne rien écrire avant le lancement de “biiip” !

Même Simplenote (…que je n’utilise pas) s’est mis au Markdown.

Mais ce qui est intéressant, c’est qu’entre Markdown et MultiMarkdown se glisse des variantes comme Markdown XL, le balisage propre à Ulysses. Et d’autres à venir.

Ce qui est amusant est de découvrir que l’engouement pour ce balisage1 est bien loin de se réduire et que ces variantes peuvent communiquer entre elles, l’utilisateur ne perdant pas dans la bataille ses fichiers texte qu’il peut ouvrir ci et là.

Plus amusant encore, ce ne sont pas de grosses structures mais bien des développeurs isolés, de petites structures qui font bouger les lignes.

Je suis reconnaissant à Ole de poursuivre, à son rythme, Editorial ; à Greg de muscler Drafts 4 ; à la petite bande ou 87m autour de Max et Marcus d’ajouter de nouvelles pièces à Ulysses ; à Oliver (malgré nos différents) de faire évoluer iA Writer ; à Paul de peaufiner Day One 2 mais aussi Jorge et ses acolytes de maintenir Byword, etc.

De plus, grâce à ces fichiers texte qui ne sont pas la propriété d’un seul produit, qui sont partagés sur les clouds, rien de plus facile que de passer d’une application à une autre. Et, de facto, de disposer de plusieurs outils “texte” dans son iPad, iPhone ou Mac.

Bref, j’ai du plaisir à écrire en changeant de stylo, de crayon, de qualité de papier …ou de traitement de texte.


  1. …cosmétique selon mes contradicteurs naguère 

le 30/08/2016 à 15:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Le Petit Robert pour tous les iOS

Une version 3 universelle et SplitView

dans bosser n’importe où | dans mon bocal | écrire | grospod | iOS | mémoire | outils | pratique | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Avertissement : ce billet recèle assurément quelques fautes d’orthographe ou de saisie mais cela ne m’empêchera pas d’évoquer cette chouette version 3 du Petit Robert — … avec retard, écrire ou conduire, il faut choisir !! — qui, pour l’occasion, débarque également sur iPhone au lieu de se cantonner au seul iPad.

Bonne surprise bien qu’attendu, le SplitView sur iPad (possibilité de découper l’écran en deux et donc de bosser sur un traitement de texte (par exemple) et ce Petit Robert…!

reduc-450

  • À gauche | Certes, il y a des dictionnaires proposés dans iOS…
  • À droite | Mais entre Drafts 4 et le Petit Robert, c’est ultra pratique…

Les possesseurs de la version précédente ont bénéficié d’une mise à jour gratuite et l’interface a été révisée pour alléger l’ergonomie générale. Bref, que du bon !!

Quelques copies d’écran

reduc-450

  • À gauche | Trouver un mot dans le presse-papier…
  • À droite | Toucher un mot qui défile sur l’écran (…et donc sujet à belle découverte…!)

reduc-450

  • À gauche | Entrer un mot même en l’orthographiant à l’arrache…
  • À droite | Ou en sélectionnant début de mot, toutes les chances de le trouver dans la seconde…

reduc-450

  • À gauche | Interactif ! Toucher un mot dans une définition et…
  • À droite | atterrir sur sa fiche avec… possibilité de retour…!

reduc-450

  • À gauche | Mais la partie de ping-pong peut se poursuivre via ces petites flèches : revenir au terme précédent ou…
  • À droite | découvrir un autre terme… Bref, pensez-y et revenez sur vos pas, baladez-vous…

reduc-450

À gauche | Sur iPad, n’hésitez-pas à modifier la surface des fenêtres (ok, sur un iPad Pro, c’est d’un confort inégalé) À droite | Et aussi à jouer de l’interaction comme sur le iPhone… Avec une différence…

reduc-450

  • À gauche | Le mot touché s’ouvre dans une fenêtre (…que l’on peut rendre plein écran)
  • À droite | Idem pour l’historique ou les favoris… Bien pratique pour revenir également sur nos précédentes recherches quelques jours plus tard…

reduc-450

  • Sur l’iPad toujours, une liste de pages pour plus d’informations…

reduc-450

  • À gauche | Et la possibilité de faire défiler classiquement les pages du dictionnaire (comme sur la version précédente — 1 et 2 — dédiée …à l’iPad)
  • À droite | Ou d’appeler les tableaux de conjugaison…

Alors, oui : ce dictionnaire a un prix (eh oui…!) mais reste un fabuleux outil au quotidien… Et pas que pour les étudiants…!

Pour notre part (j’évoque ma tribu…!), c’est notre juge de paix dès que l’on discute de l’origine d’un mot… C’est également l’occasion de chouettes découvertes dès que l’internet faiblit, que l’on a plus accès aux infos ou à Twitter (et plus accès au compte de @LeRobert_com…!). Du coup, comme dans mon enfance, on ouvre le dictionnaire…! Sauf que celui-ci ne pèse pas le poids d’un âne mort et se trimballe partout, même en mode compressé dans le métro…!

Bonne découverte et forte recommandation de notre part…

Je ne me relis pas, pas plus que je n’ai optimisé la taille des images… retour à la normale dans les 48 heures…

le 30/08/2016 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Première mise à jour de Nebo sous iOS

Notes manuscrites sous iPad Pro et export PDF

dans bosser n’importe où | dans mon bocal | écrire | iOS | vieillir
par Jean-Christophe Courte

À peine lancé, les développeurs poursuivent le peaufinage de cette application de prises de notes manuscrites !

Rien à dire : cette nouvelle version de Nebo ⚑ est remarquable, même si j’ajoute, en sus, ma propre pratique qui m’a peu à peu appris à mieux écrire pour être mieux reconnu !

reduc-450

Nebo comme Stylus ⚑ sont les seules applications à me décrypter alors que, moi-même, ai parfois bien du mal à me relire…!

reduc-450

Hormis l’export PDF qui s’avère confortable avec conservation des couleurs employées, niveaux et gras sans avoir besoin préalablement de convertir votre écriture en texte (idem pour l’export texte mais il marque une option Markdown), c’est l’ensemble du programme qui répond mieux ainsi que la plage des suggestions suite à une calligraphie hasardeuse.

Bon, reste à chaque utilisateur à se corriger, écrire plus lisiblement mais ça va dans le bon sens ! Mais n’oubliez pas que le PDF embarque les crobards, les diagrammes, photos ainsi que les équations…

Réservé aux utilisateurs de iPad pro et de Apple Pencil. Vous savez ce qu’il vous reste à faire…

le 27/08/2016 à 13:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Sous iOS, EyeEm vous guide dans le choix des mots clés

Après The Roll, un dispositif intégré

dans ailleurs | grospod | iOS | photographie | pratique
par Jean-Christophe Courte

la dernière mouture de l’application EyeEm ⚑ ajoute un dispositif bien pratique, un outil pour définir automatiquement les mots clés de chacun de vos clichés ! Je ne reviens pas sur EyeEm, j’ai du en causer ici précédemment…

Alors, en quelques copies d’écran…

reduc-450

  • À gauche | Vous choisissez dans la pellicule l’image souhaitée…
  • À droite | Vous retouchez l’image (pas mal de parfois juste la redresser) et appliquez (ou non…!) l’un des filtres (pour ma part, j’évite). Et cliquez sur suivant

reduc-450

  • À gauche | entrez une légende, verifiez que la localisation de l’image est la bonne… Puis appuyez sur Ajouter des tags
  • À droite | EyeEm se charge d’analyser l’image et déceler ce qui est dedans…

reduc-450

  • À gauche | Vous pouvez tout ajouter, en retrancher, en ajouter d’autres que ceux spécifiés puis partager…
  • À droite | Et l’image est transférée vers le serveur de EyeEm…

Bref, comme si l’application Eyeem The Roll ⚑ avait été intégrée mais sans l’option scoring… Pas mal…!

À suivre…

le 26/08/2016 à 21:25 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Et après, j’en fais quoi ?

Histoire de poubelle et de plage

dans ailleurs | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Chaque matin, une équipe de 2 gars fait le tour des plages pour récupérer bouteilles de bière vides (les apporter et les descendre, ça va… les remonter, trop dur, assurément…!), papiers gras, mégots et même serviettes périodiques…

reduc-450

Pour ma part, je regrette qu’il n’y ait pas une poubelle à l’entrée de chaque plage mais les habitués emportent toujours un sac et remontent les déchets chez eux, que du bon sens !

Pour faciliter la collecte, le bon réflexe, quelques commerces proposent ce qui suit !

reduc-450

Ce cône se plante dans le sable pour la stabilité et on peut y glisser quelques bâtonnets de glace, mégots éteints, emballages de bonbons. Après usage, il suffit de refermer le bouchon et le glisser dans ses affaires en remontant. Astucieux.

Mais c’est la suite qui serait délectable …si elle était inventée.

Une vendeuse du comptoir de la mer, interrogée par une cliente, lui explique le principe de ce récipient.

la cliente hoche la tête puis ajoute : “…et après, j’en fais quoi ?”

Et, sans attendre de réponse de la vendeuse, ajoute : “…je le jette à la mer ?”

Authentique. Et pathétique.

le 25/08/2016 à 15:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?