Urbanbike

Recherche | mode avancée

À la une…

Sept billets parmi d’autres…

dans groummphh
par Jean-Christophe Courte

reduc-450

Sommaire général | Index depuis 2003 | …À propos

le 15/05/2020 à 09:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Apple et rentrée universitaire 2021

iPad Air 4, Pencil 2 et même des AirPods

dans bosser n’importe où | écrire | grospod | pratique | usages
par Jean-Christophe Courte

Apple propose — pour quelques jours encore — aux titulaires d’une carte d’étudiant d’acquérir un iPad Air 4 et une paire d’AirPods pour un coût réduit, ces écouteurs étant offerts.
Je vous engage à ajouter (…histoire de bénéficier des 10% de réduction) un Pencil 2 qui viendra s’accrocher magnétiquement au iPad et se rechargera par la même occasion.

reduc-450

Après, il vous restera à écrire à la main via Griffonnage, la nouvelle option proposée dans les dernières versions d’iOS ou passer par Nebo.

Ma fille et moi avons rendu mon vieux iPad Pro grand écran de première génération (qui possédait encore une valeur substantielle de reprise) pour réduire sensiblement la facture finale.

Cet iPad perdait depuis quelques mois de l’énergie à l’utilisation même branché.

À l’arrivée, un iPad Air 4 doté de 256 Go, cet indispensable Pencil 2 et la fameuse paire d’AirPods… idéale pour ne pas se sentir attaché à l’écran. Une opération qui n’a, certes, rien de neutre mais confortable pour nos usages.

La recharge via un connecteur USB C et l’absence de Jack audio vous incite à accepter ces AirPods (…pour 100 € de plus, il est même possible de basculer vers la dernière version avec atténuation des sons extérieurs). Sans oublier une légèreté épatante, un écran un poil plus grand car bordures fines et des coloris assez gais au lieu du sempiternel gris argenté…

Sans oublier un processeur nettement plus rapide : traiter des clichés dans Pixelmator, voire les faire doubler de taille via la fonction adéquate dans cette application est quasi instantané.

reduc-450

Enfin, ajoutons une très, très bonne autonomie… même si l’objectif n’est pas d’épuiser la batterie quotidiennement.

C’est dit…

le 26/09/2021 à 14:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

2021-09-21 | brèves

Paul-Eu-Gazette style

dans voir
par Jean-Christophe Courte

De l’autre côté du miroir

Comme l’indique Tur, ces stéréotypes ont pour fonction de marquer la hiérarchie sociale qui situe la maîtresse de maison française culturellement et linguistiquement au-dessus de l’employée immigrée :

Lorsque Rambeauville-Nicole ou Fasquelle publient leurs manuels, leur démarche est tout à fait sérieuse et il s’agit d’aider aussi bien la maîtresse de maison que son employée. Mais toutes les deux ne sont pas au même niveau : si on insiste sur l’incapacité de Conchita à parler le français, il ne fait aucun doute que la maîtresse de maison française pourra, elle, s’exprimer dans un espagnol parfait, même si elle ne l’a jamais appris, à l’aide du seul guide ménager. La langue espagnole, à l’image des Espagnols, est considérée comme parfaitement accessible au premier Français venu, parce qu’elle serait moins riche. Ce discours est bien sûr à replacer dans un système de valeurs qui classe hiérarchiquement la France au-dessus de l’Espagne, cette hiérarchisation étant aussi une des fonctions d’un stéréotype.

Mais dans quelle mesure ces représentations des immigrées espagnoles dans la société d’accueil répondaient à une réalité, celle des femmes provenant de régions rurales d’Espagne, peu scolarisées et peu soucieuses de s’intégrer durablement ?

  • 2021-09-21 | De l’autre côté du miroir
  • urbanbike : Rappel des préjugés dans les années 60 vis-à-vis de ceux qui ont baigné dans une autre culture : ici Espagnols et Portugais… Cela perdure.

L’Observatoire photographique national du paysage : archive rétrospective et prospective des territoires

L’OPNP puise, en effet, son origine dans une reconnaissance de l’intelligence du regard du photographe, reconnu apte à articuler une compréhension sensible et technique des données immatérielles et matérielles qui font le paysage. Ainsi, évoquant l’expérience des premiers itinéraires (initiés alors que la méthode était encore en voie de conception), Caroline Mollie-Stefulesco constate que :

« Confrontés aux réalités du terrain, engagés dans un dialogue avec les aménageurs, ces artistes faisaient la preuve de la qualité de leur intuition, de leur capacité à traquer dans le paysage les signes révélateurs des valeurs d’une société, de ses aspirations, de ses dérives. Leurs images font office de miroir en renvoyant au regard ce qu’il évite souvent de voir. »

reduc-450

Marie Delaplace et Gwendal Simon, Touristes et habitants. Conflits, complémentarités et arrangements / Dominique Crozat et Daiane Alves, Le touriste et l’habitant

Après un propos introductif clair, l’auteur analyse deux cas. Le premier, plus consistant, est celui des résidents secondaires qui s’insèrent dans un processus de territorialisation qui les amène progressivement à se considérer comme des habitants et à en réclamer le statut. Certes, mais c’est aussi oublier qu’en moyenne, les résidences secondaires sont revendues tous les sept ans…

affordance.info: Facebook se délite en modérant ses “élites”.

Il n’existe que deux exemples d’une égalité stricte de parole dans l’histoire de l’humanité : celui de l’isegoria grecque (mais qui là encore ne concernait pas tous les citoyens) et celui du web des années 1989 (naissance officielle) à 1998 (arrivée de Google) où, comme l’expliquait alors Benjamin Bayart, “l’imprimerie avait permis au peuple de lire, internet va lui permettre d’écrire”. Mais là encore, tous et toutes n’avaient pas accès à internet et au web.

Alors quand on apprend que Facebook “triche” et modère différemment les comptes de personnalités (nous y reviendrons en détail) et quand je dis que tout le monde s’en doutait et l’expliquait, c’est par exemple le cas, pour rester sur deux exemples récents, des “erreurs” commises et corrigées lors de la suppression du compote Instagram d’Eric Zemmour ou de celui du prochain film d’Almodovar à cause de son affiche représentant un sein féminin.

Scientists created the world’s whitest paint. It could eliminate the need for air conditioning. | South China Morning Post

US professor Xiulin Ruan and his students created the substance, which has made it into the Guinness World Records book, to help combat climate change

The paint reflects 98.1 per cent of solar radiation while also emitting infrared heat, cooling surfaces without consuming power

QI, langage, comportement : les effets de la surexposition aux écrans chez les enfants

Les consignes d’Anne-Lise Ducanda sont d’une rigueur proportionnelle à la noirceur du tableau. “Il ne faut aucun écran de 0 à 2 ans”, assène-t-elle. “Après, les études montrent que c’est délétère à partir de 15 minutes par jour. Je préconise donc 30 minutes les mercredi, samedi et dimanche seulement de 2 à 6 ans.” L’idéal restant d’arriver à faire encore moins. “Il faut donner de bonnes habitudes dès le début, il faut des règles”, poursuit la spécialiste, fervente amatrice des contrôles parentaux et qui estime judicieux, par exemple, de mettre un chronomètre et de s’y tenir.

Pour les familles avec des enfants d’âges différents, pas question de laisser les petits profiter des largesses accordées aux grands. “C’est difficile à gérer”, reconnaît la spécialiste, mais on peut par exemple autoriser un adolescent à regarder les écrans lorsque son petit frère ou sa petite sœur fait la sieste ou se trouve hors du domicile. Et si Anne-Lise Ducanda est bien sûr contre la présence d’écrans dans la chambre, mieux vaut quand même ça plutôt qu’un écran que tout le monde regarde dans le salon indépendamment de son âge.

ENTRETIEN. « La consommation des classes populaires reste stigmatisée »

ENTRETIEN. « La consommation des classes populaires reste stigmatisée »

Pendant la crise sanitaire, il y a aussi eu des débats autour des objets et des commerces dits « essentiels »…

C’est un moment très intéressant pour une historienne de la consommation. On considère que les classes populaires ont « le droit » de consommer le nécessaire. Par contre, il ne faut surtout pas qu’elles consomment du luxe. Cette frontière entre nécessité et luxe est centrale dans la manière dont on lit moralement la consommation. Tout le monde a une idée préconçue sur ce qui est nécessaire, ce qui est du luxe. Mais quand on veut rentrer dans le détail, ça devient totalement impalpable. C’est le cas pendant la Première Guerre mondiale ; À un moment où il faut garantir une égalité sociale devant l’effort de guerre, l’État décide de mettre une taxe sur le luxe. Une liste de produits est faite et les gens sont révoltés. Des ouvriers disent : Pourquoi une canne à pêche, ça serait du luxe ? Ça peut nous permettre de manger !

Comme pendant la crise du Covid ?

Exactement, c’est ce qu’on a retrouvé au moment où il a fallu, dans les supermarchés, fermer les rayons dits « non essentiels ». La liste initialement prévue a subi énormément de réécritures parce qu’en fait, c’est très difficile. On y voit apparaître des stéréotypes de genre : le maquillage était non nécessaire mais les couleurs pour se teindre les cheveux l’étaient. Le tout, annoncé par un homme de plus de 60 ans, le Premier ministre, Jean Castex. C’était très intéressant parce qu’on voit bien que ça dépend du point de vue de l’observateur.

Les conséquences des grands incendies sur les océans / Un pas de plus vers la création de cellules de synthèse

Depuis une dizaine d’années, on voit une émulation dans la recherche pour créer de cellules artificielles. L’idée est d’essayer de synthétiser des cellules, en essayant de reproduire les propriétés des cellules vivantes. Une des fonctions fondamentales des cellules vivantes est de savoir contrôler l’import et l’export de molécules à travers leur membrane cellulaire. Cette machinerie moléculaire est appelée le transport actif et permet de stocker de l’énergie métabolique et d’extraire les déchets. Une équipe américaine a été capable de reproduire cette propriété-là. Les chercheurs ont créé ce qu’ils appellent des « cell mimics » - des mimes de cellules qui ont la taille d’un globule rouge (nous sommes à l’échelle submicrométrique) - qui sont créés à partir de polymères, sans aucun matériau biologique.

Covid-19 : les traumas psychologiques post-réanimation

Au début de l’entretien, Khaled se veut rassurant. Il va bien, assène-t-il. La santé, l’appétit, tout va bien. Mais il enchaine aussitôt sur “les images traumatiques qui traversent mon esprit, les sons qui me rappellent mon hospitalisation, ce sont des flashs. Il y a de temps en temps des petits cauchemars ou des moments de panique. Mais c’est très court”, croit-il minimiser.

L’ADN environnemental pour décrire la biodiversité - Sciences et Avenir

L’ADNe fait donc la preuve de sa grande utilité pour détecter la présence des espèces dans des écosystèmes difficiles à explorer, qu’ils soient terrestres, aquatiques ou maritimes. Cette technique a vu le jour en 2008 avec les progrès de l’amplification de l’ADN qui permet de restaurer une empreinte génétique à partir de quelques fragments. La suite s’apparente à la police scientifique. Une fois l’ADN amplifié et séquencé, il est comparé à une base de données où figurent l’empreinte des espèces. Cette méthode est aujourd’hui utilisée par les gestionnaires des populations de cétacés ou les administrations de parcs nationaux ou encore, en France, par les agences de l’eau qui peuvent ainsi procéder à des inventaires de faune aquatique sans recourir à la pêche électrique.

Aux Féroé, un massacre géant de dauphins fait vaciller tradition ancestrale du « grind » - Monde - Le Télégramme

Sous le regard des enfants - habitués à la scène - les eaux rouge sang ont livré 1 428 dauphins à flancs blancs, une espèce pouvant mesurer jusqu’à un peu moins de trois mètres. Les photos des dauphins alignés sur la rive ont engendré de nombreuses critiques, poussant le gouvernement à annoncer une évaluation de la régulation de la chasse de cette espèce.

le 21/09/2021 à 10:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

2021-09-16 | brèves

Paul-Eu-Gazette style

dans voir
par Jean-Christophe Courte

Climatiser le monde - Éditions Quæ

La question climatique s’est diffusée dans de nombreuses sphères de la vie publique, forçant des acteurs parfois assez éloignés des enjeux écologiques à s’y intéresser. Un nombre croissant de firmes, d’associations et d’institutions se voient désormais contraints à repenser leurs orientations stratégiques, leurs routines organisationnelles et leurs pratiques économiques.

L’auteur propose de saisir les évolutions en cours comme le résultat d’une « climatisation » du monde. Cette expression traduit la capacité du changement climatique à connecter et à agréger toutes sortes de sujets aussi divers que la sécurité alimentaire, la finance ou les sols.

Paradoxalement, cette force d’attraction rend la formation des politiques climatiques de plus en plus complexe. En décryptant la gouvernance climatique instaurée notamment dans les Conferences of Parties, les COP, Stefan C. Aykut aide également à en cerner les effets ambigus et contradictoires.

Faux bruits, rumeurs et fake news - Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques

Si volatils soient-ils, impossibles à rassembler derrière un terme générique, faux bruits, rumeurs et fake news méritent d’être étudiés pour ce qu’ils disent de l’état de nos sociétés et de leurs inégalités. Autant que la diachronie nous incite à parier sur des continuités dans l’humanité, plutôt que sur des ruptures construites de toutes pièces par des entreprises médiatiques abondant le courant alternatif des actualités et trouvant ennuyeuses les bonnes nouvelles, l’analyse rétrospective, comme en témoignent les contributions réunies dans ce recueil, se veut simplement un encouragement à la réflexion critique.

Le Congrès national des sociétés historiques et scientifiques rassemble chaque année universitaires, membres de sociétés savantes et jeunes chercheurs. Ce recueil est issu de travaux présentés lors du 144e Congrès sur le thème « Le réel et le virtuel ».

Peupler et habiter l’Italie et le monde romain - Presses universitaires de Provence

Envisager l’histoire de la domination romaine à travers l’étude des organisations humaines et des modes d’habiter, telle est l’ambition de cet ouvrage. Il est conçu comme un dialogue entre archéologues, historiens de l’art, historiens et spécialistes de littérature ancienne, tous élèves ou collègues de Xavier Lafon, à qui ce livre est offert. Au cœur de cet ouvrage se trouvent l’Italie, le monde celtique et les villes du sud de la Gaule, depuis leur conquête par Rome jusqu’à la fin de l’Antiquité. Les modes d’habiter sont envisagés depuis l’échelle la plus large, l’occupation et l’aménagement du territoire, jusqu’aux détails des formes architecturales et du décor – dans leurs aspects techniques autant qu’esthétiques. C’est donc un parcours dans l’espace des villes romaines qui est proposé, entre monuments et maisons, mais aussi dans le monde romain, depuis la Grèce où Rome trouve un répertoire des formes architecturales et décoratives jusqu’aux villes d’Occident qui prennent à leur tour Rome pour modèle.

Science et territoires de l’ignorance - Éditions Quæ

L’ignorance peut être autre chose que la pure absence de savoir ou que le simple fait d’être privé de connaissances possédées par d’autres : elle peut être surmontée, elle peut aussi être produite. Quels sont les variétés et les modes de l’ignorance, et pourquoi est-il essentiel d’en tenir compte dans les débats environnementaux et sanitaires ? Lorsqu’elle est « produite », comme l’estiment certains, comment l’est-elle ?

L’ouvrage répond à ces questions et, au-delà de l’opposition tranchée entre l’ignorance conçue comme front de la science et l’ignorance stratégique, il explore une véritable « zone grise » qui constitue une partie de ce paysage : conflits d’intérêt, débats sur les sources de financement de la recherche, crise de la réplication des expérimentations. Quand et comment peut-on sortir de cette « zone grise » où tout devient indiscernable pour qualifier plus nettement les phénomènes en jeu ? Si nos enquêtes comme nos actions peuvent réussir ou échouer, échouer de manière épisodique ou persistante, sous l’action d’un tiers ou non, dans quels cas est-il raisonnable de relier ces échecs à des intentions ?

De Dante à Rubens : l’artiste engagé - Éditions de la Sorbonne

Ce neuvième volume de la collection Le pouvoir symbolique en Occident (1300-1640), publiée conjointement par les Éditions de la Sorbonne et l’École française de Rome, contient les actes du second colloque organisé dans la série des rencontres d’analyse politique comparative du cycle Les vecteurs de l’idéel : intitulé De Dante à Rubens : l’artiste engagé, il s’est tenu du 13 au 15 septembre 2012 à l’auditorium du château de Versailles et à celui de la bibliothèque universitaire de l’université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines. Cette rencontre a été organisée par Patrick Boucheron et Étienne Anheim dans le cadre du programme SAS (Signs and States), un advanced program du European Research Council, en collaboration avec le laboratoire Dynamiques patrimoniales et culturelles (DYPAC) et l’Institut d’études culturelles et internationales (IECI) de l’université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines, avec le soutien du Centre de recherche du château de Versailles.

Le corps dans les cultures méditerranéennes - Presses universitaires de Perpignan

Dans une perspective comparatiste allant de l’Antiquité à nos jours, les participants se sont fixé comme enjeu de donner à voir cet imaginaire si riche du corps méditerranéen, dans des cultures qui allient paradoxalement une grande libération à un puritanisme tout aussi radical. Des veuves siciliennes aux orgies de Pétrone, qu’en est-il de ce corps méditerranéen à la fois caché et dévoilé, refoulé, fantasmé et exhibé ?

Au coeur d’une époque marquée par le recours identitaire à des formes d’affirmation de soi sur son corps (vêtements trop courts ou trop longs, piercing, cheveux décolorés, tatouages, signes religieux ostensibles), il est important qu’une réflexion théorique et méthodologique se mette en place à propos du corps. De plus, dans la tradition méditerranéenne, la dépense du corps détermine une logique encore plus urgente : cris, gestes, éphémères ou ressassés, disent une culture de l’apparence, du contact, de la physiologie.

En croisant ces deux réalités, des chercheurs venus d’horizons disciplinaires et épistémologiques différents (littérature, anthropologie, histoire de la médecine, création artistique) vont confronter leurs conclusions, non pas pour proposer des perspectives fragmentaires, mais plutôt pour saisir les usages sociaux du corps : le corps vécu dans la solitude, dans la famille, dans la collectivité.

Découverte d’un point critique des volcans de points chauds - Sciences et Avenir

Cette couche géologique s’étend de 5 à 30 kilomètres de profondeur - selon les zones océaniques ou continentales -, jusqu’à 2900 kilomètres de profondeur. Ce sont ces remontées de magma qui peuvent provoquer, selon leur localisation, de splendides éruptions, comme par exemple celle du Piton de la Fournaise sur l’île de la Réunion.

Les sculptures de dromadaires du désert saoudien ont plus de 7.000 ans - Sciences et Avenir

L’ensemble de 21 sculptures en relief, ciselées dans trois éperons rocheux du désert d’Al-Jouf, représente des animaux en taille réelle. En 2018, les archéologues avaient estimé leur datation au début de notre ère, en raison de similitudes avec des œuvres sculptées du site jordanien proche de Petra, d’époque nabatéenne.

Ces lambeaux, gardiens de la mémoire des hommes. Papyrus et culture de l’Antiquité tardive - Ces lambeaux, gardiens de la mémoire des hommes. Papyrus et culture de l’Antiquité tardive - Collège de France

Il m’arrive de me demander ce que serait notre connaissance de l’art italien de la Renaissance si nous n’avions, pour en juger, que Les Vies des plus excellents peintres, sculpteurs et architectes de Giorgio Vasari, ouvrage certes essentiel pour l’histoire et l’historiographie de l’art, mais qui réduit la production artistique à une réalité de papier. Heureusement, nous avons conservé une partie des œuvres originales qui, avant de nous aider à comprendre ce mouvement artistique unique, nous permettent de l’appréhender dans la réalité et la diversité de ses formes. Eh bien, mutatis mutandis, la Renaissance sans les œuvres originales, c’est un peu ce à quoi serait condamné un historien de la culture antique sans les papyrus, « ces lambeaux, gardiens de la mémoire des hommes », pour paraphraser la saisissante définition que Léonard de Vinci en a donnée le premier dans l’Europe moderne.

Culture écrite de l’Antiquité tardive et papyrologie byzantine, leçon inaugurale de Jean-Luc Fournet

Quand apparaît véritablement la papyrologie ? Jean-Luc Fournet analyse comment cette discipline fait progresser notre connaissance de l’Antiquité et du Haut Moyen-Âge.

Casa a Grândola: un’abitazione nel cuore dell’Alentejo

L’edificio, totalmente rivestito con malta di calce e isolata con sughero dall’esterno, assume i toni caldi e variegati del contesto circostante e ha una geometria articolata attorno ad una grande vasca d’acqua rivolta a sud, rispetto alla quale si dispongono la sala principale per le attività quotidiane e due sale “filtro” tra esterno e interno: da questi due locali, grandi aperture introiettano nell’intimità della casa prospettive della campagna intorno mentre la pergola di legno lascia penetrare, schermandolo parzialmente, il potente sole portoghese che genera effetti di luce mutevoli nel corso della giornata.

al borde builds ’garden house’ in ecuador with live trees and rammed earth

the washroom itself is realized as a glass enclosure, completely open to its surroundings. with the plot so isolated from its neighbors, the occupant can celebrate the ‘ritual’ of using the washroom among the trees and wild plant life. waste is organically filtered and composted on site as the house is otherwise disconnected from the area’s sewage system.

Made from silver and metal alloy, this ergonomic pen surpasses the regular wooden pencil with its ink-less design! | Yanko Design

The designers at BAH International created the ZAI Pencil to last a lifetime. Even following consistent wear and tear, the silverpoint of ZAI remains sharp with each use. Since a lot of wood is needed to construct conventional wooden pencils, the designers at BAH International hope to reduce the environmental impact of pencil production with ZAI.

I 10 migliori progetti di architettura dei container scelti da Domus

Consolidata ormai da anni come movimento architettonico a tutti gli effetti, la shipping container architecture è ormai una pratica molto diffusa nel mondo. Ecco i migliori progetti comparsi su Domus negli anni. 

Une “flambée” en milieu scolaire relance le débat sur la vaccination des plus jeunes en Chine

“D’après les experts, il est peu probable que cette flambée épidémique soit maîtrisée avant la fête de la mi-automne (le 21 septembre), mais elle pourrait l’être d’ici la semaine fériée de la fête nationale [du 1er au 7 octobre 2021]”, rapporte le Global Times, qui s’inquiète du risque de propagation du virus à plus grande échelle.

Le sud de la Russie menacé par le manque d’eau d’ici à 2035

La Russie possède pourtant les réserves globales d’eau potable les plus importantes au monde, après le Brésil. Mais elles sont réparties de manière inégale dans le pays, explique le titre. La partie européenne du territoire, où vivent 80 % des habitants et où sont installées 80 % des entreprises, ne bénéficie que de 20 % de ces réserves. Le reste se trouve en Sibérie et en Extrême-Orient.

le 16/09/2021 à 15:56 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

2021-09-14 | brèves

Paul-Eu-Gazette style

dans voir
par Jean-Christophe Courte

Naguère, quand j’écrivais dans CUK (en 2001/2002 ?), je publiais toutes les semaines quelques brèves tirées de mes fils RSS.

Avec le virage pris par les réseaux sociaux et la possibilité, qu’après FaceBook, Instagram, LinkedIn et d’autres, je finisse par cesser d’employer Twitter (et même Mastodon), je réfléchis à une alternative minimale qui me permettrait de garder des traces de ces lectures (même si je le fais via Reeder).
Or quoi de mieux que mon propre blog.

Je suis de plus en plus convaincu qu’un petit chez soi avec trois lecteurs est peut-être préférable.

Bref, comme le vélo ou le train, d’aucuns vont peut-être revenir aux blogs, cet outil désuet mais autonome et sans une once de publicité (et de commentaires).

Alors, ce qui suit est un test pour mes trois lecteurs et moi-même à partir de Drafts qui me permet de récupérer toute, url et sélection de texte plus une date.
J’y reviendrais accessoirement.
Ou ce sera une simple tentative sans lendemain…

À suivre (ou pas !).

Le soleil pourra fournir 45% de l’électricité des États-Unis d’ici 2050 - Sciences et Avenir

Selon le scénario développé par ses services, l’énergie solaire représenterait 37% de l’électricité en 2035, le reste étant fourni par l’énergie éolienne (36%), l’énergie nucléaire (11%–13%), l’énergie hydroélectrique (5%–6%), la biomasse et la géothermie (1%).

Il s’agirait d’un tournant majeur par rapport au schéma actuel: en 2020, l’énergie renouvelable fournissait 21% de l’électricité aux Etats-Unis, le reste étant produit par le gaz naturel (40%), le nucléaire (20%) et le charbon (19%).

Axe Auray-Quiberon-les îles, que sera le tire-bouchon de demain ? - Auray - Le Télégramme

« Le tram ? On peut l’imaginer aller jusqu’à la gare de Quiberon ? Les parkings relais on les met où ? Et pourquoi pas des semi-rigides en partant de la rivière de Crac’h ? Prolonger la voie jusqu’à la gare maritime… Une bonne idée mais techniquement impossible ! Et si on a un bus on fait comment avec les bagages, les vélos et les planches de surfs ? Et les tarifs ? Et la faune et la flore ? Et les risques de submersion ? Et à l’arrivée combien ça va coûter tout cela ? »

This tiny passive home saves and creates space with an expandable roof and multifunctional furniture! | Yanko Design

Once the roof is raised, the home comes into its final form and expands the home’s floor plan to 40sqm. The raised roof generates an upper mezzanine that stores the bedroom and working space, which is assembled with a deskspace that folds out on piano hinges, where you can work as your feet dangle above the downstairs living area on a wooden plinth. A bookcase also separates the sleeping area from the bedroom to ensure enough privacy.

Canon Unveils the EOS R3: 24MP, 6K RAW, 30FPS Blackout-Free EVF | PetaPixel

But a major reason why Canon chose to keep the megapixels down was that 24-megapixels is considered the most that photojournalists are allowed to submit to photo agencies. Canon says that because of this, the 1DX was more popular at the Olympics. While the R5 was used, Canon says that photojournalists intentionally changed the output of the camera to be a lower resolution so that they could submit the images to their agencies.

Le pont de béton imprimé en 3D le plus long du monde - Sciences et Avenir

Mais les Pays-Bas viennent d’accueillir une autre performance en la matière : le plus long pont du monde imprimé en béton, avec ses 29 mètres. Inauguré le 8 septembre 2021, il est destiné aux cyclistes. Ses trois arches enjambent un plan d’eau dans le parc De Geologenstrook de Nimègue. Le premier pont de ce genre date de 2017. Il se trouve également aux Pays-Bas, dans la ville de Gemert (là-aussi, il s’agit d’une passerelle pour cyclistes).

artist thierry mandon reads in a bed dangling from abandoned building

the multidisciplinary artist is always the subject of his sarcastic works where he unveils a series of solitary daily activities that, once outside of the usual setting, become more of a performance rather than an ordinary moment.

100 % en télétravail : les 11 questions à poser à votre patron

“Auriez-vous une liste des effectifs ou un organigramme récents auxquels je puisse me référer ?”

Ces documents vous aideront à mieux appréhender les liens qui unissent les autres membres de l’équipe ainsi que leurs taches respectives.

le 14/09/2021 à 17:22 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Gros ménage d’apps maintenant !?

La rentrée… meilleur moment pour trier, CQFD

dans groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

J’ai assurément écrit naguère un billet sur la même problématique, je récidive !

Ce tri d’applications est indispensable : nous avons tous l’habitude de tester de nouveaux produits mais nettement moins le réflexe de les supprimer !

Or il sera toujours temps de les réinstaller la cas-échéant, l’AppStore conservant notre achat, leur nom et le fait que nous les avons déjà acquis une première fois.

Apprendre à supprimer !

le problème (sic !) est que nous avons du mal à trancher, à supprimer une app même si la satisfaction que nous éprouvons à son égard est nul !

Pourtant, c’est une excellente règle (…que je n’applique pas fermement). On met de coté en attendant une prochaine mise à jour, comme si cette dernière allait résoudre tous les problèmes d’ergonomie, ajouter la fonction clef, nettoyer les bugs les plus critiques.

Non…!

Comme je l’ai écrit, je ne suis pas un bon exemple : je trouve mille prétextes pour ne pas désinstaller telle ou telle application qui ne me donne pas satisfaction. Alors, tous les ans, je prends le taureau par les cornes et je fais le ménage…

Erreur !

En accompagnant ma fille dans la ville où elle effectue sa sixième année de fac, j’ai démarré par le contenu de mon iPhone.

J’ai fini par virer une cargaison d’apps de photo, etc.

La règle devrait être simple pourtant : tout produit non employé pendant quelques mois devrait être viré. Je me suis fixé un semestre (je suis faible).

Alors, certes, il y a des apps saisonnières comme celles pour régler les parcmètres en Espagne ou en France (sur @belleileland, pendant cette période de pandémie, ce fut strictement inutile) qui génèrent, de facto, quelques exceptions.

Mais nous sommes toujours trop tendres !

Parfois, c’est l’argument du prix : on a acquis cher un produit et l’on voudrait qu’il nous donne (enfin !) satisfaction… alors que ce ne sera jamais le cas !

Ne garder les outils utiles

Poubelliser, oublier ses promesses marketing sont la meilleure réponse : on s’est planté (ou fait avoir), acceptons ce fait et passons à autre chose…!

Enfin, cet exercice permet de réduire le volume de stockage sur l’iPhone même si Apple nous propose de désinstaller en partie une application tout en conservant ses datas.

Si le principe est intéressant, il ne résout rien ! Les applications inutiles restent présentes, réduites à leur plus simple expression en mode fantomatique !

Je préfère supprimer que de conserver une série d’icônes inutiles, douloureux rappel visuel de mes choix foirés passés !

J’ai ainsi viré définitivement Editorial, désinstalle Bear, supprimé Byword. D’autres applications sont limites mais j’y reviendrais après les avoir virées.

C’est tout…!

reduc-450

Ce qui se déroule sur les réseaux sociaux me donne également matière à réfléchir. Peut-être retrouver du temps pour lire…

le 14/09/2021 à 15:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Etudiants et prise de notes

Privilégiez des applications éprouvées et mises à jour !

dans écrire | groummphh | usages
par Jean-Christophe Courte

Je lis ci et là quelques conseils donnés aux étudiants par des sites professionnels qui causent Apple.
C’est intéressant sauf que je lis des incitations à utiliser des apps récentes.
Pourquoi pas ? Cela me semble néanmoins hasardeux, même pour de simples outils de prises de notes…
Je m’explique…

Cela fait deux ans que la situation est compliquée pour les étudiants et je ne suis pas enclin à les inciter à jouer les bétas-testeurs.

Car fonder toute une année de prises de notes universitaires sur une application à peine sortie des limbes (…de l’oeuf, dixit tonton Georges) et appuyée par un marketing un poil racoleur, agressif ne me semble pas être le conseil le plus judicieux de l’année.

Pour des usages sans enjeux, why not. Mais ici, on est pas dans un conseil aux aficionados des traitements de texte qui peuvent se retourner vers un autre produit.

J’ai hésité à écrire puis publier ce billet qui fait manifestement vieux con donneur de leçon
J’assume à une époque où il ne faut pas écrire des choses définitives qui pourraient blesser, etc.

Des produits éprouvés de préférence…

Ce qui suit n’a rien de révolutionnaire et urbanbike est truffé d’articles sur les produits énumérés même si d’aucuns datent un peu…

Ma fille (…qui vient de boucler un Master 2 d’Espagnol et démarre une L2 d’Italien) et moi-même recommandons une demi-douzaine de produits éprouvés au fil des années, régulièrement mis à jour, employés par nous deux tant sur iOS que macOS.

Notre expertise (le mot à la mode !) ?!
Nous les utilisons aussi bien sur iPhone, iPad, MacBook. Seul Nebo est limité à l’usage d’un iPad et d’un stylet (sauf surprise lors des prochaines annonces de la pomme). Ma fille est 100 % iPad ; moi MacBook, iPhone et iPad vieillissant (et farceur)…

Alors ?

  • Prise de notes manuscrite1 ? Nebo (ça s’exporte en Word, texte pur, PDF ou au format spécifique à Nebo…)
  • Prix de notes au clavier ? Drafts ou ia Writer
  • Rédaction d’un gros mémoire ? Ulysses

Corollaire pratique : apprenez à baliser en Markdown et rassurez-vous en sachant que vous pourrez exporter vos notes dans tous divers formats possibles depuis… Nebo, Drafts, ia Writer ou Ulysses !

Mieux, que le format texte n’est pas propriétaire et donc réutilisable dans nombre d’apps dont… Notes.

reduc-450

  • En gros, chacun sa cuisine mais autant choisir de bons outils…

Ma fille bosse exclusivement sur Drafts et Ulysses en changeant de clavier selon la langue utilisée (elle en pratique sept…) sur son iPad ; je me concentre sur Drafts mais écrit souvent mon premier jet dans Nebo à la main, texte ensuite basculé en caractères d’imprimerie avec un taux de reconnaissance e mon écriture proche de 100 %…

Alternatives : Day One, Bear ou Byword (iOS et Mac). Sans oublier les incontournables outils bureautiques que l’on peut parfaitement contourner.

Voilà, c’est dit. Je ne vais pas m’étendre plus avant au risque de vous saouler.


  1. Bien entendu, Griffonnage est disponible sur iPad mais s’avère moins rapide et souple que Nebo surtout si vous corrigez vos notes. 

le 13/09/2021 à 15:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?