Urbanbike

Recherche | mode avancée

Ethnologue, mais pas trop

Jean-Didier Urbain

dans ailleurs | lire
par Jean-Christophe Courte

C'est un livre que je pensais chroniquer avant de me retrouver avec une main en rade il y a quelques mois… Je l'ai relu en vacances et j'apprécie particulièrement la philosophie qui s'en dégage : Ethnologue du quotidien, c'est (en gros) découvrir son voisin de palier…!
Dans cette conquête ethnographique d'univers proches par quelques explorateurs curieux de leur "voisin de palier", il y a donc, outre une certaine odeur de désobéissance, voire de provocation ou de transgression, une sorte de défi lancé à une coutume anthropologique bien étable. Ainsi que la dépeint avc humour Nigel Barley, selon cette coutume, pour qu'une réalité socioculturelle soit digne d'intérêt il faut qu'il s'agisse d'un peuple lointain qui, de préférence, pratique le culte du crâne, procède à la circoncision, possède un langage sifflé, momifie ses morts et, c'est encore meilleur, a la réputation d'être sauvage et rétif.

Ce bouquin est toujours aussi drôle, délicieusement ironique et particulièrement documenté. Intéressant par les questions qu'il entraîne sur notre rapport à notre environnement quotidien… Avec, comme corollaire, peut-on, indigène parmi les indigènes, être ethnologue chez soi…? À mes yeux, oui…! Or c'est bien ce que Jean-Didier Urbain nous démontre dans cet ouvrage étonnant où il convoque nombre d'écrivains voyageurs, Flaubert, Perec… Ou encore Temple Grandin, autiste…
Voisin ou étranger, l'autre est à même de noter des faits et vérités que l'indigène ne voit pas. De percevoir des comportements et des coutumes dans leur singularité. D'enregistrer des régularités ou des rites et de relever des signes ou des symboles. Pourquoi se priver de sa vision : des pistes qu'elle ouvre et des informations que nous délivre le récit de ce "pillage" inversé, comme, par exemple, celui de cet africain découvrant Paris et les Parisiens ?

Bref un récit décapant qui devrait permettre au lecteur de s'amuser et de (re)devenir, à l'insu de son plein gré, un explorateur de son propre quotidien, un ethnologue excentrique…! De renouveler constamment son regard, rompre avec les évidences…

Pour finir, impossible de résumer en quelques lignes ce livre étonnant sans avoir envie d'en citer des paragraphes entiers…! Le plus simple est encore de le lire, de le parcourir en diagonal avant de finir, invariablement, par le relire totalement… Ailleurs commence à la porte de son logement et non à dix heures d'avion ou de train…


Ethnologue, mais pas trop
Jean-Didier Urbain
Payot-Rivages
9782228897297 | 7,95 €

image caddie

image

le 20/08/2008 à 07:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Image Rescue 3

Pour récupérer vos images sur une carte CompactFlash ou autre

dans mémoire | photographie | pratique
par Jean-Christophe Courte

Préalable : si votre carte provoque l'affichage d'un message d'erreur sur votre boîtier et refuse de se formater, c'est pratiquement irrécupérable sauf miracle. Qu'on se le dise. C'est la mauvaise aventure arrivée à mon ami Robert et sa carte Flash Lexar qui ne montait même plus sur le bureau de mon MacBook Pro…

Par contre, si vous avez formaté par erreur votre carte de 4 Go avec toutes les photos de vos vacances et eu la bonne idée de ne rien faire d'autre, il est possible avec une application comme Image Rescue de récupérer ses précieux JPG ou RAW… Cette application est livrée gratuitement en standard sur chaque carte de chez Lexar. Ou vous pouvez l'acquérir sur le net en téléchargement sur le site de ce fabricant pour moins de $30. Si la Lexar de mon ami n'est pas revenue à la vie, j'ai testé cette application sur mes SanDisk qui ne m'ont jamais fait défaut…

J'ai commencé par formater deux fois l'une de mes propres cartes SanDisk de 4 Go Extreme IV — la Lexar refusant de monter — puis je l'ai insérée dans mon lecteur de cartes flash FireWire…

image

L'opération se déroule en plusieurs étapes : Reconnaissance de la carte défectueuse ou formatée…

image

Choix des formats à récupérer… (ici, du RAW Canon)

image

L'analyse de la carte avec l'extraction des images retrouvées…

image

La visualisation de toutes les images retrouvées avec la possibilité de choisir celles à récupérer impérativement…

image

Ensuite, l'application vous demande de choisir l'emplacement où sauvegarder les images retrouvées…

image

Et même de graver un disque ou un DVD (ou de créer une archive sous la forme d'une image disque)…

image

Enfin, cette application peut tester votre carte, la formater ou l'effacer… À condition que votre carte soit lisible par votre lecteur de cartes, CQFD.

image

Dans mon cas, j'ai récupéré sans souci toutes mes images, images que j'ai ensuite ouvert dans LightRoom… Pour la carte Lexar (un comble…!), pas de miracle, le "ERR CF" lu sur l'écran LCD indiquait bien un gros problème et il m'a même été impossible de formater la carte défectueuse… Les explications sont peut être à lire dans ce brief technique. Pour ma part, j'ai moult fois effacé des images foireuses sur mes cartes SanDisk sans blocage…

le 19/08/2008 à 07:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Quid d’une liseuse numérique chez Apple…?

Le timing semble bon

dans groummphh
par Jean-Christophe Courte

La commission européenne apporte 120 millions d'euros pour Europeana, Les Kindle semblent bien se vendre, Sony lance un nouveau Reader… Bref, le livre numérique est en pointe et les éditions Eyroles ont mise en ligne un site dédié, izibook.

Le souci est reste le format de ces livres même si le .pdf se détache de cent coudées et l'écran de lecture. Le Sony Reader actuel est en niveaux de gris comme le Kindle et pour lire le livre sur LightRoom de Gilles Theophile, c'est loin d'être top…!

Bref, quid chez Apple.
C'est là où Apple revient à l'horizon… Échaudé par ses précédents échecs généralement dus au lancement prématuré de solutions trop novatrices (souvenez-vous du Newton), Apple a désormais l'expérience des lancements dans des secteurs différents… Le iPhone a fait taire ses détracteurs par son succès.
Or le livre numérique c'est maintenant. Mais pas comme Sony ou Amazon qui le proposent en produit dédié, pratiquement limité à un seul usage.

Si l'on regarde ce que propose le iPhone, c'est bien un téléphone mais avec plein de convergence…! Pour ma part, c'est aussi ce que j'attends d'un livre numérique… Lire des .pdf certes, mais avec la possibilité de me connecter au net, lire mes mails, etc.

Bref, j'attends un grosPod, un grosPhone en fait…! Patience…!

Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir…?!

image

Entre Kerzo et port Andro…

le 18/08/2008 à 11:10 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Word nettement plus rapide

Office 2008 pour Mac 12.1.2

dans pratique
par Jean-Christophe Courte

Je sais, aimer un produit Microsoft, c'est pas bien. C'est ce que pensent certains MacUsers mais j'aime particulièrement Word…! Et surtout la version 2008. Plus de soucis depuis des mois après avoir désactivé FontCacheTool.

La dernière fois que j'ai procédé à une mise à jour (sur mon vieux G5), je n'avais pas été franchement séduit. Du coup, je n'avais procédé à aucune mise à jour sur mon portable. Là, lisant sur MacGénération l'article de Florian, je me suis laissé tenté (…il fait un temps pas terrible sur mon île, etc.) et j'ai téléchargé toute la collection des mises-à-jour…

image

J'insiste sur toute la collection car il n'est pas question d'installer la dernière mise-à-jour sans installer la précédente qui, elle-même, etc. Donc 5 installations à la suite après de très lourds téléchargements…! Donc on commence par la plus ancienne, et ainsi de suite, jusqu'à la toute dernière.

image

Un premier démarrage toujours aussi lent (près d'une minute et demie…!) mais le second optimisé avec une ouverture en près de 10 secondes (en fait, 15 secondes avec l'optimisation des polices sans avoir besoin de désactiver FontCacheTool)… La faute donc à cette dernière mise à jour d'Office 2008 pour Mac, la 12.1.2…!

image

Idem pour les autres applications dont Excel et PowerPoint… Bref, cela ne va pas changer mon quotidien mais au lieu de cliquer sur TextEdit, je vais plus fréquemment lancer Word…

Néanmoins, ce n'est pas un foudre de réactivité. Le passage du mode Normal au mode Plan — pardon, bloc-notes…! — prend un peu de temps et cliquer sur le menu Police n'est pas toujours une bonne idée quand on est pressé…! Pourtant, tout ceci semble assez positif… On verra à l'usage.

le 18/08/2008 à 08:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Belle-île | La lune s’éclipse

…sous les nuages !

dans ailleurs
par Jean-Christophe Courte

Après m'être rendu à la pointe du skeul pour saisir quelques instants (et pour oublier l'après-midi passé sous la pluie…!)…

image

image

Je me suis souvenu de l'éclipse de lune …!
Hop, un crochet à Port Andro, le trépied déployé et attente…

image

Au bout de 20 minutes, je suis reparti suite au passage continu de nuages devant la lune…! Alors, à défaut d'éclipse, une vue du phare de Kerdonis…!

image

Note : il se peut qu'un quart d'heure plus tard, tout ce soit arrangé mais je ne suis pas très patient…

le 17/08/2008 à 08:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Belle-île | Kerzo | 2

Vendredi soir, avant l'arrivée de la perturbation

dans ailleurs
par Jean-Christophe Courte

C'est toujours ces ciels qui sont trompeurs (ici vers Port Maria)…

image

image

Là, à l'opposé…

image

NB : la pluie est bien présente ce matin…

le 16/08/2008 à 08:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Belle-île | Pointe du Skeul | 2

Caprices de la météo

dans ailleurs
par Jean-Christophe Courte

Hier, c'était un temps gris annoncé avec pluies (…enfin le cocktail habituel)…!

image

image

image

image

le 15/08/2008 à 10:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?