Urbanbike

Recherche | mode avancée

Tags de grande école

Nos futures élites sont elles des graines de sauvageon…?!

dans architecture | groummphh
par Jean-Christophe Courte

image

En allant visiter les nouveaux amphis de Polytechnique conçus par Pierre Boudon (on ne s'était pas revus depuis près de 27 ans…!), je me suis amusé à photographier quelques fresques dans l'enceinte de l'école.

Que les choses soient claires, c'est une tradition.
Les nouveaux élèves marquent leur territoire (…seuls d'anciens X pourraient nous donner des précisions) mais c'est assez sympa d'autant que les vieux bâtiments sont souvent sinistres, une fresque permet alors de les identifier…! Quelques images en passant pour comprendre…

image

image

image

image

image

Marilyn remporte le plus de suffrages comme ce traitement de façade le démontre également…

image

le 13/10/2007 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Délires en plein ciel

Elliot Hester

dans ailleurs | lire
par Jean-Christophe Courte

L'auteur fut steward et le livre ne traite que d'histoires et de passagers d'avions… Il raconte comment la vocation lui est venue en janvier 1985 à Chicago par une température glaciale alors qu'il était sous un avion à remplir la soute des bagages des passagers…! Depuis le 13 octobre 2002, il voyage pour son compte comme journaliste et auteur de livres…

Mais entre ces deux périodes, il a réellement été en vol souvent plus de 14 heures par jour comme PNC (Personnel navigant commercial). Ce sont plus de 16 années de cette vie qu'il décrit dans Délires en plein ciel… Ce qui est très sympathique dans cet ouvrage franchement drôle, c'est de découvrir l'envers du décor.

Votre dernier vol c'est bien passé (c'est selon…!) mais, de votre place, vous n'avez pas assisté à toutes les tensions et incidents qui émaillent le trajet… C'est là où les petites nouvelles d'Elliot Hester viennent compléter le tableau. Et il n'est pas toujours très reluisant…! L'auteur ne crache jamais dans la soupe, il a aimé son métier, adoré voyager mais a tenu à raconter mille et une anecdotes qui lui sont arrivées… Une des plus rapides petites histoires pour l'ambiance :
En Amérique du sud, un autre commandant de bord […] se réveilla dans sa chambre d'hôtel en plein nuit. Nu comme un ver et encore assoupi, il ouvrit la porte et entra en titubant dans ce qu'il pensait être la salle de bains. «Il y avait beaucoup de lumière, me raconta-t-il plus tard. Pourtant, au fond de moi, je savais que je n'avais pas encore allumé, mais je suppose que j'étais encore trop dans les vapes pour m'en formaliser.»
Quand le battant se referma derrière lui, il souleva ses paupières lourdes. Il n'y avait ni WC, ni douche, ni lavabo. En revanche, il y avait une autre porte en face de lui. Avec un numéro. Il baissa les yeux et il vit de la moquette sous ses pieds. Il regarda à gauche puis à droite les lampes qui filaient dans les deux directions. Et soudain il comprit. Il était dans un couloir brillamment éclairé. En d'autres termes, il se trouvait en tenue d'Adam dans le couloir du vingtième étage de son hôtel quatre étoiles. Et la porte de sa chambre s'était verrouillée automatiquement derrière lui.


Délires en plein ciel image
Elliot Hester
Traduit par Bernard Blanc
Petite Bibliothèque Payot
9782228902106 | 8,50 €


image

Le site de l'auteur, The Continental Drifter. Je n'aimais pas prendre l'avion. La lecture de cet ouvrage a renforcé ce sentiment même si je me suis souvent esclaffé…!

le 12/10/2007 à 08:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Préfabrication | Bar Nestlé à Montreux

Par Fulguro

dans architecture
par Jean-Christophe Courte

Je vous invite à jeter un œil curieux sur cette opération de bâtiment provisoire pour le festival de Montreux réalisé par les designers Suisses Fulguro (toutes les maquettes sur leur site en cliquant sur Nestlé MJF).
Découvert via dezeen

image

le 11/10/2007 à 07:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Polar | Les brouillards de la butte

Patrick Pécherot

dans lire
par Jean-Christophe Courte

Enquête policière dans le Paris des années 1925… Et énorme scandale financier au sortir de la guerre de 1918 découvert par une bande de monte en l'air au hasard de l'ouverture d'un coffre. Histoire dans laquelle on croise André Breton (excellent au pistolet), La Goulue (bien mal en point) et bien d'autres personnes… Ce bouquin a reçu le Grand Prix (mérité) de littérature policière 2002.
À ce propos, un nouveau livre de cet auteur sort en novembre, Belleville-Barcelone. Période du Front populaire…
Auteur à découvrir. Ambiance :
Attelé à une charrette de livraison, un gaye mâchouillait son mors en attendant son cocher parti lever le coude. Au gré des fils électriques, des trams traversaient les avenues. Un receveur est descendu remettre la perche sur les câbles d'où elle avait sauté. Une moto au side-car plein de journaux nous a croisé en pétaradant. Au guidon, un gars à blouson de cuir et lunettes de soudeur avait l'air de vouloir tout bouffer sur sa route.
— On va rentrer, dit Lebœuf, le sac plus gonflé que celui du Père Noël.
— On a pas gagné un petit café ?
— Si. Au coin, on fait la pause.
La Civette levait son rideau de fer. Le patron tenait encore la manivelle à la main quand on a franchi le seuil. L'intérieur sentait la salle que l'on chauffe et le jus qui passe. Trois cantonniers qui nous avaient précédés se tapaient un calva. Lebœuf a commandé deux crèmes. J'ai épluché un œuf dur à la coquille rougie par l'oignon de la cuisson. Le taulier a servi nos cafés brûlants et le miroir du bar s'est couvert de buée. Chacune des bouchées, chaque gorgée bue me procuraient une sensation de plénitude. Lebœuf avalait son jus avec l'air de s'en foutre, mais je n'étais pas dupe. Je lui ai tapé sur l'épaule. Il n'a pas moufté. Je voyais qu'il m'observait dans la glace du comptoir. Sa canadienne raidie par le froid faisait comme une carapace. Il a posé sa tasse dans la soucoupe et il a dit :
— Va falloir y aller, môme.
Je savais qu'il était heureux.



Les brouillards de la butte image
Patrick Pécherot
Folio Policier
9782070325917 | 6,60 €

image

le 10/10/2007 à 07:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Château de Bonnelles

Via Boreally

dans ailleurs | groummphh
par Jean-Christophe Courte

C'est le genre de surprise que réserve internet…
Samedi, je suis littéralement tombé sur ceci… De fait, j'arrivais du site d'un photographe nommé Wallace Morkitu (un pseudo collectif pour un groupe de copains, c'est comme cela que je le sens…?) — qui publie quelques images du Désert de Retz (images à mettre en regard du billet de Pruned sur cette fameuse colonne brisée)… Mais je m'égare.
Reprenons…!
Sur le photoblog de Wallace, un lien est proposé vers Boreally.org (ces deux sites sont du même photographe). Je me balade donc sur ce site d'explorateur urbain aux images souvent surprenantes — des photos de chantiers réalisées la nuit en HDR — quand je vois celles du Château de Bonnelles — enfin, de ce qu'il en reste…!

image

Bref, cette demi-douzaine de photos présente le collège Charles de Foucault — ex. Séminaire des Pères Blancs — à Bonnelles, une pension où votre serviteur passa un (trop) grand nombre d'années, bâtiment désormais totalement saccagé. La photo qui précède montre ce qui reste de l'étage des chambres des élèves de terminale, soit dit en passant. Bref, une petite madeleine sacrement moisie…!

Poursuivant ma quête, je suis allé sur Google et, surprise, les affreux bâtiments qui nous hébergeaient comme les ajouts en brique qui reliaient les deux volumes du château ont été détruits. On en voit encore la trace sur la photo aérienne (à gauche de la flèche verte)…


Agrandir le plan

le 09/10/2007 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

The Urban Bike

Argentine Innovar 2007 Prototypes

dans potager
par Jean-Christophe Courte

je ne pouvais laisser passer cette information cruciale…!! Lu sur Treehugger un billet sur ce concours en Argentine à propos de vélos urbains… Et donc un Urban Bike…! La photo correspond au proto de Uno+1

image

Note : mon vélo préféré reste le Brompton…!

le 08/10/2007 à 20:10 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Garçon, allez chercher mon Zeppelin…

Strato Cruiser par Tino Schaedler et Michael J. Brown

dans potager | voir
par Jean-Christophe Courte

Lu sur dezeen cet étonnant projet de Zeppelin… Le zeppelin new look avec piscine… Voyager à faible vitesse et en mode quasi écologique, pourquoi pas…

image

Lire également ce billet.

le 08/10/2007 à 19:50 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?