Urbanbike

Recherche | mode avancée

Beau et inefficace | 2

Hamac anti-moustique…

dans groummphh | voir
par Jean-Christophe Courte

Je livre à votre sagacité mon étonnement face à ce produit étrange présenté sur yankodesign.com… Le hamac avec moustiquaire…! Bon, contrairement au shampooing Fructis, je n'ai pas testé ce produit. Aussi aurais-je du placer un (?) à la fin du titre car ce qui suit est de l'ordre de l'interrogation…!

L'idée est — a priori — intéressante mais ma propre expérience en matière de domptage de hamac m'inspire la plus grande réserve sur la manière d'accéder à celui-ci. Surtout si l'accès se fait par l'une des extrémités…

image

Si, au contraire, il suffit de passer par le milieu puis de refermer une très (très) longue fermeture éclair pour étanchéifier la moustiquaire, pourquoi pas. Mais cela reste tout aussi casse gueule…! À la fin, on fait quoi, on pousse la navette de fermeture avec les pieds…? Et si le bazar coince…?! Je ne parle même pas des conditions météo qui changent et le dormeur pris au piège de son hamac sous la flotte…

Bon, le site de la designeuse, Léonie Bergmaier est aussi indiqué dans le billet précité mais mon état actuel ne me permet pas même de lui demander de tester ce hamac… Au premier retournement, c'est pas ma main qui retiendra quoi que ce soit…!

Juste un dernier point, sur son site je ne vois pas de photo d'utilisateur dedans, comprendre sous la moustiquaire…?! Dessus, oui…! Bref, j'attends un mode d'emploi en images pour me convaincre de m'être trompé sur toute la ligne…
Info(s) pratique(s)…

Rien à voir mais cette news m'intéresse au plus haut point…!
La société Tokyo Ergo Corp a mis au point un périphérique de saisie pour ordinateur appelé PASOKON NO RIMOKON (littéralement, "la télécommande pour PC" en japonais), jouant le rôle à la fois de clavier et de souris et tenant dans le creux d'une seule main. L'accessoire est combiné à un logiciel affichant un clavier virtuel à l'écran pour choisir les caractères ou fonction à utiliser. Toutes les applications courantes comme la lecture multimédia, les présentations, la navigation sur internet, le traitement de texte sont facilement réalisables d'une seule main.


Note(s) de lecteur(s)…

Jean-Frédérique ajoute :
je n'ai jamais vu plus casse gueule que ces hamacs tenus ouverts par des barres.
Le fait qu'il n'y a pas de vraie démo laisse craindre le pire (ou le rire ?).
Mais au vue de ses sièges, je pense que la Demoiselle ne se préoccupe pas trop de l'utilité de ses objets. Le fait que les pieds ne dépassent pas de l'assise rend l'objet instable :
- au moment de s'assoir,
- si on est de petite taille (comme moi) et qu'on n'utilise que le premier tiers de l'assise.
Nous avons hélas des sièges qui ont le même défaut dans notre restau : ils basculent en avant, vidant du même coup l'occupant.
au fait, j'ai testé le hamac des indiens de guyane et c'est totalement différent. S'ils sont moches (style vieux drap attaché), ils sont particulèrement stables et confortables. selon comme on se positionne, ils se referment pour dormir en journée.

Sur la question du hamac, ceux que j'ai utilisé longtemps provenaient du Mexique et étaient très enveloppants. Par contre, le premier que j'ai testé avec barre fût douloureux, éjecté dans la seconde…!! Et oublié tout aussi vite.

le 13/03/2008 à 18:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

De la chambre noire au numérique

Eddie Ephraums

dans lire | photographie
par Jean-Christophe Courte

Un livre chroniqué une première fois en octobre 2005 et plus que jamais d'actualité. En résumé, l'art de la transition pour tous les photographes qui peinent à passer de l'argentique au numérique. Rappel :

En contre-point à de très bons livres techniques sur la photo noir et blanc numérique que j'ai lu et commenté ici ces derniers mois, voici celui d'Eddie Ephraums, De la chambre noire au numérique. Ici, pas de recettes de cuisine, pas de trucs, mais une réflexion sensible d'un grand photographe et tireur noir et blanc sur son cheminement personnel vers le numérique.
J'ai presque envie de résumer son bouquin par un simple "Do it"…

Voici un ouvrage sur la transition nécessaire de l'argentique vers le numérique. Une suite de réflexions et de questionnements sur le pourquoi changer, les résultats, ce que cela change véritablement pour un photographe. Bref, comment basculer - à son rythme - vers ces nouveaux outils.
Et Eddie de nous parler, avec beaucoup d’humour et d'auto-dérision, de son activité de photographe et surtout de tireur de photos d'avant le numérique.
Ainsi cette réflexion…
Le temps. Il me fallait pratiquement une journée entière pour tirer, en traditionnel, un 40 x 50 cm, qualité photo d'exposition, avec virage, qui me satisfasse. Cette vie confinée dans une pièce avait quelque chose d'ironique pour un photographe dont le paysage a été longtemps le thème de prédilection. Je préfère l'appareil photo à la chambre noire, pour saisir ces précieuses tranches de temps.

Bref, remarquable ouvrage, à déguster tranquillement tout en admirant les photos qui parsèment les chapitres, l'ensemble ayant été mis en page par l'auteur.
D'ailleurs, difficile de différencier les tirages numériques des tirages argentiques et donc scannés, quel appareil utilisé, etc. Seule la beauté des cadrages, la densité des ombres et des virages est donnée à voir.
Pas de recettes, juste des réflexions, des pistes à aborder en fin d'ouvrage ou quelques choix personnels (pourquoi le RAW)…
C'est bien suffisant car l'auteur s'adresse d'abord à notre sensibilité, interroge les pour et les contre… Explique comment il est passé au numérique.
Dans la chambre noire classique, on disait toujours que la merveilleuse, lumineuse, qualité d'un tirage humide n'était qu'un vœu irréaliste. Avec le numérique ce vœu est exaucé. Que faire d'autre, à part des photos ?

Certains n’aimeront pas ses conclusions, notamment ceux qui aiment passer du temps dans leur chambre noir à respirer des effluves chimiques.
Et l'auteur de conclure :
Le noir & blanc vit toujours…

Or c'est bien l'essentiel de ce cheminement.
Remarquable.

De la chambre noire au numérique
Eddie Ephraums
La Compagnie du Livre
9782912679550 | 24 €

image caddie

Vous pouvez également consulter le site de l'auteur.

image

le 13/03/2008 à 08:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Pour mémoire | Salon du livre de Paris…

du 14 au 19 mars à la Porte de Versailles…

dans lire | voir
par Urbanbike

image

le 13/03/2008 à 07:50 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Urbanbike | Partager…?

Main en rade | Bosser

Urbanbike au ralenti

dans bosser n’importe où | groummphh
par Jean-Christophe Courte

Bon, hormis un œdème monstrueux après l'opération et la pression parfois trop soutenue des bandages sur l'ensemble, ce court billet pour vous remercier des tas de courriels reçus. Pour le moment, je suis en service minimum, réservant mon énergie aux missions en cours. Pas de salon du livre Jeudi soir dans ces conditions et, même si j'ai décliné l'arrêt de travail d'un mois proposé par le chirurgien (en tant qu'indépendant, personne ne règle mes arrêts de travail), je vais bosser au rythme que me laisse ma main gauche. Voilà.

image

le 12/03/2008 à 08:50 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Cahier d’exercices Photoshop| 5 | Trucages et photomontages

Pascal Curtil

dans lire | photographie
par Jean-Christophe Courte

Si les premiers cahiers de cette série s'adressent essentiellement eux débutants, cette cinquième livraison ne devrait pas passer inaperçue même aux yeux d'utilisateurs aguerris… Certes, si certaines manipulations ne sont pas nouvelles (c'est la loi du genre), il n'en reste pas moins que les thèmes sont amusants et que vous trouverez bien dans les 30 fiches proposées quelques idées pour vos propres créations…

Là, l'orientation est clairement à destinations des utilisateurs de la version CS3 de Photoshop et l'auteur ouvre son livre par le paramétrage même de l'application sans survoler malheureusement d'un panneau supplémentaire les profils ICC…

Je vous recommande sa création de planète (fiche 23) mais également de feuilleter d'un œil neuf et ouvert tous les exercices. Je suis certain que vous allez y trouver ci et là une astuce pour gagner une étape ou deux dans vos propres travaux.

Pour les débutants, c'est un excellent guide car, pour chaque fiche, pratiquement toutes les étapes sont illustrées d'une copie d'écran. Mais le clou est bien sûr d'utiliser les fichiers d'exemples du livre qui sont disponibles sur le CD-Rom joint… Bref, très sympathique outil d'auto-formation à glisser dans votre planning… À raison d'un exercice par jour, vous avez un mois pour apprendre à mieux truquer vos photos…


Cahier d'exercices Photoshop | 5 | Trucages et photomontages
Pascal Curtil
Eyrolles
9782212121575 | 19,90 €

image caddie

image

Photo prise d'une main avec le 14 mm de chez Canon qu'il a bien fallu rendre lundi…

le 12/03/2008 à 06:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Obtenir le meilleur du Nikon D300

Jérôme Geoffroy

dans lire | photographie | voir
par Jean-Christophe Courte

C'est fait…!
Jérôme a reçu son ouvrage et voilà 186 pages en couleurs bien remplies (pas une seule page blanche…! Optimisation maximale du papier…!), 72 fiches pour utiliser plus finement son Nikon D300 que l'on soit photographe débutant ou confirmé… Si Jérôme Geoffroy n'a pas la renommée de notre ami Vincent Luc, il n'en est pas moins un excellent photographe comme le prouvent les clichés publiés régulièrement sur son blog (un peu moins ces derniers temps pour cause d'écriture…!).

C'est par son blog, justement, que j'ai découvert Jérôme en février 2007. Je devrais ajouter par (…ou à cause de) ses grenouilles…!

image

Suite à la publication de ce billet sur urbanbike, Jérôme me contacte par courriel. Le courant passe entre nous, il me livre son envie d'écrire un bouquin de… photo. Nous envisageons des thèmes qui seront refusés pour cause d'encombrement du rayon quand, enfin, se présente l'opportunité d'écrire un premier ouvrage sur le Nikon D300 chez Dunod… Et hop, voilà mon Jérôme qui se jette à l'eau…

Le résultat, je l'ai en mains — attention, je suis juge et partie, un guide en cinq grandes parties du nouveau Nikon D300 écrit par un gars totalement passionné et immergé dans le monde de la photo depuis qu'il est gamin. Toutes les questions que vous vous posez a priori avec votre boîtier sont traitées, de la gestion du bruit jusqu'à l'usage des outils de base de Nikon NX en passant par la macrophoto.

Ces questions, ce sont celles que Jérôme entend tous les jours dans le magasin de photo où il officie comme vendeur et formateur… C'est le secret de ce livre, cette mise à plat des réponses faites au quotidien aux clients qui aimeraient savoir comment faire ceci ou cela, le tout sous la forme de fiches précises et illustrées. Le tout avec force conseils d'utilisation et de rappels sur les fondamentaux de la photographie. Gros plus, le format du livre est idéal pour le glisser dans son sac photo…! Bref, un très chouette bouquin où même Time Machine sous OSX est évoqué…!

Obtenir le meilleur du Nikon D300
Jérôme Geoffroy
Dunod
9782100517138 | 18 €

image caddie

image

Le blog de Jérôme…

le 11/03/2008 à 06:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Cabane en bois en territoire flamand

Hilde Daem et Paul Robbrecht

dans architecture | dans mon bocal | potager
par Jean-Christophe Courte

Une cabane réalisée par des architectes qui aiment le bois (il suffit de sa balader sur leurs autres projets) et un parti pris minimaliste de toute beauté…

image

Découvert via archidose.org

le 10/03/2008 à 15:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?