Urbanbike

Recherche | mode avancée

Préfabrication | Bar Nestlé à Montreux

Par Fulguro

dans architecture
par Jean-Christophe Courte

Je vous invite à jeter un œil curieux sur cette opération de bâtiment provisoire pour le festival de Montreux réalisé par les designers Suisses Fulguro (toutes les maquettes sur leur site en cliquant sur Nestlé MJF).
Découvert via dezeen

image

le 11/10/2007 à 07:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Polar | Les brouillards de la butte

Patrick Pécherot

dans lire
par Jean-Christophe Courte

Enquête policière dans le Paris des années 1925… Et énorme scandale financier au sortir de la guerre de 1918 découvert par une bande de monte en l'air au hasard de l'ouverture d'un coffre. Histoire dans laquelle on croise André Breton (excellent au pistolet), La Goulue (bien mal en point) et bien d'autres personnes… Ce bouquin a reçu le Grand Prix (mérité) de littérature policière 2002.
À ce propos, un nouveau livre de cet auteur sort en novembre, Belleville-Barcelone. Période du Front populaire…
Auteur à découvrir. Ambiance :
Attelé à une charrette de livraison, un gaye mâchouillait son mors en attendant son cocher parti lever le coude. Au gré des fils électriques, des trams traversaient les avenues. Un receveur est descendu remettre la perche sur les câbles d'où elle avait sauté. Une moto au side-car plein de journaux nous a croisé en pétaradant. Au guidon, un gars à blouson de cuir et lunettes de soudeur avait l'air de vouloir tout bouffer sur sa route.
— On va rentrer, dit Lebœuf, le sac plus gonflé que celui du Père Noël.
— On a pas gagné un petit café ?
— Si. Au coin, on fait la pause.
La Civette levait son rideau de fer. Le patron tenait encore la manivelle à la main quand on a franchi le seuil. L'intérieur sentait la salle que l'on chauffe et le jus qui passe. Trois cantonniers qui nous avaient précédés se tapaient un calva. Lebœuf a commandé deux crèmes. J'ai épluché un œuf dur à la coquille rougie par l'oignon de la cuisson. Le taulier a servi nos cafés brûlants et le miroir du bar s'est couvert de buée. Chacune des bouchées, chaque gorgée bue me procuraient une sensation de plénitude. Lebœuf avalait son jus avec l'air de s'en foutre, mais je n'étais pas dupe. Je lui ai tapé sur l'épaule. Il n'a pas moufté. Je voyais qu'il m'observait dans la glace du comptoir. Sa canadienne raidie par le froid faisait comme une carapace. Il a posé sa tasse dans la soucoupe et il a dit :
— Va falloir y aller, môme.
Je savais qu'il était heureux.



Les brouillards de la butte image
Patrick Pécherot
Folio Policier
9782070325917 | 6,60 €

image

le 10/10/2007 à 07:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Château de Bonnelles

Via Boreally

dans ailleurs | groummphh
par Jean-Christophe Courte

C'est le genre de surprise que réserve internet…
Samedi, je suis littéralement tombé sur ceci… De fait, j'arrivais du site d'un photographe nommé Wallace Morkitu (un pseudo collectif pour un groupe de copains, c'est comme cela que je le sens…?) — qui publie quelques images du Désert de Retz (images à mettre en regard du billet de Pruned sur cette fameuse colonne brisée)… Mais je m'égare.
Reprenons…!
Sur le photoblog de Wallace, un lien est proposé vers Boreally.org (ces deux sites sont du même photographe). Je me balade donc sur ce site d'explorateur urbain aux images souvent surprenantes — des photos de chantiers réalisées la nuit en HDR — quand je vois celles du Château de Bonnelles — enfin, de ce qu'il en reste…!

image

Bref, cette demi-douzaine de photos présente le collège Charles de Foucault — ex. Séminaire des Pères Blancs — à Bonnelles, une pension où votre serviteur passa un (trop) grand nombre d'années, bâtiment désormais totalement saccagé. La photo qui précède montre ce qui reste de l'étage des chambres des élèves de terminale, soit dit en passant. Bref, une petite madeleine sacrement moisie…!

Poursuivant ma quête, je suis allé sur Google et, surprise, les affreux bâtiments qui nous hébergeaient comme les ajouts en brique qui reliaient les deux volumes du château ont été détruits. On en voit encore la trace sur la photo aérienne (à gauche de la flèche verte)…


Agrandir le plan

le 09/10/2007 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

The Urban Bike

Argentine Innovar 2007 Prototypes

dans potager
par Jean-Christophe Courte

je ne pouvais laisser passer cette information cruciale…!! Lu sur Treehugger un billet sur ce concours en Argentine à propos de vélos urbains… Et donc un Urban Bike…! La photo correspond au proto de Uno+1

image

Note : mon vélo préféré reste le Brompton…!

le 08/10/2007 à 20:10 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Garçon, allez chercher mon Zeppelin…

Strato Cruiser par Tino Schaedler et Michael J. Brown

dans potager | voir
par Jean-Christophe Courte

Lu sur dezeen cet étonnant projet de Zeppelin… Le zeppelin new look avec piscine… Voyager à faible vitesse et en mode quasi écologique, pourquoi pas…

image

Lire également ce billet.

le 08/10/2007 à 19:50 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Rugby | Redoutable Argentine

Vainqueur de sa poule, quart et désormais, en demi-finale

dans groummphh
par Jean-Christophe Courte

Bon, La France a fait un excellent match contre les all blacks et tout le monde de se préparer pour le prochain match à venir, Angleterre-France. Les anglais s'entraînent pas très loin de chez moi à vol d'oiseau et ce seront effectivement des adversaires de qualité.
Pourtant je ne peux m'empêcher de penser aux Argentins — relire le billet sur urbanbike — dont les médias ont peu parlé ce matin… Pourtant, je ne sais si vous avez regardé le match qui les a opposés contre l'Écosse hier soir…? Je sais bien que ces mêmes argentins vont devoir affronter l'Afrique du Sud après un match très animé contre les îles Fidji. Mais cette équipe d'Argentine est superbement soudée, inventive et leur jeu s'adapte bien à chaque fois à leurs adversaires… Bref, je verrais bien cette équipe en finale, contrariant tous les pronostics des spécialistes… Même si l'obstacle sud-africain reste de taille…!
Et donc permettre aux Argentins de se retrouver face à leurs camarades de club — si ces derniers réussissent à battre les Anglais… les Français…! (Image Sport 24)

image

Hop, je reprends après avoir emmené les mômes à l'école (et corrigé quelques copier/coller foireux)… Certes, pure spéculation qui pourrait s'arrêter à la demi-finale contre l'Afrique du Sud…
Mais combien étiez-vous à envisager sereinement que les Blacks seraient défaits par le collectif Français samedi…? Aussi, pourquoi ne pas envisager que le collectif Argentin puisse également réussir l'impossible…?! Réponse le Week-end prochain…

Note du 14/10/2007 : La réponse est… Non…! Très, très beau match des Anglais… La question reste entière. Allons-nous assiter à une finale Argentine-Angleterre…? Avec la guerre des Malouines en arrière-plan…? Seule solution pour éviter que cela dégénère, rendre les Malouines à leurs découvreurs…!

le 08/10/2007 à 09:05 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Créer sa boîte pour les nuls

Laurence de Percin

dans bosser n’importe où | lire | pratique
par Jean-Christophe Courte

J'ai reçu ce bouquin de chez First et j'ai immédiatement fait le lien avec l'un des derniers billets de François Nonnenmacher… Oui, créer sa boîte en France, c'est un parcours long et chiantacrobatique comme peuvent en témoigner récemment quelques proches (Frédérique et bien d'autres avec passage par l'Accre…). Rien à voir avec la simplicité offerte aux USA, Joël devrait nous le confirmer mais il a du y passer une quinzaine de minutes à se renseigner, pas plus. Chez nous, c'est 15 jours minimum…!

Aussi l'arrivée de ce pavé facile à lire et balayant toutes les options — enfin, celles que je connais — m'a semblé être bonne idée. Si vous avez envie de montrer votre boîte, de réfléchir au meilleur statut pour votre business (Association, Earl, Scop, Sarl, Sel, Scm, etc.), feuilleter ce livre est un bon début mais ne vous dispensera pas des nombreuses étapes de constitution propres à notre sympathique pays et à ses habitudes administratives…

Mais le propos de Laurence de Percin ne s'arrête pas à cela. Avant de montrer une boîte, encore faut-il savoir pourquoi on le fait et ce que l'on va vendre. Idem, monter une boîte en oubliant ce qui va la financer est une faute de goût qui en a déjà mis pas mal sur le carreau… Or Laurence dévoile tout et va même vous conseiller sur votre contrat de mariage : eh oui, quelques précautions s'imposent. Bien évidemment, tous les problèmes de sécurité sociale pour l'entrepreneur et sa famille sont résumés et je regrette de ne pas avoir eu ce livre entre les mains il y a plus de 20 ans…!

Juste une toute petite erreur décelée page 218. Il est dit :
Par exemple, le mari est déclaré gérant et détient 20 % des parts de la société, sa femme 60 % et un autre associé 20 %. Le mari n'est pas gérant minoritaire, mais majoritaire à 60 %, car ses parts sont additionnées à celles de sa femme.

Que l'on fouette le relecteur en place publique…! Si le propos est vrai, c'est majoritaire à 80 % qu'il faut lire… Je galèje mais hormis un index bien foutu et des modèles de lettres type, la dernière Annexe (C) nous donne à lire tous les derniers décrets parus en 2007. Un ultime bémol : si le CFE est sensé s'occuper de tout, ne soyez pas naïf au point de ne rien contrôler… Cela m'a valu une coûteuse histoire avec l'URSAAF, mon changement d'adresse n'ayant pas été transmis, les pénalités m'ont bien été imputées…!

Créer sa boîte pour les nuls image
Laurence de Percin
First
9782754004923 | 22,90 €

image

le 08/10/2007 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?