Urbanbike

Recherche | mode avancée

C’est Cayman facile…

ADSL, machines et peripheriques… Ok, ok, comment partager le tout sans être un technicien des réseaux…!!

dans
par Jean-Christophe Courte

C’est l’histoire d’un gars qui veut partager son ADSL avec deux machines et quelques périphériques…
Mais un gars particulier qui n’aime pas bidouiller, qui ne veut pas de WiFi, qui veut continuer à utiliser iChat… et surtout qui ne souhaite pas perdre du temps à installer…
Solution : un modem/routeur Cayman 3346 de chez netopia !

Disposant d’un accès internet avec un Alcatel Speed Touch de la première génération et d’un switch TRENDnet acheté chez MaWay pour connecter un G5 en OSX 10.3.x et deux imprimantes via Ethernet, j’avais envie de pouvoir connecter également mon vieux Titanium sous OSX 10.2.x… et d’accéder dans les deux cas à internet sans partager, via le G5, ma connexion… Bref, que l’une ou l’autre machine puisse aller sur le Net simultanément.
Pour cela, il faut acquérir un routeur.


J’ai opté pour un Cayman 3346 de chez netopia
C’est un modem/routeur qui dispose d’une entrée ADSL et un switch 4 ports Ethernet 10/100 BaseT…


Installation…
Bon déjà quand j’ai ouvert la boîte, je me suis demandé si nétopia m’a bien tout livré ! Le boîtier du Cayman est tout petit en regard de mes deux précédents boîtiers. Déjà un premier point positif, cela occupe moins de place sur mon bureau quelque peu encombré (le premier qui dit que c’est le souk…)
Second point, ce routeur est accompagné d’un excellent livret en 6 langues très complet et bien illustré. D’ailleurs, pour les mac-users, le PC qui sert d’illustration pour les diverses connexions est un ancien 8100, il suffit de regarder les deux renflements latéraux + la ventilation haute… excellente machine mais ceci n’a rien à voir avec notre propos ! On en me croit pas : téléchager le 3300_fr_guide.pdf pour vous en convaincre… Et vous convaincre de la simplicité d’installation par la même occasion…

Côté connectique, netopia fait bien les choses : les câbles sont de couleur différente et il est impossible de se tromper dans les branchements à moins d’être (et encore !) daltonien !
Tout ceci m’a demandé 5 minutes…


Connexion…
Une fois tout ceci mis en place, branché, il m’a suffi de sécuriser l’accès au routeur via un mot de passe que j’ai défini. L’opération est assez simple, elle nécessite d’utiliser un navigateur, Safari ou autre, pour se connecter directement au routeur via son adresse IP. Une fois cette première phase réalisée, la seconde consiste à entrer au sein du dit routeur les codes de connexion, c’est-à-dire le login le password, qui correspondent à ceux fournis par votre FAI.
Bref, au lieu que ce soit votre ordinateur qui fournisse les codes pour l’ouverture de la connexion internet, c’est désormais le routeur qui réalise cette opération au démarrage. Il n’est donc plus nécessaire, depuis n’importe quelle machine connectée au modem/routeur, de demander à se connecter.
Là encore, temps de lecture du livret, cette étape nécessite une dizaine de minutes pour opérer, le plus long étant de retrouver les infos de log et l’adresse de mon IP fixe !
Et inutile de redémarrer les machines…
Sur le Titanium qui est encore en 10.2.8, la connexion se fait en DHCP, l’adresse étant fournie par le routeur. Donc pas la peine de s’inquiéter, inutile de faire appel à un ingénieur réseau…
Sur la machine en OSX 10.3.3, idem. C’est ma seule question, quid de mon adresse IP fixe. Aussi j’ai testé un accès FTP qui ne répond qu’à deux adresses IP fixes, la mienne et celle d’un de mes clients… Bon, je n’ai pas tout compris mais cela fonctionne parfaitement.
En fait, si. Mon adresse IP fixe est activée en externe par le routeur mais dès lors tous les périphériques connectés au Switch disposent d’une adresse IP interne délivrée automatiquement par le Cayman.


Simple…
“Oui, mais si tu veux ajouter une nouvelle machine, comment fais-tu avec tes 4 ports…?”
Il suffit de connecter mon vieux switch TRENDnet à l’un des ports et hop, de nouveaux ports disponibles.
Sinon, le fait de ne plus à avoir à me connecter est parfait dans la mesure où je travaille chez moi toute la journée : eh oui, je fais partie de cette race de télé-travailleurs qui tend à se développer !
J’allume le Cayman et hop, action… Néanmoins, si j’ai envie à un moment donné de m’isoler du réseau, il me suffit d’utiliser l’option Déconnexion réseau de NetNBarrier X3 pour devenir invisible temporairement…

En conclusion, je me faisais une montagne de cette installation et j’avoue que j’ai été fort surpris de cette installation express en moins de 15 minutes et immédiatement opérationnelle… iChat fonctionne, ma connexion Timbuktu est fluide, et mes download comme mes upload sont parfaits (128 et 34 k/s). Plus étonnant, j’ai même l’impression que cela fonctionne plus vite.


Pour en savoir plus :
La fiche d’info en français.
L’accès aux revendeurs.
Le prix est de 199 € ht, ce qui est parfait pour tous les indépendants ou petites structures. netopia nomme cela les petites entreprises… absolument d’accord !

nb : juste un point de détail, l’extinction du routeur coupe aussi le switch et donc les liaisons AppleTalk vers les imprimantes. Logique mais à prendre en compte.

le 01/05/2004 à 21:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Connaissez vous Andrea H. Japp ?

dans
par Jean-Christophe Courte

Je viens de terminer Contes d’amour et de rage… et nombre de nouvelles m’ont bien amusé dont la première, la leçon du rat…. À découvrir !
Pour en savoir Plus, cherchez Japp dans la rubrique auteurs…

le 26/04/2004 à 23:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

22 % vs. 3 %

dans
par Jean-Christophe Courte

Que l’on m’explique !
Ces dernières années, nombre de mes amis chez Adobe m’expliquaient que, bon, ils n’allaient pas continuer à déployer beaucoup d’énergie pour le Mac dans la mesure où la progression des ventes sur Windows était hallucinante. Le nouvel eldorado, c’était, à ne pas en douter, le PC…!
Bref, le Mac, c’était gentil mais fini.
Or, il semble que le Mac, Apple donc, fasse encore un bon 22 %, voir plus, du CA d’Adobe.
“Absurde” doivent se dire tous les spécialistes de la feuille de calcul.
Et pourtant !

Tout le monde semble avoir oublié que l’industrie graphique et éditoriale se fait encore et toujours sur Macintosh. Une fois comblé les besoins des utilisateurs sous Windows, segment pas si volumineux que les prévisions dantesques des experts le supputait, le marché est, certes intéressant, mais loin de l’eldorado planifié.
L’arrivée des excellents produits d’Adobe n’a pas remplacé l’existant, les pc-users ont leurs habitudes et pas forcément l’envie (ou les moyens) de s’offrir des suites relativement chères.
Du coup le Mac reste encore un canal de vente important avec sa petite part de marché de moins de 3 % dans l’univers de la micro…
D’autant que dans le monde du livre ou de la presse, on “use” les machines et les programmes avant de les renouveler. Et les switchs vers Windows ne sont pas aussi nombreux que décrits par une certaine presse ! L’exemple de PrismaPress devrait pourtant remettre les pendules à l’heure… surtout quand on interroge les rédactions (et donc les utilisateurs) comme ce groupe l’a fait !
Pour en avoir discuté avec pas mal de fabricants ces derniers mois, les changements vers le monde PC, encore évoqués l’an passé, sont revus devant les qualités d’OSX.
Les machines à changer sont des Mac qui ont entre 5 et 7 ans de production… Des machines solides en conviennent les utilisateurs avec peu de maintenance.
Adobe semble enfin se rendre compte de cela. Et annonce que “tout va bien” avec Apple.
Ah bon ?
Aussi je demande à cet éditeur de nous fournir une preuve de sa bonne volonté : sortir une version OSX de FrameMaker qui est développé sous UNIX.
C’est pas trop compliqué, il me semble !


nb : Oui mais il y a l’affaire “premiere” rappellent certains…
Il semble, à parcourir les forums, que l’abandon de Premiere (application dédiée à la vidéo numérique) n’a pas attristé les utilisateurs, certains n’hésitant pas à se demander ce qui avait pris à Adobe de se lancer sur ce segment.

le 26/04/2004 à 23:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Vinci et son automobile

Animations scientifiques

dans
par Jean-Christophe Courte

Si vous avez schockwave sur votre navigateur, quelques notions d’italien, ne manquez pas de passer quelques minutes sur le site de l’Istituto e Museo di Storia della Scienza
Et si vous appréciez les animations en 3D, regardez aussi ici. Bon, c’est annoncé en anglais, mais les animations souvent uniquement en italien.…

le 25/04/2004 à 16:18 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

PathFinder 3.2

dans
par Jean-Christophe Courte

Voilà, c’est fait. Steve Gehrman a terminé son produit. Vous pouvez le tester désormais en version finale en le téléchargeant ici. Le prix est toujours raisonnable : $34 ou $9 pour la mise-à-jour.
Rappel : cette application se substitue au Finder et propose des tas de petits “plus” qui la rendent incontournable à l’usage. Voir ici mais seul son essai vous étonnera. Pour ma part, difficile de m’en passer.

le 24/04/2004 à 12:51 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Camera Raw 2.2 update

Pour Kodak DCS Pro 14nx entre autres

dans pratique
par Jean-Christophe Courte

Heureux utilisateur de Canon PowerShot Pro1 EOS-1D MARK II, de Kodak DCS Pro 14nx ou DCS Pro SLR/n, du Konica Minolta DiMAGE A2, de Nikon D70 ou Coolpix 8700, du Olympus C-8080 Wide Zoom, de Sigma SD9 ou SD10, Adobe pense à vous (vous avez en tous cas plus de chance que les Framemakers Users !).
Le patch nouveau est arrivé…!

le 24/04/2004 à 11:53 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

PowerMail, 5° du nom…

dans
par Jean-Christophe Courte

Certes l’application de courriel développée par nos amis suisses est encore en béta… Mais c’est justement pour cela que je vous en parle !
Vous souhaitez une alternative musclée à Mail ? Ouiii !
Vous souhaitez archiver vos e.mails dans une base de données comme FileMaker ? Ouiiiiiii…!!
Vous souhaitez utiliser un produit anti-spam puissant ? Ouiiiiiiiiiiiiii !
D’autant que CTMDev a directement ajouté l’excellent SpamSieve !
Alors profitez de la béta de PowerMail pour essayer le produit et vous faire votre propre idée !
C’est ici…!
Et que l’on ne me dise pas que seules les icônes ont changé… Voir la mise à jour du 24 avril…!

nb : les utiliateurs d’OS 9 se contenteront désormais que de l’excellente version 4.1.2 actuelle et évoquée dans MacDigit. La 5 a été optimisée pour tourner exclusivement sous OSX.
nb 2 : le site est en anglais mais vous pouvez ecrire en français aux développeurs comme aux commerciaux, tout ce petit monde est à Genève et parle français.

Mise-à-jour du 24 avril après utilisation, à lire en cliquant ci-dessous

Quelques infos après test : c’est pas le tout d’en parler, faut utiliser !…
- Bon, la version démo est limitée à 200 messages… mais c’est le moment de découvrir qu’il est possible d’exporter le contenu de tout un dossier (ou tous les dossiers) en “texte tabulé” pour l’importer ensuite dans FileMaker. L’export en version 5 est ultra-rapide (et si vous êtes passés à la version 7 de FileMaker, idem en import… une opération pratique et indispensable). Essayez de faire cela dans Mail… bon courage :-). Souvenez-vous seulement que dès que vous mettez un dossier dans la corbeille de Powermail et que vous demandez supprimer, les pièces jointes sont aussi supprimées (très, très pratique avec les spams…).
- Si vous êtes déjà comme moi un utilisateur de SpamSieve, l’intégration de votre propre version dans PowerMail 5 ne pose aucun problème particulier, les anciens scripts sont supprimés et remplacés par des règles de PowerMail plus simples et efficaces… Et des icônes en liaison avec SpamSieve proposent de désigner dans Powermail les messages bons ou foireux…
- Les fonctions de recherche ont été regroupées, ce qui est plus pratique et une zone de recherche a été ajoutée dans les fenêtres comme dans le Finder.
- Les icônes peuvent être réduites en taille comme sur toutes les applications Apple (mais il faut le faire pour chaque groupe de fenêtre via “personnaliser la barre d’outils”)
- Inutile d’afficher l’indicateur de progression : il est directement visible en bas de la fenêtre principale dès que PowerMail va récupérer le courriel…
- Ajout d’une option très pratique “coller la citation” avec un niveau -1 (pratique lors de la rédaction d’un message de réponse à un client “point par point”…
- Vitesse de l’application améliorée “visiblement” sur tous les points… (on dit comment “décoiffant” en hevète ?!)
J’en oublie…

Encore quelques petits bugs cosmétiques sur cette béta 12… Bonne utilisation de la boîte à outils d’OSX (impossible avant à cause de la version OS9 qu’il fallait maintenir).
Mais pour ma part, j’ai poubellisée ma version 4 et je n’utilise plus que la version 5 tant elle est plus ramassée et rapide !!
Ah oui, dernier point, aucun problème pour récupérer les fichiers (dossiers, préférences) de la version 4. J’attends simplement en retour ma clé de protection (Made in Magnaldi…) pour dépasser la limite des 200 messages mais cela m’a permis de nettoyer mes dossiers et de monter à 42500 messages archivés sur FileMaker 7… Voilà…

la limite des 200 commentaires s’évite en glissant le fichier PMKey 5 testers (expires 5:30:04) sur l’application mais la date limite est tout de même le 30 Mai !

le 21/04/2004 à 11:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?