Urbanbike

Recherche | mode avancée

Le printemps arrive…

Les allergies aussi

dans lire | potager
par Jean-Christophe Courte

Toujours d'actualité, nouvelle publication — pour Guillaume, Marc et quelques amis — d'une chronique écrite le 17/03/2007.

Depuis que je suis gamin, je redoute le printemps. Entre problèmes de respiration, yeux larmoyants et crises d'asthme, cette période a longtemps été pour moi synonyme de souffrance, de mal être de mai à juin. Avec l'âge, cela s'est atténué, heureusement, et j'ai commencé à découvrir les bienfaits du jardin que récemment (…d'où mes petites vues macroscopiques des fleurs dont je n'approchais jusqu'alors que fort peu). Par contre, les odeurs de foin, les graminées m'irritent encore, je ne parle même pas des pollens qui m'ont longtemps maintenu enfermé…

J'ai donc lu avec beaucoup d'intérêt la version française du livre de Lucy Huntington, Creating a Low-Allergen Garden. Toutes les allergies que je connais sont recensées et rapidement expliquées, ce qui n'est pas rien…! C'est le bouquin que j'aurais aimé, gamin, mettre sous le nez de tous ceux qui m'expliquaient que mes problèmes n'étaient que psychosomatiques… Ben voyons.

Après ces séries de descriptions, l'auteur explique longuement comment réaliser un jardin pour limiter les risques aux personnes sensibles et ce sont à la fois des conseils de jardinage traditionnels et des informations pleines de bon sens… Une seule limite, c'est quand vos voisins ont planté des essences auxquelles vous êtes allergiques…! Hormis négocier avec eux, ce livre ne vous donnera pas de solution efficace…!

Pour repérer ce qui vous incommode, ce livre fait le tour de toutes les plantes à risques même s'il en manque certaines, à mon sens, comme l’Acacia ou le Tilleul. Les fruits comme les légumes ne sont pas oubliés de cette liste car vous pouvez aussi être allergique à ces derniers. Pour la part, j'ai cessé définitivement de consommer des poires après avoir fait un œdème de Quincke en croquant l'une d'elles (aucune allergie aux pommes par contre, ce serait un comble pour un Apple-user…!).

Enfin, intéressant pour tous ceux qui souhaitent quand même se balader dans leur jardin sans masque à oxygène, une longue liste des plantes, arbres et arbustes hypo-allergènes est proposée.

Bref, le genre de livre à offrir aux amis et parents allergiques ou à mettre en œuvre dans son propre jardin si vous en avez marre de vous balader avec votre Ventoline continuellement.

Un jardin sans allergies
Lucy Huntington
Eyrolles
9782212116519 | 22 €

image
Note(s) de lecteur(s)…

Jean-Frederic ajoute :
Seul problème,
une fois que j'aurais coupé mon unique cyprès bleu, haut de 15 mètres et d'une largeur de 4 mètres, qui est quasiment ce qu'on appelle un arbre remarquable, comment ferais-je pour forcer les voisins à couper leurs kilomètres de haies de cyprès?
donc à être obligé d'avaler des petites pilules, je garde mon arbre. (de toute façon, il faudrait aussi que j'élimine les oiseaux, chiens, chats, platanes et autres dans le quartier !!)

Thierry…
Personnellement, je suis allergique au Cyprès. En Provence, il y en a un tous les mètres.... il y en a partout, de toutes les sortes de toute les tailles, dans tous les jardin et même ailleurs... tant et si bien que comme j'aime bien les cyprès très longs et très pointus comme ceux qu'on voit en Toscane, j'en ai planté deux devant chez moi... on est plus à ça près....

Marc…
Eh bien la bonne nouvelle de mon côté, c'est que mon allergie pré-printanière a duré à peine deux semaines cette fois-ci, alors que l'année dernière elle m'avait plombé de décembre jusqu'en mars. Comme disait Guy Degrenne, "ça se tasse!"

Info(s) pratique(s)…

Note : en mode sous-marin depuis deux jours, le temps de corriger tous les liens vers les 816 livres depuis cette page… Et en profiter également pour rectifier les mises en forme. Bon, il reste certainement des trucs qui partent en vrille mais pensez également à vider votre cache. Amusant de retrouver toutes ces chroniques dans leur jus, des plus laconiques aux plus volubiles…

Pour finir, seuls les liens issus de cette page sont à prendre en compte, les liens internes n'ayant pas été remis à jour. Je continue…

le 11/03/2010 à 06:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?