Urbanbike

Recherche | mode avancée

Pingouin de Kourkov | Polar

Un roman noir ukrainien des années 90…

dans ailleurs | lire
par Jean-Christophe Courte

C'est le genre de livre que vous prenez en main et que vous ne lâchez plus. Béatrice d'abord l'a lu d'un trait avant de me le recommander. Je l'ai ouvert dans mon lit et j'ai du me souvenir que j'avais du boulot tôt le lendemain pour ne pas l'achever d'une traite à mon tour…! Pourtant le quotidien d'un rédacteur de nécrologies pour un journal local de Kiev qui vit avec un pingouin, c'est étrange, totalement absurde et pas passionnant… a priori !!
Andreï Kourkov a l'art de raconter une histoire, de manier l'humour noir comme la dérision, puis de nous ligoter avec tout ça… L’histoire est irracontable tant on est en plein non-sens. Cela se déroule dans une ambiance de fin du monde, poisseuse, dans un pays de l'ex. URSS en pleine décomposition, sous la coupe de clans maffieux en train d'en découdre férocement pour prendre le pouvoir. Ça boit, ça meurt, ça déprime grave…

Et pourtant, 100 pages plus loin, vous vous demandez encore qu'est ce qui va se passer…
Et il s'en passe des trucs dans cette atmosphère grise, triste, désespérante. Des trucs complètement loufoques ou tragiques. On a l'impression que tous les personnages de ce roman sont en mode survie, que l’humour est le dernier remède (avec quelques fêtes improvisées où l'alcool sert d’échappatoire) pour rester debout.

Et le pingouin…? C'est l'un des personnages clés même s'il est totalement neurasthénique…! Victor l'a récupéré directement au Zoo de Kiev qui n'avait plus les moyens de le nourrir… Bref, tout est comme cela et difficile à résumer…!
Il y a plusieurs éditions de ce titre chez divers éditeurs. Ayant emprunté ce livre à la bibliothèque municipale de ma ville, c'était une édition de chez Feryane en gros caractères (…pas si mal pour une lecture le soir avec les yeux en vrac après une journée devant l'écran…!).

Le pingouin
Andreï Kourkov
Collection Points
Le Seuil
9782020477819 | 7,50 €

image

le 02/06/2007 à 08:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?