Urbanbike

Recherche | mode avancée

À table avec les cannibales

Corrado Ruggeri

dans ailleurs | lire
par Jean-Christophe Courte

À table avec les cannibales est sous-titré "Aventure en pays papou". Dans les deux cas, c'est un mauvais titre.

Voilà un jeune homme de bonne famille qui décide de passer un mois chez les papous, loin de sa belle, histoire de voir ce qu'il se passe. Bon. À la lecture des premières pages, on découvre un récit ni drôle ni intéressant. On suit un peu attristé certains épisodes de ce voyage, pas certain d'avoir compris la motivation de l'auteur et son goût du risque comme son besoin de se mesurer à tout prix aux autochtones. N'est pas Bryson ou O'Hannlon qui veut. Très vite, j'ai failli lâcher l'ouvrage dans un grand bâillement lors de sa rencontre avec Pat, une rencontre genre Club Med et plus si affinités.
C'est au chapitre 12 que son voyage démarre enfin.
Il découvre Daniel, fils d'un chef Cannibale. Et rien que pour les chapitres 13 à 19, je vous engage à lire ce bouquin qui prend alors tout son sens. Ce ne sont plus les vacances d'un détestable touriste blanc mais une collision avec les esprits du lieu.
Jusqu'à présent tout cela me terrorisait ; je sentais combien il est fragile, l'Occidental campé dans les certitudes de ses petites habitudes. C'est seulement cette nuit que je réalise à quel point une existence purement rationnelle devient une prison, une torture, un avilissement si, comme l'écrit Dostoïevski, « l'esprit n'est libre que parce que les instincts sont enchaînés ».

Cela m'a remis en mémoire un passage de mémoires de porc-épic et rendu l'auteur plus sympathique.

À table avec les cannibales image
Corrado Ruggeri
Petite bibliothèque Payot
9782228897969 | 8,40 €

image

le 07/11/2007 à 06:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?