Urbanbike

Recherche | mode avancée

Avant Adam

Jack London

dans ailleurs | lire
par Jean-Christophe Courte

140 pages, en poche, se glisse aisément dans une veste… C'est un peu ce qui m'a incité à l'emporter pour ne pas rester en mode contemplatif dans la salle d'attente du Kiné. J'avais découvert une autre facette de Jack London en lisant Quand Dieu ricane ces dernières semaines…

Mais là, nouvelle surprise, un livre sur ses angoisses de môme et leur relation avec une mémoire millénaire, comme transmise de génération en génération… Celle des premiers temps de la conscience de l'espèce humaine.

La préface d'Yves Coppens a fini de me convaincre, ce récit est réellement à part dans l'œuvre "traditionnelle" de London mais, en même temps, elle éclaire l'ensemble…
[…] Et puis, cinquante ans plus tard, voici Jack London de nouveau sur ma route, un Jack London qui dans un paysage de falaises, de grottes, de forêts et de rivières se promène en compagnie cette fois des hommes préhistoriques que d'ordinaire je fréquente. Amusantes retrouvailles avec un auteur plus éclectique que je ne l'imaginais, mais aussi étonnamment plus visionnaire.

Ce sont ces souvenirs des nuits de cauchemar qu'il nous raconte…
J'étais un jeune citadin pour qui la campagne était un domaine inexploré. Cependant je n'ai jamais rêvé de villes et jamais une maison n'a surgi dans un de mes songes pas plus d'ailleurs qu'un être humain n'en a franchi les murs. Moi qui n'avait jamais vu d'arbres que dans les parcs et les livres illustré, durant mon sommeil j'errais à travers d'interminables forêts ; bien plus, ces arbres de rêve n'étaient pas pas une vision vague et confuse, mais ils offraient des contours nets bien détachés.
[…] Je me souviens nettement du jour où j'ai vu un chêne pour la première fois. J'observais les feuilles, les branches et les nœuds du tronc et je me suis rappelé, avec une précision angoissante, avoir vu ce même arbre un nombre incalculable de fois pendant mon sommeil.

Je vous laisse découvrir ce récit que je considère comme l'un des meilleurs que j'ai eu à lire cette année. London a toujours eu un don incroyable pour raconter des histoires mais ici on est partagé, histoire totalement inventée et raccordée à des faits scientifiques. Ou résurgences véritables…?

Peu importe, j'ai transformé mes attentes chez le Kiné en retour dans mon passé d'homme préhistorique, en visionnant ma vie en cette époque, mes terreurs, mes ennemis, mon quotidien. Les lieux qu'il décrit me semblent être ceux que j'ai parcouru en compagnie de Pierrot de Danièle non loin de Montignac et de Saint Léon sur Vézère en Dordogne… Et c'est peut être cela qui a joué également dans ma lecture… Oui, j'aurais pu vivre là dans une autre vie, dans ces grottes au bord de la rivière ou, plus haut, derrière la Brauge.

Et le souvenir de la chute qu'il décrit, celle que nous avons tous rêvée, il l'explique de manière logique, c'est bien un souvenir lointain auquel celui qui nous l'a transmis a survécu. Idem sa première visite au Cirque, etc.

Bref, un fabuleux récit (n'ayons pas peur des mots…!) à mettre entre toutes les mains… À condition d'avoir conservé un peu de sa condition d'enfant. Ou, au choix, d'oublier temporairement sa rationalité d'adulte…!


Avant Adam
Jack London
Phébus Libretto
9782859408374 | 6,90 €

image caddie


image

le 05/05/2008 à 07:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?