Urbanbike

Recherche | mode avancée

Les accommodements raisonnables

Jean-Paul Dubois

dans lire
par Jean-Christophe Courte

J'ai lu ce livre d'un trait pendant la nuit du passage à l'an 2009 (*)…
À mes yeux, l'un des meilleurs livres de Jean-Paul Dubois avec "Kennedy et moi" ainsi que Vous plaisantez, monsieur Tanner. Le père du narrateur change peu-à-peu suite à la disparition de son rival de frère, celui décrit comme le "sauteur" de la famille… Je refuse de vous déflorer le sujet, la trame car c'est réellement un très très bon roman qui peut éclairer chaque lecteur sur les relations qu'il entretient avec ses parents comme avec le reste de sa famille…

C'est divinement écrit (enfin, j'aime particulièrement son style…). Et c'est drôle, précis…

Le narrateur part travailler en Californie pour échapper aux mutations en cours dans son environnement familial, cela se passe lors de la dernière élection présidentielle en France, également pendant la grève des scénaristes d'où une proximité avec des événements que nous avons tous été témoins à des degrés divers.
Selma se rua vers la poche où gisait le champignon, le saisit délicatement et le transporté jusqu'à l'évier, le nettoya, puis m'ordonna de prépare du thé sucré et de retrouver un autre bocal. Je m'exécutai comme l'eût fait un assassin d'enfant et rapportai un saladier en verre dont je me servais d'habitude pour préparer du guacamole et de la laitue. Elle prit le nouveau-né sauvé des détritus et le plongea dans son bains. puis, comme une infirmière consciencieuse et aimante, elle regarda s'opérer la lente résurrection.

Cette contemplation béate me rendit soudain Selma détestable. Elle incarnait toute la pensée désaxée de ce pays, cette espèce de religiosité spongieuse, de verroterie spirituelle, de macédoine sociale — avec des pauvres pour ramasser les merdes des chiens, des vieux pour garer des voitures, Edwards pour livre des pizzas, une remède cheval pour calmer Efrain, et des champignons pour guérir les angoisses vertébrales, C4-C5 incluses. Ce pays était une secte, avec ses rites économiques et ses gourous fanatiques. Une colère informe m'envahissait.



Les accommodements raisonnables
Jean-Paul Dubois
Éditions de l'Olivier
9782879295541 | 21 €

image caddie

image

(*) c'est l'avantage d'avoir de jeunes voisins amateurs de musique répétitive, de discussions animées sur leur terrasse à point d'heure, de "basses" à ébranler les fondations des bâtiments alentours…! Manifestement, le bouton de réglage de l'ampli devait être grippé (sic !), leur téléphone en rade. Un grand classique : les parents partent et, hop, une vague de copains prennent possession de la maison…!

le 02/01/2009 à 06:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?