Urbanbike

Recherche | mode avancée

Vert Palatino | Lune captive dans un oeil mort

Gilda Piersanti | Pascal Garnier

dans architecture | lire | potager
par Jean-Christophe Courte

Deux romans avec une part assez belle donnée à l'architecture…

Le premier, Vert Palatino, est un roman policier qui se passe à Rome. Je ne suis pas trop fan du personnage de l'enquêtrice sur certains points même si l'intrigue qui irrigue ce roman fonctionne très bien. Ce qui m'a particulièrement intéressé est Corviale, ce personnage secondaire assez imposant, cette barre de logements de près d'un kilomètre de long dessiné par l'architecte Mario Fiorentino et qui marque de sa présence toute l'histoire. De fait, il y a également le monument des fosses ardéatines qui est évoqué. Bref, c'est une des forces du roman de Gilda Piersanti, cette irruption de l'architecture, de ce serpent de béton (voir cette vidéo) de 9 étages avec ces 74 ascenseurs et ses tunnels, le tout pour 8000 habitants et bâti dès 1975…!

Quant à l'histoire, je vous laisse la découvrir. Pas banale.


Vert Palatino
Gilda Piersanti
Pocket
9782266175555 | 6,50 €

image caddie


20090318-IMG_0985_ub.jpg


Le second, Lune captive dans un oeil mort, un roman de Pascal Garnier, se lit plus vite et ne manque pas d'humour. Noir s'entend…! Il m'a amusé car, très vite, j'y ai juxtaposé un lotissement que j'ai eu l'occasion de visiter suite à un stage lors de mes études d'architecture dans le sud de la France. Des maisons vite construites, rutilantes, très surchargées en architecture provençale… En apparence.

Et qui avaient déjà du mal vieillir à peine construites…! Les murs étaient en béton léger projeté sur du nergalto (maille métallique assez pratique). Bref, un lieu quasi éphémère tout en possédant l'allure qui convient. Le lieu se nommait berthe le clap — berthe est un pseudo — et nous l'avions surnommé berthe le clapier tant les les malfaçons étaient déjà visibles alors que le chantier venait juste de se terminer…!

Là, ce sont des retraités qui ont largué leurs attaches pour venir vivre au soleil dans une résidence sécurisée toute neuve avec piscine et Club House. Sauf que. La vie dans une sorte de camp de vacances perpétuelles avec de nouveaux voisins, ça peut vite déraper. Chacun arrive avec ses délires, ses fantasmes et sa médiocrité et tout finit par s'effondrer… C'est méchant et bien vu d'autant qu'il y a une chouette collection de Dupont La Joie vieillissants. Réjouissant…!


Lune captive dans un oeil mort
Pascal Garnier
Zulma
9782843044656 | 16,50 €

image caddie

NB : en mettant à jour la liste des chroniques ce matin, je me rends compte que l'on est arrivé, mal an, bon an, à 500
Info(s) pratique(s)…

Alan Aubry ajoute…
Voici un petit lien du blog d'un ami, tout heureux d'avoir enfin pu visiter Corviale.

le 19/03/2009 à 06:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?