Urbanbike

Recherche | mode avancée

Encres de Chine | Polar

QIU Xiaolong

dans ailleurs | lire
par Jean-Christophe Courte

L'avantage des longs voyages en train (près de 5 heures de TGV), c'est que l'on a tout le temps de lire. Bon, pas que lire heureusement. Regarder le paysage, ruminer sur le pourquoi du rendez-vous qui vous attend et pour lequel on se tape autant d'étapes (bateau, train, train et train) entrecoupées de périodes d'attente (c'est beau une gare… le jour…!).

Parfois, l'explication est naturelle… Comment naviguer avec un coefficient de marée réduit à sa plus simple expression…? Là, en attente du retour de la mer…!

20100811_IMG_1651_ub.jpg

Résultat, plus de 9 heures aller et autant au retour.

Hormis discuter avec ses voisins, écouter un long podcast, lire ses fils twitter, relever ses courriels (et, c'est toujours dans cette situation, celle où l'on ne peut pas agir, que les demandes et boulots reviennent en mode boomerang…!) sur son iPhone, on en revient naturellement à la lecture. Le papier conserve un énorme avantage, celui de pouvoir chuter sans craintes lorsque vous êtes assoupi par les ballotements du TGV…!

Hors le Pouy lu par intermittences, j'ai dévoré cette intrigue policière sur l'assassinat d'un écrivain, ex-garde rouge. Très intéressant d'avoir ce point de vue sur les divers retournements de situation en Chine et ses conséquences indirectes sur les êtres, héros un jour, quasi oubliés en lendemain ou parfois dissidents, toujours dépassés par la spirale économique et la spéculation immobilière qui empêche nombre de travailleurs de disposer d'un logement adapté.

Dans chaque roman, QIU Xiaolong offre une image sans complaisance de la Chine actuelle mais profondément humaine avec des personnages attachants dépassés par une économie de marché souvent aux antipodes de la révolution culturelle et des objectifs de la longue marche. Sans oublier la poésie, véritable passion de l'inspecteur Chen Cao.

J'avais apprécié l'atmosphère du Le très corruptible mandarin et j'avoue que ces lectures me donnent de plus en plus envie de découvrir la Chine contemporaine avec ses excès comme ses traditions.

Du coup, vous n'y couperez pas, j'ai entamé un nouvel opus, ayant eu deux heures à tuer à Montparnasse, succombant de facto à un passage chez un agitateur d'idées. Résultats, plus de livres au retour qu'à l'aller…!





Encres de Chine
QIU Xiaolong
Points
9782020795630 | 7 €

image caddie

20100812_IMG_1684_ub.jpg




Note : retour le lendemain soir par l'avant dernier ferry…

20100812_IMG_1699_ub.jpg

Par la fenêtre du dernier wagon du tire-bouchon (avec taches d'origine sur la vitre du wagon)…

20100812_IMG_1714_ub.jpg

Une autre gare… Maritime cette fois.

20100812_IMG_1752_ub.jpg

20100812_IMG_1732_ub.jpg

20100812_IMG_1771_ub.jpg

20100812_IMG_1775_ub.jpg

Photos effectuées avec le Canon G11…

le 13/08/2010 à 23:05 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?