Urbanbike

Recherche | mode avancée

Total Recall

Gordon Bell et Jim Gemmell

dans dans mon bocal | groummphh | lire | mémoire | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Difficile de parler de ce bouquin sans prendre rapidement position. Basé sur une idée de deux développeurs, le concept de Total Recall est de proposer dans quelques années à tout individu la possibilité de mémoriser toute sa vie (photos, sons, films) avec son accord (et quid des images des autres, soit dit en passant…?!).

En gros, de doubler le cerveau en emmagasinant toutes nos actions quotidiennes sur des supports de masse décrits comme de plus en plus fiables et aux capacités désormais quasi infinies.

Cette nuit, après avoir eu un mal de bide carabiné, je me demandais si cela avait réellement un intérêt de m'en souvenir…! Hormis le noter si de nouveaux troubles survenaient !

Je me demandais ensuite si j'avais envie de me souvenir de mes années de pensionnat avec la même intensité qu'alors ?! Les nuits à me geler dans le dortoir ouvert à tous les vents, les robinets des lavabos bloqués par le gel… Et puis qui cela intéresserait-il ?! Bref, la lecture de ce bouquin est à la fois intéressante sur le plan des propositions mais la vraie question tourne autour de son utilité ? Bon, quand ma mémoire sera totalement en roue libre pour cause d'Alzheihmer, hormis me souvenir de quelques moments heureux, est-ce que mon entourage aura envie de greffer ses propres souvenirs à mon propre parcours ?! Nous avons tous des exemples dans nos familles de personnes qui radotent, récitent pour la 4510 fois leur attitude héroïque à tel moment, vous saoulent avec leurs conseils où ils se mettent en scène.

Bon le seul intérêt de ce Total Recall serait de savoir réellement comment cela s'est passé, avant comme après. Mais la bonne question est qu'en avons-nous à faire ? Notre quotidien est déjà assez compliqué pour nous encombrer de vivre en différée la vie d'autrui en plus.

Enfin, pourquoi conserver cette masse de souvenirs ? Mémoriser que ce matin, je n'ai descendu que trois petites tartines avec mon café, qu'elles étaient trop grillées, que le grille-pain déconne toujours autant, que personne ne se décide à en changer, que j'avais déposé de la confiture d'abricots dessus après une légère couche de beurre, que cette confiture est moins sucrée, qu'il me faut de toute manière réduire cet apport pour m'éviter du diabète, etc.

Si vous aussi vous êtes en train de bailler, c'est que cet aspect trivial de ma vie n'offre aucun intérêt… Sauf si elle est réécrite avec style. Certains écrivains arrivent à me faire marrer en décrivant de telles situations avec style et humour. J'ai quelques doutes avec un système d'enregistrement quasi clinique !

Ce livre est sorti il y a quelques semaines et cette proposition est, bien entendu, assez argumentée par les chercheurs. Sauf que tout le monde n'est pas un Churchill ou un de Gaulle !

Laissez nous tricher avec nos vies pour les rendre supportables…! Ce serait une horreur absolue de se souvenir en permanence de nos épisodes foireux, de nos échecs, mensonges, lâchetés…! Je revendique le droit à l’oubli, celui qui permet de dépasser une séquence épouvantable et de nous reconstruire. Je serais curieux de lire les propos d’un Boris Cyrulnik à ce sujet.



Total Recall
Gordon Bell et Jim Gemmell
Flammarion
9782081227200 | 22 € pour 344 pages

image caddie

20110114_IMG_7839.JPG

Même pas insisté sur le nom du préfacier, rien à dire, je vieillis…!

le 14/01/2011 à 07:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?