Urbanbike

Recherche | mode avancée

Lightroom 4 par la pratique

Gilles Theophile

dans lire | photographie | pratique
par Jean-Christophe Courte

Cela tombe fort bien… La version 4.1 de Lightroom vient de débouler ce mercredi 30 mai et j’ai reçu — heureux hasard — la dernière mouture du bouquin de Gilles Theophile hier.

Théophile, Theophile…? Si, si, celui là même qui nous avait déjà éclairé sur la version 3 de cette application dédiée à la photographie. D’ores et déjà, l’éditeur annonce que des mises-à-jour seront disponibles sur son site mais le plus efficace reste de se rencarder directement sur celui de l’auteur…!

Je vais évoquer brièvement Lightroom et ce livre qui s’avère un excellent compagnon pour progresser. J’ai effectué ma mise à jour il y a quelques semaines (la 4.0 avait quelques soucis) et j’ai tourné ces dernières semaines avec une 4.1RC d’une lenteur épatante et quelques bugs à l’import. Après téléchargement de la 4.1, c’est bien le jour après la nuit…!

LItalie…? Sienne…?
L’Italie…? Sienne…?
Même là-bas il pleut : hop, on redresse lobjectif…
Même là-bas il pleut : hop, on redresse l’objectif…

Et en parcourant aujourd’hui le livre de Gilles, j’ai noté plein de petites choses …que je n’avais pas cherché à vrai dire. Dont les améliorations notables de la gestion des masques que je commence du coup à étudier même si ce n’est pas trop dans mes usages même sous Photoshop.

on affiche le masque dans la couleur souhaitée…
on affiche le masque dans la couleur souhaitée…
Sélectionner largement au pinceau (qui a dit truelle…?)…
Sélectionner largement au pinceau (qui a dit “truelle”…?)…
Retrancher un bout du masque, etc.
Retrancher un bout du masque, etc.

Etc. Toutes ces explications en français sont dans ce guide pratique.

Du coup, je me suis essayé à retraiter d’anciennes images placées sur ce blog

Je n’ai jamais oublié les conseils du bon Docteur Volker (Gilbert) dont le plus important, l’usage permanent du RAW qui permettra de reprendre des images ultérieurement tout en bénéficiant des avancées des applications. C’est exactement cela avec Lightroom et son nouveau moteur de rendu.

En 2008 avec les moyens du bord…
En 2008 avec les moyens du bord…

Attention, ce n’est qu’un exemple pour ce billet, un essai illustratif…!

Aujourdhui après avoir connecté deux ou trois infos…
Aujourd’hui après avoir connecté deux ou trois infos…
Détail…!
Détail…!

Bref. Je suis assez hermétique aux explications mais ici, entre les nouveautés de Lightroom 4.1 et les explications sobres de Gilles Theophile, j’ai presque l’impression de progresser un tantinet…

Hop, un premier masque pour remettre de la grisaille dans le ciel…
Hop, un premier masque pour remettre de la grisaille dans le ciel…

Un poil mieux…

Bien entendu, je n’ai pas absorbé en 3 heures l’intégralité du livre (51 exercices annoncés !) mais je peux témoigner qu’il m’a déjà fait avancer même si j’ai encore plein de trucs à découvrir (euphémisme…!). Sans oublier de m’améliorer également dans les manipulations…!

L’intérêt de livre de Gilles, c’est qu’il est difficile d’oublier une fonctionnalité, tout est posément décortiqué… D’autant qu’il y a un DVD joint avec les images du bouquin pour refaire les mêmes opérations.

Alors, vous savez quoi…? Je vous laisse.

The bouquin — photographié au iPhone…!
The bouquin — photographié au iPhone…!

Lightroom 4 par la pratique
Gilles Theophile
Eyrolles
9782212134247 | 26 €

image caddie

le 30/05/2012 à 17:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?