Urbanbike

Recherche | mode avancée

Graphiste ou Web Designer aujourd’hui,  comment survivre…!

Deux livres orientés Métier

dans bosser n’importe où | dans mon bocal | lire | pratique
par Jean-Christophe Courte

Encore deux bouquins parus ces dernières semaines chez Eyrolles, mis en parallèle ici et qui sont deux manuels de survie. En cette période de crise (que ceux qui n’ont aucun souci lèvent le doigt…! Tiens, personne à l’horizon…?!), il n’est pas inutile d’avoir le programme de ce qui attend les nouveaux entrants sur le marché. Mais ceci concerne aussi les professionnels installés qui commencent à recevoir du courrier bleu (sic…!).

Le premier — et le plus complet— est la seconde édition de Profession graphiste indépendant (voir cette chronique sur urbanbike de la première édition) de Julien Moya et Éric Delamarre (auteur de Profession photographe indépendant — (voir cette autre chronique sur urbanbike)).

Bref, jamais il n’a été aussi difficile de démarrer une carrière de graphiste indépendant et cet ouvrage est un excellent guide dans le parcours du combattant que va devoir suivre à l’insu de son plein gré le futur indépendant… Je ne suis pessimiste par nature, c’est juste mon quotidien.

Le premier chapitre porte sur cela d’ailleurs : êtes-vous taillé pour être indépendant…? On ne s’improvise pas indé même si c’est trop souvent le cas, la boîte qui vous employait vient de vous virer ou de fermer (ou les deux).. Aussi, comprendre de quoi votre nouveau quotidien va être composé n’est pas un luxe.

Ensuite, deux autres chapitres se succèdent sur le statut professionnel, côté fiscal puis social. Le fait d’opter pour un statut d’auto-entrepreneur, Maison des Artistes ou graphiste libéral a des implications différentes et, surtout, nécessite des démarches bien particulières. Cela se traduit en amont comme en aval par des procédures dont il faut impérativement comprendre toutes les implications.

Pas question de voir plus tard hormis se créer des tas d’occasions de rédiger de beaux courriers explicatifs et perdre un temps fou à régulariser une situation. Bien entendu, la question du droit d’auteur des œuvres est abordée mais je préfère nettement insister sur les trois deniers chapitres…!

  • Le métier en pratique (en gros comment trouver, satisfaire ses clients et les conserver…!)
  • L’argent (ben oui, c’est le nerf de la guerre, essayer de se vendre à un prix raisonnable qui sera toujours trop élevé (re sic !)…)
  • Les bonnes pratiques à l"épreuve du feu (ce chapitre est fondamental mais ne liste pas le nombre impressionnant de situations même si les plus fréquentes sont illustrés — l’inventivité de certains propects en cette matière est loin d’être épuisée…!)

En lisant ce bouquin, vous aurez une assez bonne vue des conditions dans lesquelles vous allez évoluer (courage…!). On est loin de l’univers des bisounours, que ce soit clair pour vous dès le départ. L’auteur de ses lignes le découvre encore à ses dépends après 30 ans de navigation professionnelle.

Bref, livre hautement recommandable et recommandé pour tous ceux qui ont du talent mais qui ont juste oublié (…c’est ballot) que l’important est surtout de savoir le vendre et, accessoirement, pouvoir en vivre. Et là, c’est pas gagné… D’ailleurs, les interviews des professionnels qui ponctuent ce livre ne sont pas anecdotiques.

@urbanbike

Profession graphiste indépendant
Statuts sociaux et fiscaux, droits d’auteur, aspects commerciaux, pratiques à l’épreuve
Julien Moya et Éric Delamarre
Eyrolles | 26 € | 256 pages
9782212134940
image caddie

Le second livre Métier Web Designer est une réflexion sur les approches du métier face au client. Au contraire de l’ouvrage précédent qui s’attelle à traquer tous les pièges à éviter dans le cadre d’une activité indépendante en France (Urssaf, Cipav, RSI, impôts, retraite…!!), cette traduction de l’américain n’est qu’une longue réflexion méthodologique.

Bien sûr, vous allez retrouver des chapitres a priori communs comme trouver des clients, facturer son travail ou se faire payer mais on est loin de l’aspect pratique et prosaïque de Profession graphiste indépendant, plus dans un {très} beau cours théorique. Sauf que l’on est pas dans le même univers culturel ni dans le même rapport avec l’argent…!

Bref, plein de bonnes informations, idées, concepts à prendre pour lisser sa démarche, caler son discours face aux clients. Mais pour le concret, y associer le précédent bouquin me semble indispensable (…c’est mon avis et je le partage…!).

@urbanbike

Métier Web Designer
Mike Monteiro
Préface d’Erik Spiekermann
Eyrolles | 12 € | 140 pages
9782212135275
image caddie

le 01/08/2012 à 06:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?