Urbanbike

Recherche | mode avancée

Photographie de concert

J. Dennis Thomas

dans lire | photographie | pratique
par Jean-Christophe Courte

Pas mal de livres en attente dans ma pile — voir la dernière photo de ce billet. Je les chronique dès que j’en ai le temps…

Le genre photo de concert est très couru par tout fan de musique qui dispose d’un appareil photo ou d’un simple smartphone pour un simple souvenir…

Immortaliser proprement le concert de son groupe préféré, partager un moment rare explique cet engouement pour ce type de prise de vue qui n’est pas si facile …surtout si le photographe amateur est noyé au milieu de la file en délire !

Ce livre délivre toute une série de conseils de bon sens en fonction de la taille de la salle, de l’éclairage et, bien entendu, de la distance qui vous sépare de la scène (pas la même opération de prendre des vues dans le théâtre antique d’Orange ou dans un café-concert…!).

Bref, quel matériel employer, quels modes de prise de vue à privilégier, Flash ou non, RAW ou JPG (…la question ne se pose pas à mon avis, RAW en toutes circonstances)… les deux premiers chapitres répondront à ces questions.

@Sylvain Collet
@Sylvain Collet

Les images illustrant ce livre technique sont assez convenues. Certes, elles sont représentatives d’un certain nombre de situations et montrent qu’avec les conseils éclairés de l’auteur, on peut réaliser la prestation en toute circonstance et s’en sortir honorablement. Dès lors, me voilà à appeler @colletsylvain à la rescousse — relire ce billet — et lui emprunter deux photos du concert Devin Townsend au Bataclan. Notez les optiques employées par Sylvain : vous constaterez qu’une optique comme le Canon EF 135mm f/2L USM [1] s’avère remarquable avec un boitier semi-amateur.

@Sylvain Collet
@Sylvain Collet

De fait, il reste vrai qu’il est difficile de réaliser de bonnes photos d’une scène sans accéder aux meilleurs places. Bref, que le fait d’avoir ou non une accréditation (lire le chapitre 11) reste essentiel pour travailler à sa guise. Les professionnels son généralement devant la scène avec une armada optique impressionnante.

Mais ce qui va également faire la différence, c’est le post-traitement numérique comme le travail de recadrage.

Ensuite, il n’y a pas de miracles, la qualité optique pour travailler dans des conditions lumineuses qui peuvent être fortes, très fortes mais également intimistes. À ce jeu là, une optique forte d’un énorme pouvoir séparateur dès f/2 ou en dessous fait bien entendu la différence.

Enfin, et c’est sympa de le dire, aller photographier une scène, c’est souvent bouger pour changer de plan, être attentif à ce qui se déroule sur la scène mais aussi au public qui a payé lui pour suivre une représentation.

Règles de savoir-vivre, respect de tous (et savoir ne pas faire de bruit — surtout dans un concert classique ou au théâtre…!) et même penser à emporter un petit en-cas pour se sustenter et s’hydrater sont également traités par l’auteur qui a suivi durant des années des groupes aux USA…!

@urbanbike
@urbanbike

Photographie de concert
J. Dennis Thomas
Eyrolles
9782212136258 | 19,90 € pour 200 pages au format 14 x 22 cm
image caddie

le 11/01/2013 à 05:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?