Urbanbike

Recherche | mode avancée

Power Play | thriller

Joseph Finder

dans lire
par Jean-Christophe Courte

Ce livre paru en 2007 a obtenu un prix des lecteurs en France en 2010 lors de sa traduction. Je ne l'ai lu que ce mois-ci alors que j'avais dévoré les années précédentes Paranoïa en 2007, l'Instinct du Tueur sans oublier Sans laisser de trace.

Toujours très documenté (la lecture des remerciements est toujours impressionnant car l'auteur ne fait rien à moitié), ce polar est superbement mis en scène, tant au niveau de l'action (âmes sensibles, s'abstenir) que du scénario à multiples tiroirs.

Le problème avec ce type de bouquin est qu'une fois le nez dedans on a nullement envie de s'arrêter. Bref, j'ai dévoré ce livre, poussé par les rebondissements et, surtout, par le parfum de crédibilité du sujet.

Lors d'un séminaire ou nombre d'explications de gravure doivent se faire, des hommes armés surgissent et prennent en otages tous les cadres présents. Souci, cela se passe dans un endroit fort reculé ou la connexion internet va devenir un sacré enjeu. Et qui est derrière cette opération ?

Hormis le contexte très concurrentiel et technique de l'aéronautique, la situation du lieu de séminaire dans un coin reculé du Canada, ce sont également les rapports de force dans une boîte qui sont à décrypter. Surtout quand la boîte en question vient de mettre à sa tête une femme et que celle-ci décide de mettre fin à certaines pratiques.

Amusantes descriptions de tous ces mâles alpha prêts à s'entre-dévorer mais qui, face au véritable danger physique, s'effondrent. Sans oublier quelques considérations des preneurs d'otage qui ne manquent pas de sel…

Bref, ça se lit sans déplaisir…

@urbanbike

Power Play
Joseph Finder
Le livre de poche
9782253133780 | 7,50 €

image caddie

le 16/08/2013 à 06:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?