Urbanbike

Recherche | mode avancée

À propos des fils RSS…

…Twitter est bien dans la ligne !

dans dans mon bocal | usages
par Jean-Christophe Courte

C’est souvent après avoir publié un billet que d’autres idées affluent, parfois étranges mais qui se défendent quand on prend le temps de les dérouler !
Déroulons !

Ainsi celle qui suit …alors que je dérouillais mes jambes dans le parc de la Merced1. Je vous la livre même si le titre et le sous-titre de ce billet dévoilent le propos.

En suivant les comptes de quelques passionné(e)s2 enthousiastes dans Twitter, on se retrouve informé de mille choses déroutantes…!

Il me faut leur rendre hommage : cela fait quelques années que je découvre, par le biais de ces personnalités éclectiques, d’univers épatants.

Par leur truchement, je repère d’autres spécialistes de sciences, d’archéologie, de linguistique, d’anagrammes, que sais-je encore !?

Improbables rencontres au détour d’un tweet

Leurs tweets me permettent quasiment chaque jour de me frotter à de nouvelles idées, concepts. De repérer, dénicher des disciplines qui m’étaient totalement inconnues.

Et, si elles ne l’étaient pas, leurs approches souvent originales dépoussièrent mes connaissances !

Du coup, je reste à l’affût de ces comptes originaux, en supprime d’autres. Mes abonnements ne sont jamais totalement inertes, le bouillonnement de ces pistes improbables électrise ma curiosité !

Cela me permet d’échapper aux injonctions médiatiques du moment, de conserver un peu d’espoir alors que la situation de notre planète se dégrade inexorablement.

Quand j’étais môme, j’aimais passer du temps dans les volumes d’index des encyclopédies puis rebondir vers un article qui m’intriguait. À mes yeux, il y a encore de cela avec Twitter, à condition de rester critique et de conserver son sens de l’humour, une grosse pincée d’ironie pour ne pas s’embarquer dans des polémiques consommatrices de temps et vite récupérées par le monde politique.

C’est pourquoi je reste fidèle à Twitter et à ces bouffées d’air vivifiantes. Je nourris également mes abonnements avec les invités de l’émission de Etienne Klein, La Conversation scientifique sur France Culture, à la condition que ces derniers aient un compte Twitter (ce qui est loin d’être le cas) et contribuent à ces comptes régulièrement.

À suivre !


  1. Je traine depuis octobre dernier une sciatique qui refuse de disparaître. Pas question de végéter dans un fauteuil toute la journée. Même si cela reste douloureux à chaque redémarrage, il m’est indispensable de marcher, avoisiner les 10000 pas, quitte à parcourir de fond en comble le centre historique de Salamanca. À chaque balade, je découvre de nouvelles choses d’autant que la densité d’étudiants rend la ville très vivante. 

  2. Mention spéciale à Abie (@temptoetiam) | Twitter …que je soupçonne de venir d’autislande… 

le 15/03/2019 à 08:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?