Urbanbike

Recherche | mode avancée

À propos d’urbanbike…

Un blog[1] permet d’évoquer tous les sujets souhaités sans se soucier d’une ligne éditoriale au cordeau, contraintes hiérarchiques, susceptibilités, heure de parution…

Sommaire

du rédacteur…

urbanbike est le blog personnel de Jean-Christophe Courte.

J’ai ouvert cet espace en septembre 2003 et en suis, de facto, le principal contributeur tant pour le contenu que pour les photos.

Un grand merci à mes amis Hisako, Régis, Volker, Dominique (…et à l’aventure de MacDigit), Lukino, Vincent, Joël, Laurent, Gabs pour leurs contributions passées…

du financement…

Depuis juin 2015, des liens conduisent vers des urls “Apple” et, ainsi, de récolter accessoirement quelques cents. D’autres à la fin des anciennes chroniques de livres vous conduisaient vers la librairie en ligne du groupe eyrolles. Ces liens fonctionnent mais ne participent en rien au financement de cet espace depuis quelques années. Aucune importance…

Bref, urbanbike est financé par ma pomme[2].

de la pub…

Ou, plus exactement, pourquoi pas de pub…? Je ne la supporte pas[3].

des billets…

Personne ne me paye pour rédiger un billet sur tel[4] ou tel produit[5]. Soit cela m’intéresse et je partage mon sentiment (en mode brut de fonderie avec force subjectivité et erreurs…) ; soit rien.

de l’emprunt d’un billet…

Si un billet, une image vous intéresse et que vous souhaitez l’utiliser, le reproduire en totalité ou en partie (images comprises) sur votre blog, faites-le… …à la seule condition de créditer/citer urbanbike et placer un lien vers le billet original depuis votre site. C’est simple, élégant, courtois[6] et apprécié…

Par ailleurs, il m’arrivait d’écrire sur d’autres sites[7]. Ceci est à conjuguer défintivement au passé.

de la CNIL…

Ce site n’est pas déclaré à la CNIL pour les raisons expliquées ici.

Les adresses courriel ne sont pas enregistrées dans une base de données ou revendues. Elles ne servent qu’à vous répondre comme ceux qui m’ont déjà écrit l’ont vérifié. Je réponds[8] uniquement quand on m’écrit gentiment.

des commentaires…

Il n’y en a pas. Je m’en suis expliqué plusieurs fois dont ici encore.

me joindre…

En fin de chaque billet, il y a un lien Écrire suivi du nom du rédacteur. Sinon, essayez @urbanbike sur Twitter.

C’est dit. (Mise à jour du 05 Mars 2018)

Jean-Christophe Courte


  1. Lire urbanbike | Urbanbike n’est pas un blog spécialisé. Ici pas de traduction en français des billets parus quelques heures/minutes plus tôt, juste du vécu en mode partage  ↩

  2. Aussi, tout don en nature (…sanglier, poulet, confiture de figues ou de coings, flacon de rouge qui tâche…) est le bienvenu dès lors qu’il passe anonymement par courriel.  ↩

  3. Et donc je ne vous l’inflige pas plus qu’à moi-même. Notez que vous ne trouverez pas d’outil pour vous tracer. Cela se ressent aisément dans la les résultats de recherche sur les moteurs sur la toile. C’est le prix à payer (disparaitre) mais comme je suis également sur ma fin de cycle, tout sera parfaitement raccord…  ↩

  4. Les livres évoqués sont issus de ma bibliothèque, soit d’une sélection de ceux reçus en service de presse. M’expédier un livre n’est pas l’assurance d’une chronique en retour (…certains s’en sont lassés bien avant moi). Par contre, je n’hésite pas à évoquer un bouquin épuisé, souhaitant vous inciter à écumer les librairies à la recherche des derniers exemplaires.  ↩

  5. Si vous rencontrez un souci avec un produit évoqué ici (…livre, appareil photo, application, site internet, boutique, entreprise, etc.), je ne peux rien pour vous : merci néanmoins de m’en informer.   ↩

  6. Je déplore que cette politesse ne soit pas naturelle et ait besoin d’être rappelée…  ↩

  7. Pour mémoire… CUK, MacDigit, 01Net, MacPlus, Slice42…  ↩

  8. Précision : cliquer sur un lien Écrire à… génère l’envoi d’un courriel hors du CMS d’urbanbike et adressé au seul rédacteur du billet.  ↩