Urbanbike

Recherche | mode avancée

Avec ou sans soubresauts ?!

Repartir …ou pas ? Je me questionne…

dans vieillir
par Jean-Christophe Courte

Hormis un billet ces derniers jours, urbanbike s’approche de sa date anniversaire1 sans le rythme de croisière des saisons précédentes . Serais-je à la veille d’un arrêt définitif de cet espace ?!

Je me souviens d’une chanson2 aux paroles serinant un « t’es plus dans l’coup, papa, t’es plus dans l’coup…! ». Et je crains que ce soit, entre autres, l’une des principales raisons.

Il y a assurément une part de lassitude à nourrir ce blog, à avoir la douloureuse impression de radoter, à remonter le rocher sur la pente, à décortiquer parfois les mêmes applications.

L’aspect positif, sur ce plan au moins, c’est la preuve que certain de mes choix étaient pertinents…!

Une nouvelle saison autour des outils texte ?

Mais avez-vous envie que je revienne sur Drafts, Day One, Ulysses ou ia Writer ? Que je prône avec force l’usage du balisage markdown, revienne sur la nécessité de l’écriture manuscrite (…réservée désormais au iPad avec Nebo depuis l’abandon de Stylus) pour fluidifier la pensée, teste de nouveau le mode Dictée ?!

Des billets sur ces apps ou sujets sont légion sur ce blog. Pourquoi rajouter une couche…?!

En même temps, comme le dit …Manu 1er, tout évolue, ma propre manière de les employer se transforme du fait de certaines pépites ajoutées.

Notez que je vais me résoudre à n’évoquer qu’un faible nombre d’outils texte, ayant tiré un trait quasi définitif sur des produits en arrêt prolongé ou dont je n’ai plus l’usage.

Si j’emploie encore Editorial pour suivre ma liste de courses (alors que je pourrais basculer sur Drafts ou Notes), si je regarde de loin en loin les évolutions de Bear, il est clair aussi que j’ai vieilli. Bref, que je n’ai plus l’énergie3, la fougue d’antan.

Mes écrans datent également et je n’ai pas (!!) le culot, toupet, effronterie de lancer une souscription pour les renouveler comme j’ai pu l’observer — sidéré par la médiocrité4 de l’argumentaire — peu de temps après la Keynote…

Mais peut-être ai-je tort ! Mais… t’es plus dans l’coup, papa, t’es plus dans l’coup…!

Aujourd’hui, je capitalise sur des apps que ma fille ou moi-même employions quotidiennement. Nous sommes passés aux abonnements malgré ma réserve.

Si je reste accro à mon outil de prise de notes préféré, Drafts, j’ai démarré ce billet sur la version 5.1 de ia Writer sur mon iPhone 7+. Avant de revenir à Drafts 5 plus adapté pour ajouter des notes de bas de page comme je les affectionne.

Quel angle pour me motiver ?

Je l’ai écrit plus haut, il y a pléthore de billets sur les versions précédentes dans urbanbike. Et une forte odeur de naphtaline5 flotte désormais dans ce blog démarré en 2003.

Peut-être suis-je arrivé au terme de mes capacités et devrais-je me résoudre à laisser cet espace en plan…

Bref, je m’interroge : poursuivre et faire la tournée/saison de trop. Ou tirer le rideau. Ou poursuivre en me foutant des regards obliques…

En tapotant avec mes deux pouces (…mon iPhone reste figé en mode portrait depuis des semestres), en relisant ce qui a été saisi depuis le début de cet articulet, les copains qui me suivent depuis des années anticipent la conclusion.…!

Oui, je suis foutrement incapable de mettre un point final à cette aventure nazbrokologique avant mon dernier souffle…

Oui, j’ai encore ce besoin imbécile de partager quelques lignes avec le lecteur de passage, briser la limite des 280 caractères de Twitter, m’étendre à nouveau sur un sujet mille fois ressassé, grogner, m’agacer, faire des vannes nulles à la …Libellule alors même que je ressemble de plus en plus à l’inspecteur Croûton.

Oui, le rythme de parution restera hautement sporadique vu que je deviens nettement versatile en déclinant du bulbe…!

Bon, je ne sais pas encore comment et sous quel angle mais mais je vais bien finir par écrire un billet ce trimestre ! Ou pas…

Note de fin : il n’y a aucune obligation à supporter ma prose, à me lire. Aussi, comme pour une radio, vous pouvez changer de fréquence à tout moment. Si vous poursuivez sur ce site, interrogez-vous en premier lieu sur la forme de masochisme qui vous caractérise avant de me vouer aux Gémonies !

reduc-450

Rien à voir : mise à jour de Evernote sous iOS que j’ai failli dégager sans réfléchir. Et puis, par curiosité, je l’ouvre et retrouve tous mes enregistrements de Moves (désormais hors service), exportés sur cet espace via MovesNote. Et cela me remet en mémoire des moments pénibles mais étonnamment précis. J’appréciais cette app pour cet aspect enregistreur de mes parcours…


  1. Certes, ce n’est pas la première fois que je réfléchis, réaction assez saine, je n’aime pas septembre qui précède mon propre calendrier… 

  2. J’ai vérifié : Sheila en 1963 ! 

  3. Et plus envie de casser ma tirelire pour m’offrir une app improbable à décortiquer. 

  4. C’est à Audiard que l’on prête cette formule… les cons osent tout, c’est à ça qu’on les reconnaît… 

  5. Non, pas encore le… sapin ! Quoi que… 

le 17/09/2018 à 12:40 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?