Urbanbike

Recherche | mode avancée

BookBarcode 2.x

Nos EAN-13 directement dans InDesign

dans outils | pratique | typo
par Jean-Christophe Courte

Comme graphiste de livres, je suis amené à ajouter un code d'identification au dos de chaque ouvrage dont je réalise le plat de couverture. Ce code au format EAN 13 permet d'identifier très précisément l'ouvrage en question. C'est une information graphique utilisée pour la gestion des stocks d'une librairie, le passage en caisse ou au sein d'une bibliothèque. Un lecteur optique permet de "lire" ce code et de l'associer au titre, auteur, éditeur, prix, etc.

20100320_bbcode_003.png

Longtemps j'ai utilisé l'excellent Trans |B|A|R| développé par quartet pour ajouter cette information au dos des livres ou dans les fiches ouvrages des catalogues que je réalisais sous FrameMaker en conjugaison avec FileMaker. Trans |B|A|R| convertit le code EAN 13 en un string — série de caractères diacritiques — propre à Quartet qu'il suffit d'employer en conjonction avec l'une des polices de caractères de cet éditeur pour dessiner ce code dans un champ texte. Ce système a le mérite de pouvoir traiter des paquets de code fournis en batch et de vérifier leur validité. Par contre, pas gande souplesse pour le dimensionnement du code barre et nécessité de bien attacher la police de caractères aux envois vers les imprimeurs sous peine de surprises désagréables comme pour n'importe quel champ texte dépourvu de cette dernière.

Depuis quelques années, je ne réalise plus de catalogues et n'utilise qu'InDesign dans mon activité. Je suis tombé sur EANDesign, un petit script génial qui me permet de dessiner ce code EAN sans quitter InDesign. Ce script alors gratuit avait des tas d'avantages mais aussi un gros inconvénient, celui de ne pas pouvoir éditer des codes à la verticale. Or, pour des raisons de compacité de quatrième de couverture, de nombreux éditeurs apprécient ce placement quasi collé au dos bibliothèque. Mieux encore, pour les libraires, c'est plus pratique à scanner lors des inventaires, il suffit de sortir à peine l'ouvrage du rayon pour l'enregistrer.

Marc Autret, l'auteur de EANDesign, a décidé de réécrire le code de son application pour justement proposer cela et a ajouté quelques fonctions qui parleront aux professionnels. Du coup, changement de nom, bookbarcode, et, dans l'espoir d'élever sa mouflette, passage à une version payante.

Avant d'aller plus loin, je précise que la version de démonstration disponible sur son site vous permettra bien de réaliser un EAN -13 correct mais lentement et sans accès à toutes les fonctionnalités de la version payante. Du coup, parfait en mode dépannage.

Par contre, pour les utilisateurs professionnels et graphistes de livres, son acquisition à vil prix (39 € HT) me semble incontournable. Le hasard fait que j'ai été le premier acquéreur de cette nouvelle version et j'en suis très satisfait. La boutique mise en place par le développeur fonctionne bien, j'ai acheté BookBarcode via PayPal et le produit m'est parvenu avec un tag personnalisé et sa facture détaillée en PDF avec TVA récupérable.

Alors, qu'est-ce que cela m'apporte au quotidien…?
Déjà un truc qui sautera aux yeux des utilisateurs de la version précédente… La vitesse. Je me doutais que l'optimisation du code joue un grand rôle, que l'expertise de Marc avait évolué au fil des années mais là, impossible de suivre la phase de dessin du EAN, c'est instantané sur ma machine.

Il faut comprendre que chaque éditeur a des demandes différentes. Chez X, on veut un EAN-13 à la verticale de telle dimension ; chez Y, on le souhaite à l'horizontale mais dans un format nettement plus gros et carré ; chez Z, en petit, etc. Et, du coup, il n'est pas inutile d'avoir des templates, des modèles prêts à l'emploi par éditeur ou par collection. Deux exemples…

20100320_bbcode_002.png

20100320_bbcode_005.png

20100320_bbcode_001.png

20100320_bbcode_004.png

En effet, quand vous avez réalisé un EAN-13 avec BookBarcode, ce dessin vectoriel n'est pas inerte…! Il suffit de sélectionner le code-barres sur votre maquette et relancer BookBarcode pour modifier l'iSBN qui est alors vérifié puis actualisé en fonction des dernières informations entrées. Si vous n'avez pas compris, relisez calmement cette dernière phrase qui est essentielle…!

Mieux encore, si vous avez groupé un champ texte au dessin du code-barres, stylé, ce champ texte et même ajouté une mention genre "ISBN éditeur :", le nouvel ISBN est automatiquement ajouté dans le champ vous évitant ainsi de ressaisir le code.

Hormis l'orientation a + ou - 90°, le fait qu'un EAN-13 ainsi généré peut être pivoté en restant éditable, c'est la gestion des dimensions qui est magistrale avec une option incluant — ou non — le bloc-chiffres. À propos de ce bloc-chiffres, plusieurs typos sont proposées même si la version Classic me semble la plus pratique.

Enfin, souvenez-vous que ce qui est produit par BookBarcode est une image vectorielle. Un besoin de code-barres dans Illustrator…? Un simple copier/coller et le tour est joué.

Bref, pas de souci pour l'imprimeur qui n'a plus à s'inquiéter de la présence ou non des typos liées à ce code.

le 20/03/2010 à 08:50 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?