Urbanbike

Recherche | mode avancée
Abonnement au fil RSS ou ATOM

iPhone 14 Pro Max, DNG et 48 MP

Une boite à pixels épatante que l’on peux vite saturer de gros fichiers…!

dans ancres | dans mon bocal | photo | usages | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Attention : billet avec des copies d’écran optimisées mais résolution 100 %…

Après quelques tests depuis vendredi et, essentiellement, lundi « pour voir » et découvrir les options du 14 max1, il est grand temps de m’organiser pour ne pas me faire déborder par les divers clichés capturés ces premiers jours (…et, accessoirement, virer les photos sans intérêt).

Bon, globalement, je ne suis pas mécontent. Je devrais m’arrêter ici, nombre de sites vont expliciter cela bien mieux que ces quelques lignes.

L’usage du 14 max et de fichiers DNG implique de reprendre immédiatement mes anciennes habitudes : c’est-à-dire de me comporter comme avec nos reflex numériques2 et donc « vider » régulièrement les gros3 fichiers RAW (DNG)… du iPhone4.

Dans mon cas, déplacer/importer ces fichiers volumineux directement dans le Macbook.

Et m’assurer qu’ils ont bien été correctement enregistrés et sauvegardés sur un second support disque… avant de les supprimer du iPhone !

Cette première étape franchie, j’ouvre… mon fidèle CaptureOne (pas encore effectué la mise à jour) pour procéder aux opérations banales de post-traitement, remonter la clarté ou agir sur les basses lumières.
Mais ce n’est pas l’objet de ce billet.

Il est possible de n’utiliser que l’app Photos puis exporter les images corrigées dans un format standard. Mais cela, vous le savez.

CaptureOne

Quelques copies d’écran accompagnent ce dernier avec une seule photo5.

Alors, surprise (non !) : les DNG 48 MP issus du iPhone se traitent comme tous les autres fichiers DNG.

reduc-450

  • Choisir le dossier contenant les fichiers déposés sur le Mac…

reduc-450

  • Sélectionner les visuels (j’avais oublié de récupérer les réglages par défaut)…

reduc-450

  • Un exemple de fichier de 8064 × 6048 pixels… 129 783 493 octets (129,8 Mo sur disque).
  • Ceci explique à nouveau pourquoi il est nécessaire de vider son iPhone régulièrement !

reduc-450

  • Entre la vue à l’écran et le rendu de CaptureOne en sortie…

reduc-450

  • En évoquant la sortie… Cette vierge à l’enfant, derrière la mairie de Aix, recadrée et redressée…

reduc-450

  • Et son export depuis CaptureOne

CaptureOne me permet de redécouvrir les détails de ces visuels pris dans la rue ce matin…

reduc-450

  • Voir la vignette à droite dans la colonne verticale…

reduc-450

  • Ou ce détail sur un angle de rue (voir également la vignette à droite)

Conclusion provisoire

Mon intuition en me décidant à réserver ce Max — sans l’avoir eu entre les doigts — était que je pourrais compter ces prochains mois sur cette discrète et puissante boite à pixels lors de mes déambulations.

Le plus dès aujourd’hui ?
M’éviter de flinguer mes épaules, mon dos, réveiller ma sciatique (!), soulager mon tendon d’Achille (!!) et mes tendinites6(!!!) avec de lourds boitiers et une palanquée d’objectifs.
D’autant que je suis devenu nomade avec un seul sac-à-dos.

Je vous dirais en 2023 si je me suis trompé. Pour l’heure, cela me convient… avec les limites d’usage.

Je ne vais pas rentrer dans des discussions démarrées avec le iPhone 4s en 2011 (la veille du décès de Steve) puis le 5s, savoir si le iPhone est un véritable appareil photo7 !

Pour l’heure, j’essaye simplement de trouver la meilleure martingale pour mes usages…

À suivre…

NB : j’ai opté également pour une mise à jour d’Halide… Intérêt ? Nombreux mais aussi cela…

reduc-450

  • J’ai placé des boutons d’accès immédiats vers deux des focales… J’aurais pu en placer… quatre de boutons dédiés à Halide sauf que j’ai également besoin d’un accès à Drafts et le rappel de la température ambiante…

NB 2 : ma fille m’a incité à jeter un oeil sur Forme… Bon, j’avais déjà ces infos dans Santé mais c’est sympa…

reduc-450

  • Oui, cela n’a strictement rien à voir avec l’angle de la chronique…

  1. J’ai opté, finances oblige, pour un 256 Go. Et ce n’est pas plus mal car cela va m’éviter d’empiler des milliers de fichiers RAW… D’où ce billet… 

  2. urbanbike | CaptureOne 21 | Usages de base… 

  3. le HEIC tient certes peu (sic !) de place mais, avec Halide, je peux également capturer des images HEIC en… 48 MP. Et là, une image de 9 Mo est assez courante. 

  4. déjà commencer par moins utiliser les données cellulaires, décocher mises à jour illimitées des photos. Même avec un bon forfait Free (210 Go), ça se discute…! 

  5. j’approche les 20 ans de blog. La contrainte que je me donne est de limiter les illustrations dans urbanbike, ne disposant pas d’un stockage illimité. 

  6. si vous n’êtes pas encore au courant (!!), vieillir est un moment assez bizarre où nombre de parties de votre corps se mettent à gripper. Frank Horvat m’avait montré la voie lors de l’un de mes passages dans son atelier à Boulogne-Billancourt en m’expliquant pourquoi il était heureux de basculer sur de petits appareils numériques ! Maintenant que je prends de l’âge, j’adhère totalement à cette façon de concevoir la prise de vues. 

  7. urbanbike | Pfffff… faire des photos avec un iPhone, c’est n’importe quoi…! en 2012 et les suivantes… 

le 21/09/2022 à 20:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Alors ce 14 Pro Max…?

Ben oui, ça fait des clichés…

dans ancres | dans mon bocal | photo | usages | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Ce matin, histoire, entre autres, de rééduquer mon tendon (alias chichile… talon…), balade sous la Sainte-Victoire en famille.
Marchant à pas lents, je suis parti de mon côté capturer quelques images avec ce iPhone 14 Pro Max qui délivre du 48 MP à la demande…

Je ne vais pas rentrer dans les détails, j’ai simplement employé l’app Appareil Photo sous iOS 16.0.1.
Quand je souhaite capturer en 48 MP, j’appuie sur RAW en haut d’écran, sélectionne le rapport 1 et hop…
En macro ou avec les autres objectifs/rapports, le iPhone bascule en 12 MP, RAW activé ou pas, sauf erreur de ma part…

reduc-450

  • Bref, quelques clichés plus tard… En testant parfois (photo de ma chaussure de randonnée) en HEIC et RAW

reduc-450

  • Les EXIF dans le Finder du Mac…

reduc-450

  • Après avoir exporté quelques fichiers bruts (DNG ou HEIC) depuis Photos à l’attention de mon copain Dom via DropBox : oui, ça pèse…

Premier constat : opter pour 256 Go de stockage minimum n’est pas inutile. Certains fichiers — 6048 x 8064 pixels en 48 MP — tutoient tranquillement les 130 Mo…

reduc-450

  • Un exemple en mode paysage…

reduc-450

  • Près de 100 Mo…

reduc-450

  • Cela peut se post-traiter dans Photos (je vais tester dans CaptureOne)…
  • Laissez à votre Mac le temps de recharger l’image si elle a été stockée sur iCloud…!

reduc-450

  • Puis agissez sur les réglages comme d’hab…

reduc-450

  • Petit zoom dans l’image…

Second constat : tailler dans de telles grosses images devient envisageable…

Troisième constat : Exporter ces 48 MP en 12 MP également…!

reduc-450

  • 6048 pixels de large réduits à 1200…

Quatrième constat : je pense poursuivre en HEIC la plupart du temps (et donc en 12 MP)… même si je peux opter pour du RAW en 12 MP.

Néanmoins, face à un(e) scène/situation/site particulièrement intéressant(e), rien ne m’empêche de doubler certains clichés en RAW 48 MP…

Cela demande plus d’attention, de temps d’enregistrement, de volume de stockage et un poil de post-traitement et j’y réfléchis…

À suivre…

NB : Dom m’a fait remarquer que mes HEIC étaient saturés, j’ai rétabli le style Vif au lieu du style Contraste intense…!

le 19/09/2022 à 21:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Non, surtout pas le 14…

Attends le 15, c’est plus sûr !

dans ancres | dans mon bocal | groummphh | outils | photo | usages | vieillir
par Jean-Christophe Courte

C’est toujours la même question quand j’envisage de changer d’iPhone1 : est-ce le bon moment ? À lire les propos d’experts qui sévissent sur le net, à entendre également les humoristes qui taquinent la pomme, non…!

Pour mémoire…

l’an passé, acquérir le 13 max était une erreur.
cette année, acquérir le 14 est une erreur, le 13 étant devenu la référence…
Va comprendre…!

Il faut reconnaitre que cette année, le coût des écrans pommés ne recule pas (…pas plus que l’alimentation, le carburant, de l’énergie ou simplement celui des matériaux de construction).

Mon appréciation diffère de mes amis…

  • Je profite opportunément d’être près de boutiques dédiées pour réaliser (si livraison il y a…) cette opération avant de repartir sur mon île…
  • Ensuite, j’arrive à un âge2 où je n’aurais plus très longtemps le plaisir de déambuler avec aisance dans les villages ou sur les sentiers côtiers.
  • L’iPhone m’accompagne3 24 heures sur 24…

Époustrouillé ou pas…?!

En passant : cette année, ma fille attend mon iPhone 13 (en 2021, elle ne percevait pas l’intérêt de troquer son fidèle 7+ pour le 11 qu’Apple a finalement repris).

Bref, en dépit de tous les articles mitigés sur le 14 pro max que je lis via Reeder, et sans avoir vu cet iPhone, je maintiens ma commande.

Ok, je risque de ne pas être époustouflé, de trouver la qualité d’images sans grands changements, etc.

  • Au pire, j’acquière un 13 avec plus de MP ;
  • Au mieux, je vais employer un 14 avec 48 MP adapté à mes besoins…!

Bref, peut-être une erreur mais dois-je écouter tous les avis ?

J’exerce mon libre arbitre comme d’habitude et, comme j’ai déjà la 5G avec mes quatre piquouses, je devrais même disposer d’un débit de folie…

Pour conclure, l’iPhone est mon principal écran (proche désormais de 90 % de mon temps d’utilisation quotidien4). Et iOS 16 s’avère très confortable…

reduc-450

En voyage, l’usage de l’iPhone est quasi 100 %.
J’aurais l’occasion de le tester loin des villes à forte couverture réseau toute cette année universitaire.
Et, si iliad (en Italie) nous propose une eSim data de 300 Go, poursuivre ce blog qui va démarrer sa vingtième année…

À suivre ! Ou pas5


  1. En octobre 2021… urbanbike | iPhone 13, attendre ou pas ?! 

  2. urbanbike | …Tu sais que tu deviens vieux | 25 

  3. urbanbike | Retour au mode… modulateur-démodulateur ! 

  4. Dont ma machine à écrire… urbanbike | Saisie gestuelle pour écrire sur iPhone ! 

  5. Je n’ai jamais eu beaucoup de followers sur Twitter, ici ou sous Mastodon…! En gros, ce blog ne serait-il pas… thérapeutique…?!! 

le 15/09/2022 à 08:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Préparer rentrée et mobilité… | 1

Réorganiser son internet

dans ancres | bosser n’importe où | dans mon bocal | grospod | pratique | usages
par Jean-Christophe Courte

Ce billet est la suite de : urbanbike | Retour au mode… modulateur-démodulateur ! en plus détendu…

Les heures chaudes de l’été ne sont pas propices à se dorer. Au lieu d’épuiser son capital solaire et soigner son mélanome, pas inutile de se mettre à l’ombre et en profiter pour se réorganiser…

Pas besoin d’y passer des journées : juste réfléchir aux usages quotidiens, tailler dans les services qui font doublon…

C’est peut-être le moment de s’affranchir de certains services gratuits, voire de ceux surdimensionnés… Et même d’investir ou d’utiliser un nom de domaine pour créer ses propres adresses courriels, mettre en place une stratégie d’alias et de redirections mail…

Je reviens au sujet…

Box fixe ou mobilité avec un iPhone…?

Multiplier les box(s) est hyper confortable mais cela a indubitablement un coût…!

La pandémie nous avait amenés à prendre une seconde box sur notre lieu de vie principal pour pouvoir assurer une continuité des cours à l’université…

Pendant ce temps là, celle dans notre colocation ne pouvait sérieusement être suspendue, ne sachant pas quand la situation se stabiliserait…!

Au bout d’une année, nous nous sommes retrouvés avec deux box aux coûts qui n’ont plus rien de promotionnel…!

La question s’est naturellement posée : garder les deux (non…!), n’en garder que celle proche de l’université. Ou s’organiser autrement…

Nous avons opté pour un internet mobile1

Option mobilité…!

Cette première étape est clef car cela revient à couper le cordon ombilical avec une épatante facilité de connexion : désormais, chacun d’entre nous gère sa propre dotation de données.

Rappel chez Free, le forfait le plus élevé offre une enveloppe de 210 Go… Soit plus de 600 Go mensuels pour nous trois, de quoi voir venir…

Comme nous n’avions plus de téléphone fixe depuis la fin 2018, jamais utilisé les 09 de nos divers opérateurs, les box(s) n’assuraient que de la connexion internet basique et s’en défaire n’était pas une contrainte…

Nous avons commencé par tester la qualité du réseau 4G sur notre ile avec l’arrivée des premiers estivants en juin : pas de perte de charge du réseau par rapport à mai…
Cela nous a conduit à résilier notre box îlienne… Puis la seconde dans la foulée que l’on restituera lors de la rentrée universitaire…

Autonomie et indépendance

Chacun d’entre nous dispose d’un iPhone (du 5s au 13 max en passant par un 7pro) et d’un iPad (tous sous iOS 15.x contrairement aux iPhones)…
Sans oublier un unique MacBook Pro partagé, ce n’est pas un détail pour la suite de ce billet…

En résumé :

Un forfait téléphonique Free max…
210 Go2 de données chacun avec la possibilité de nous dépanner en cas de dépassement de la data si besoin…
Un iPhone qui sert de routeur pour chaque iPad…

À l’issue d’un premier mois, ça tient et je suis assurément celui qui consomme le plus de data du fait des chargements des cartes embarquées par Mapy.cz ou Tomtom ainsi que de mes exports vers Eyeem. Mais sans dépasser pour l’heure la limite des 210 Go.

Un MacBook pour tous

Ce qui a rapidement posé problème sans Box et Wifi, ce sont les grosses mises à jour système et les sauvegardes quotidiennes qui s’effectuaient en arrière-plan naguère.

Souhaitons que iOS 15.6 simplifiera a terme ces opérations en autorisant ces opérations via internet et chaque ensemble iPad/iPhone.

Si le iPhone 13 arrive à réaliser ce pont via la version beta d’iOS et aux petites heures du matin, ce n’était pas le cas des deux autres iPhones tant qu’ils n’étaient pas en 15.6…

J’ai donc lié mon iPhone au MacBook Pro 163 via un câble Lightning — USBC.

reduc-450

Le iPhone fonctionne comme un routeur (sans service wifi) et gère tant les fameuses sauvegardes que les lourdes mises à jour4 de chaque iPad.

reduc-450

Cela m’a permis au passage de rappeler qu’il n’était pas inutile de faire le ménage dans les podcasts…!
Et de regagner du stockage5

reduc-450

À la fin, chaque écran sous iOS a été mis à jour…

reduc-450

Et chacun de reconnaitre que ça pulse…

Pour finir : ce qui précède n’est pas un manuel pratique à suivre au pied de la lettre, un billet expert mais juste le compte-rendu de nos discussions et leur application…! Ce sont des choix qui peuvent s’avérer nuls…!

À suivre…


  1. N’étant pas tous présents au même endroit, l’option forfait unique avec un routeur 4G pas pertinente non plus… 

  2. J’avais écrit 230 Go dans le billet précédent… 

  3. MacBook sous macOS 12.5… 

  4. Ceci explique pourquoi mon forfait de data est le plus entamé ! 

  5. Qui pouvait être la cause de l’interruption de certaines opérations de sauvegarde ou de mise-à-jour… 

le 26/07/2022 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

J’en pince pour Provoke 4.6

Pinch Gestures

dans ancres | photo | pratique | usages
par Jean-Christophe Courte

Petite note supplémentaire, pas mal de mises à jour d’apps sous iOS ces dernières heures, de Camera+ (version 22.0.3) à… Provoke !

reduc-450

En mode multi (en haut de la copie d’écran), le changement de focale est linéaire…

reduc-450

En pinçant simplement l’écran (aie !) pour adapter le champ de la scène à ses envies…

reduc-450

Quant au reste des options de Provoke, faites une petite recherche sur ce blog…

Merci Tembo…!

le 23/06/2022 à 11:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Pourquoi une caution peut nous être réclamée…

Se prémunir contre les mauvaises surprises

dans ancres | groummphh | usages
par Jean-Christophe Courte

Réservant un appartement hôtel pour une nuit et, bien que passant par un grand opérateur de réservation (celui en ing !), surprise de recevoir un message instantané (très bien rédigé) après validation par carte de crédit nous demandant explicitement de laisser en sus sur un opérateur tiers une seconde empreinte bancaire à titre de caution.

Dans les 30 secondes qui ont suivi, je réponds à ce message pour demander une explication. Depuis avril 2014, nous utilisons cette centrale de réservation et pas souvenir d’une telle demande…

Quelques heures plus tard, un coup de fil sympa du propriétaire du gite et, je le reconnais, je me range vite à ses arguments.

Tout d’abord ce couple de propriétaires ne loue pas exclusivement par le biais de ing et a automatisé la réponse pour toutes les centrales qu’ils utilisent, CQFD.

Les surprises sont des deux côtés…

Régler par avance son hébergement ne couvre pas tous les problèmes qui peuvent advenir dans un appartement.

Entre les fumeurs invétérés qui se foutent (et contre-foutent) des notifications à ne pas le faire ; les soirées festives qui partent en live (un appartement hôtel, c’est plusieurs couchages, une cuisine, etc.), les mauvaises surprises ne sont pas exclusivement réservées aux gens de passage.

S’il nous arrivent de nous battre avec une pomme de douche ou de supporter un très mauvais matelas, c’est oublier la part de désagréments destinés aux seuls loueurs…!

Ces derniers s’exposent — dans le cas de cette location, en n’étant pas présents sur place, point que je souligne — à se retrouver, le lendemain matin, face à un appartement dévasté par les clients. Ou, pire, réveillé par un appel de police pour tapage nocturne !

Bref, je comprends cette demande de caution qui a un second avantage, celle de repousser, écarter d’emblée une grande part d’indésirables.

Cette demande de caution a donc un premier objectif : couvrir en partie les possibles dégradations opérés par ces goujats.
Avec un huissier réactif, c’est assez simple de faire constater l’état du saccage et, dès lors, de bloquer le montant de la dite caution.

Je n’étais pas contre l’idée mais ne connaissant pas le service de beds24.com, c’est — paradoxalement — ce site qui m’a soucié ! Laisser l’empreinte de ma carte de crédit (même sécurisée par ma banque) me laisse toujours perplexe, méfiant !

Néanmoins, les explications apportées par ce couple de propriétaires au téléphone me semblent utiles à rappeler pour m’éviter de sursauter la prochaine fois !

Bon, après notre long échange, je n’ai pas eu besoin d’activer la caution mais cela m’a donné l’énergie pour rédiger dans la foulée un premier jet de ce billet que j’ai révisé une journée après…

À suivre…

Rien à voir (enfin, si… à voir !!) : un splendide documentaire sur la Casa Batllo réalisée par Gaudi sur ARTE

reduc-450

le 23/05/2022 à 11:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Importer des données dans Mapy.cz

Et en attendant de pouvoir exporter…

dans ancres | dans mon bocal | mémoire | usages | vieillir | voir
par Jean-Christophe Courte

Quand on se balade, on a besoin de cartes, relire Voyage, sac à dos et …iPhone… de 2019 (billet d’avant la pandémie…!).

Pour mémoire : dans une vie antérieure, après Moves, j’employais maps.me (lire 1 et 2).
Cette app s’est professionnalisée, propose désormais des tas d’options qui ne m’intéressent pas…
Le développeur (…merci à lui…!) propose une version allégée, Organic Maps sous iOS qui récupère toutes les localisations de Maps.me (échange au format .kmz)…
Entre temps, je poursuivais également ma vie de déambulateur/voyageur sur Routie (lire) qui semble désormais à l’arrêt (et ce malgré un échange avec son developpeur)… Malheureusement pour ces solutions, Windy.maps est arrivé, proposant le meilleur de Maps.me et Routie

Bref, mercredi, je suis passé au successeur de Windy.maps, Mapy.cz.

C’était l’objet du rapide billet de ce matin… Mapy.cz : Windy.maps puissance… 10 et je pensais m’arrêter là sauf que je trouve ballot d’avoir des données de localisation dans Maps.me/Organic Maps sans pouvoir les retrouver dans… Mapy.cz.

Le temps d’exporter les données d’Organic Maps (un fichier .kmz), convertir ce dernier via AllTrails au format .gpx

Et hop…

reduc-450

  • Dans Mapy.cz, possibilité d’importer un fichier .gpx… Je le glisse et…

reduc-450

  • Bingo…! Plus qu’à nommer le dossier importé. Certes, tous les points ne sont plus que des coordonnées…

reduc-450

  • Mais cela me permet de retrouver nos balades dans Prague en décembre 2017…!

reduc-450

  • Et même ce restaurant mexicain où nous sommes allés trois fois…!

Photos…?

Idem, j’avais testé l’export vers Windy.maps naguère…

reduc-450

  • Au Domaine du Rayol et depuis le jardin du Val Rahmeh à Menton. Et désormais bien visibles dans Mapy.cz

reduc-450

  • Bref, du coup, j’approche des I300 localisations et suis ravi de réduire peu à peu le nombre d’applications sur mon iPhone.

Export en .gps…?

J’ai posé la question via twitter, le compte @mapy_cz m’a répondu que l’export .gps sera ajouté un de ces quatre…

À suivre…

le 03/03/2022 à 18:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?