Urbanbike

Recherche | mode avancée

Belle-île | Retour de Houat

Retour

dans ailleurs
par Jean-Christophe Courte

image

Voilà, revenu au port… (une photo du loup des mers qui est basé à Houat…)

le 27/08/2006 à 08:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Belle-île | Port Andro

Reprise…

dans ailleurs
par Jean-Christophe Courte

image

le 26/08/2006 à 18:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Belle-île | Donnant

Hier matin, Donnant

dans ailleurs
par Jean-Christophe Courte

image
Les vagues sur le plage de Donnant sont impressionnantes et font le bonheur des body surfeurs… au risque pour eux de finir sur les rochers tranchants comme des rasoirs qui bordent l’anse…
Mais, sans aller loin, ce qui est agréable à regarder quand la marée monte, ce sont les brefs instants où l’eau de la vague précédente reflue et lutte contre celle qui arrive…
Sans oublier les vagues croisées…

Le sable est alors entraîné en tourbillonnant et l'on peut, parfois, saisir des formes étranges…

image

le 25/08/2006 à 08:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Belle-île | Houat

Ciel à Houat

dans ailleurs
par Jean-Christophe Courte

image

Ciel superbe, île sans voitures (…enfin, peu, les véhicules sont réservés au médecin, à un service d’aide à domicile et pour les commerces d’alimentation ou restaurants, histoire de trimbaler les denrées depuis le port). Du coup, un silence de qualité qui s’apprécie dès l’arrivée à quai. Superbes plages — ami de passage, évite de laisser des petits souvenirs, ici comme ailleurs — et une eau légèrement plus chaude (un petit degré qui fait la différence)…

Pour voyager, un aller et retour sur La Sterne, un catamaran barré par Bertrand… Du coup, une traversée rapide et écologique sur une mer calme…

image

Chouette !

Note : j'ajoute cette petite info pour mémoire, le site de Thierry Seray qui est un photographe marin… Cela ne parlera qu'aux gens qui aiment les voiles et les embruns…

le 23/08/2006 à 08:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Belle-île | Pointe du Skeul

Vers la pointe de Skeul

dans ailleurs
par Jean-Christophe Courte

image

le 22/08/2006 à 08:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Belle-île | Jardin La Boulaye

J'ai deux vallons

dans ailleurs
par Jean-Christophe Courte

image

Imaginez un premier vallon à 800 mètres de la côte sauvage de Belle-île, entre Locmaria et Bangor (au Grand Cosquet exactement, vers Pouldon)… Un endroit bourré d’ajoncs, genre deux mètres de haut. Un second vallon tout aussi mal entretenu, abandonné. Imaginez un couple qui décide, il y a une bonne dizaine d’années, de paysager l’ensemble en jardin. Tâche incroyable, de la terre à déplacer, des allées à tracer, des arbres à sauver, des endroits immenses à débroussailler ou à replanter avec des espèces capables ne pas être grillées par le sel transporté par les tempêtes ! Bref, une entreprise de titan conduit par une femme énergique, Véronique de Laboulaye… Mais aussi des découvertes… Car, il y a plus de 100 ans, ces vallons étaient entretenus par les insulaires. Aussi, en défrichant ces vallons, les jardiniers ont retrouvé des murets, des limites de propriété, un lavoir, des carrières… et même l'ancien chemin du facteur…!

Aujourd'hui, ces vallons se sont transformés en de véritables jardins, avec des vues subtiles, des perspectives, des arrières plans… Oh, il reste encore du travail mais tout prend forme et vous pourrez contempler des murets anciens (superbes…) entourant un œuf gigantesque réalisé en pierres sèches, des sculptures étranges (…dont une bougeant au gré du vent) des réserves d'eau, des cascades (au printemps)…
Et même un improbable labyrinthe en ajonc…! Sans oublier des tas de variétés de fleurs, d'arbustes et arbres supportant le milieu salin.
Bref, un enchantement pour tous ceux qui aiment les jardins sortant de l'ordinaire.

Quelques images brutes de décoffrage…

image

image

image

image

La visite dure une bonne heure et demie, en petit groupe, accompagnée de la créatrice du jardin, sécateur en main.

Attention, visite uniquement sur rendez-vous, aux moments où la lumière est la plus intéressante. Les adultes payent symboliquement 5 euros chacun, les enfants rien…

Jardin La Boulaye
Le Grand Cosquet
02 97 31 76 09

Une chose est sûre, je vais y retourner…

note : pour ceux qui regardent via Geoportail.fr, cherchez Locmaria (56), puis déplacez-vous sur la gauche jusqu'à Pouldon… D'ailleurs vous verrez même le labyrinthe dans son état d'il y a deux ans.

le 20/08/2006 à 08:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Belle-île | Objets abandonnés

Avez-vous un propriétaire…?!

dans ailleurs
par Jean-Christophe Courte

image

Même dans des endroits à priori pas trop touristiques, c’est fou ce que l’on trouve comme objets abandonnés
Après avoir oublié ses collègues de bureau, sa famille, ses animaux de compagnie, son cerveau, certains touristes (…appelons-les comme cela même si le qualificatif de porc me vient spontanément à l’esprit…) ont tendance à se croire partout en pays conquis dès qu’ils sont sortis de leur environnement…
Et pas qu’à l’étranger.
Dès lors, pas de surprises, ils laissent des traces de leur passage à tout instant, persuadés que les autochtones ne sont là que pour les ramasser et les remercier pour tous ces présents délicats… Bref, le monde devient, de fait, une vaste poubelle suite à leur voyage… Et difficile de leur faire comprendre quoi que ce soit : ils sont en-va-can-ces, cerveau compris…!!

Entre la dame avec son petit chien qui oublie de ramasser les déjections de son quadrupède — celui qui vient juste de se soulager devant votre table, les parents infoutus de canaliser l’énergie de leurs mômes qui balancent à qui mieux mieux du sable sur leurs voisins immédiats, les petits tumulus bordés de papier “AC” le long des chemins côtiers — aux effluves en compétition avec la flore locale, certaines fois on se retient pour ne pas massacrer ces bipèdes aux neurones oxydés…

Et ne croyez pas que ces petits présents sont uniquement le faits des messieurs
Là, c'est un petit souvenir féminin trouvé ce matin sur la plage à deux pas de ma serviette… de plage !

image

Je partage en partie les sentiments — parfois virulents — d'Agnès vis-à-vis de l'attitude de cette catégorie de touristes. J'ai découvert son blog via celui de Breno.

le 19/08/2006 à 15:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?