Urbanbike

Recherche | mode avancée

Belle-île | L’usage du monde

Un rêve de librairie à Belle-île

dans ailleurs
par Jean-Christophe Courte

Découverte. Imaginez une petite porte sans devanture et hop, descente de quelques marches pour se retrouver bien plus bas que la rue. Dans un local bas de plafond zébré de poutres en bois, plus de 6 000 ouvrages de voyage, des polars, romans, mangas (et un superbe four à pain…!) dans une ambiance chaleureuse.
C'est une librairie fraîchement créée à Palais (2005).
Mieux encore, des fauteuils confortables et quelques tables vous engagent à prendre un thé ou un sirop de violette tout en lisant les fruits de votre razzia dans les rayons…
La libraire est une vraie "pro" amoureuse des livres, ancienne bibliothécaire en région parisienne. Elle est de très bon conseil et vous commandera les livres qu'elle n'a pas pour que vous les receviez au plus tôt. Alors, plutôt que de commander vos bouquins via un site en ligne quand vous êtes à Belle-île, passez une tête dans cette petite boutique…
Je vous préviens, vous savez quand vous rentrez, pas quand vous resortirez…

L'usage du monde
3 avenue Carnot — 56360 Le Palais — 02 97 31 36 79
Oui, oui, c'est bien en bas d'une série de marches…

image

Note : c'est son comptoir — imaginé et fabriqué par son ami graphiste — qui m'a inspiré la couverture du livre de François Nonnenmacher

image

Mise-à-jour du 14 décembre 2007…
Bravo à Catherine et Guy pour avoir enfin ouvert leur site…
J'avais acquis le 7 juillet 2007 le nom de domaine usage-du-monde.com chez Gandi en pensant à cette librairie de Belle-île dont je suis client depuis son ouverture.
Et, en août, j'avais proposé à Catherine de le lui offrir dès qu'elle serait prête… C'est chose faite depuis le 4 décembre 2007…!

Du coup Guy a mis en pages le site que vous pouvez visiter depuis quelques jours… usage-du-monde.com

le 21/08/2005 à 08:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Do you speak globish ?

1500 mots essentiels pour circuler dans le monde (et plus, si affinités)

dans ailleurs | lire
par Jean-Christophe Courte

image

Jamais je n'aurais le parfait accent anglais pas plus que je ne serais capable de parler correctement cette langue…
Pourtant, dans ma vie de tous les jours, I speak "anglisheu". En fait, je comprends mieux le japonais ou le polonais qui me parle dans cet idiome que l'américain authentique. Comme le rappelle Jean-Paul Nerrière, 88 % de la planète n'est pas né dans un endroit parlant angloricain. Pourtant, tous les jours, nous avons besoin de cette langue…
D'où cette méthode de langue originale et décalée

Alors, pour décomplexer complètement tous ceux qui sont amenés à parler anglais, que ce soit en voyage ou professionnellement (ou les deux !), voici le premier cours de globish, cette langue commune et bâtarde qui nous permet de nous comprendre de Bamako à Rio (ça rime) sans pour avoir, pour autant, appris correctement l'anglais…

En 26 leçons, les auteurs nous font comprendre qu'avec 1500 mots et en 272 pages, on se sort de la plupart des situations. C'est assez drôle, sympa et n'hésitez surtout pas à prononcer à haute voix les exercices…

Un site a été associé à ce livre…

Découvrez le globish
L'anglais allégé en 26 étapes
Jean-Paul Nerrière - Jacques Bourgeon - Philippe Dufresne
Éditions Eyrolles
ean : 9782708132672
12 €

Bon, vous commencez quand ?

Note de juin 2006 : Pour info, la seconde édition de Don’t speak English, parlez globish ! est disponible depuis avril…

image

le 06/08/2005 à 08:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Jørn Riel

À lire de toute urgence

dans ailleurs | lire
par Jean-Christophe Courte

image

C'est les vacances et le dernier best-seller de 600 pages vous tombe des mains… Passez sur le permafrost groenlandais avec Jørn Riel — particulièrement dépaysant quand on est sur la plage à bronzer (enfin, je l'imagine, je suis devant mon écran !) — et retrouvez une communauté de chasseurs trappeurs azimutés et leurs racontars arctiques hilarants !!
Grosses bouffées de fraîcheurs et fous rires en vue…
Néanmoins, il faut impérativement avoir conservé une âme simple et rustique pour comprendre ces chroniques. Donc pas tout publics !

Coup de chance, 10/18 publie désormais la majeur partie des œuvres de Jørn Riel… dont ses récits en Papouasie/Nouvelle guinée (Riel a pas mal bourlingué)…

Bref, dans le Riel, tout est bon ! Faites une recherche dans le site de 10/18 à droite… Juste mettre Riel et, hop, 15 livres…

• La passion secrète de Fjordur
Les racontars


• La vierge froide et autres racontars
Les racontars

• Un curé d'enfer
Les racontars

• Un safari arctique
Les racontars

Le canon de Lasselille
Etc.
Un auteur à découvrir et à offrir !

Vous pouvez aussi découvrir le domaine étranger de 10-18 Micro-site bourré d'informations…

image

le 02/08/2005 à 08:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Ballade dans le vexin | 3

Aventure land

dans ailleurs
par Jean-Christophe Courte

image

Autre bonne raison d'aller dans le Vexin, faire des parcours dans les arbres. À quelques kilomètres de Magny en Vexin (attention, c'est assez mal indiqué), vous pouvez vous rendre à Aventure Land. Hormis toutes les activités qui vous sont proposées, je vous recommande le trekking aérien.
Dans près de 7 hectares de forêt, un grand nombre de parcours dans les arbres avec difficultés de niveaux différents. Dont un parcours axé exclusivement sur des tyroliennes. Nous avons eu affaire à du personnel attentif (un merci tout particulier à David). Seuls bémols, les baudriers ne sont pas conçus pour retenir la poulie de la tyrolienne et, vu le nombre de visiteurs, ces trekkings dans les arbres sont limités à deux heures en moyenne.

Tyrolienne ? C'est une descente accroché à une poulie, elle même suspendue à un filin d'acier, sur une distance de 10… à plus de 150 mètres… Frisson garanti !

image

le 25/07/2005 à 08:35 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Ballade dans le vexin | 2

Villarceaux, un lieu à découvrir

dans ailleurs
par Jean-Christophe Courte

image

Un lieu chargé d'histoire pas mal bouleversé et un superbe parc à visiter… Voilà un domaine qui a échappé au pire. Un projet immobilier envisageait en effet de bâtir plus de 300 maisons…
Imaginez un formidable espace en creux de près de 70 hectares que l'on devine absolument pas en arrivant en voiture, irrigué par des tas de sources pérennes… Du coup, cet endroit fût très tôt (dès le XIII°) un centre de pisciculture.
On peut aussi évoquer le couple que formait Ninon de Lenclos et Louis de Mornay… Mais le mieux est de venir dès 14 hrs chaque jour en saison suivre une visite guidée qui s'étend sur plus de deux heures et demi… Entrée gratuite (si, si !). Quelques photos de mon cru mais vous en trouverez ici faites par d'autres visiteurs. A noter qu'il y a un golf en amont du domaine.

Le château bas et son pédiluve à chevaux…
image

Le parc avec ses jardins de buis bordés d'eau…
image

Le château bas et sa galerie renaissance (1560)
image

Bon, il faudrait une bonne centaine de photos pour donner l'ambiance…
Nota : oui, le temps n'était pas très ensoleillé…!

le 25/07/2005 à 08:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Ballade dans le vexin | 1

Chambre d'hôtes

dans ailleurs
par Jean-Christophe Courte

image

Le parc naturel régional du Vexin est à une heure de Paris. La première étape était de trouver un hébergement agréable. Nous avons réservé par internet chez Corinne et Bernard Teissier à Villers en Arthies une chambre avec table d'hôte. Prestation 5 étoiles chez ce couple sympa, ambiance très agréable et literie parfaite (ça aussi, c'est un vrai test !). Du coup, depuis Villers, on est à trois pas de Villarceaux, de La Roche Guyon, des bords de l'Epte, de Giverny et, pour les mômes, d'Aventure Land ! L'intérêt d'une chambre d'hôte est que l'on découvre des maisons souvent très chouettes, avec, ici, un très grand jardin, des ambiances intérieures réussies.
Et aussi des gens de qualité.
C'est cela qui fait la différence. Plus l'impression d'arriver chez des amis que dans un hôtel.
Du coup, la table d'hôte — on dîne avec les propriétaires de la maison — est un vrai moment de rencontre et d'échange. D'autant que la table de Corinne est un régal pour les yeux. Cuisine simple et digeste avec des produits du cru, vins des bords de Loire, préalables indispensables à des discussions passionnantes avec Bernard ou son épouse.
On est partis à regrets avec la certitude de revenir bientôt.

le 25/07/2005 à 08:25 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Vers la cité perdue

Un voyage à faire dans son hamac…

dans ailleurs | lire
par Jean-Christophe Courte

image

Colin Thubron est un écrivain voyageur. Voici la traduction en français de To the last city, livre qui manqua de peu le Booker Prize en 2002. Bref, c'est le genre de livre que j'adore parcourir dès que je n'ai plus le nez sur l'écran. C'est ma thérapie pour m'évader du quotidien.
Ici, c'est une sorte de voyage initiatique vers une cité perdue, quelque part au Pérou… C'est un roman doublé d'un livre de voyage…
Parfait pour les vacances qui démarrent.

Vers la cité perdue
Colin Thubron
Roman
Collection Étonnants voyageurs (dirigée par Michel Le Bris)
Hoëbeke
18 €
EAN : 9782842302054

Je vous recommande chez le même éditeur et collection l'excellent Atlantique Nord de Redmond O'Hanlon

image

le 04/07/2005 à 08:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?