Urbanbike

Recherche | mode avancée

Ethnologue chez soi | Friches urbaines

…et nouvelles destinations

dans ailleurs | architecture | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Les friches urbaines mal bigornées entre voies rapides et lignes de chemin de fer (ou en sorties d’autoroute comme à Vaucresson) trouvent de nouvelles destinations…

Au lieu de rester des réserves écologiques submergées de ronces, fleurs sauvages mais aussi détritus en tous genres, les aménageurs pragmatiques les réhabilitent.

On y projette de plus en plus de EHPAD. Comme la population vieillit, faut bien nous caser quelque part !

Nous car c’est une perspective assez proche pour le rédacteur de ces lignes !!

Avec les contraintes, certains aménagements s’en tirent pas mal en jouant sur les rythmes des façades et une utilisation du bois, proposent des ensembles qui ne sont pas déplaisants à l’oeil, moins sinistres que ce que j’ai pu visiter ces dernières années.

reduc-450

Même le passage des trains n’est pas une abomination (…testé en prenant ces photos ce matin) et que celui des véhicules se réduit à deux pointes de trafic hebdomadaires.

De plus, avec les nouvelles normes de construction RT 2012, ce qui est accepté aujourd’hui n’a plus grand chose à voir avec nos passoires thermiques et phoniques d’il y a 15 ans.

Bref, à voir dans le temps comment tout ceci se vivra1 et vieillira de son côté.


  1. c’est bien un EHPAD 

le 09/03/2017 à 14:50 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Sketch Rolls et iPad Pro

Déroulez le rouleau…!

dans architecture | bosser n’importe où | dans mon bocal | outils | pratique
par Jean-Christophe Courte

Deux mises-à-jour consécutives pour Sketch Rolls, ça se fête ! La précédente datait de aout 2015…!

Pour en savoir plus, relire cette ancienne chronique sur urbanbike | Sketch Rolls 1.7 sur iPad.

Mais entre le 17 et le 25 janvier, les développeurs de Sketch Rolls se sont souvenus que l’iPad Pro existait…! Du coup, je peux dessiner plein écran avec la 1.9.3…!

Rappel du principe en quelques copies d’écran.

reduc-450

  • Grille ou lignes… ou rien en fond…

reduc-450

  • Choix de l’épaisseur et de la couleur (annulation et gomme également)

reduc-450

  • Extension vers la droite (x 5 fois…!) de la surface de dessin (principe du rouleau de calque)

reduc-450

  • Et duplication — clone — (ou non) de la page affichée vers le bas…

Bref, pour tous ceux qui ont utilisé des années durant un rouleau de calque pour gratter, une étonnante application…!

Certes, pas de synchronisation entre une version iPad et iPhone (et pour cause, que iPad pour Sketch Rolls) ni de mode nuit comme dans Thoughts mais des options uniques et un format de fichier spécifique en export…

le 26/01/2017 à 09:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Musée de la ferronnerie à Rouen

Musée Le Secq des Tournelles

dans ailleurs | architecture | vieillir | voir
par Jean-Christophe Courte

C’est une histoire peu banale que celle de cette collection d’objets rassemblée dans les années 1985 par Jean-Louis-Henri Le Secq Destournelles.

Aujourd’hui, ce musée prend place dans un bâtiment lui-même peu banal vu qu’il s’agit de l’église Saint-Laurent, église désacralisée et restaurée en 1911.

Pourquoi vous rendre dans ce musée ?!

J’y vois trois raisons pour ma part :

  • le Musée des Arts et Traditions Populaires, fermé en 2005 à Paris, fait partie désormais du MUCEM (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée). Plus franchement la portée à coté pour les habitants d’Île de France. Or ce musée situé naguère dans le bois de Boulogne présentait nombre de ces objets dans des reconstitutions avec environnements, mannequins en costumes et outils.
  • du coup, filer à Rouen n’est qu’une affaire d’une heure dix entre Paris et la Gare de Rouen. Ajoutez 15 minutes à pied depuis la gare…!
  • enfin, la collection d’objets couvre nombre de domaines, de la coutellerie à la couture, de la médecine aux arts de la table en passant par les enseignes, l’architecture ou la serrurerie. Incroyable catalogue…!

Des objets personnalisés et uniques

reduc-450

Loin de notre civilisation industrielle, tous ces objets sont uniques, souvent splendides, personnalisés et adaptés à un usage particulier.

reduc-450

J’y ai retrouvé des fers à repasser comme ceux que j’avais vu, gamin, chez mes grands-parents, des objets qui chauffaient sur la cuisinière, certes moins élaborés que ceux à tiroir pour y placer de la braise ou un lingot en métal.

reduc-450

Nous avons pu également admirer des chefs d’oeuvre de serrurerie (parfois des réalisations qui permettaient aux artisans de démontrer leur qualité de compagnon ou leur grade). Mais également des enseignes ou des grilles de fenêtre de toute beauté, des heurtoirs splendides bien plus intrigants que nos boutons de sonnerie (!).

reduc-450

Des objets spécialisés comme des moules à hosties, à gaufres ou à oublies, des moulins à café, des sièges ou des rampes en fer forgé, etc. Mais aussi des corsets orthopédiques, des collections de râpes à tabac (fallait bien râper les carottes de tabac pour les priser), des compas, poids, couteaux, tire-bouchon, mouchettes à chandelles (eh oui, peu d’électricité avant 1914). Et plus encore.

reduc-450

Bref, une fantastique occasion de revisiter le quotidien pas si lointain de nos ancêtres et mieux comprendre leur mode de vie, l’importance des rares objets dont ils disposaient et le soin apporté à leur fabrication, voire même à leur décoration.

reduc-450

reduc-450

reduc-450

reduc-450

reduc-450

Bref, si vous passez à Rouen, une étape incontournable… ou, inversement, l’occasion ensuite de découvrir les maisons à colombages de la vieille ville (mais aussi quelques réalisations contemporaines …étranges).

Et si vous avez encore de l’énergie, nombre d’autres musées sont accessibles à 5 minutes dont celui des beaux-arts et celui de la céramique…!

Le kit de visite se compose d’un billet de train et d’une paire de chaussures. Et hop…!

  • Plus d’informations ici

le 17/01/2017 à 14:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

MetaTrixter sous iOS pour corriger les EXIF | 2

En batch, c'est-à-dire plusieurs images traitées en même temps…

dans ailleurs | architecture | grospod | photographie | pratique
par Jean-Christophe Courte

Une image prise avec l’iPhone mais affichée sans localisation, ça arrive, si, si…!
Ici, prises de vue en sous-sol dans la gare du Tramway de Viroflay Rive Gauche (disposition idem à celle de Rive Droite) et creusée très profondément… Du coup, pas de signal… Et pas de localisation.

reduc-450

  • On sélectionne toutes les images souhaitées et…

reduc-450

  • Un appui sur l’icône localisation, choix de l’emplacement et hop…

reduc-450

  • Néanmoins, il faut valider une à une la modification… Mais parfait à l’arrivée…

Quelques images de cette gare… Réalisées avec Provoke comme d’habitude…

reduc-450

reduc-450

La vue ci-dessus montre le niveau visible depuis la dernière image, au niveau même des rails…

reduc-450

Chouette ambiance béton, roche et bois… Bel ouvrage.

le 10/01/2017 à 11:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Pantone Studio et iOS 10 : à la recherche des nuances dans une image…

Version stable et pratique à l'usage : démonstration…

dans ailleurs | architecture | dans mon bocal | grospod | outils | pratique
par Jean-Christophe Courte

Suite à ce billet écrit à chaud… Trop fort : Pantone Studio poubellise les options déjà achetées par les utilisateurs de MyPantone puis, 30 jours après, Pantone Studio rectifie le tir vis à vis des utilisateurs de MyPantone, il est temps de revisiter cette application — arrivée en 3.0.5 — qui, fonctionnellement, est superbe… à la condition d’apprécier ce type de nuancier…

Photo prise avec ProCamera + HDR ⚑ lors d’une balade avec ma fille… L’application sélectionne automatiquement 5 nuances (…que j’ai conservé en sachant qu’il est facile de déplacer chacun des points chromatiques…)

reduc-450

Rappel, les infos CMJN et RVB sont disponibles… Cette image et les nuances sont enregistrables mais l’application propose une option Studio bien pratique…

reduc-450

Utiliser ces 5 nuances dans un contexte formel…

reduc-450

La palette à laquelle j’ai donné un nom peut être rappelée…

reduc-450

Et exportée… Plusieurs options sont disponibles, avec ou sans rappel de l’image, etc.

reduc-450

Bref, les anciens utilisateurs qui avaient déjà réglé leur obole retrouvent leurs habitudes avec une ergonomie nettement plus dépouillée et pratique… Les nouveaux utilisateurs vont payer un abonnement qui reste modulable (selon leurs besoins)

Bref, de très bonnes choses même si je déteste l’option abonnement (…que je ne paye pas, vu que c’est une mise à jour d’un produit acquis naguère…)

le 14/09/2016 à 08:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Pantone Studio rectifie le tir vis à vis des utilisateurs de MyPantone

Après 30 jours quand même…

dans architecture | dans mon bocal | grospod | outils | pratique
par Jean-Christophe Courte

Suite à ce billet écrit à chaud… Trop fort : Pantone Studio poubellise les options déjà achetées par les utilisateurs de MyPantone

Pantone rectifie le tir au bout d’un mois avec la version 3.0.4 qui vient d’arriver…

reduc-450

C’est dit, c’est clair… et l’accès aux pantones sont dispos…

reduc-450

Et je peux à nouveau l’employer…

Bon, pas mal de voir que leur changement de politique leur causait plus de problèmes (et des tas de copains…!) qu’autre chose. En attendant une prochaine fois…?!

  • Pantone Studio ⚑ (Gratuit) en apparence… 7,99 € l’abonnement mensuel (que l’on peut interrompre et reprendre), 59,99 € l’abonnement annuel…

le 08/09/2016 à 18:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Trop fort : Pantone Studio poubellise les options déjà achetées par les utilisateurs de MyPantone

Le cancer de l'abonnement poursuit ses ravages…

dans architecture | dans mon bocal | grospod | groummphh | outils | pratique
par Jean-Christophe Courte

Billet écrit à chaud | Je suis furieux… Pantone Studio est, certes, un excellent produit en terme d’ergonomie mais qui s’avère, en définitive, n’être qu’une nouvelle version de MyPantone relookée sans les options déjà payées jadis…! L’historique le montre d’ailleurs…

Il faut désormais prendre un abonnement… et c’est loin d’être donné…!

En version sans abonnement, on peut quand même l’employer

Je ne vous fais pas un état complet des lieux, juste ce que l’on peut utiliser vite fait…

Pour chaque image, Pantone Studio propose cinq couleurs phares… que l’on peut modifier… Tiens, cela me rappelle MyPantone…?!

reduc-450

Chaque couleur est référencée…

reduc-450

Sauf que l’on bascule assez vite vers l’entonnoir de l’abonnement avec les chouettes options des versions précédentes.

Non…? Si…

reduc-450

Les nuanciers sont disponibles à la portion congrue (démonstration de quelques références…)

reduc-450

Bon, c’est très agaçant…

Mais il est quand possible de ruser en se construisant ses propres nuanciers à partir de nos photos…

reduc-450

Nommer ces nuanciers et les exporter…

reduc-450

Par Mail… Et c’est là où, à nouveau je suis partagé entre applaudir cette chouette ergonomie (il manque des copies d’écran mais je n’ai pas trop le coeur à les montrer) et une certaine nausée à l’idée des divers produits acquis les années précédentes1 (en 2009, l’historique des mises à jour le montre) et rarement mis à jour…

De fait la version 2.6.2 de MyPantone a disparu (celle du 2 mai 2016) et est replacée par cet attrape abonnement qui est annoncé comme une mise à jour… à 7,99 € l’abonnement mensuel, 59,99 € annuel… Certains utilisateurs l’ont mauvaise et pour cause, toutes les options habituelles de la version payante précédente (et donc payée) se sont évaporées comme l’app d’ailleurs… Elégant…!

D’ailleurs les pros ne s’y trompent pas, ayant déjà comme moi déboursé près de 10 euros naguère, hurlent dans les commentaires sur iTunes… Bref, une fois de plus, le marketing de Pantone part en vrille et ne respecte pas ses clients…

Et comble de la rouerie, l’option analytics envoie nos statistiques d’usage à Pantone, option que l’on peut heureusement désactiver dans les préférences…

  • Pantone Studio ⚑ (Gratuit) en apparence… 7,99 € l’abonnement mensuel (que l’on peut interrompre et reprendre), 59,99 € l’abonnement annuel…

le 08/08/2016 à 23:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?