Urbanbike

Recherche | mode avancée

musique de sol…

anecdote

dans autisme
par Jean-Christophe Courte

image Il y a deux ans, un matin (ou un après-midi ?), Béatrice passe à côté de notre fille et l'entend prononcer "musique de sol, musique de sol, musique de sol…"
Aurélia tenait à la main le petit tuyau d'un aspirateur de môme qu'elle faisait tournoyer à toute vitesse dans les airs.
Béatrice gagne le piano et frappe un "Sol" sur le clavier… Oui, le bruit du tuyau en rotation est bien un Sol. Hop, Bea frappe une autre touche et demande à la mouflette de l'identifier. Fa…! Etc.

Bref, ce jour là, nous avons découvert qu'elle avait l'oreille absolue.

Les mois précédents, nous avions été intrigués par sa manière de venir frapper chaque note séparement sur le clavier : pas de délire en enfonçant plein de touches, non. Une par une. Parallèlement, Patrick, mon beau-frère, était passé un samedi (ou deux) et lui avait expliqué la notion de gamme… "Expliquer" est un "grand mot", on ne sait jamais quelle est l'attention réelle qu'elle peut porter à ce qui lui est dit tant Aurélia semble ne pas être présente, joue avec son tee-shirt, circule dans le salon, regarde ses mains qui font des marionnettes, chantonne…

Et pourtant…

le 24/07/2004 à 02:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Autisme, un dossier sur La Recherche

Le numéro de Mars de La Recherche vient de sortir (n° 373)…

dans autisme
par Jean-Christophe Courte

image A mettre entre toutes les mains…
Pour tous ceux qui sont à l’écoute de cette question, ce dossier fait une bonne synthèse du savoir en la matière et, surtout, montre à quel point nous sommes en retard en France (page 42).
Surtout scolairement.
D’ailleurs la France est attaquée pour ne pas appliquer la charte scolaire européenne en privant les personnes autistes des moyens éducatifs dont elles ont besoin.
10000 personnes accompagnées alors que les besoins sont de 80000 (ou 100000 selon les sources)… Excusez du peu.

Ce qui est fou, c’est que les dernières études démontrent que le taux de prévalence est de 0,6 % contre 0,004 % il y a trente ans (ok, avec une autre définition de l’autisme, plus restrictive).
Bref, comme on ne sait plus très bien de quoi on parle, on a de plus en plus d’autistes atypiques.
Et cessons de les prendre pour des crétins :
Lorsque le retard mental existe (70 % des cas), il peut aller du léger (29 % des cas) au profond. Le sujet peut ainsi avoir une intelligence supérieure à la moyenne, souvent assortie de compétences exceptionnelles dans un domaine (la mémorisation, le dessin, etc..
C’est Bernadette Rogé qui le dit.
Auteur de l’article de La Recherche et de “Autisme. Comprendre et agir”, Dunod, 2003.
La petite fille, que vous voyez de dos, a l’oreille absolue. Et est autiste.

le 27/02/2004 à 12:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

DASS

Chronique ordinaire pour des mômes peu ordinaires

dans autisme
par Jean-Christophe Courte

Je ne vais pas vous raconter ma vie mais je vais tous les dimanches à la piscine avec ma fille. Je rencontre assez fréquemment dans cette même piscine des gamines de la DASS de Versailles. Ces mômes de 10 à 15 ans sont placées d’office à la DASS suite à une décision administrative d’urgence (pas la peine de commenter, c’est généralement dur, famille en difficulté, chômage, alcool, violences…).

Elles sont donc hébergées dans un foyer d’urgence à Versailles (à côté de l’octroi, avenue de Paris) jusqu’à nouvel ordre.

Or ce foyer, hormis les éducateurs qui font un super boulot (mais les vocations manquent d’autant que c’est un job à plein temps), c’est à peine plus rigolo qu’Alcatraz.

Soit elles trouvent une famille d’accueil (meilleur des cas) soit c’est un autre foyer avec sortie à 18 ans…

Bref, ces mômes sont adorables avec un avenir assez sombre à la clé. Ma fille, est copine avec B., une môme de 12 ans adorable, jolie comme tout, autiste et retardée mentale. Notez que c’est assez logique. Ma fille est autiste.

Sauf que, quand on a terminé de rigoler à la piscine, ma fille rentre à la maison et retrouve son iMac, ses CD, sa famille et sa maison…

Bref, quand on voit ces mouflettes, on a envie de les aider car elles sont natures, solidaires, sympas. Et définitivement disqualifiées dans la vie malgré leurs capacités… car même si B. est un peu secouée, elles ont toutes des personnalités intéressantes (il le faut pour supporter ce qu’elles ont enduré).

Et question budget, c’est super, il n’y a rien pour elles.

Du coup (en fait, j’y pense depuis pas mal de semaines), je me suis dit qu’il fallait aider ce groupe de gamines (et les autres, CQFD)… Et les aider, c’est pas que de faire un chèque ou d’en récupérer une une semaine…

C’est aussi les ouvrir sur le monde et sur des outils d’éducation, pas qu’a leur apprendre à faire du tricot même si c’est déjà cela…

Aussi, si vous avez un vieux Mac en état de marche sous OS 9, des CD-Roms de jeu que vos propres enfants n’utilisent plus, vous savez ce que vous pouvez faire. Et si ce n’est pas un mac, mais un puzzle complet de 3000 pièces, des jouets en bon état (pour des mômes au dessus de 10 ans, j’insiste), vous connaissez désormais leur prochaine destination (où vous m’écrivez : mon e.mail est en dessous).

J’envisage d’autres actions. Et vous ?

le 08/02/2004 à 16:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Sortir de l’autisme

Pas simple…

dans autisme
par Jean-Christophe Courte

Je ne sais pas si l’on en sort. Ce que je vois tous les jours, c’est que l’on peut aider à en sortir en partie par le jeu.

Un bon iMac avec des jeux comme Tobo Clic ou toute la série des Marine Malice, Sam Pijam et autres rend un fabuleux service à toute la famille. Aux parents qui peuvent ainsi un peu souffler en laissant l’ordinateur répéter 10 fois les mêmes histoires à l’enfant.

À l’enfant qui va petit à petit naviguer dans ses jeux, dans ses univers, et cliquer 10 fois, 50 fois sur un effet qui lui semble comique, hilarant. Mais le plus agréable est d’accompagner l’enfant dans ses découvertes, de l’aider même si, très vite, vous vous rendez compte que tout autiste qu’il soit, il se débrouille très bien sans vous ! C’est aussi un des rares échanges entre les enfants.

L’arrivée mensuelle de Tobo Clic devient un grand moment de plaisir car moment de découverte. Puis de choix par rapport aux histoires.

Ces derniers temps, j’ai institué un peu par hasard un jeu de ballon entre nous. Il restait des ballons de couleur encore gonflés suite à un anniversaire et nous voici partis à échanger un ballon comme au volley.

En quelques jours, c’est devenu un rituel et un merveilleux moment d’échange. Mieux encore, un besoin et une démarche pour venir me chercher pour jouer. J’ai pu constater assez vite chez ma mouflette une excellente capacité à taper des deux mains, faire des têtes. Mieux encore, un sens du jeu avec des stratégies pour me faire cavaler à gauche puis à droite.

Enfin, d’autres moments sympas, ce sont ceux vécus à la piscine où se trouve un toboggan aquatique. Désormais, c’est près de 50 fois qu’elle descend ce toboggan, avec moi ou d’autres enfants. On hésite pas à le descendre ensemble à toute vitesse.

Ce sont trois petits aperçus du bonheur.

nb : il y a même des fois où je me dis que le mac devrait être remboursé par la sécurité sociale tant c’est efficace.

le 06/02/2004 à 08:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

autisme n.masc.

(Psychiatr.) Repli sur soi-même du sujet qui se détache du monde extérieur et communique très peu avec lui.

dans autisme
par Jean-Christophe Courte

Insupportable d’entendre : “le gouvernement fait preuve d’autisme…”,  “le ministre est autiste sur ce dossier…”
J’aimerais bien, en 2004, que ce terme retrouve son environnement et ne serve plus de mot-valise aux journalistes qui, manifestement, n’en ont jamais cotoyés… D’autistes.
Moi si. Tous les jours.

L’an passé, c’était l’année de l’autisme. Oui, 2003, année internationale de l’autisme.
Si, si, sans blagues !
Et grâce aux divers mouvements sociaux, l’information n’est pas passée. J’entends celle sur les autistes. Les revendications catégorielles, si. Plutôt dix fois qu’une…

Bref, les autistes et leurs parents sont restés une fois de plus dans l’ombre.
Heureusement qu’il y a le téléton, ça permet de larmoyer et se donner bonne conscience une soirée par an. Tiens 10 euros pour le petit garçon qui a été si sage ou si digne sur son fauteuil roulant. Sauf que le téléton, c’est pas pour les autistes. Encore râté !

La difficulté avec les autistes, c’est qu’il n’y a rien de “spectaculaire”… C’est pas “Freaks”…
Des enfants physiquement normaux (en général), juste le regard ailleurs, intérieur.
“Autiste”, on ne sait pas ce que c’est, il y en a tellement de sortes… Doit-on dire “psychotique”, “simplet” ou “dingue”. Ou fou, maboul, toqué, barjo, dément, toqué…
Toqué, c’est pas mal. L’autiste est sujet à des TOC.

Heureusement, nous avons ceux qui savent ce qui est bon pour nous.
Qui “audimatent”…
Pas assez d’émotion, coco…! C’est pas un bon sujet !
Allez, parlons plutôt des gamins à l’autre bout du monde qui ont perdu une jambe sur une mine… de ce môme plugé de partout et sur roulettes… Et un gros plan sur le moignon, sur les tuyaux, sur la cicatrice… C’est tellement plus “photogénique”… Et ça fait vendre.

Alors que la jolie gamine immobile (ou presque), perdue dans son monde, avec sa fêlure invisible. Rien à battre.

Suis-je trop cynique ?
Je pense à tous les parents d’autistes qui vivent cela 24 heures sur 24, qui n’ont pas le temps de souffler, de prendre des vacances, de vivre…
Et à leurs mouflets, à leur “no futur”.

le 11/01/2004 à 08:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

ToboClic

Indispensable pour l'éveil de vos gamins

dans autisme | voir
par Jean-Christophe Courte

Tous les mois, un CD-Rom astucieux et instructif pour les enfants 4 à 7 ans, voire plus ! Dans la série “témoignage parental”, j’ai abonné ma fille à ToboClic il y a plus d’un an… Non seulement la qualité des articles et animations va en progression mais même les plus grands sont intéressés… !

Milan jeunesse publie (plus exactement “grave”) chaque mois un CD-Rom à destination des 4/7 ans et vendu par abonnement, Tobo Clic. Ma fille de 6 ans se repasse souvent les CD-Roms dont elle dispose sur son vieux iMac et son grand frère ne dédaigne pas venir les “tester” à son tour.

Les thèmes proposés par les rédacteurs sont bien choisis et variés et sortent souvent de l’ordinaire. Je prends comme exemple une des dernières livraisons, celle d’octobre 2003 (n° 31) consacré à l’eau. Le cycle de l’eau potable (adduction) est entièrement décrit et bourré d’animations ludiques, très bien réalisées tout en restant sobres. Les méfaits de la pollution sont abordés par une série d’exemples que l’enfant comprend sans difficulté et tout le cycle d’épuration traité de manière efficace. À la fois technique, ludique et didactique dans la mesure où tous les métiers autour de l’eau potable, du château d’eau au robinet puis de son “nettoyage” après coup sont abordés…

L’ensemble est consolidé par un excellent discours écologique auquel les enfants sont sensibles. D’ailleurs, ce serait pas mal que leurs parents prennent en compte certaines des mises en garde à ce propos, mais ceci est une autre histoire…

Hormis le dossier du mois, le CD-Rom est plein de jeux, d’énigmes, de réponses à des questions diverses, sans oublier des histoires loufoques, des comptines et même un petit labo de langue. L’enfant retrouve à chaque numéro (ou galette) la même bande de personnages animés déjantés (Zéphir, Zaza, Bizou, Zoreil, Bétiz et Souriz) et fort sympathiques.

La partie “son” est particulièrement bien traitée : les acteurs qui interprètent les personnages articulent, les voix ne sont pas vulgaires ou faussement enfantines, les accompagnements musicaux bien faits…

De fait, il y a une véritable équipe de rédacteurs, illustrateurs, scénaristes, graphistes et programmeurs qui font un superbe boulot. Le tout monté sous Director.

milan presse : toute l’info est disponible à la rubrique ToboClic… À noter que vous pouvez commander les anciens CD-Roms au prix unitaire de 9 € ici-même !

NB, de taille : si ces CD-Rom fonctionnent sous Mac Classic et PC, à noter que les nouvelles livraisons tournent sous OSX ! NB 2 : il est dommage que le son soit réglé un peu trop fort au démarrage.

le 26/12/2003 à 09:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?