Urbanbike

Recherche | mode avancée

Sketch Rolls et iPad Pro

Déroulez le rouleau…!

dans architecture | bosser n’importe où | dans mon bocal | outils | pratique
par Jean-Christophe Courte

Deux mises-à-jour consécutives pour Sketch Rolls, ça se fête ! La précédente datait de aout 2015…!

Pour en savoir plus, relire cette ancienne chronique sur urbanbike | Sketch Rolls 1.7 sur iPad.

Mais entre le 17 et le 25 janvier, les développeurs de Sketch Rolls se sont souvenus que l’iPad Pro existait…! Du coup, je peux dessiner plein écran avec la 1.9.3…!

Rappel du principe en quelques copies d’écran.

reduc-450

  • Grille ou lignes… ou rien en fond…

reduc-450

  • Choix de l’épaisseur et de la couleur (annulation et gomme également)

reduc-450

  • Extension vers la droite (x 5 fois…!) de la surface de dessin (principe du rouleau de calque)

reduc-450

  • Et duplication — clone — (ou non) de la page affichée vers le bas…

Bref, pour tous ceux qui ont utilisé des années durant un rouleau de calque pour gratter, une étonnante application…!

Certes, pas de synchronisation entre une version iPad et iPhone (et pour cause, que iPad pour Sketch Rolls) ni de mode nuit comme dans Thoughts mais des options uniques et un format de fichier spécifique en export…

le 26/01/2017 à 09:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Rester blindé en toutes circonstances

Bosser et toujours de bonne humeur…!

dans autisme | dans mon bocal
par Jean-Christophe Courte

Après la maternelle, l’école primaire, le collège, le lycée, le bac avec mention, te voilà à l’université et dans le domaine qui t’intéresse. Tu en profites pour démarrer l’apprentissage d’une sixième langue et jongler quotidiennement avec trois autres. Certes, tu n’entretiens plus le grec ni le russe mais l’écoute de la radio sert, justement, à ne pas trop perdre.

Un premier semestre qui s’est bien déroulé avec des notes confortables. Et, en avant pour un second. Avec déjà bien moins d’étudiants comme l’avait prophétisé le groupe d’enseignants dès la rentrée.

À nouveau du travail collectif.

Au premier semestre, tu avais perdu tes deux coéquipiers1 dans un module, ces derniers ayant abandonné en cours de route sans te prévenir2 mais tu avais assuré l’exposé prévu seule. Pour un autre module, c’est avec une erasmus plus âgée que tu avais bossé et réussi.

Mais depuis la rentrée, nouveaux modules et nouvelles surprises !

Là, tu découvres qu’en 48 heures, il est devenu impossible de t’incorporer à un groupe. Tous se sont formés spontanément, c’est pas de chance. Tout le monde t’assure que c’est bien dommage, avec un chaleureux sourire de façade.

reduc-450

Tu t’en fous.

Ce n’est pas la première fois que ta différence te marginalise. À chaque fois, cela ne t’a pas empêchée d’avoir de bonnes évaluations même si tu as travaillée seule.

Toi qui pensait que ce serait nettement mieux à l’université, tu dois te rendre à l’évidence : ce sont les mêmes qui ont simplement grandi depuis le collège. Ils sont plus policés, un poil plus dissimulateurs et restent entre eux.

Aucune envie de découvrir ce que tu peux leur apporter, de s’appuyer sur ta force de travail et ton épatante mémoire, apprécier ta bonne humeur et ta totale absence de trac. De plus, ta connaissance des langues que vous étudiez est un atout. Non…?

Alors, qu’est ce qui cloche ?

Ok, pas connectée aux réseaux sociaux, pas du tout au courant de ce qui est tendance, à la mode : il est vrai que tu n’as pas les codes… Mais cela ne devrait pourtant pas être un souci.

Ah, si, tu es autiste

Pas grave, seule avec toi-même, ça fera bien un groupe3, non ?!


  1. Coucou Lison, coucou Gabriel… 

  2. Pas plus que l’université d’ailleurs ! 

  3. Mise à jour : ce matin, tu as abordée dans le train, tel un pirate en pleine mer, l’une de tes condisciples qui a encore une place dans son groupe… Mais qui… À suivre…! 

le 26/01/2017 à 08:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

As-tu vu la dernière de …n’importe quel titre d’émission… hier à la télévision ?

Euh, non : plus de poste, d’abonnement et c’est… reposant !

dans dans mon bocal | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Je suis tombé sur le RT d’un tweet ce matin qui m’a fait sourire. La présentatrice d’une émission de télévision (…enfin, c’est ce que je déduis de ma lecture) déclarait que si l’on ne suivait pas son divertissement, c’est que l’on aimait pas “les gens”. Sic…!

Oui, je sais, le must aujourd’hui est de raconter n’importe quoi (des faits alternatifs1, hein…) et de se conduire comme un mufle, un goujat triomphant. Ça peut même conduire à de très hautes fonctions même si on n’est pas équipé2.

J’ai poussé un gros soupir en lisant les réactions sous ce tweet (…je ne partage pas celles qui sont sexistes…) et me suis demandé s’il était utile de réagir. Non.

Quand je sors de mon antre, je croise des tas de gens avec qui je discute quotidiennement, nul besoin de m’agglutiner passivement devant un écran en riant à des vannes minables3

reduc-450

Plus de petit écran…

Le dernier lien avec la télévision était un abonnement4 que nous avons paresseusement conservé jusqu’au début de l’année dernière (erreur…) et qui nous vaut régulièrement des relances aux heures des repas…

  • Bonjour, c’est votre conseiller…

  • Très bonne journée !

Et je raccroche.

Bon, c’est gentil de s’obstiner mais, non, ça ne sert à rien, notre façon de consommer — qui n’a jamais été très télévisuelle — s’est naturellement réorientée vers la lecture (papier ou web) et la radio.

Radio que je peux écouter en effectuant d’autres tâches, en direct ou en différé. Bien pratique d’écouter de très longs podcasts le soir, parfait pour s’endormir.

Bref, hormis ARTE dans mon cas (avec un peu de Culturebox), la télévision a disparu de mon univers, ce qui me donne plus de temps pour me balader (…et faire des photos avec Provoke Camera), échanger des balles avec ma fille au ping-pong…!

reduc-450

iPad et iPhone à tout faire

Si le poste de radio a sa place dans la cuisine et nous permet, à l’heure des repas, d’écouter Philippe Bertrand puis le jeu des mille euros, la mobilité passe par iOS. Et ça, ça change sérieusement la donne !

La radio avec Castro: Podcast Player en accéléré tout en enchaînant les émissions, parfait pour se passer la tête au carré ou les Papous… dans la tête…!

Le reste du temps, les fils RSS sous Reeder 3 et, bien entendu, Twitter via Tweetbot 3.

Coté lecture iBooks, Gerty et l’excellent Marvin Classic.

Ou des vrais livres ou BD en papier. Ces lecteurs de ePub me sont indispensables en mobilité car je n’emporte que le iPhone quand je me balade ou prends le train pour aller chercher ma fille.

Et je redécouvre également le plaisir d’écouter de la musique5 classique ou du jazz !

Bref, c’est paradoxalement le côté statique de la télévision qui nous gonfle même s’il est possible de visionner en replay6.

Enfin, j’écris aussi sur ces écrans.

Or le faire à la main a également changé pas mal de choses dans mon rapport avec eux : notes photographiques, notes manuscrites, l’iPhone comme l’iPad sont mes carnets de voyage.

Bref, des usages qui n’ont plus rien de passif.


  1. À ce propos, plus qu’urgent de relire le livre évoqué dans ce billet… urbanbike | La vérité avant-dernière… Pour mémoire, le principe est simple… Un fait erroné exprimé une fois reste erroné… Exprimé mille fois, il devient une vérité… En pratique, un bon placement de ces faits erronés reste clé, CQFD. 

  2. Relire le principe de Peter 

  3. …Et j’ai trop de respect pour la pasta

  4. Oui, je me répète ! Cf. urbanbike | Adieu la télévision monolithique, bonjour les écrans mobiles 

  5. Bertrand Chamayou plays Schubert, Book of Intuition ou Kind of Blue (Stereo Version) [feat. Julian Adderley, John Coltrane, Bill Evans, Winton Kelly, Paul Chambers, Jimmy Cobb] en ce moment… 

  6. C’est ce que je fais avec Le dessous des cartes (lien vers le livre) de Jean-Christophe Victor. Format court et dense, excellent rythme et je ressors à chaque fois avec l’impression d’être un peu moins idiot. La disparition de JC reste la plus grosse perte de 2016. 

le 24/01/2017 à 19:10 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

TomTom Go Mobile vous conduit à la photo affichée sur l’iPhone…

De l’utilité de prendre des notes photographiques !

dans ailleurs | dans mon bocal | grospod | mémoire | pratique | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Cela fait quelques années que je me suis converti à l’usage de TomTom sur la route comme en ville. J’aime toujours autant les cartes papier mais, au volant, c’est pas toujours l’idéal.

Idem en balade à pied dans une ville même si Plans est souvent amplement suffisant. Du coup, il devenait indispensable de réintroduire quelques options dans cette version TomTom GO Mobile.

reduc-450

La plus pratique même si elle peut sembler anecdotique est d’utiliser la géolocalisation d’une photo pour se rendre à un endroit précis. Si je souhaite retourner, cette fois-ci en voiture, au Musée de la ferronnerie situé à Rouen, il me suffit de sélectionner une image de ma précédente visite. Plus simple que de rentrer l’adresse à la main.

Bien entendu, je peux également récupérer une photo expédiée par un tiers via Message ou Mail.

Mais un autre point encore plus pratique est d’économiser de l’espace sur le iPhone.

reduc-450

Au lieu de télécharger les quasi 7 Go de Europe occidentale (sans oublier le temps nécessaire pour ce faire, d’autres versions plus restreintes (en couverture mais surtout en volume) sont désormais à disposition.

reduc-450

Voilà.

Par ma part, j’apprécie cette app qui nous permet de suivre notre envie de rejoindre tel village ou tel église vu au loin tout en conservant le cap quant â la destination finale, le chemin étant aussitôt recalculé : cette option nous a offert de chouettes découvertes. Mais également de passer par des routes improbables, assurément connues de ce seul produit ! Et selon les options (voies non revêtues sélectionné), des coins épatants… à condition d’avoir un véhicule qui ne craint pas grand chose. Ou pas trop fatigué…!

le 19/01/2017 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Editorial en approche en version 1.3

Traitement de texte multi-formats sous iOS

dans dans mon bocal | écrire
par Jean-Christophe Courte

Je reviendrais plus longuement sur Editorial dès qu’il sera réellement disponible mais sachez que l’on s’approche enfin d’une version finale depuis lundi soir via TestFlight.

La cause de ce retard ? On peut avancer une explication, celle du développement de Pythonista 3 qui fournit d’ailleurs une partie de son code à Editorial.

reduc-450

Les principaux points à retenir sont SplitView

reduc-450

La multiplicité des formats retenus …dont TaskPaper.

reduc-450

Et bien sûr les workflows ou encore les…

Mais attendons la 1.3 pour y revenir… Sachez que le prix de l’app est en baisse… Le moment d’y souscrire…?

À suivre !

le 18/01/2017 à 10:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Perdus de vue ou pas, bonne année !

…si tu ne te souviens plus du pourquoi du comment !

dans dans mon bocal | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Envoyer ses vœux au mois de janvier est l’occasion d’un large coup d’œil dans le rétroviseur de nos vies …minuscules.

D’abord, il y a tous ceux avec qui l’on continue à échanger quasiment tous les jours. Et ces vœux sont implicites …vu que l’on ne cesse de converser via twitter, mail, messages ou téléphone !

Il y a ceux que l’on ne verra plus, leur souvenir reste dans nos cœurs et nombre d’événements, d’objets, de réflexions silhouettent leur présence.

Il y a ceux perdus de vue : ces vœux sont l’occasion de prendre des nouvelles, de se rendre compte que la vie file à bon train…! Qui ne s’est pas retrouvé embarrassé en demandant des nouvelles du gamin(e) et a rougit en apprenant qu’elle/il venait de passer, qui son aggrég, qui sonplôme ! Hum !

Il y a ceux avec qui les ponts ont été coupés précédemment pour d’obscures raisons, de mutuelles incompréhensions. Tenter à vif une épissure étant impossible (trop de non dits, de racontars, rendant l’opération complexe), c’est avec le temps que les crispations s’apaisent.

Enfin, il y a ceux dont nous aimerions ne plus avoir de nouvelles1, ceux qui ont corrodé notre quotidien comme celui de nos proches, saccagé l’équilibre parfois précaire d’une famille. Les odieux…

Sur ce, bonne année à tous !


  1. Sans oublier ceux vis à vis de qui tu dois te prémunir car, comme le chante Brassens, “te poursui(ven)t d’un zèle imbécile”… 

le 15/01/2017 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Terminology arrive en version 4 sous iOS

…avec synchronisation entre écrans des mots recherchés…

dans ailleurs | dans mon bocal | écrire | grospod | lire | outils
par Jean-Christophe Courte

C’est le genre d’application que l’on souhaite trouver dans d’autres langues même si nous sommes fort bien pourvus en terme d’apps pour le français.

Le développeur de Drafts vient de publier la quatrième version de cet outil pour rédacteurs anglophones et je l’ai acquise pour l’installer sur les écrans de mon étudiante de fille.

Plutôt que de décrire l’app, autant montrer en quelques copies d’écran ce que cela donne sur un iPhone grand format. Déjà, comme pour Drafts, mode nuit disponible…

reduc-450

  • Recherche sur le contenu du presse-papier ou recherche dans la liste de tous les mots proposés…

reduc-450

  • Comme c’est de circonstance ce soir… un mot qui décoiffe et ses…

reduc-450

  • quinze notices… Notez que vous pouvez poursuivre vos recherche sur le net…

reduc-450

  • Toute définition peut être exportée… Tiens, vers Drafts en Markdown

reduc-450

  • On retrouve les deux ambiance de l’outil précédent et le principe de la synchro de données… Histoire de retrouver sur iPad, par exemple, les termes recherchés…

reduc-450

  • Un historique et des favoris permettent de mieux se repérer… et accéder à un terme précédent… Et même un Widget pour appeler l’app ou ses favoris…

Bref, pas mal du tout, non…?

Bon, la version Pro permet d’accéder au mode nuit et virer les pubs… entre autres…

le 12/01/2017 à 18:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?