Urbanbike

Recherche | mode avancée

Vous plaisantez, monsieur Tanner

Jean-Paul Dubois

dans dans mon bocal | lire
par Jean-Christophe Courte

image

Il y a bien eu un film avec Carole Bouquet, un sketch de Muriel Robin mais le dernier livre de Jean-Paul Dubois respire également le vécu… Tous ceux qui ont fait affaire à des entreprises de BTP, des artisans, le savent, on a parfois de drôles de surprises.
Dubois n'est pas manichéen, il ne distribue pas que des mauvais points mais son épopée pour retaper une maison avec divers corps de métier est superbement rédigée et a réveillé en moi quelques souvenirs cocasses. Bref, si vous cherchez un bon livre pour ce Week-End, Vous plaisantez, monsieur Tanner est idéal…!

Sa galerie de caractères est exemplaire et drôle. Entre les deux couvreurs totalement barges qui attendent du client une échelle pour monter sur le toit, l'électricien mystique, le fumiste herculéen, l'attachant plombier qui économise la matière première et bien d'autres, Dubois décrit des personnages attachants, parfois gangsters, rarement incompétents. Sans oublier une vision du client qui subit les travaux et les humeurs des uns et des autres… Notamment le peintre qui refuse de traiter les radiateurs… délirant  !

Un extrait…

Ce n'étaient pas LEURS outils, mais les MIENS. MA scie circulaire, MA scie sauteuse, MA tronçonneuse électrique. Kantor et Sandre avaient pris l'habitude de tout m'emprunter sans rien me demander. C'était comme l'échelle et tout le reste. Ils étaient à eux deux une véritable force d'occupation. Il leur avait suffit de quelques semaines pour réquisitionner ma maison, mes outils, mes finances, une partie de ma vie, et faire de moi une sorte de collaborateur passif.

Du vécu vous dis-je !
Bon, j'ai la chance d'avoir un fumiste adorable, un plombier de qualité et bien d'autres compagnons. Mais j'ai aussi vécu des situations démentes dont l'une ressemblait à l'extrait précédent…!

Vous plaisantez, monsieur Tanner
Jean-Paul Dubois
Éditions de l'Olivier
9782879294681 | 16,50 €

image caddie

image

le 16/02/2006 à 06:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Pas assez d’espace ?

Repliez le lit !

dans dans mon bocal | lire
par Jean-Christophe Courte

image

Quand vous travaillez chez vous, l’espace peut rapidement devenir un vrai problème si vous n’êtes pas l’heureux propriétaire d’un loft de 200 mètres carrés ou d’une petite bastide reliée à l’ADSL ! Certes nos machines sont de plus en plus compactes et puissantes, voir transportables comme le iMac. Néanmoins, difficile de bosser dans un studio où la majeure partie de l’espace disponible est occupée par un lit ou un canapé lit… Au hasard de mes lectures sur le net, je suis tombé sur un site qui propose nombre de solutions astucieuses, aussi bien pour le célibataire que pour le couple (eh oui, deux lits, c’est encore plus encombrant !!). Sans vous garantir la qualité du sommier et des matelas, l’idée de replier son lit double dès la matin pour vous installer pour bosser immédiatement est loin d’être stupide…! Bon, c’est bien fini mais assez banal (et cher) mais, pour démarrer une carrière de travailleur à domicile, c’est une idée pour préserver votre espace vital… Bon, si vous êtes un fin bricoleur, ces réalisations peuvent vous donner des idées. Pour les autres, la lecteur d’un manuel ad hoc est préférable…! Ou optez pour la récupération !

le 13/01/2006 à 06:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Chauffage au bois | 2

On allume le poële ? [2]

dans dans mon bocal
par Jean-Christophe Courte

image

Fin novembre, j'avais rédigé un rapide billet sur les chauffages à bois. Et évoqué principalement les productions scandinaves. Mais le poële, c'est également d'illustres fabrications françaises avec un siècle et demi de savoir-faire…! Petit rappel.

Au premier rang, Jean-Baptiste-André Godin dès 1840 (et l'étonnante Marie Moret que l'on a tendance à oublier). Godin est plus connu pour son extraordinaire familistère de Guise, habitations à l'usage de ses ouvriers que vous pouvez d'ailleurs visiter en QTVR. Pour les poëles, c'est ici.

Pour des produits plus contemporains, vous pouvez également visiter le site de Deville (usine fondée en 1848 dans la Meuse) et jeter un œil sur celui de 12 kW qui vous permettra de chauffer tranquillement un atelier ou une maison de  500 m3 avec des bûches de 40 cm…! Pour ceux qui aiment cuisiner, pourquoi ne pas envisager une bonne cuisinière (…comme disait Landru) ? Celle-ci me rappelle mon enfance. Avantage indéniable, elle chauffe 550 m3 pour un rendement proche de 12 kW tout en mitonnant soupes, daubes et gratins (ou café "bouillu"…!)… Certes c'est un peu moins design mais plus pratique… À méditer !

Dernier point, on pense généralement qu'une installation de cheminée, c'est l'horreur absolue.
Il est vrai que toutes les pièces et habitats ne s'y adaptent pas. Par contre, j'ai été surpris par le concept du prêt à poser même s'il consomme un peu plus de volume qu'une cheminée traditionnelle (et encore, c'est à vérifier)…
Là, l'idée est hyper simple, la cheminée s'installe comme un poële sauf qu'il s'agit d'une cheminée avec un "insert", c'est-à-dire avec une vitre, et que cette cheminée ne touche pas le mur contre lequel elle est placée… Du coup, le feu peut durer 10 heures sans être rechargé avec la sécurité propre à cette vitre.

Seul le tuyau de raccordement est nécessaire… La puissance de ces cheminées est de 9 à 14 kW (de quoi chauffer 340 à 660 m3).
Bon tous les modèles ne sont pas design mais si vous avez besoin d'une bonne puissance de feu sans une mise en œuvre trop compliquée en terme de temps, c'est un concept hyper ingénieux…

Et, si vous déménagez, vous repartez avec votre cheminée, cool !

le 04/12/2005 à 07:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Pour amateurs de thé

Ou de maté

dans dans mon bocal
par Jean-Christophe Courte

image

Si vous êtes amateur de thé ou de maté quand vous travaillez chez vous, vous savez qu'il existe trente-six méthodes et instruments pour le préparer, cela va de la petite poche de gaze à la théière électrique en passant par la simple passoire ou le samovar de 10 litres ! Mais connaissez-vous le teastick ? Assez proche des pipes à Maté que mes parents ont rapporté du sud de l'Argentine, ce teastick permet de se faire rapidement un gros bol de thé sans en balancer partout, l’accrocher sans crainte à son bol et, enfin, de le nettoyer facilement sous un filet d'eau.
Un peu plus d'info sur le maté ? image

le 30/11/2005 à 07:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Chauffage au bois | 1

La neige est là, on allume le poêle ?

dans dans mon bocal
par Jean-Christophe Courte

image

Pouf, cela ne cesse de tomber depuis 10 heures ce matin et toute cette neige donne envie de se remettre sous la couette ou d'allumer un bon feu… Dans la série "meilleure combustion", un poêle à bois bien conçu offre de 70 à plus de 80 % de rendement… J'étais passé à Batimat sur pas mal de stands. Si vous souhaitez voir une gamme contemporaine de poêles à bois ou gaz, un petit tour sur leur site. Oui, vous avez bien lu, à gaz comme le PIU ou le Loft Line
Pour ma part, j'apprécie particulièrement le design des poêles à bois RAIS mais les distributeurs en France ne se sont pas fendus d'un site internet, dommage car leurs produits sont beaux et bien foutus…

D'autres sites intéressants existent comme celui-ci, ici ou celui-là spécialisé dans les inserts ou poêles à gaz… Et pour avoir une idée du coût, un tour sur le site d'idées maison

image

Le fait d'avoir un poêle ne vous autorise pas à brûler n'importe quoi ! Mais il existe des machines pour conditionner les emballages, vieux courriers, vieux dossiers clients (!!) en bûches qui vous permettront d'alimenter votre système de chauffage.

nb : la photo est celle d'un poêle RIAS (Classic106)

le 26/11/2005 à 13:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Beton transparent | 1

Non, ce n'est pas une blague…

dans architecture | dans mon bocal
par Jean-Christophe Courte

image

Imaginez un mur de béton mais transparent… Non, non, plus précisément, des murs de béton qui laissent passer la lumière… Un architecte Hongrois, Áron Losonczi, l’a imaginé dès 2001. Le système est assez simple, façon de parler : il utilise des fibres de verre qui vont vont transporter la lumière à travers le bloc de béton. J’ai malheureusement raté le stand à Batimat. Un site existe autour de ce procédé et je vous engage à bien vous balader dedans car il y a des exemples assez étonnants… À noter : des échantillons vont être disponibles dès le 15 décembre pour les architectes… Certes, on n'a pas de recul sur ce matériau… Comment vont se comporter les fibres, etc. Mais bon, très intéressant.
image

le 26/11/2005 à 07:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Lumière solaire | 2

By Velux

dans dans mon bocal
par Jean-Christophe Courte

image

En me baladant dans la cohue de Batimat, je suis tombé sur un dispositif proposé par Velux et hyper astucieux. Là, pas de capteur solaire, de câble optique mais un simple verre trempé maintenu sur un dormant à fleur de toit pour collecter la lumière solaire (une sorte de mini fenêtre de toit), un conduit flexible et ultra-réflecteur de 35 cm de diamètre se déployant au maximum sur 2 mètres. Et un plafonnier en bout de conduit dans la pièce à éclairer. Certes, c’est rustique mais ce Sun Tunnel apporte de la lumière naturelle (et peut être doublé d’une lampe). Une sorte de puits de lumière de fait… Toujours chez Velux, mais plus ancien, les capteurs solaires en complément de votre ballon d’eau chaude.

le 12/11/2005 à 08:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?