Urbanbike

Recherche | mode avancée

Sun(bathing) sur le toit

Un projet de Pieter Peerlings & Silvia Mertens sur 60 m2 et 4 niveaux…!

dans architecture | bosser n’importe où | dans mon bocal | voir
par Jean-Christophe Courte

Sans oublier le toit et sa fameuse baignoire… C'est à voir sur archinect.com. C'est assez fou mais cela fonctionne (à condition de ne pas avoir de souci pour gravir les escaliers…!)

image

le 09/05/2008 à 21:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Grange en kit

Et c'est franchement très sobre, très beau…

dans architecture | dans mon bocal | voir
par Jean-Christophe Courte

Encore une découverte sympa de materialicio.us… J'adore. Le minimum quoi…

image

le 09/05/2008 à 08:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Nowhere to hide

Pub explicite

dans dans mon bocal | voir
par Jean-Christophe Courte

Une marque d'insecticide communique d'une manière assez amusante et imagée sur l'efficacité de son dernier produit… Trois visuels dont celui ci sont à découvrir sur l'excellent blog ibelieveinadv.com déjà cité ici-même…

image

Pour ma part, je ne suis pas convaincu et rappelle qu'il existe d'autres moyens non chimiques pour s'en protéger qui vont d'une alimentation moins sucrée à des vêtements plus amples en passant par des moustiquaires…

NB : Pour finir, cet excellent billet de Pierre Vandeginste sur aie! tech sur l'histoire du petit génie — sans bouillir — de 13 ans, de la NASA et de l'astéroïde. J'ai suivi cela sur Libération puis sur Le Figaro… Pierre nous résume tout cela…
C'est aussi cela internet, la construction de légendes…

NB 2 : je termine par cette autre pub décalée — toujours sur ibelieveinadv.com — réalisée pour GoodYear pour marquer la longévité de ses pneus et qui montre la cabine d'un routier avec sa radio et sa photo de playmate… Dérision et nostalgie efficace…!

image

le 18/04/2008 à 09:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Main en rade | broches out

Redécouverte du toucher

dans bosser n’importe où | dans mon bocal | groummphh
par Jean-Christophe Courte

Merci aux amis qui m'ont écrit après avoir constaté que j'avais viré le post-it au-dessus d'urbanbike…
Vendredi, la radio de contrôle réalisée en fin de journée — à ce propos, pensez à prendre rendez-vous car le service de radiologie où je me suis rendu était plein comme un œuf, j'ai eu de la chance de passer…! — a satisfait mon chirurgien qui, tranquillement, m'a retiré les deux broches qui me transformaient en saucisse de barbecue…!

Je pensais qu'il allait préalablement m'insensibiliser, que nenni…! En maintenant la main fermement et d'un coup précis de pince, hop, les deux longues tiges ont filé à la poubelle et je me suis retrouvé avec un simple pansement sur les deux sorties…! Se retrouver sans attelle, avec une main défraîchie est une sensation curieuse. Du coup, ce sont trois doigts à rééduquer car le petit doigt et le majeur étaient strappés avec l'annulaire pendant tout ce temps et aucun ne se plie.

Hormis la peau qui est dans un état assez immonde, c'est la sensation du toucher et l'amplification du moindre choc qui est troublant. J'avais un peu la sensation de me retrouver avec trois trucs pas franchement à moi au bout de la main…! Remettre ma veste a été une opération particulièrement comique, plus d'attelle pour englober le tout et conduire ma main dans la manche…! Le côté moins rigolo a été de constater que mon doigt s'est réduit en longueur (là, c'est définitif) et qu'il est super gonflé pour le moment… Autant il y a des trucs que je montre, autant je préfère vous éviter cette vision abomifreuse…!

Je n'avais l'autorisation de me laver cette dernière (enfin…!) que le lendemain. Aussi, je peux vous assurer que ma première douche sans emballage a été un vrai bonheur…!! La peau commence à se régénérer et j'emploie une crème idoine pour accélérer ce nettoyage. Reste que j'attends que l'ensemble retrouve un peu de sa souplesse et désenfle. Des séances de kiné m'ont été prescrites pour rééduquer mes doigts.

image

Samedi, je suis allée photographier le carnaval des écoles dans mon quartier mais c'était moins pratique d'ajuster chaque vue qu'avec une attelle…! Sans oublier de faire gaffe à ne pas se cogner, retenir les doigts sur un obstacle où se faire bousculer : c'est un vrai moment de plaisir quand on ressent la vague de douleur traverser toute la main…!

Quand à la frappe sur le clavier, plus d'ajout intempestif de caractères par le biais de l'attelle débordante mais encore des tas de fausses manips…!

image

le 13/04/2008 à 13:05 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

160 litres d’eau potable par jour et par personne en moyenne

Consommation d'eau par habitant en France

dans dans mon bocal | potager
par Jean-Christophe Courte

J'écoutais la radio vendredi (France-inter) quand j'ai été interpellé par ce chiffre : une consommation moyenne d'eau potable estimée entre 150 et 160 litres par jour et par habitant en France.

J'ai d'abord cherché à vérifier ce chiffre sur le net, ici avec une répartition par poste ou, là, la consommation globale en France.

Ceci avant de tomber sur un site spécifique, eaufrance.fr qui indique 162 litres jour par habitant en 2002 avec des disparités entre le Nord et le Sud. La source est l'Institut Français de l'environnement (IFEN). J'ai trouvé également le chiffre de 137 en 2002 sur ce site qui compare la France au reste du monde…

Je copie/colle cette info empruntée à l'observatoire régional de l'environnement Poitou-Charentes
On décompte d'après l'enquête 21 millions d'abonnés, dont 165 000 gros consommateurs. Le volume moyen facturé par abonné (« gros consommateurs » compris) est de 198 m3/an. Il est croissant avec la population des communes puisqu'on compte souvent un seul abonné pour un immeuble collectif. Ainsi, la moyenne va de 130 m3 par abonné de communes de moins de 400 habitants à 433 m3 pour les villes de plus de 50 000 habitants. Finalement le volume moyen de résidence principale desservie (172 m3) est un indicateur beaucoup plus stable d'une commune à l'autre que le volume moyen par abonné.

Du coup, nous avons regardé notre consommation annuelle à la maison, 135 mètres cubes tout compris en 2007 contre 160, 150 et 140 les années précédentes. Nous sommes quatre et 135 m3 cela nous ramène à 92,5 litres par jour et par personne (…à la louche, 96/97 si je retire trois semaines de vacances mais en conservant l'arrosage du jardin).
On peut certainement mieux faire en 2008.

image

Pour réduire cette consommation, un entretien permanent du réseau (pas de robinet qui goutte), des wc avec une option mini-chasse, le bannissement des bains, etc. Rien à voir avec l'usage du Karcher pendant deux heures pour nettoyer sa terrasse comme je le vois parfois dans mon quartier…!

Vous trouverez sur ce site des options pour réduire votre consommation… Et quelques chiffres sur les coûts… Exemples, tirer une chasse… 0,04 €, prendre une douche… 0,18€. Un bain, 0,43 €…

Ou encore le site du ministère de l'écologie qui donne quelques conseils qui semblent de bon sens, comme :
Après le brossage, je me rince les dents avec un verre à dent.
Laisser couler l’eau pendant le brossage consomme 12 litres d’eau à la minute.
La simple utilisation d’un verre à dent permet d’économiser 10 000 litres d’eau par an et beaucoup d’énergie ! En effet, consommer l’eau entraîne aussi une consommation d’énergie : le traitement et la distribution de l’eau nécessitent des installations consommant beaucoup d’énergie.

CQFD.

Note du 14 : Joël qui vit aux USA nous explique par mail que la réduction de la consommation d'eau commence à devenir un sujet de réflexion. Un exemple, la réduction des réservoirs sur-dimensionnés s'effectue par l'immersion en leur sein de bouteilles d'eau pleines pour limiter le volume de la chasse. Plus d'informations de sa part à venir.
Note(s) de lecteur(s)…

Christian ajoute :
j'ai perdu le souvenir de mon dernier bain qui doit bien dater de… une vingtaine d'années, facile.

Et Adré d'ajouter :
J'aime bien votre goût écologique car je m'y retrouve. Personnellement je fais mieux puisque je ne me rince pas la bouche après m'être lavé les dents, et mon dentiste reste toujours ébahi de la qualité de ma dentition ! Pas de bain non plus, économiseurs sur tous les robinets... il faut dire que ma ville est celle qui fait payer le plus cher en Suisse le m3 d'eau, ça aide.

Mon seul souci est que j'adore me retrouver sous un jet chaud quelques secondes et, si je m'écoutais, j'y resterais bien plus…!

Nicolas ajoute :
Petit rappel qui fait mouche, au moment ou de nombreuses nappes phréatiques n'ont plus le niveau qu'elles avaient "avant". Donc, même chez nous, les problèmes de l'eau risquent d'être très concrets dans les prochaines années… Et en parallèle, il faut se battre pour faire entrer l'eau de pluie dans la maison, pour les toilettes et le lave-linge, merci le SDEA et l'Etat plein de contradiction !


Et en écho à ce billet, celui de Philippe qui évoque le RainPod… Une autre manière de récolter de l'eau de pluie.

Notre ami Alan ajoute ceci lundi matin :
Il y a quelques années, lorsque j'avais entendu ces chiffres cela m'avait aussi fait frémir !!! (Je ne parle pas du chiffre américain qui est est grosso modo le triple du notre…)
On a repensé notre conso et on arrive aujourd'hui à 61 litres, (on est un peu aidé par le climat normand qui nous dispense d'arroser notre jardin :-)), mais ça reste énorme lorsqu'on sait que 2 milliards d'habitants ont juste 5 litres par jour…
Si on parle facilement de pénurie de pétrole, on ne parle pas de pénurie d'eau (annoncée comme critique pour 2020 / 2030)… D'ores et déjà, la tension monte et certaines zones se font déjà la guerre de l'eau, par exemple le Tigre et l'Euphrate entre l'Irak, la Syrie et la Turquie… (région déjà assez tendue…) ou même au sein d'un même pays, comme l'Australie ou les régions se disputent le droit de prélever de l'eau sur les grands fleuves, en France… cette tension entre régions pourrait bien nous arriver très rapidement aussi …
On imagine les tensions qui pourront naître de la pénurie de pétrole… mais la pénurie d'eau pourrait être autrement plus agitée

Mon objectif est de descendre encore notre conso annuelle… Déjà, le jardin est en régime (tous les jeunes plans et les arbres plantés sont bien installés) et à nous de modifier peu-à-peu notre manière de consommer l'eau (j'ajoute que nous buvons aussi une partie de l'eau collectée au robinet).

C'est aussi ce que pense Didier :
Amusant, même type de famille et même consommation, même progression. Il doit être possible de passer à 80 litres par jour assez facilement. Après...


Note du 28 avril. J'ajoute cette réflexion de Philippe…
Je rebondis avec retard sur ta note concernant la consommation d'eau.
Après vérification, nous sommes à 54 mètres cubes par an pour 2 adultes et un bébé de 18 mois (petit bain tous les soirs).
Cela fait grosso modo 60 litres par jour, ce qui n'est quand même pas rien.
Mais ce qui me chiffonne le plus, c'est la désinformation en France qui parle d'une pénurie d'eau alors que nous sommes littéralement assis sur un gigantesque réservoir.
Alors, tant mieux, nous n'utilisons que quelques pourcents et je suis le premier à penser qu'il faudrait faire mieux.
Néanmoins, la pénurie va d'abord concerner d'autres pays (dont la Chine ...) et cela entraînera des conflits bien plus violents qu'aujourd'hui.
L'eau a toujours été une ressource précieuse et source de vie comme de pouvoir. Demain ne fera pas exception à la règle.
Alors vive les petites chasses d'eau (voire les toilettes sèches ?), les économiseurs en tout genre et surtout le bon sens !

le 13/04/2008 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Casa 101 | Espagne

101 mais avec plus d'un patio dans son sac…!

dans architecture | dans mon bocal | voir
par Jean-Christophe Courte

Très très chouette dossier de plataformaarquitectura.cl sur un cas assez standard…

Exercice : imaginer une maison à l'angle de deux rues tout en conservant un bout de jardin avec son arbre (…et, si possible, pas à la vue des passants), une lumière de qualité dans toutes les pièces…? Le tout dans un environnement urbain peu excitant… Le tout sur une parcelle en longueur…

L'équipe de H Arquitectes nous offre une solution astucieuse à base de patios et d'un jardin en rez de chaussée qui éclaire un grand espace quasiment sans couloirs et une très agréable cuisine ouverte sur l'extérieur… Et un système de ventilation naturelle indispensable dans ce coin d'Espagne particulièrement chaud…!

Résultat, une maison pratique de 211 m2 avec de très beaux espaces à vivre sur les deux niveaux, une organisation simple, sans effets de manche et sacrément efficace.
À méditer par tous les étudiants en architecture.

Ici, le patio — sur rue — à l'étage…

image

En France, le superbe mur blanc sur rue aurait déjà été tagué, cela va sans dire…

le 10/04/2008 à 08:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Motifs | 6

Usine à patterns

dans dans mon bocal
par Jean-Christophe Courte

Pub amicale : Je vous signale que Onepattern a mis à jour son site… Et, bien entendu, de nouveaux motifs sont disponibles.

image

le 09/04/2008 à 09:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?