Urbanbike

Recherche | mode avancée

Motifs | 3

Une glace royale vectorielle

dans dans mon bocal
par Jean-Christophe Courte

Intéressant, l’actualité du Salon de Milan qui vient de fermer ses portes. Même Philippe Starck s’y met comme en témoigne ce nouveau produit…. Par ailleurs, je ne vais pas évoquer dans le détail ce que je découvre ci et là, mais la tendance côté textiles ou les papiers peints se poursuit. Parfois on peut le regretter…!

Est-ce que l’usage du motif relève du haut de gamme, c’est en tout cas le pari de cette décoration pour salle de bains, que ce soit la robinetterie ou, plus simplement, la baignoire habillée de cuir

Sinon, à télécharger un set gratuit de 12 motifs vectoriels disponible chez Onepattern (Glace Royale démo)… À n’utiliser qu’avec une application comme Illustrator par exemple, à défaut de les réaliser par vous-même ces fameux motifs comme dans ce billet…! D’autant que 4 nouveaux sets de 12 motifs vectoriels ont été ajoutés aux 9 précédents, soit la bagatelle de 156 sources d’inspiration…

image

Rien à voir : le retour supposé de la deudeuch…! Je me souviens de ma vieille Ami 6 qui consommait quasiment rien…
Et d’un confort rudimentaire mais pratique : une pause en cours de route…? On retirait les sièges…!

le 03/05/2007 à 08:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Motifs | 2

Tendance de plus en plus lourde

dans dans mon bocal
par Jean-Christophe Courte

Dans mon premier billet sur les motifs, j’ai montré à quel point cela revenait dans notre paysage graphique. Cela devient de plus en plus visible. Sur des sacs par exemple. Ou encore sur cette table basse, ces motifs sur les corps, draps de lit ( aussi), sacs à mains de chez laura Ashley…
Plus amusant, les façades de certaines tours d’habitation dans les projets (merci OnePattern pour l’info)…

Autre lien, ces revêtements de planches à repasser ou ces tabliers… Côté salle de bains, il y a des thèmes graphiques dont on se passerait bien…

Pour finir, des pots et recipiants qui sont déclinés en utilisant près de 150 motifs (via apartmenttherapy)…

image

le 26/04/2007 à 16:50 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Revêtements de sols

Comment les choisir ? Comment les poser ?

dans dans mon bocal | lire
par Jean-Christophe Courte

Un sol en tomettes, en dalles d’ardoise ou habillé de planches en frêne, c’est superbe et cela transforme radicalement un intérieur… Trop souvent, c’est la moquette (…relire cet ancien billet, Moquettes… cessons de la fumer…! sur son usage tous azimuts) qui est sélectionnée. Pour des raisons de coût. Mais, surtout, par méconnaissance des autres solutions disponibles…

Choisir le revêtement de sol des pièces de son logement n’est pas une décision à prendre à la légère… Il faut impérativement se poser des questions comme celle, cruciale, de l’entretien, du plaisir à marcher pieds-nus dessus, la beauté des motifs comme de la matière… Savoir que certaines surfaces comme les sols en vinyle s’usent assez vite laissant deviner à vos visiteurs d’un jour vos déambulations quotidiennes dans votre logement…! Sans oublier de se poser une question tout bête, est-ce que votre plancher est capable de supporter le poids d’un revêtement en terre cuite…?

Or, pour 20 € seulement — oui, mesdames et messieurs, pour une somme bien moins élevée qu’un journal de déco farci de pub…!, vous pouvez vous offrir un livre de 144 pages en quadri et grand format qui vous fournira autant les conseils et trucs de pro pour la pose que des informations précises sur les avantages et, surtout, les inconvénients des diverses surfaces disponibles.
Pour ma part, j’ai apprécié les techniques de pose étape par étape, généralement en une douzaine de photos explicites et commentées… Ou le rappel des sous couches indispensables avant de placer son revêtement sur un sol en bois ou en béton (eh oui, c’est assez différent).

Livre pour bricoleurs donc…?
Que nenni…! Fiche par fiche, chaque revêtement est analysé et illustré par une bonne iconographie (divers aspects de surfaces comme des exemples dans des intérieurs récents). L’entretien est mentionné à part et un encadré avantages et inconvénients résume ce qu’il faut retenir du sol. Et, comme dit précédemment, les techniques de pose avec les problèmes qui peuvent se présenter ou comment préparer le support, etc.

Car les revêtements de sols ne se limitent pas aux sempiternelles moquettes et carrelages…! Si je connaissais pratiquement tous les revêtements présentés, j’avais zappé l’option cuir comme celle des dalles en métal (deux revêtements à faire poser par des professionnels). Pour ma part, j’ai testé le revêtement caoutchouc (…dans un labo photo, une horreur à entretenir), plusieurs plans moquette et des fibres de Sisal, des parquets en bois (parquet flottant) et la terre cuite. Pour le moment, je n’en tiens à ces deux derniers…!
En résumé, les carreaux de céramique comme de terre cuite, la mosaïque (eh oui, cela est splendide sur le sol), l’ardoise, les grès comme les carreaux de calcaire, la brique, le marbre, le granit, le terrazzo, le métal, le verre, le vinyle, le liège, le linoléum, le caoutchouc, le cuir, le bois, les stratifiés, les fibres naturelles comme la moquette n’auront plus trop de secrets pour vous…!

Alors, avant de se lancer dans un investissement coûteux ou d’être séduit par le discours du vendeur de moquette, prenez votre temps, pesez le pour et le contre de chaque solution envisagée, calculez l’investissement si vous êtes propriétaire de votre logement. Découvrez les points forts et faibles de chaque revêtement disponible sur le marché. Ce n’est pas dans la demi-douzaine de pages d’un dossier spécial que vous trouverez toutes ces informations.

Choisir et poser ses sols
Dennis Jeffries
Eyrolles | 9782212114478 | 20 €

Traduit de Pratical Guide to Laying Floors (Quarto Publishing plc).

image

Note : si vous optez pour un superbe sol en terre cuite, un parquet, n’oubliez pas que vous pouvez également ajouter un tapis. Mais pas n’importe où, même si un coach télévisuel vous le conseille…! (relire Textiles et tapis sur urbanbike).

le 24/04/2007 à 09:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Techniques de la mosaïque | 2

Inspiration tous azimuts

dans dans mon bocal | lire
par Jean-Christophe Courte

Suite du billet précédent sur les techniques de la mosaïque
Une fois l’atelier trouvé et aménagé, les éléments rangés dans leurs petits pots sur des étagères et bien à portée de main (…le coup du pot perché en haut des rayonnages n’est assurément pas un bon plan), les outils pour tailler les tesselles éprouvés et testés (on comprend mieux l’intérêt des lunettes, des gants et l’investissement dans un aspirateur industriel…!), reste à imaginer ce que l’on va créer…
Entre la table bistrot revisitée avec un motif issu du fond des âges, un seuil de maison en galets, le sol d’une terrasse transformée par un dessin inspiré de l’antique, les exemples ne manquent pas. Et comme c’est le début des beaux jours, c’est le moment de gamberger…

Avant de se lancer sans retenue, il n’est jamais inutile de (re)faire un tour aux sources et de découvrir des fresques anciennes. Où de découvrir ce qui se crée en ce moment dans ce domaine.
Les deux livres que je vais évoquer sont exhaustifs chacun dans leur période. Difficile de les départager car je les trouve complémentaires à bien des égards.

Le livre d’Elaine M. Goodwin me plaît particulièrement car il est dans la ligne de toute une tradition historique européenne et au delà. Le Mexique précolombien ne fait l’objet que de trois paragraphes dans sa petite histoire des mosaïques, ce qui est un peu court. Heureusement, dans les sources d’inspiration, l’auteur fait référence à un très beau pectoral aztèque pour l’une de ses démonstrations.

C’est d’ailleurs l’une des clés de ce livre, 16 sources d’inspirations pour inciter le lecteur à s’essayer à des techniques, étape par étape, avec des photos explicites et parfois avec plusieurs rendus finaux comme pour l’exemple du sol de salle de bain inspiré d’un pavement jordanien du 6° siècle. Bref, c’est très stimulant. Une partie technique précède tout cela et vous y trouverez les manières de couper à la marteline (indispensables avec un tranchet pour couper de grosses pièces…) comme les diverses manières de poser en Opus…
Ouvrage de référence sur 144 grandes pages en quadri.

image

Autre ouvrage de référence, celui de Tessa Hunkin, radicalement orienté vers les mosaïques contemporaines. Plus important, 160 pages, mais au même format, ce livre donne aussi beaucoup à voir de réalisations de par le vaste monde…! Un monde certes très anglo-saxon.
C’est une des richesses de ce livre, j’ai découvert des tas d’artistes comme Helen Bodycombe ou Marcelo de Melo

La partie historique fait une large place aux Arts and Crafts (Morris, Ruskin) jusqu’à nos jours en passant par le Bauhaus et l’art nouveau. La partie technique est réduite à l’essentiel bien que complète. Par contre, les sources d’inspiration sont nombreuses, une quinzaine de modèles contemporains, du figuratif à l’abstrait en passant par des objets.

Vous comprenez mieux désormais pourquoi il m’est difficile de trancher entre ces deux ouvrages qui, de fait, se complètent…!

La mosaïque
Motifs et modèles inspirés par six mille ans d’histoire
Elaine M. Goodwin
Eyrolles | 9782212110135 | 30 €

Mosaïques contemporaines
Techniques et créations
Tessa Hunkin
Eyrolles | 9782212112979 | 30 €

image

le 14/04/2007 à 08:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Techniques de la mosaïque | 1

Un savoir millénaire

dans dans mon bocal | lire
par Jean-Christophe Courte

Je me souviens (à la Perec…!) des heures passées, tout mouflet, dans l’énorme salle de bains de mon oncle Cyrille Fabbri — rue Serenne à Orléans. Bien que saisi par la température polaire qui y régnait (…on chauffait peu en ce temps là), j’étais fasciné par les mosaïques incroyables qu’avait réalisé mon oncle sur les murs. Je changeais d’univers, j’étais dans l’océan au milieu des sirènes, entouré de poissons aux écailles superbes… C’était éblouissant… Italien, il était venu en France dans les années 30 et avait épousé une sœur de ma grand-mère.
Je me souviens également des fresques contemporaines de Diego Rivera à Mexico, des fresques byzantines de la basilique de Saint Vital à Ravenne. Ou encore du masque de jade Maya retrouvé à Palenque (dans le Yucatan) que j’ai pu admirer au Musée d’anthropologie de Mexico ainsi que des masques couverts de mosaïque retrouvés à Teotihuacan… D’ailleurs, pour mieux saisir d’ailleurs la finesse du travail des artisans, je vous engage à jeter un œil sur le site d’Alain Truong. Ou de faire un tour quai branly

Revenons à nos tesselles…!
Si vous avez envie de faire de la mosaïque, il vous faut impérativement trouver un endroit bien éclairé et vaste. Non pas exclusivement pour faire des panneaux et des compositions mais tout simplement pour ranger toutes les boîtes ou bocaux qui contiendront morceaux de pierre, coquillages, pâte de verre, émaux, céramique, porcelaine, marbre, faïence; billes de verre, ardoises, bouts de assiettes brisées, verre et compagnie que vous vous devrez d’entreposer pour réaliser vos compositions. Et cela tient de la place, c’est lourd à déplacer…!

Et puis dans cet atelier, il doit aussi y avoir un endroit pour couper, trancher, casser en petits fragments les éléments précédents…! Il vous faut un point d’eau pour se laver les mains et préparer les ciments et colles, un autre pour poser les outils de travail, les sacs de ciments, les bidons de colle et de produits hydrofuges, les gants.

Et des lunettes de protection ! Ayant bossé, jeune étudiant, sur le chantier d’un vaste espace de jeux pour enfants à Cachan (avec Yann Liebard), je me souviens avoir pris un éclat — heureusement sans gravité — dans l’œil. Bref, on bosse avec des lunettes…!
L’atelier doit être vaste car il faut tourner autour de ses réalisations et, selon la méthode de montage sélectionnée (directe ou indirecte, avec aspérités de surface ou sans…?!), il faudra avoir la place pour retourner les panneaux… Optez pour un atelier avec une revêtement de sol qui ne risque rien (genre lavable au jet), dans un coin isolé — de préférence au rez-de-chaussée d’une maison… Car une fois réalisée, chaque composition pèse son poids…! Pensez aux kilos qu’il vous faudra déplacer. Et là, vous regretterez l’escalier en colimaçon si poétique…!

Toutes ces infos sont en partie expliquées dans un ouvrage, Techniques de la mosaïque. Ce livre de la collection Atout Carré offre un bon résumé pratique des savoir-faire de base. Ici, on est plus dans le comment faire, la partie histoire de la mosaïque étant juste effleurée… Par contre, toutes les méthodes utilisées, les règles de base, les manières de couper, les outils indispensables sont montrés par des photographies et c’est un très bon bouquin d’initiation, pas cher, dans une collection éprouvée. À s’offrir pour comprendre dans quoi vous vous lancez si vous en rêvez depuis des années…!

Techniques de la mosaïque
Emma Briggs
Eyrolles | 9782212116830 | 26 €

image

Note : Je prépare un second billet sur deux autres livres beaucoup plus “beaux-livres” sur le même sujet, livres que je n’arrive pas trop à départager et qui sont plus ancrés, l’un comme l’autre, sur des travaux qui s’inspirent des fresques anciennes comme des créations contemporaines.

À suivre…!

le 13/04/2007 à 12:50 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Lire au milieu des livres

Bibliothèque ou niche…?

dans dans mon bocal
par Jean-Christophe Courte

La lecture donne souvent l’envie de s’isoler, de s’extraire du monde qui nous entoure.…
Soit vous avez une bibliothèque avec un large pan de livres à 90° qui permet de vous couper visuellement de la présence des autres… Soit vous pouvez vous inspirer du concept du designer Sakura Adachi qui est assez sympathique…
Ni plus, ni moins, qu’un espace confortable (…et éclairé) installé au seine même des rayonnages… Cette bibliothèque se met en épi dans une pièce, permettant ainsi un accès des deux côtés aux livres comme à l’espace de lecture. Bon, 8000 euros sans les frais de transport.
Dans le même esprit, la niche pour animaux encastrée elle aussi dans une bibliothèque (2200 euros) et la variante pour enfants de 5 à 10 ans (5350 euros). Ou inversement…! (Via Born Rich)

image

le 09/04/2007 à 16:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Motifs | 1

Tendance déco lourde

dans dans mon bocal
par Jean-Christophe Courte

Assisterait-on ces derniers temps au discret retour des motifs…? Comme si soudainement, la sobriété, les aplats de couleur n’étaient plus trop de mise…
Cela a commencé ces derniers temps au niveau même des catalogues de papiers peint, très années 70… À noter, un exemple qui nous vient du Danemark, ferm living (voir wallpaper)… Et puis dans les salons professionnels comme celui de janvier à paris, maison & objet
Idem chez les créateurs (un exemple, les cravates chez Hermès — très chouette site soi dit en passant, chez Gucci ou chez Armani). On retrouve l’emploi de motifs chez Guy Degrenne ou dans les découpages de Peter Callesen (Via Onepattern) ou encore sur les sacs eastpack des ados…
À suivre…

image

le 08/04/2007 à 08:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?