Urbanbike

Recherche | mode avancée

Travailler n’importe où… | 8

Outils nomades mais chez soi

dans bosser n’importe où
par Jean-Christophe Courte

les notes du thème Travailler n’importe où… dans le désordre comme annoncé début juin…!

Il y a plus de 10 ans (déjà !), quand nous avions écrit “Comment travailler chez soi”, le monde était méchamment câblé, et le fil â la patte de rigueur. Bosser chez soi, oui mais avec câbles, condition quasi sine qua non…

Lors de la rédaction de notre bref-seller, cette contrainte orientait nos suggestions quant à la meilleure manière de s’installer chez soi. Bref, disposer d’une pièce dédiée était (…et reste encore) d’actualité.

Néanmoins, avec le déploiement massif du wifi, il est possible de bosser autrement, plus besoin de sacrifier une pièce pour travailler chez soi.

Car, entre temps, Le matériel s’est mis au réseau. Un exemple parmi d’autres, l’imprimante n’a plus besoin d’être connectée à l’ordinateur. Au lieu de tout réunir, nous avons la possibilité d’éparpiller (…pas façon puzzle !) nos éléments de travail.

Le routeur wifi qui permet les connexions internet peut disposer d’un répéteur qui arrosera les pièces les plus éloignées. Du coup, cette imprimante qui fait accessoirement office de scanner (option sérieusement contesté par l’iPhone…) peut être placée dans un endroit éloigné, les sempiternels disques de sauvegarde remplacés par une connexion rapide vers le Cloud. Etc.

Mais le plus intéressant est la place de l’humain. Si les dossiers papier peuvent s’entasser dans une armoire fermée dans un couloir, plus la peine de se terrer dans une seule pièce…!

Nomade mais chez soi !

Si vous bossez chez vous, rien ne vous empêche désormais de squatter la cuisine puis le salon. Ou inversement. Votre iPad à la main, vous êtes partout chez vous.

Au fur et à mesure de la journée, il suffit de se déplacer pour profiter de la lumière du jour, ne pas empiéter sur l’activité du conjoint pour passer de telle pièce à telle autre.

Voire utiliser sans complexe le canapé du séjour, se blottir dans un fauteuil tout en écrivant un rapport, en répondant à vos mails.

Les écrans se sont allégés, vous pouvez même écrire à la main au stylet, ce qui limite plus encore le poids comme le nombre d’accessoires.

Ou écrire en marchant en tapotant des deux pouces sur votre iPhone. Ce billet a été rédigé ainsi, entre hall d’université, RER et pièce de séjour à la maison. Et là, merci au 4G.

reduc-450

Bref, plus que jamais, bosser en dehors d’un cadre professionnel est aisé !

Mais n’oubliez jamais de fixer les limites, tant au niveau des horaires que pour vos périodes d’absence… qui dit absence, dit injoignable… Á rappeler à qui de droit même si ce n’est pas toujours facile.

le 28/11/2016 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

En cas d’insomnie, deux apps sous iOS sauvent votre nuit

Indispensables pour prendre des notes, Drafts et Thoughts…

dans bosser n’importe où | dans mon bocal | pratique
par Jean-Christophe Courte

Soudainement, vous voilà éveillé en plein milieu de la nuit et impossible de vous endormir, aucun train du sommeil en attente Gare de l’insomnie…! Cette situation m’arrive régulièrement et j’errais des heures sur le quai …avant mes écrans, principalement l’iPad…

En attendant le retour de Morphée, une option est de glisser vos oreillettes dans vos escourdes et écouter France Inter qui diffuse la nuit les émissions de la veille…

Une autre moins efficace pour retrouver le sommeil est de lancer Tweetbot ⚑ en mode nuit également et parcourir votre fil Twitter.

Drafts et son mode nuit

Pour ma part – lire Le clavier Stylus de retour sur mon iPad dans urbanbike – je suis enclin à lancer Drafts 4 et à écrire. Mais pour ne pas faire de bruit, j’emploie alors le clavier Stylus ⚑ avec un Bamboo Wacom (explications à la fin du billet) et écrit… à la main.

reduc-450

Thoughts, le dessin nocturne itou

J’ai découvert récemment Thoughts ⚑ qui tourne sous iPhone et iPad. Et, cette nuit, j’ai réalisé à quel point il était pratique…!

reduc-450

Si j’apprécie sous iPad Bamboo ⚑, Noteshelf ⚑ mais aussi Papers ⚑, Tayasui Sketches ⚑ ou encore Sketch Rolls (…plus de mise à jour), la plupart ne tournent pas sur iPhone et sont de véritables outils de dessin. Or pour dessiner un crobard, pas besoin de grand choses et l’application Notes semble suffire… Or non, explication…

reduc-450

J’ai eu la curiosité de charger Thoughts ⚑ qui est gratuit, extrêmement rustique (…ce mot n’est jamais péjoratif chez moi, plus un retour au bon sens avec des fonctions essentielles…), sa principale caractéristique – à mes yeux et surtout… la nuit – est de proposer un mode nuit !

L’inversion est simple, l’écran blanc bascule en noir et les traits noirs en blanc (que de bons souvenirs pour moi, des années à faire des Liths). Les autres couleurs restent ce qu’elles sont.

reduc-450

Je ne sais si la surface des pages est infinie mais zoomer dans son dessin et ajouter des infos est possible. Il suffit d’écarter les doigts pour zoomer dans un sens ou dans l’autre et ainsi compléter son dessin avec des mentions plus réduites. Si tout est accessible au doigt, le stylet est préférable.

iCloud et synchronisation

Ces deux produits permettent de synchroniser leurs fichiers via iCloud et c’est juste génial. Dans les deux cas, pas besoin d’abonnement, juste un compte iCloud de base pour retrouver instantanément mes notes écrites ou dessinées sur mes deux écrans sous iOS. Or comme je lâche peu-à-peu macOS (en fait, c’est plutôt l’inverse, ma machine de 2009 n’est plus compatible…), cela me convient fort bien.

reduc-450

J’avais oublié de faire une copie d’écran sur iPad des différentes couleurs disponibles…

reduc-450

Bien entendu, ces deux produits exportent leurs fichiers et donc vers un Mac.

Thoughts me fait bien entendu penser aux premières versions de Adobe Illustrator Draw, c’est-à-dire Adobe Ideas, avant que cette application ne soit conditionnée à un abonnement. C’est certes nettement moins riche (pas d’épaisseur de crayon, etc) mais ça fait juste ce dont j’ai besoin, pondre un crobard et c’est tout. Or, comme tout le monde semble l’oublier, un crobard équivaut à mille mots…!

pour mémoire : pensez à les utiliser avec un stylet (de préférence une pointe caoutchouc) pour éviter de faire du bruit et donc réveiller votre entourage est un plus. Idem pour écrire, l’application/clavier Stylus – régulièrement rappelée sur ce blog – permet de transformer votre calligraphie en caractères d’imprimerie sur l’app de prise de notes… Mais que dans Drafts 4, CQFD.

Certes, Drafts 4 est, lui, payant mais fait partie de mes outils quotidiens (et sans abonnement) — relire Usages | À quoi carburent mes écrans | 9

À suivre…

le 27/11/2016 à 12:40 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Vendredi, on s’ébaudit…?

Fascinantes annonces

dans dans mon bocal | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Ce qui m’épate, c’est l’enthousiasme béat qui entoure cet évènement bon enfant. La question ne se pose même plus en terme d’usage (…de réelle utilité, hein !) mais d’opportunité(s)-à-ne-surtout-pas-manquer. Comme pour les soldes, acheter à pas cher des trucs sans (trop) d’intérêt avec le sentiment d’avoir fait une (très) bonne affaire. Bon.

Nuance : c’est le vendeur qui l’a fait en se débarrassant de ses rogatons.

C’est ça qui m’épate, façon de parler : passer du temps à scruter les annonces sur le web pour acheter des objets dont on a fondamentalement pas/peu besoin.

Certes, j’ai vu quelques produits intéressants mais, même à ces prix sacrifiés, je ne suis pas client.

Pour ma part, je ne vis pas par anticipation, je ne stocke pas préventivement, je n’ai nul besoin de tapisser mon logement de produits qui ne m’ont pas fait défaut jusqu’à présent… Oui, j’ai bien vu cette montre Apple de première génération neuve et soldée… Et alors…?

Inversement, je me pose/nous nous posons désormais la question à propos des trucs que l’on utilise plus. Ou peu. Et, en poussant le raisonnement jusqu’au bout, qu’est ce que nous pouvons donner (si, si…) à d’autres, quels sont les trucs de facto inutiles1 qui nous encombrent !? Et peuvent être utiles à d’autres…

Comme pour un voyage, se contenter du minimum

Je reconnais que vider la maison de mes parents nous a furieusement vacciné. Sans compter les très nombreux allers et retours à la déchetterie.

Et la découverte hallucinante de cette collection de produits en panne2, pieusement conservés. Ou ces piles de livres

Nous ne sommes pas les seuls à avoir fait cette douloureuse expérience (tous nos amis à vrai dire), à croire que c’est pratiquement la génération d’après-guerre de nos parents qui a accumulé ces strates de produits ménagers, produits qu’elle pouvait alors acquérir aisément et signe de progrès. Ben non.

Bref, encombrer ses tiroirs de produits inutiles d’un vendredi noir, bleu ou vert n’est assurément pas notre mode de fonctionnement…


  1. Par exemple cette centrifugeuse cf. …Tu sais que tu deviens vieux | 18. Depuis juillet 2016, elle prend à nouveau la poussière et nous songeons à la filer… C’est mon ami Renaud qui m’a, d’une certaine manière contaminé — avec gentillesse… Et c’est assurément lui et quelques autres qui se reconnaîtront qui sont dans le vrai. 

  2. Les seuls qui fonctionnaient ont disparus mystérieusement ! C’est ballot… 

le 25/11/2016 à 19:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Windytv devient mobile | 2

Au lancement, c'est encore mieux…

dans ailleurs | grospod | pratique | voir
par Gabs

Suite du billet précédent Windytv devient mobile, cette précision quand on lance l’application… La météo locale est affichée…

reduc-450

Bien entendu le slider de droite n’est pas toujours évident à manipuler…

reduc-450

Mais pensez à réduire la carte pour avoir un info nettement plus… globale.

reduc-450

Bref, pas de pluie prévue dans mon coin… Dois-je ajouter que toutes ces cartes sont animées…?

Attention aux effets de bord avec des bornes Wifi activées localement dans la rue (et …gratuites) qui ne vous permettront pas de charger rapidement les fonds… Bref, depuis quelques semaines, je coupe le wifi quand je circule à pied (…quand je marche) et ne recherche un FreeWifiSecure (je suis chez Free) que quand je suis en mode stationnaire…

le 25/11/2016 à 14:40 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Gabs | Partager…?

Bear, un éditeur bien pratique | 2

S’exprime désormais en italien, français, espagnol, allemand, japonais et chinois

dans écrire | outils
par Jean-Christophe Courte

Bel effort d’adaptation de l’interface de cet outil de prise de notes qui fonctionne sous iOS et macOS via une synchronisation maison et payable au mois ou à l’année. Je l’avais évoqué dans un billet précédent, Bear, un éditeur de notes bien pratique | 1

Ma propre version beta a expiré et j’ai téléchargé les dernières versions iOS sur l’iPad puis le iPhone. Et procédé de même sur macOS.

Bonne nouvelle, chaque écran conserve les notes synchronisées jusqu’à ces mises à jour. Mais désormais, pour retrouver tant les ambiances avec les chouettes colorations syntaxiques et, essentiellement, le partage de mes notes ainsi que les exports autres que texte ou Markdown, il me faudra passer sous les fourches de l’abonnement.

reduc-450

La force de Bear est la présence des images dans les textes et son élégante interface… Notez désormais les petits cadenas qui montrent que la version de base (gratuite) reste utilisable mais jusqu’à un certain point…

reduc-450

Une seule coloration syntaxique (rouge et noir, cela me convient…!) et une incitation à basculer vers la version Pro…

reduc-450

En même temps, l’utilisateur sait ce qui lui manque dans l’opération…

Pour ma part, je ne peux acquérir (malheureusement…!) toutes les apps existantes et vais finir par n’évoquer que celles que j’emploie régulièrement (relire : Usages | À quoi carburent mes écrans | 9)

En tous cas, même en mode dégradé, mérite de votre part un essai (gratuit, répétons-le) qui sera confiné à un unique écran. Mais opération souvent suffisante pour découvrir en large mesure les points épatants de cette solution…

le 25/11/2016 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Windytv devient mobile

Meteo sur iPhone

dans ailleurs | dans mon bocal | grospod | outils
par Jean-Christophe Courte

Je signale l’ajout de Windytv sur mon propre iPhone. J’en avais parlé naguère : Windytv | La météo à dix jours sur votre navigateur. Et, plutôt que de rentrer dans les détails, quelques copies d’écran de cette application fort récente…

reduc-450

Oui, il pleut sur Brest… Et l’interface de Windytv est assez épatante à l’usage même si déroutante de prime abord…

reduc-450

En fonction de votre choix (…à droite), les infos changent de nature sur le point local repéré…

reduc-450

Un glissement permet d’accéder aux prévisions sur six jours… Mais également aux WebCams…

reduc-450

Vous pouvez modifier les unités dans les préférences ainsi que le fond de carte quand vous zoomez…

reduc-450

Et pour les navigants, les infos météo relevés par les aéroports sont signalés d’ailleurs de manière précise (un petit zoom pour les repérer, cerclés de bleu)…

Bonne découverte…

le 24/11/2016 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Cessons d’accuser les feuilles mortes

Retards sans fin et conditions météo…!

dans dans mon bocal | groummphh
par Jean-Christophe Courte

Cela devient un grand classique chaque matin sur ma ligne RER, des retards, voire des annulations de train. Et, chaque matin, ce sont les conditions météorologiques (…+9°C ce matin, loin d’un froid polaire…) qui sont rendues responsables de tout, alliées pour l’occasion – notons-le – au gang des redoutables feuilles mortes qui font exprès (oui Monsieur, essssseuuuprès…!) de se laisser tomber sur les rails.

reduc-450

Certes, ne pas oublier au passage d’incriminer les splendides averses de la matinée qui n’ont pas arrangé la situation.

Sauf que cela fait déjà quelques semaines (!) que c’est la même complainte, chaque matin !

Même que les feuilles en ont ras la nervure ! Voire dépriment sec, perdent leurs belles couleurs avec cette campagne de pure calomnie, à croire que l’ambiance des primaires déteint (hin-hin-hin…!) sur les conditions de circulation.

Du coup, tout le monde est suspendu aux informations délivrées par les panneaux d’affichage ou les hauts parleurs qui changent les horaires (…faites vos jeux…!), les emplacements sur les quais, annulent… Tout et son contraire !

Notez que c’est sympa cette volonté d’informer ! Cela n’empêche pas les usagers de désespérer… même en arrivant, comme nous, plus de 30 minutes à l’avance !

Bref, je ne vous parle pas du temps perdu ni de de mon regret de ne pas avoir quelques ducats à réinvestir dans un machin à moteur, histoire d’emmener ma fille à bon port quand ça part en vrille…

Mais il y a du positif, si, si : Les gens se parlent ! Et, rien que pour cela, ne changez rien…!

reduc-450

le 23/11/2016 à 12:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?