Urbanbike

Recherche | mode avancée

Usages | Se concentrer pour écrire avec Drafts et… MyNoise sous iOS

Se retirer du monde en choisissant l'ambiance sonore ad hoc…

dans ailleurs | dans mon bocal | écouter | écrire | usages
par Jean-Christophe Courte

Je l’ai déjà écrit moult fois, mes deux écrans sous iOS sont mes machines à écrire1. Mais écrire, c’est aussi se soustraire aux environnements bruyants ou se plonger dans une atmosphère propice…!

Contrairement à de grands auteurs, aller m’installer dans un café n’est pas mon truc. Je préfère rester sous ma couette…!

Mais, parfois2, j’ai droit aux discussions tardives et/ou à la musique répétitive du voisinage3. Comment y échapper ?

Je teste, depuis plus d’un mois, myNoise et j’ai rapidement opté pour la formule illimitée qui est fréquemment mise à jour avec de nouveaux sons. J’ai évoqué cette app sur Twitter mais autant en parler ici…

Côté écoute ? Avec un Bose Quietcontrol 30 sans fil… Relire urbanbike | À l’usage : sans fil, atténuation des bruits ambiants et Bose Quietcontrol 30.

reduc-450

Je privilégie les sons dédiés au casque… Dont ce petit dernier découvert il y a peu…

reduc-450

Que j’ai rapidement placé dans mes préférés…

reduc-450

Vous pouvez changer quelques paramètres…

reduc-450

Mais également combiner deux sources… Ici, un peu de pluie en sus…

reduc-450

Bien entendu, il est facile de changer d’atmosphère sonore à tout moment… Mais aussi conserver ce son en arrière-plan même en écoutant un podcast, les deux sources sont alors mélangées…

Pour finir, pour écrire sous Drafts 5: Capture ‣‣ Act ou autre, myNoise est exactement ce qu’il me faut pour rester concentré sans aucune pollution sonore… Bref, j’alterne entre bord de mer, orage, marche en forêt ou canoë sur un lac, grenouilles comprises…!

C’est tout…


  1. iPhone et iPad. Mais pas que… faudrait que je réactualise mon billet sur les voyages 

  2. Les fins de semaines ou les suites de matchs…! 

  3. Ainsi qu’aux odeurs et fumées de leurs barbecues 

le 08/07/2018 à 11:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

À l’usage : sans fil, atténuation des bruits ambiants et Bose Quietcontrol 30

Écoute de podcasts et d’un peu de jazz

dans ailleurs | dans mon bocal | écouter | grospod | usages
par Jean-Christophe Courte

Mais mon pauvre JC, tu aurais du prendre le… ou encore celui de chez… qui a été analysé par…
Mais certainement pas cette…

Avertissement : ce qui suit correspond à mes usages qui ne sont loin des exigences d’un mélomane pointu, spécialiste du son, musicien, etc.

Cela fait (déjà…!) quelques années que j’avais envie de couper le cordon entre mon écran (iPhone ou iPad) et mes oreilles.

Mais bon, liquidités fluctuantes, manque de volonté. Voire, n’importe quel prétexte pour ne pas me décider…!

Ensuite, je ne me voyais pas passer du temps à essayer1 de chouettes modèles de casques, n’ayant pas des escourdes de compétition ni des ressources infinies…

Plus grave, je le confesse de suite, pas envie d’un vrai casque posé sur mon crâne dégarni comme une décoration de Pâques sur un oeuf…!

Juste envie de petites prothèses à « noreilles » faciles à détacher (car retenues au tour de cou qui renferme la batterie) pour discuter. Certes, la version filaire des EarPods d’Apple me convenant, pourquoi ne pas opter pour leur version Bluetooth (AirPods), quitte à patienter…? Comme je suis distrait, une très grande chance de perdre un élément en cours de route…

De fait, j’ai essentiellement besoin de pouvoir m’isoler un peu des bruits ambiants via un dispositif de réduction de ces derniers. Comme je marche en écoutant des podcasts, je suis souvent gêné dans mon écoute par des bruits de circulation qui s’invitent lors d’une explication précise et chuchotée d’un conférencier…!

En accompagnant ma fille pour changer la batterie de son vénérable iPhone 6s+ qui commençait à égrener les % lors de nos prises de vue2, je me suis décidé car nous avions une petite heure à patienter dans l’enceinte de l’Apple Store.

Le choix fut rapide vu le peu de propositions disponibles (!) et je suis reparti avec un Bose Quietcontrol 303, celui qui sévit au moment où j’écris ces lignes en m’expédiant un peu de Ahmad Jamal4 à faible intensité …pendant que ma fille joue du piano dans une pièce voisine…!

Il y a une heure, j’étais au volant d’une super 5 de 1994 assez, heuuu, bruyante (…un prêt amical) mais pleinement dans l’écoute d’un podcast des Pieds sur Terre5. Entre temps, j’ai grignoté un bout de coulommiers tout en suivant une mélodie du premier CD de Miss Krall6. Et sans me battre comme d’habitude contre les fils des écouteurs…!

Bref, cela n’a certainement pas la qualité affûtée des plus grands dispositifs d’écoute mais pour le moment, j’ai apprécié la simplicité de ce tour de cou et de ses deux oreillettes, trouvé comment utiliser les commandes idoines. Sans oublier l’app Bose Connect qui ne m’a pas dérouté !

Les dix heures d’autonomie annoncés devraient me convenir d’autant que mon souhait n’est pas de vivre en permanence avec ce dispositif sur les oreilles, juste de l’employer quand je me retrouve à attendre ma fille, filer dans le RER ou effecturer une marche en solitaire en me passant une série de podcasts du Collège de France via Castro 2.

Oui, je suis très radio, option plus pratique pour apprécier ce qui m’entoure et réaliser quelques photos à l’occasion.

reduc-450

  • Pensez bien à charger l’app et, surtout, la mise à jour (et à l’appliquer pour avoir une meilleur réduction des bruits ambiants).

reduc-450

  • S’isoler (en partie) ou pas du monde extérieur…

reduc-450

  • Pratique, peut se coupler à deux écrans (ça tombe bien…). Voire couper (!) au bout d’un certain temps d’écoute (je vais y songer)

reduc-450

  • Et plus qu’à s’immerger dans la vie des péagistes ou écouter le son du vibraphone de Cal Tjader, instrumentiste que j’ai découvert tout gamin…

Voilà, encore deux semaines (merci Apple pour cette option que j’apprécie) à tester ce dispositif, puis le garder ou le restituer dans son emballage.

À suivre…

Là, en mode nocturne sous ma couette pour ne pas déranger ma compagne et suivre un concert… de jazz… sur Arte. D’ailleurs, si Jean Delmas pouvait écrire ses mémoires, ce serait génial…! Jean, au clavier…!

Note de fin : malgré quelques faiblesses en écoute (grésillements ou trous) sur des fichiers en streaming (…mieux vaut les avoir réellement stockés dans l’écran qui sert d’émetteur), un dernier usage fort pratique est celui de s’isoler de voisins bruyants et seuls au monde à quatre heures du matin. Au risque de me répéter, ce dispositif est bien adapté à un usage nomade et urbain, assez peu à la restitution d’un beau son. Le côté sans fil prend son sens en déplacement. Si ce n’est pas votre cas, un filaire doté d’un mode de réduction de bruit est peut-être préférable.


  1. …pas plus de temps que pour choisir une paire de chaussettes, un sac à dos ou une veste, véritable phobie aux boutiques et que j’essaye d’expédier en quelques minutes. 

  2. et encore, à 45 % de charge et en mode économie de batterie, ça faisait la rue Michel. 

  3. Et quatorze jours pour me décider fermement. 

  4. Ahmad Jamal Live In Marciac, August 5th 2014 (Live) 

  5. lire mon tweet sur ce que je considère comme l’une des meilleures émissions de radio. 

  6. Mais la version d’origine, pas la remasterisée…! Cf. Stepping Out (Remastered) 

le 16/03/2018 à 21:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Nina Simone à Montreux en 1976

Perchée et sublime

dans écouter | mémoire | vieillir | voir
par Jean-Christophe Courte

C’est le principal intérêt de YouTube à mes oreilles et à mes yeux, celui de redécouvrir des personnes qui ont bercé ma jeunesse, parfois brièvement (j’avais 23 ans en 1976 et entendu Nina Simone je ne sais où…). Ou mettre un sourire sur des chansons que je connais par cœur1 comme celles de Brassens.

Comme la tempête (Eléonore, bien plus forte que Carmen) secouait mon logis, j’ai préféré retrouver quelques enregistrements de Nina Simone sur iTunes avant de finir sur YouTube, ne trouvant pas trace de ceux de Montreux hormis un extrait2.

reduc-450

J’ai essayé de mettre les différentes contributions (vidéo) dans l’ordre (en gros…!) après les avoir expédiées à mon fils3 cette nuit :

Que vous dire ? Fabuleuse pianiste (oui, c’est bien elle qui s’accompagne), c’est une chanteuse exceptionnelle.

reduc-450

Bref, avec Sarah Vaughan que j’ai entendue en 19854 à Paris, ce sont deux jazzwomen que j’apprécie au plus haut point.

Aussi, pour démarrer 2018 et pendant que certains cherchent à savoir qui a le plus gros… bouton, passez un moment étonnant. Oui, elle est totalement perchée mais quelle présence, talent…

En revanche, je ne suis (…du verbe suivre) aucun YouTubers.

Note de fin : il doit bien exister un enregistrement complet de ce Montreux 76 et dommage de ne pourvoir y accéder…

le 03/01/2018 à 16:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Une application unique de radio sur mon iPhone, Radio France

…pour l'écoute en direct, CQFD

dans dans mon bocal | écouter | grospod | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Oui, j’en ai déjà causé en 2015… Et alors…?!
J’utilise toujours FIP les soirs où mon corps me rappelle que je vieillis, mais surtout quand j’oublie que je suis allergique à tel ou tel produit au point de devoir faire des kilomètres dans ma piaule pour évacuer spasmes et douleur.

Ces derniers temps, je lançais régulièrement france inter - l’application officielle qui fut plusieurs fois mise à jour.

Sauf que j’en ai eu marre de m’envoyer la même publicité avant de visualiser les podcasts (certes, en vidéo) et j’ai fini par revenir à l’excellent Castro: Podcast Player simplement pour écouter quelques émissions en différé (lire ce billet). Et en accéléré…!

Mais, de fait, quitte à lancer une radio sur mon iPhone, autant pouvoir basculer via la même app de France Musique à France Culture, etc.

J’ai opté — à nouveau donc — pour Radio France : actu, culture, musiques en direct. Bref, toutes les radios du groupe Radio France en une seule application.

Du coup, même si je ne peux plus mémoriser sur le champ les informations de tel extrait musical (lire ce billet) qui passe sur FIP, j’écoute au fil de l’eau sachant qu’il y aura des rediffusions des programmes de la veille la nuit, option bien pratique pour apaiser mes insomnies.

reduc-450

Accès aux Podcasts mais surtout à la mise en veille…

reduc-450

Choix des éditions locales…

reduc-450

Choix des Webradios…

reduc-450

Tout serait parfait si… cette application était également dimensionnée pour l’iPad…! Malheureusement, non !

Non pas qu’elle ne fonctionne pas, juste qu’elle n’est pas, ergonomiquement parlant, fort pratique.

Bref, indispensable ! Et c’est gratuit, CQFD.

Et oui, ce billet ne traite pas plus que le précédent de l’actualité décoiffante du monde Apple…

le 25/03/2017 à 12:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Castro Podcast Player : pour des Podcasts à notre rythme

Pour une écoute active des conférences et autres émissions documentaires…

dans dans mon bocal | écouter | grospod | pratique | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Suite de Se fabriquer sa radio avec Castro 2 sous iOS

Écouter des émissions en différé restait un pensum. Hormis les papous dans la tête pour cause de longue durée ou un passage par une application dédiée à une radio (app FRANCE INTER ⚑), je n’écoutais pas tant d’émissions en boite du fait des diverses manipulations à réaliser.

Avec Castro: Podcast Player ⚑, cela fait deux soirs que mes yeux se reposent et que j’enchaine sans temps mort des émissions passionnantes. Entre la tête au carré et les conférences de Jean-Jaques Hublin, sans oublier hier ce chouette documentaire sonore — dans la fabrique de l’histoire d’Emmanuel Laurentin — sur les italiens venus s’installer dans le Jura à Saint-Claude (…documentaire qui a remis en perspective le pourquoi de la migration italienne au début au siècle dernier, reportage à faire entendre à nos politiques), je n’ai jamais écouté autant d’excellentes émissions à la fois et à la suite.

reduc-450

  • Ici sur iPad, pas topissime mais ça fonctionne…

Hormis l’enchainement automatique des flux, l’autre point fort, surtout pour des témoignages parlés et des conférences, c’est la possibilité d’accélérer la vitesse. J’insiste : j’ai commencé avec un rapport de 1.1 avant d’opter pour 1.2. Pas mécontent d’avoir déboursé près de 4 € pour un tel produit et mes nuits sont meilleures car plus d’insomnie après coup…

Super…

le 30/11/2016 à 11:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

ARTE : ce n’est pas qu’en allemand et français…!

En Anglais et en Espagnol… ¡también!

dans ailleurs | dans mon bocal | écouter | grospod | voir
par Jean-Christophe Courte

Mise à jour hier, une version 4.2 revue toujours sans mode nuit Grrrrr…

reduc-450

Ici sur un simple iPhone 6s+ mais ça fonctionne bien entendu sur un iPad…

reduc-450

L’excellente émission de Jean-Christophe Victor, l’accès au programme… Mais c’est oublier que certaines émissions sont traduites…!!

Accéder à ARTE en espagnol…

reduc-450

  • Il faut retourner sur l’icône Sélection (en bas à gauche) et aller sur Plus d’ARTE… Puis cliquez dans le panneau vert Creative

reduc-450

  • À nouveau descendre (!!) jusqu’en bas de cette page et cliquer sur SITES ARTE pour afficher toute la liste… Et trouver la langue souhaitée en sus du français et de l’allemand…

reduc-450

Voilà… Ici ARTE en espagñol… Certes, sous-titré mais n’est-ce pas un début ?

J’en connais une qui est ravie…

le 28/09/2016 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Tonton Georges toujours vivant à la Radio

Dix épisodes à télécharger, à écouter et à savourer…

dans dans mon bocal | écouter | mémoire | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Chouette série d’émissions consacrée à Georges Brassens qui s’est terminée fin juillet sur France-Inter. Le dernier épisode d’une heure est ici : Brassens intime, j’ai rendez-vous avec vous du 27 juillet 2016 - France Inter

reduc-450

Pas de panique ! Désormais tous sont disponibles en baladodiffusion, en podcast !

En espérant ne pas avoir fait d’erreurs dans les liens…

Recommandé pour journées avec pluie et éclairs…!

Parlez-moi de la pluie et non pas du beau temps
Le beau temps me dégoute et me fait grincer les dents
Le bel azur me met en rage
Car le plus grand amour qui me fut donné sur terre
Je le dois au mauvais temps, je le dois à Jupiter
Il me tomba d’un ciel d’orage

Avec des témoignages de Raymond Devos, Gilles Vigneault et bien d’autres…

Et pour les plus accros, une intégrale de Brassens ⚑ est ressortie sur iTunes…

reduc-450

Chez nous, c’est une édition 91 sur CD qui nous accompagne depuis… biiiiip années !

le 31/07/2016 à 17:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?