Urbanbike

Recherche | mode avancée

Colors of Manahattan

Le retour à vide de la pochette

dans autislande | dans mon bocal | écouter | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Le fait d’entendre Laurent de Wilde aux côtés de Jacques Gamblin, de partager avec ma fille ce pur moment de jazz, découvrir qu’elle ne se bouchait plus les oreilles face à des sons puissants, qu’elle avait apprécié tant la trompette d’Alex Tassel que les solos de Guillaume Naturel au saxophone m’a transporté de bonheur.

reduc-450

Du coup, j’ai recherché dans mes archives les divers CD de de Wilde pour les lui passer. Sauf que je me souvenais que celui de Colors of Manahattan était revenu désespérément vide de galette et, du coup, que je l’avais poubellisé de rage.

Aussi, ce dimanche, je l’ai acheté à nouveau sur iTunes pour le lui faire entendre en voiture après avoir déposé son frère chez lui puis belle-maman.

Je n’avais pas entendu Colors of Manahattan depuis… dix ans, quinze !? Je me souviens de l’emprunteur (…la galette a dû rester dans sa platine) mais il y a prescription…!

En réécoutant cet enregistrement, du miel dans mes oreilles !

le 25/10/2015 à 18:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Pythagora: des outils pour les professeurs…

Enseigner avec des livres, certes, mais aussi avec du numérique…

dans écouter | groummphh | mémoire | outils | vieillir
par Jean-Christophe Courte

J’ai écrit un billet hier sur MacPlus, Pythagora : des révisions de la 5ème au Bac…

Cela fait des années que l’on s’interroge sur la place des livres1 dans un monde numérique. Sans opposer l’un et l’autre, à quoi bon trimbaler dans un sac à dos des volumes souvent obsolètes ?

J’en parle d’autant plus volontiers que ma propre fille, grande utilisatrice de tablette, m’interroge régulièrement à ce propos.

Comment lui expliquer que ce n’est pas sa génération qui profitera des bienfaits d’un écran léger au contenu aisément mis à jour mais, éventuellement, la prochaine ! En cause, trop d’intérêts économiques, de rentes de situation qui se jouent, sans jeu de mots, sur le dos des écoliers.

Pourtant, depuis la sortie du iPad en janvier 2010, il est clair que notre univers change et je regrette de ne pas être un jeune élève pour bénéficier, dans les années à venir, des contenus interactifs ou simplement audiovisuels.

Au moment où je lis que la tablette2 est un danger (…toujours se souvenir des intérêts en jeu pour démolir une avancée technologique, qui et d’où ces gens parlent…), je regrette que l’éducation nationale n’ait pas encore intégré ces écrans de manière massive au sein de l’école.

Ensuite, ces parents qui pensent qu’offrir une tablette éducative à leurs enfants (…sans les éduquer à l’usage de cet écran, voire les accompagner) va les transformer en petits Einsteins sont tout aussi pathétiques.

Pour mémoire, mes deux gamins ont été éduqués avec du Mac pour le premier, du Mac et du iPad pour le second. Ces deux digital natives n’ont pas pour autant fini au ban de l’école : à 22 ans, le premier attaque un Doctorat en biotechnologie après deux masters. Le second étudie, en sus du français, quatre langues.

Et si l’on acceptait simplement que le monde change ? C’est aux fabricants de bougies de s’adapter, pas forcement aux utilisateurs de les soutenir…!

Bref, si vous êtes un jeune (…ou vieux !) professeur intéressé par ces nouveaux outils, pensez à vous inscrire sur Pythagora pour constater par vous-même ce qui est en train de se construire. Faites bouger les lignes et/ou utilisez gratuitement le contenu audiovisuel déjà retenu par d’autres enseignants…

reduc-450


  1. au lecteur de passage qui pense trouver une explication bateau — ce gars n’aime pas les livres —, je préfère lui rappeler de suite qu’il fait fausse route, ayant passé 35 ans dans l’édition comme maquettiste et auteur. 

  2. Pédiatres, psys ou enseignants, ils appellent à éloigner les tablettes des enfants 

le 24/09/2015 à 09:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Retrouver un peu de musique dans ma voiture hors d’âge

Et suivre la route tracée par TomTom

dans ancres | dans mon bocal | écouter | pratique | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Notre carrosse dépasse allègrement les 180 000, une douzaine d’années d’usage et jouit désormais d’un équipement radio en rade. Dès que l’on passe quelques heures sur la route, j’apprécie de ne pas m’endormir en étant accompagné par Chet Baker ou Jordi Savall, entre autres…

Réparer le binz embarqué est incertain, autant imaginer un dispositif portable et réutilisable dans un autre véhicule de même nature, comprendre un autre véhicule ancien sans électronique hackable…!

La solution qui suit est rustique, moche mais remplit son office.

  • un iPhone alimenté sur l’unique prise allume cigare
  • un connecteur allume cigare à double sortie USB, histoire de transformer cette sortie unique en deux sorties…
  • une pince pour maintenir le iPhone sur la grille de ventilation
  • une enceinte alimentée également sur l’allume cigare
  • et du Bluetooth entre iPhone et enceinte…

Certes quelques euros dépensés, une installation avec quelques fils disgracieux (hihi…!) mais qui ne déparent pas dans cet habitacle fatigué ayant supporté deux propriétaires avant nous.

Bref, ça fonctionne.

TomTom ⚑ (54,99 €) continue à nous indiquer le chemin et à contourner les bouchons, l’ambiance sonore à bord est rythmée par les albums embarqués dans l’iPhone. Tout se contrôle à portée de doigts grâce à la pince qui maintient le iPhone sur les ouïes de ventilation.

Et la petite enceinte Pill est coincée… pile poil ( je sais, vanne nulle…) entre les deux sièges avant, échangeant les infos avec l’iPhone, suite à son appairage Bluetooth.

Certes, il y a mieux comme j’ai pu le constater dans des véhicules récents. Mais une fois à la maison, tout se retire du carrosse (!) et vit une seconde existence en poursuivant son office sur un bureau. Et c’est pour cela que je ne fais pas une photo, c’est sur ma table…

le 03/08/2015 à 12:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

RelaxRain pour combattre la chaleur ?!

MacPlus.net

dans dans mon bocal | écouter
par Jean-Christophe Courte

Gag…? Qui sait…, à tester dès lundi…!

reduc-450

le 01/08/2015 à 18:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

I’ll remember April

Retour sur mes années sans musique…

dans ancres | écouter | mémoire | pratique | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Oui, sans.

Maintenant que je suis un vieux biiiip, que je commence à avoir un peu de temps devant moi, j’en profite pour réaliser ce que je n’ai jamais eu l’opportunité de faire, revisiter les musiques entendues naguère1, bien avant de revenir en France, bien avant une réintégration au forceps dans le dispositif scolaire, bien avant d’enchaîner une quasi décennie de pensionnat.

La musique chez mes parents, c’était leur affaire, leurs disques avec une chaîne stéréo aux baffles volumineuses2.

Ma mémoire du jazz et de la musique cubaine, c’est ce qui m’est resté de l’époque où, gamin d’expatriés, je n’étais pas (ou peu) scolarisé. Ensuite, long tunnel jusqu’à mon entrée à l’école d’architecture. Pendant cette période, pas de radio ni de disques en pension, pas de copains musiciens, une guitare sommaire3 à la Bobby.

Bref, toute une éducation à (re)faire…!

Certes, dans ma vie d’adulte, je me suis rattrapé. Il est clair que j’ai des tas de manques que je m’efforce de combler.

Tout ceci pour dire que iTunes est un sacré outil pour rafraîchir ma boîte à souvenirs.

reduc-450

Récemment — lire urbanbike | 2015, flottements, questions… — je me suis repassé en boucle I’ll remember April mais j’avais conservé en mémoire d’autres interprétations avec d’autres musiciens.

Mais les quels ? Oui, je ne sais si c’est un Alzheimer précoce mais j’ai peu de mémoire des noms propres.

Sauf que sous iTunes, il y a une méthode fort simple : faire une recherche avec “I’ll remember April” comme mot clé.

reduc-450

Et, bingo, j’ai retrouvé (une cargaison…!) de versions entendues interprétées par Dexter Gordon, Chet Backer, Stan Getz mais également Martial Solal, Tete Montoliu (redécouvert récemment), Cal Tjader (idem), The Modern Jazz Quartet, etc.

reduc-450

reduc-450

reduc-450

reduc-450

reduc-450

Gros intérêt supplémentaire, pouvoir écouter les premières secondes de chaque interprétation et, en utilisant Drafts 4, — voir urbanbike | Pratique : récupérer des infos iTunes avec Drafts 4 iOS — constituer un catalogue imaginaire.

Et comme les dates sont parfois inscrites, de très chouettes surprises. Comme ce Tjader Plays Mambo de 1956… Ou ce Hamp & Getz de 1955 avec une interprétation de Louise suivi de ce Diz and Getz de la même année.

Et enfin, Stan Meets Chet de 1958 avec I’ll remember April, petite madeleine (sic…!) sonore…! Bien entendu, aucune certitude, juste une impression de déjà entendu sans aucune garantie…!

En conclusion, comme l’expérience est reproductible par tous, c’est un prétexte pour partager.


  1. C’est en vidant ce qu’il restait chez mes parents que cela m’a pris, lire urbanbike | Pourquoi garder les photos banales réalisées avec un iPhone…? 

  2. Même ces deux là se sont envolées…! 

  3. …une guitare désaccordée, offerte par un ami de ma mère sous je ne sais quel prétexte. Pas question de l’emporter en pension dans un box pour six gamins ouvert sur un couloir. 

le 24/01/2015 à 21:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

En 2015, butinez comme des fous…!

Ouvrez les yeux, préservez la flore et la faune qui nous entoure…

dans dans mon bocal | écouter | groummphh | mémoire | potager | voir
par Jean-Christophe Courte

Pas la peine de faire un grand discours, tout le monde prend peu-à-peu conscience que nous sommes en train de saccager la planète…

reduc-450

Les plus cyniques se disent que c’est foutu et autant se faire un maximum de fric… Les plus conscients proposent des solutions de bon sens. Dont démarrer enfin un long cycle de décroissance (…qui ne rime pas avec un prétendu retour au moyen-âge), gâcher moins, consommer le strict nécessaire, cesser de piller la nature qui ne se renouvellera pas indéfiniment… au lieu de finir dans le mur en l’épuisant et en la polluant…

Bref, sur ces bonnes paroles, bonne année à tous et, rassurez-vous : la terre s’en remettra…
L’espèce humaine, non…!

le 01/01/2015 à 00:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Identifier les chants d’oiseaux sur iPhone ou iPad

MacPlus.net

dans ancres | dans mon bocal | écouter | mémoire
par Jean-Christophe Courte

Chouette mise à jour Identifier les chants d’oiseaux sur iPhone ou iPad, rédigé par votre serviteur sur MacPlus

reduc-450

le 10/12/2014 à 12:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?