Urbanbike

Recherche | mode avancée

Les stylos du pharaon

Au milieu du cliché, la marque du pouvoir…

dans groummphh | photographie | voir
par Jean-Christophe Courte

En passant : depuis quelques jours, je cherchais à comprendre ce qui m’accrochait dans les photographies abondamment colportées par la presse. Certes, j’ai remarqué le changement de décor1, le positionnement derrière le bureau par opposition aux conseillers restés debout, etc. Comme le choix des micros2 pour l’investiture, rien n’est laissé au hasard…

Mais un cliché vu sur Twitter m’était resté en mémoire, celui d’une batterie de stylos3 prêts pour signer les décrets…

Cette nuit, mon insomnie m’a éclairé sur un détail. Je ne sais si c’est la lecture des ouvrages de Philip K. Dick mais j’ai retenu que tout est important sur des images qui doivent légitimer une action.

Et quant le principal intéressé, concentré, montre aux photographes son dernier décret, l’élément phare n’est pas le texte de la décision (…illisible de facto à cette échelle) ou la position des acteurs mais essentiellement l’imposante signature qui valide l’acte.

reduc-450

Son ampleur, l’épaisseur de la plume, la surface occupée sur la page lui confère un poids visuel incontestable. Et donc focalise la scène sur le nom du signataire, CQFD. Bref, rien n’est improvisé4

C’est tout.


  1. les rideaux pourpres devenus or… 

  2. Trump’s big league microphone - The Verge 

  3. D’ou le titre de cet articulet, simple clin d’oeil aux aventures de Tintin, Les Cigares du pharaon, album prépublié en 1932… 

  4. En résumé, un sens aigu du détail, de la mise en scène qui semble hérité d’émissions télévisuelles… 

le 26/01/2017 à 14:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Musée de la ferronnerie à Rouen

Musée Le Secq des Tournelles

dans ailleurs | architecture | vieillir | voir
par Jean-Christophe Courte

C’est une histoire peu banale que celle de cette collection d’objets rassemblée dans les années 1985 par Jean-Louis-Henri Le Secq Destournelles.

Aujourd’hui, ce musée prend place dans un bâtiment lui-même peu banal vu qu’il s’agit de l’église Saint-Laurent, église désacralisée et restaurée en 1911.

Pourquoi vous rendre dans ce musée ?!

J’y vois trois raisons pour ma part :

  • le Musée des Arts et Traditions Populaires, fermé en 2005 à Paris, fait partie désormais du MUCEM (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée). Plus franchement la portée à coté pour les habitants d’Île de France. Or ce musée situé naguère dans le bois de Boulogne présentait nombre de ces objets dans des reconstitutions avec environnements, mannequins en costumes et outils.
  • du coup, filer à Rouen n’est qu’une affaire d’une heure dix entre Paris et la Gare de Rouen. Ajoutez 15 minutes à pied depuis la gare…!
  • enfin, la collection d’objets couvre nombre de domaines, de la coutellerie à la couture, de la médecine aux arts de la table en passant par les enseignes, l’architecture ou la serrurerie. Incroyable catalogue…!

Des objets personnalisés et uniques

reduc-450

Loin de notre civilisation industrielle, tous ces objets sont uniques, souvent splendides, personnalisés et adaptés à un usage particulier.

reduc-450

J’y ai retrouvé des fers à repasser comme ceux que j’avais vu, gamin, chez mes grands-parents, des objets qui chauffaient sur la cuisinière, certes moins élaborés que ceux à tiroir pour y placer de la braise ou un lingot en métal.

reduc-450

Nous avons pu également admirer des chefs d’oeuvre de serrurerie (parfois des réalisations qui permettaient aux artisans de démontrer leur qualité de compagnon ou leur grade). Mais également des enseignes ou des grilles de fenêtre de toute beauté, des heurtoirs splendides bien plus intrigants que nos boutons de sonnerie (!).

reduc-450

Des objets spécialisés comme des moules à hosties, à gaufres ou à oublies, des moulins à café, des sièges ou des rampes en fer forgé, etc. Mais aussi des corsets orthopédiques, des collections de râpes à tabac (fallait bien râper les carottes de tabac pour les priser), des compas, poids, couteaux, tire-bouchon, mouchettes à chandelles (eh oui, peu d’électricité avant 1914). Et plus encore.

reduc-450

Bref, une fantastique occasion de revisiter le quotidien pas si lointain de nos ancêtres et mieux comprendre leur mode de vie, l’importance des rares objets dont ils disposaient et le soin apporté à leur fabrication, voire même à leur décoration.

reduc-450

reduc-450

reduc-450

reduc-450

reduc-450

Bref, si vous passez à Rouen, une étape incontournable… ou, inversement, l’occasion ensuite de découvrir les maisons à colombages de la vieille ville (mais aussi quelques réalisations contemporaines …étranges).

Et si vous avez encore de l’énergie, nombre d’autres musées sont accessibles à 5 minutes dont celui des beaux-arts et celui de la céramique…!

Le kit de visite se compose d’un billet de train et d’une paire de chaussures. Et hop…!

  • Plus d’informations ici

le 17/01/2017 à 14:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

France 24 et pollution

Mise à jour et rappel utile

dans ailleurs | bosser n’importe où | dans mon bocal | grospod | groummphh | voir
par Jean-Christophe Courte

La version 4 de FRANCE 24 - Actualité internationale est disponible ce matin…

reduc-450

Et un tour dans les réglages pour le changement de langue et le choix des rubriques

reduc-450

Note de fin : ne pas oublier de charger, en plus de Plume Air Report - Déjouez la pollution à Paris, Lyon, Marseille…, l’excellente application pour les usagers de la région parisienne nommée Airparif Itiner’AIR, gratuite également…

reduc-450

Je l’avais évoquée ici : Airparif itiner’AIR calcule la pollution à endroit où vous vous situez et mieux encore…… Sacrement d’actualité…

reduc-450

Pas besoin de filtre sur cette image (!), la pollution s’en charge…

le 06/12/2016 à 11:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Windytv devient mobile | 2

Au lancement, c'est encore mieux…

dans ailleurs | grospod | pratique | voir
par Gabs

Suite du billet précédent Windytv devient mobile, cette précision quand on lance l’application… La météo locale est affichée…

reduc-450

Bien entendu le slider de droite n’est pas toujours évident à manipuler…

reduc-450

Mais pensez à réduire la carte pour avoir un info nettement plus… globale.

reduc-450

Bref, pas de pluie prévue dans mon coin… Dois-je ajouter que toutes ces cartes sont animées…?

Attention aux effets de bord avec des bornes Wifi activées localement dans la rue (et …gratuites) qui ne vous permettront pas de charger rapidement les fonds… Bref, depuis quelques semaines, je coupe le wifi quand je circule à pied (…quand je marche) et ne recherche un FreeWifiSecure (je suis chez Free) que quand je suis en mode stationnaire…

le 25/11/2016 à 14:40 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Gabs | Partager…?

Bref passage à… | dans le Jura

Entre lacs et cascades…

dans ailleurs | vieillir | voir
par Jean-Christophe Courte

À l’instar de Dijon, le Jura restait (sic…!) un territoire quasi inconnu entre région parisienne et notre destination en Helvétie… Bref, un région parcourue généralement pied au plancher (…enfin, avec notre véhicule, c’est une image…! Juste dire que l’on ne prenait pas le temps de s’arrêter…).

En revenant cette année du Canton de Vaud, nous avons décidé de passer par Mouthe après avoir longé le lac de Joux. À partir de cette entrée en France (et l’un des villages les plus froids…), nous sommes remontés tranquillement jusqu’aux hospices de Beaune, en passant par Chaux-des-Crotenay puis longé d’autres petits lacs splendides (Narlay et Illay autour de la commune de Le Frasnois).

reduc-450

Comment je le sais, comment je m’en souviens…? Mais grâce à la mémoire de mes trajets conservés par Moves ⚑…!

reduc-450

Puis démarré une marche un poil périlleuse à partir de Bonlieu vers les cascades du hérisson… Splendide mais fort glissante en cette saison…!

reduc-450

Simplement pour ce spot de randonnée, prévoyez un peu de temps et de bonnes chaussures !

reduc-450

Ensuite, nous avons passé un bon moment à Baume-les-Messieurs (…et gravi sa cascade des Tufs). Arrivé dans le brouillard et en fin de journée…

reduc-450

reduc-450

reduc-450

La fameuse cascade des tufs…

reduc-450

Et, au bout, un étonnant lacis de grottes (non ouvertes lors de notre passage)

reduc-450

…Avant de remonter sur Nevy-sur-Seille, Domblans et atterrir légèrement en dessous de Beaune dans les vignes rousses1.

reduc-450

À l’aller, nous étions également passés par Arbois après notre escapade à Dijon.

reduc-450

Alors…? Je retiens que nous avons encore des tas de lieux à visiter en France…! Et retourner dans d’autres circonstances dans le Jura…

À suivre…

Note de fin : images traitées dans l’iPhone avec MaxCurve ⚑, exportées dans DropBox puis réduites via JPEGmini ⚑ en batch…


  1. Et fort bien dormi à Corcelles-les-Arts… 

le 18/11/2016 à 12:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Usages | Nebo en mode nuit

Accessibilité et inversion des couleurs

dans dans mon bocal | écrire | groummphh | usages | vieillir | voir
par Jean-Christophe Courte

Je me filerais des baffes car j’avais déjà évoqué cette solution en octobre 2013, cf. Fatigue visuelle et réglages d’accessibilité.

Je peste depuis la sortie de Nebo sur l’absence de mode Nuit comme le proposent iA Writer, Drafts 4, Editorial, etc. Même si c’est rustique, ça fonctionne assez bien…

reduc-450

Il suffit de se rendre dans Réglages - Accessibilité - Raccourci Accessibilité et choisir Inverser les couleurs

Puis appuyez trois fois consécutives sur le bouton de l’iPad… Et hop…

reduc-450

Et trois fois pour revenir au mode standard…

Du coup, le crayon Noir devient blanc mais flingue un peu les yeux, testez le gris qui suit …comme dans la partie inférieur de la copie d’écran…

Groumphhhhh… C’est tout.

le 13/11/2016 à 17:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Bref passage à… | Dijon

…splendide ville à parcourir à pied

dans ailleurs | dans mon bocal | voir
par Jean-Christophe Courte

Billet lourd à charger (images…!)

Cela fait quelques décennies (!!) que nous croisions cette cité pour nous rendre au sud-est de l’Europe. Et sans jamais prendre le temps de nous y arrêter. Gamins, nos parents filaient sur les nationales sans y faire un crochet. Puis nous-mêmes, pressés par des périodes de vacances réduites au regard de notre activité d’indépendants. Juste un arrêt à Talant en périphérique du lac Chanoine Kir.

Profitant d’une assemblée de contemporains, nous avons – enfin – pris le temps de nous y arrêter. Et, à l’issue d’une trop brève visite, nous nous sommes promis d’y revenir un long week-end !

Il me faudra évoquer Auxerre, Vezelay ou Autun, voire Baume-les-messieurs et la région des lacs dans le Jura. Mais autant commencer par Dijon ! Garé notre véhicule à deux pas du musée archéologique, notre petite tribu a arpenté la ville à pied en démarrant par le square Darcy et son étonnante fontaine.

reduc-450

reduc-450

Ou encore ce cinéma…

reduc-450

Puis descendu la rue de la liberté, bifurquant au passage pour admirer de plus près cet immeuble art nouveau rue du château.

reduc-450

reduc-450

Cette ville est bourrée de sollicitations architecturales mais aussi gastronomiques…

reduc-450

reduc-450

reduc-450

Entre Liqueur de Cassis (!), Moutarde, spécialités diverses… sans oublier un très chouette musée bourguignon…

reduc-450

riche de très nombreuses pièces…

reduc-450

reduc-450

reduc-450

Qui donne sur la Place de la Liberté.

reduc-450

Marchés, maisons à colombage, bâtiments étonnants, tout sollicite le Promeneur mais également sa bourse…

reduc-450

reduc-450

reduc-450

reduc-450

Comme dans toutes les villes, il est essentiel de lever les yeux, apercevoir les gargouilles grimaçantes, les mascarons ou les chameaux architecturaux…!

reduc-450

reduc-450

reduc-450

reduc-450

Nous avons raté la plus vieille maison de cette ville rue de la Chouette après pourtant être passés par les halles et bifurqué Place Notre-Dame avant de rentrer au musée des beaux-arts ville square des Ducs. Tant pis, ce sera pour une prochaine fois.

reduc-450

Tout sollicite le regard. Dont cette porte à deux pas de la Cour d’appel, rue du Palais.

reduc-450

reduc-450

Ou certains toits en tuiles vernissées (dans l’axe de la rue Stephen Liegard, notamment.

reduc-450

Pour mémoire, la ville de Dijon est aussi visitable (sic !) en 3D via Plans sur votre iPad ou iPhone !

Bonne visite !

le 08/11/2016 à 12:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?