Urbanbike

Recherche | mode avancée

Marine Malice

humongous

dans pratique | voir
par Jean-Christophe Courte

Ce n’est parce que Némo est sorti (et attaqué pour plagiat) que je vais évoquer Marine Malice et son copain Luther… Simplement, si vous cherchez pour vos enfants de 3 à 10 ans (voir plus !) des CD-Roms ludiques, bien faits, drôles, avec de très beaux graphismes et des histoires bien faites, je ne peux que vous les recommander…

Le principe est toujours le même car il suit les aventures de deux petits poissons, fille et garçon (!!) à qui il arrive des tas d’histoires et qui s’en sortent toujours grâce à la contribution de votre gamin devant l’écran. Ces aventures jouent sur des questions de logique et de bon sens, de mémoire visuel et de mémoire spatiale car le décor est un vaste labyrinthe sous-marin.
C’est d’ailleurs une des surprises de voir ses mouflets se débrouiller sans difficultés dans ces univers.

Autre point agréable, une fois l’histoire terminée, l’enigme élucidée, le CD-Rom n’est pas à remiser : en effet, les indices changent et se sont des pans entiers de l’unvers en 3D qui s’ouvrent ou sont masqués.
À noter qu’il est possible de sauvegarder le jeu en cours de route pour y revenir plus tard.

Mes enfants y ont joué un grand nombre de fois et sont passés ensuite, pour le plus grand, à d’autres héros créés par les mêmes concepteurs, Sam Pyjam ou encore James Renard.

Enfin, sachez que nous aussi, parents, nous nous sommes bien amusés à résoudre avec les enfants des points parfois obscurs (pas trop, heureusement) des enigmes. James Renard a notre préférence dans la mesure où il joue sur une parodie de 007 et que les dialogues sont à plusieurs niveaux de compréhension.

Les concepteurs sont humongous
Vous trouvez ces Cd-Roms à la FNAC

le 09/01/2004 à 08:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

ToboClic

Indispensable pour l'éveil de vos gamins

dans autisme | voir
par Jean-Christophe Courte

Tous les mois, un CD-Rom astucieux et instructif pour les enfants 4 à 7 ans, voire plus ! Dans la série “témoignage parental”, j’ai abonné ma fille à ToboClic il y a plus d’un an… Non seulement la qualité des articles et animations va en progression mais même les plus grands sont intéressés… !

Milan jeunesse publie (plus exactement “grave”) chaque mois un CD-Rom à destination des 4/7 ans et vendu par abonnement, Tobo Clic. Ma fille de 6 ans se repasse souvent les CD-Roms dont elle dispose sur son vieux iMac et son grand frère ne dédaigne pas venir les “tester” à son tour.

Les thèmes proposés par les rédacteurs sont bien choisis et variés et sortent souvent de l’ordinaire. Je prends comme exemple une des dernières livraisons, celle d’octobre 2003 (n° 31) consacré à l’eau. Le cycle de l’eau potable (adduction) est entièrement décrit et bourré d’animations ludiques, très bien réalisées tout en restant sobres. Les méfaits de la pollution sont abordés par une série d’exemples que l’enfant comprend sans difficulté et tout le cycle d’épuration traité de manière efficace. À la fois technique, ludique et didactique dans la mesure où tous les métiers autour de l’eau potable, du château d’eau au robinet puis de son “nettoyage” après coup sont abordés…

L’ensemble est consolidé par un excellent discours écologique auquel les enfants sont sensibles. D’ailleurs, ce serait pas mal que leurs parents prennent en compte certaines des mises en garde à ce propos, mais ceci est une autre histoire…

Hormis le dossier du mois, le CD-Rom est plein de jeux, d’énigmes, de réponses à des questions diverses, sans oublier des histoires loufoques, des comptines et même un petit labo de langue. L’enfant retrouve à chaque numéro (ou galette) la même bande de personnages animés déjantés (Zéphir, Zaza, Bizou, Zoreil, Bétiz et Souriz) et fort sympathiques.

La partie “son” est particulièrement bien traitée : les acteurs qui interprètent les personnages articulent, les voix ne sont pas vulgaires ou faussement enfantines, les accompagnements musicaux bien faits…

De fait, il y a une véritable équipe de rédacteurs, illustrateurs, scénaristes, graphistes et programmeurs qui font un superbe boulot. Le tout monté sous Director.

milan presse : toute l’info est disponible à la rubrique ToboClic… À noter que vous pouvez commander les anciens CD-Roms au prix unitaire de 9 € ici-même !

NB, de taille : si ces CD-Rom fonctionnent sous Mac Classic et PC, à noter que les nouvelles livraisons tournent sous OSX ! NB 2 : il est dommage que le son soit réglé un peu trop fort au démarrage.

le 26/12/2003 à 09:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

À propos d’urbanbike…

Mentions légales et autres…
En mode, "ça va sans dire mais c’est mieux en le disant"…

dans voir
par Jean-Christophe Courte

Un blog1 permet d’évoquer tous les sujets souhaités sans se soucier d’une ligne éditoriale au cordeau, de contraintes hiérarchiques, susceptibilités, heure de parution…
Explications :

Rédaction…

J’ai ouvert urbanbike en septembre 2003 et en suis, de facto, son principal contributeur (à 99 %) tant pour le contenu que pour les clichés.

Un grand merci à mes amis Hisako, Régis, Volker, Dominique (…et à l’aventure de MacDigit, inspirateur d’urbanbike…), Lukino, Vincent, Joël, Laurent, Gabs pour leurs contributions passées…
Et à venir, qui sait…!

Sur la page d’accueil de urbanbike, sont affichés — dans les trois colonnes à droite de la colonne principale — six liens sous la forme d’images…

  • urbanbike, qui est donc le blog personnel de Jean-Christophe Courte,
  • photager est son site compagnon pour partager les clichés de Aurélia Courte-Barbary et Jean-Christophe Courte,
  • autislande est un blog personnel sur l’autisme de Aurélia Courte-Barbary et Jean-Christophe Courte,
  • ancr.es est un tumblr de partage de liens (…d’où le nom ancres) nourri régulièrement par Jean-Christophe Courte — lire les CGU,
  • Mention spéciale pour 100attach.es qui était un second tumblr de partage de photos de voyage ou balades urbaines mais qui va pointer désormais vers un dossier spécifique de photager, alimenté régulièrement depuis mon iPhone.
  • Enfin un lien vers monarobase qui est l’hébergeur de urbanbike, photager et autislande.

Financement…

Depuis juin 2015, des liens conduisent vers des urls “Apple” et, ainsi, de collecter accessoirement quelques cents d’€uro. D’autres — dans les anciennes chroniques de livres — conduisaient vers la librairie en ligne du groupe eyrolles. Ces liens restent fonctionnels mais ne participent plus au financement de cet espace depuis un couple d’années (et ne me demandez pas pourquoi, je n’en sais rien…).

En résumé, urbanbike est financé par ma pomme2.

Pub…

Plus exactement, pourquoi pas de pub…? Je ne la supporte pas3.

Billets…

Personne ne me paye pour rédiger un billet sur tel4 ou tel produit5. Soit cela m’intéresse et je partage mon ressenti (en mode brut de fonderie avec force subjectivité et erreurs…) ; soit rien.

À ce propos : intéressé par un billet…?
Si un billet, un cliché vous intéresse et que vous souhaitez l’utiliser, le reproduire en totalité ou en partie (…images comprises) sur votre blog, faites-le… …à la seule condition de créditer/citer urbanbike et placer un lien vers le billet original depuis votre site.
C’est simple, élégant, courtois6 et apprécié…

Enfin, il m’est arrivé naguère d’écrire dans d’autres sites7.

RGPD et compagnie…

Ce site n’est pas déclaré à la CNIL pour les raisons expliquées ici ou sur Légifrance. Il suit ce que la CNIL intitule Les obligations du blogueur publié le 12 juin 2009 ainsi que le texte de la page Service-Public.fr intitulée : Quelles sont les mentions obligatoires sur un site internet ? du 13 juin 2017.

Pour mémoire : pour un site non professionnel d’une personne physique (site non commercial ou blog d’un particulier par exemple), les mentions légales obligatoires sont les suivantes : nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l’hébergeur.

Pour en savoir plus sur le RGPD

Mentions légales…

Pour mémoire, l’unique cookie d’urbanbike est, de facto, dispensé du recueil de consentement par sa seule nature technique. C’est pourquoi vous n’êtes pas invité à valider ce cookie.

Éditeur du site

Jean-Christophe Courte pour l’édition à titre personnel d’urbanike.com, mais aussi de photager.com et de autislande.com.

Je vis actuellement en Espagne et suis de plus en plus souvent en vadrouille en Europe. Il suffit de me contacter par courriel (…que vous trouvez en bas de chaque billet).

Responsable de la publication

Jean-Christophe Courte

Hébergeur du site

Monarobase, SARL au capital de 1500 euros - Siret : 500 518 543 00011

Lieu-dit la Vincendière
28330 Les Etilleux (France)

Tél. : +33 (0)972 212 290

Commentaires…

Il n’y en a pas. Je m’en suis expliqué plusieurs fois dont ici encore.

Me joindre…

Via le lien Écrire en fin de billet.
Via Twitter : @urbanbike.
C’est dit…!

Du coup, les uniques adresses courriel utilisées sont celles fournies par les lecteurs eux-mêmes si ces derniers cherchent à me joindre…!
Ces adresses courriel ne sont pas enregistrées dans une base de données ou revendues.
Elles ne servent qu’à vous répondre …comme ceux qui m’ont écrit l’ont vérifié.
Attention : je réponds8 uniquement si on m’écrit gentiment et sans m’insulter…!

Jean-Christophe Courte

(Mise à jour du 13/1/2019 bien que page datée du 1/1/2003)


  1. Lire urbanbike | Urbanbike n’est pas un blog spécialisé. Ici pas de traduction en français des billets parus quelques heures/minutes plus tôt, juste du vécu en mode partage 

  2. Aussi, tout don en nature (…sanglier, poulet, confiture de figues ou de coings, flacon de rouge qui tâche…) est le bienvenu dès lors qu’il passe anonymement par courriel

  3. Et donc je ne vous l’inflige pas plus qu’à moi-même. Notez que vous ne trouverez pas d’outil pour vous tracer. Cela se ressent aisément dans les résultats de recherche sur les moteurs sur la toile. C’est le prix à payer (disparaitre…!) mais comme je suis également sur ma fin de cycle, tout sera parfaitement raccord… 

  4. Les livres évoqués sont issus de ma bibliothèque, soit d’une sélection de ceux reçus en service de presse. M’expédier un livre n’est pas l’assurance d’une chronique en retour (…certains s’en sont lassés bien avant moi). Par contre, je n’hésite pas à évoquer un bouquin épuisé, souhaitant vous inciter à écumer les librairies à la recherche des derniers exemplaires. 

  5. Si vous rencontrez un souci avec un produit évoqué ici (…livre, appareil photo, application, site internet, boutique, entreprise, etc.), je ne peux rien pour vous : merci néanmoins de m’en informer.  

  6. Je déplore que cette politesse ne soit pas naturelle et ait besoin d’être rappelée… 

  7. Pour mémoire… CUK, MacDigit, 01Net, MacPlus, Slice42… 

  8. Précision : cliquer sur un lien Écrire à… génère l’envoi d’un courriel hors du CMS d’urbanbike et adressé au seul rédacteur du billet

le 01/01/2003 à 00:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?