Urbanbike

Recherche | mode avancée

Editorial en approche en version 1.3

Traitement de texte multi-formats sous iOS

dans dans mon bocal | écrire
par Jean-Christophe Courte

Je reviendrais plus longuement sur Editorial dès qu’il sera réellement disponible mais sachez que l’on s’approche enfin d’une version finale depuis lundi soir via TestFlight.

La cause de ce retard ? On peut avancer une explication, celle du développement de Pythonista 3 qui fournit d’ailleurs une partie de son code à Editorial.

reduc-450

Les principaux points à retenir sont SplitView

reduc-450

La multiplicité des formats retenus …dont TaskPaper.

reduc-450

Et bien sûr les workflows ou encore les…

Mais attendons la 1.3 pour y revenir… Sachez que le prix de l’app est en baisse… Le moment d’y souscrire…?

À suivre !

le 18/01/2017 à 10:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Terminology arrive en version 4 sous iOS

…avec synchronisation entre écrans des mots recherchés…

dans ailleurs | dans mon bocal | écrire | grospod | lire | outils
par Jean-Christophe Courte

C’est le genre d’application que l’on souhaite trouver dans d’autres langues même si nous sommes fort bien pourvus en terme d’apps pour le français.

Le développeur de Drafts vient de publier la quatrième version de cet outil pour rédacteurs anglophones et je l’ai acquise pour l’installer sur les écrans de mon étudiante de fille.

Plutôt que de décrire l’app, autant montrer en quelques copies d’écran ce que cela donne sur un iPhone grand format. Déjà, comme pour Drafts, mode nuit disponible…

reduc-450

  • Recherche sur le contenu du presse-papier ou recherche dans la liste de tous les mots proposés…

reduc-450

  • Comme c’est de circonstance ce soir… un mot qui décoiffe et ses…

reduc-450

  • quinze notices… Notez que vous pouvez poursuivre vos recherche sur le net…

reduc-450

  • Toute définition peut être exportée… Tiens, vers Drafts en Markdown

reduc-450

  • On retrouve les deux ambiance de l’outil précédent et le principe de la synchro de données… Histoire de retrouver sur iPad, par exemple, les termes recherchés…

reduc-450

  • Un historique et des favoris permettent de mieux se repérer… et accéder à un terme précédent… Et même un Widget pour appeler l’app ou ses favoris…

Bref, pas mal du tout, non…?

Bon, la version Pro permet d’accéder au mode nuit et virer les pubs… entre autres…

le 12/01/2017 à 18:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Écrire (encore et encore) en 2017

Gaffe : …tout le plaisir est pour moi

dans dans mon bocal | écrire
par Jean-Christophe Courte

Au premier janvier, j’ai renouvelé chez @Monarobase l’hébergement d’urbanbike, ce qui revient à une promesse implicite de continuer encore à noircir1 quelques pages Web2 cette année !

Mais pour raconter quoi ?

Au moment de tracer ces quelques lignes sur Drafts à l’aide de mon stylet silencieux (Bamboo), celui à tête de (caout)chouc – comprends qui peut ! – je n’en ai pas encore d’idée précise. Quoique !

En effet, peu à peu, cet espace s’est transformé. Ou, plus exactement, je l’investis progressivement de petites humeurs3 au lieu de ne rédiger que des brèves autour d’iOS.

Merci aux ami(e)s qui m’ont écrit pour m’inciter à poursuivre…! Et, oui, il n’y aura pas plus d’ouverture des commentaires que les années précédentes…! Un courriel ou un tweet, c’est plus simple…


  1. Pour mémoire, personne ne vous oblige à parcourir ce site, c’est évident… 

  2. …plus de 12400 liens sur ancres, 5950 articulets ici… 

  3. Ma deadline début février est un conte : il était une fois des vautours… Et cela ne manquera pas de sel… de Guérande…! 

le 07/01/2017 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Écrire sur iPad : Nebo et Drafts tiennent la corde en 2017

Avec un stylet, CQFD !

dans dans mon bocal | écrire | grospod | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Tiens, tiens, il y avait longtemps…! J’ai profité des vacances de fin d’année pour tester à nouveau tous les produits de traitement de texte dont je dispose. Et j’ai simplement modifié ma manière de procéder après avoir testé de fond en comble (j’exagère…!) la dernière version de Nebo.
Attention, ce qui suit me convient mais chacun réagira selon ses besoins et sa vue car Nebo implique quand même d’écrire assez petit, ce qui n’est pas très confortable pour certains utilisateurs (dont je fais partie, mais j’arrive encore à me contraindre) qui se tournent du coup, vers Stylus développé par le même éditeur mais avec un taux de reconnaissance plus faible que Nebo.

Pour ma part, je suis de plus en plus conquis même si je déplore l’absence de ce mode nuit que je retrouve alors dans Drafts.

Peu à peu, je me retrouve à démarrer mes écrits dans Nebo en employant le Pencil vendu par Apple.

j’écris au long court sans me préoccuper de la reconnaissance qui est de plus en plus fine, quitte à biffer ce qui est foireux à la relecture.

reduc-450

Une fois ce premier long “jet” écrit, je vérifie grossièrement si Nebo s’en sort correctement puis j’exporte le texte “nu” vers Drafts comme annoncé plus tôt.

Je reprends ce texte ensuite en le balisant en markdown. Mode nuit activé mais, selon l’heure, je bascule vers la pointe silencieuse1 du Wacom Bamboo.

reduc-450

Ce changement d’outil me permet de repérer mes erreurs de saisie généralement, mais aussi de glisser quelques notes en bas de page2. Et, loin d’être inutile, de redécouvrir le texte car désormais affiché sous une autre forme.

Enfin, toujours depuis Drafts, je conserve mes habitudes d’export vers Editorial, Day One ou Ulysses.

En résumé, rien n’a réellement chargé, c’est simplement Nebo qui s’est invité en tête de mon dispositif de rédaction sur iPad Pro avec son épatante capacité à me comprendre (…en terme de calligraphie, CQFD), ce qui ne marque jamais de me surprendre !


  1. Sans dédaigner le clavier d’Apple ou de SwiftKey. 

  2. mais aussi de corriger mes apostrophes droites, ajouter des insécables avant certains signes de ponctuation, etc. 

le 05/01/2017 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Calligraphie, iPad et un poil de nostalgie…

Un peu de poésie avant de déprimer !

dans écrire | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Écrire à la main est un véritable plaisir qui semble désormais lié à quelques générations âgées d’utilisateurs, seuls capables d’apprécier cet usage, ce qui explique — peut-être — le peu de cas de cette technologie dans la presse spécialisée.

Cette dernière est, qu’ils le veuillent ou non, aux mains expertes de personnes plus jeunes nettement plus des accros du clavier que de la calligraphie. Aussi, cette pratique vénérable leur semble une activité dépassée et, assez justement, associée à de vieux scripteurs nostalgiques de l’encre et de la plume d’oie !

Ceci n’est pas une critique, juste un constat…!

Le problème est qu’ils n’ont pas forcément raison même s’ils sont brillants et intelligents…! Enfin, je l’espère !

Souhaitons que de nouvelles plus jeunes générations (sic…!) redécouvrent, après eux, le plaisir d’écrire au stylet sur un écran. Le plaisir de biffer pour effacer et de laisser courir sa pensée sur la surface d’un iPad.

Je suis juste attristé que tout le travail de motricité fine apporté par la pratique de l’écriture disparaisse peu à peu, submergé par la pratique uniforme du clavier !

Dans quelques années, qui sera capable de graver le prénom de l’être aimé sur le tronc d’un arbre ou sur une plage de sable fin ?!

J’ai montré récemment et sans m’attarder à des amis Stylus en usage sur Drafts. Certes, je n’avais que mon Bamboo Wacom, ayant oublié le Pencil d’Apple à la maison et donc …incapable de faire une démo de Nebo.

Leur absence de réaction, d’enthousiasme m’a douché…! Ce n’étaient pas des perdreaux de l’année, j’avais tablé sur leur connaissance de la calligraphie et, …rien !

reduc-450

  • Il est assez facile de faire un copié/collé d’un paragraphe dans Nebo… De l’insérer ailleurs…

reduc-450

  • Puis de redimensionner même cette colonne de texte, etc.

J’avais écrit que je me sentais comme l’un des derniers des mohicans. Je pense désormais que je ne m’étais malheureusement pas trompé !

Zut de zut !

le 28/12/2016 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Nebo nous laisse le choix de la couleur d’écriture

Mais pas que !

dans dans mon bocal | écrire
par Jean-Christophe Courte

La dernière version de Nebo ne nous offre pas encore de mode Nuit (…un scandale…!) mais nous propose de changer la couleur d’écriture, de modifier celle des sets d’origine, d’en ajouter même.

Cela n’est pas inutile en offrant à chacun la possibilité de créer la teinte qui lui sied le plus… comme une encre violette dans mon cas…!

reduc-450

Mais l’autre changement, nettement plus discret, est à nouveau une amélioration de la reconnaissance de l’écriture manuscrite, fonction clé de Nebo qui se bonifie à chaque version !

Coté dessin, apparition des connecteurs courbes et amélioration des options d’écriture des équations.

Certes, cela dépend également de chaque utilisateur et de sa manière d’écrire mais que de chouettes progrès opérés depuis le lancement de cette épatante application de prise de notes lancée en août 2016.

reduc-450

  • Ne pas oublier de mettre à jour les dictionnaires des langues utilisées pour cette version, cela contribue à une meilleure reconnaissance (déjà fait avant ma copie d’écran, désolé…!)

Bref, assurément l’un des plus étonnants produits de l’année.

le 27/12/2016 à 09:10 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Byword, un excellent traitement de texte à redécouvrir !

Et l'un des premiers à proposer de publier sur le web

dans écrire | groummphh | outils
par Jean-Christophe Courte

Avoir raison le premier, proposer une splendide fonctionnalité de publication n’est pas toujours un avantage concurrentiel. Ce sont souvent des produits plus récents qui reprennent la bonne idée qui semblent novateurs !

C’est injuste mais c’est comme ça !

Utilisateur de Byword depuis la première version sur Mac, sous iOS Byword a été longtemps mon outil de texte Markdown préféré avant que je ne bascule sur Drafts 4. Byword supporte MultiMarkdown même si sa barre additionnelle ne le montre pas1. Bref, un traitement de texte sobre et fiable. Si sur iOS je l’ai laissé de coté, il reste actif sur macOS.

reduc-450

  • Une barre additionnelle minimale et des options de publication désormais gratuites (il fallait payer séparément jusqu’à présent)

Si vous cherchez un produit sobre pour écrire mais particulièrement efficace, Byword reste dans les applications recommandées (encore une fois, je fais le distinguo entre mes “usages” et ceux que vous pourriez avoir).

reduc-450

  • Aperçu du rendu Markdown, choix des lieux de stockage…

Certes il reste quelques détails qui ont tendance à m’agacer sur un iPad pro comme la disparition de la barre additionnelle dès que l’on utilise deux applications en regard (SplitView) mais, globalement, c’est un outil pour écrire sans être distrait. Et en mode portrait, un régal d’autant que TextExpander est supporté, que l’utilisateur peut moduler la taille des caractères, choisir entre plusieurs propositions.

Bref, se souvenir que Byword fut (me semble-il) le premier à proposer d’exporter vers tumblr, Evernote, blogger, medium et WordPress. Désormais, Ulysses comme iA Writer proposent des options similaires et il est assez amusant de les retrouver tous les trois ce 20 décembre dans la liste des mises à jour…!

reduc-450


  1. pas d’icône pour insérer une note de pied de page par exemple, ce qui est ballot 

le 20/12/2016 à 18:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?