Urbanbike

Recherche | mode avancée
Abonnement au fil RSS ou ATOM

Éloge de ma bulle de tranquillité

RSS, Mastodon, ePub…

dans dans mon bocal | écrire | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

L’aspect ultra positif du rachat de Twitter est que j’ai quasi cessé d’y jeter un œil1 quotidiennement. Mieux, que le rythme tranquillou2 de Mastodon me convient.
Même les ralentissements dus à une soudaine surcharge des serveurs de mastodon.social me paraissent normaux…
Ce n’est pas la pub et le revente des profils qui alimente la bazar et je sais également que je dois y contribuer3 un de ces quatre…

Ma vie (passionnante…) se traduits par de longues (!) discussions au tél avec quelques potes (MacDigit pas enterré…), une écoute nettement plus soutenue de la radio en ligne (RadioFrance) et de podcasts, le tout avec écouteurs + iPhone glissé dans la poche.
Mais plus dans la rue : à Aix-en-Provence, les cyclistes comme les trottinettes ne connaissent pas l’usage de la sonnette…

reduc-450

Je pourrais m’arrêter là et cesser de vous bassiner… En même temps, comme personne ne vous oblige à parcourir ce blog : si vous êtes en train de le faire, ce n’est pas hasard (…quoi que…!).

En vrac…

Quelques rares courriels, beaucoup de marche…
À ce propos, avoir changé de pompes de randonnée agit énormément sur mon chichille4 et je maintiens cet objectif théorique de 10 000 pas quotidiens…

Sauf si j’oubliais (sic !) qu’il est toujours convalescent et me mettais soudainement à galoper…

Si BookReader me donne satisfaction sous macOS pour lire mes ePubs (ceux sans DRM achetés en dehors de la boutique Apple), je lorgne vers Murasaki (son mode rouleau, comme sur le Web, m’intéresse…) mais n’ai pas encore sauté le pas…

En ce moment, je lis Giuliano Da Empoli | Le mage du Kremlin, roman paru chez Gallimard (2022). J’ai ainsi découvert Evgueni Zamiatine
Je cite Giuliano Da Empoli

Écrivain apprécié pour ses récits, il avait également été ingénieur naval en Angleterre, où il avait construit des brise-glaces. Rentré en Russie en 1918 pour participer à la révolution bolchevique, Zamiatine avait rapidement compris que le paradis de la classe ouvrière n’était pas à l’ordre du jour. Alors il s’était mis à écrire un roman : Nous.

Hormis le connecteur pour Pencil 1 de première génération (qui est désormais fourni avec ce dernier si vous en achetez un), je me suis résolu à cesser de trimbaler mon disque à plateau de 6 To dans mon sac à dos entre la coloc de ma fille à Aix et #BelleÎleLand.

J’ai fini par acquérir un SSD de 1 To auto-alimenté qui va me servir de navette entre mes gros disques sur ces deux lieux. Je glisse mes fichiers photos dans ce disque de marque SanDisk et hop…

reduc-450

J’envisage de me faire vacciner une cinquième fois avant de filer en Italie en décembre (avec un Pfizer bi-variants).

En passant : dans les premiers chapitres du roman de Giuliano Da Empoli, son personnage déclare ceci…

Les hommes de cette génération tenaient à transmettre ce qu’ils avaient compris de la vie, ils sentaient que c’était important. Je crois que ce sont les derniers à avoir pensé ainsi. À partir de la génération de mon père, personne n’a plus pensé que cela pourrait valoir la peine de transmettre quelque enseignement que ce soit. Nous sommes tous devenus trop cool, trop modernes. Et puis nous vivons dans la terreur du ridicule. Personne ne veut jouer les vieux cons.

J’ai apprécié ce point de vue.
Dans ma famille, mes grands-pères étaient des taiseux, mon père et ma mère idem.
Bref, coté transmission, comme un bug. 

Pour éclairer ce silence, le fameux « tu comprendras plus tard ». J’approche des 70 et que dalle…
Aussi je passe du temps avec les miens de gamins (même via FaceTime)…

Ce matin, je suis allé chez AndroMac à Aix, ceux chez qui j’avais réservé le Max en septembre — urbanbike | Non, surtout pas le 14….
Parfois un ou deux exemplaires avec des capacités de 1 To qui partent dans la minute… La pénurie est bien là…

Je ne regrette pas d’avoir programmé cette acquisition car depuis plus de deux mois, je m’éclate quotidiennement avec cet outil5

Le premier cliché de ce billet emploie d’ailleurs les options de l’app Focos

Me balader est le moment d’échanger… Dans la rue, dans les quelques commerces où je reprends des habitudes, dans la cage d’escalier…

Toujours la même chose chez moi, je démarre plein de petits sujets6 sur Drafts7… que je laisse en plan, préférant me balader…

La vieillesse est un naufrage…!


  1. Une fois par jour à une fois tous les deux jours… 

  2. Partir ou rester sur Twitter ? Le dilemme des journalistes | la revue des médias 

  3. J’ai demandé à Eugen s’il était possible de faire de bêtes virements via un RIB… 

  4. Le surnom de mon Talon d’Achille… 

  5. Et 256 Go suffisent amplement… 

  6. Pourquoi il faut purger ses radiateurs plusieurs fois ; quid du nettoyage des distributeurs de vrac dans les magasins bio ; pourquoi il ne faut pas accepter de servir de dépôt de colis dans sa propre boutique pour des tiers, etc. 

  7. Nouvelle beta ce soir sous macOS et, comme d’habitude, pleins de petits ajustements ajoutés par Greg qui me conduisent à réviser mes barres additionnelles… 

le 22/11/2022 à 18:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Éloge du binz elonesque

Prolongement d’un autre pouet…

dans dans mon bocal | écrire | usages | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Au lieu de considérer cette période d’un oeil consterné, j’apprécie ne plus avoir à tergiverser.

Twitter n’est pas mort.
Pourtant, sans ligne claire, je préfère m’en abstraire.
Pourquoi alimenter un espace géré de manière absurde ?
Comme dans la vraie vie, je perds des contacts.
Et alors…?
On peut le regretter. Ou pas…
Lever l’ancre est source de rencontres.
Hier à Salamanca, aujourd’hui à Aix, demain à Perugia…
Merci Elon

reduc-450

  • Je ne suis pas parti sans laisser d’adresse…!

Au-to-nome !

Cela revient à clore une nouvelle expérience1
Une de plus.
Je ferme la porte de Twitter2 et je rédige ce billet qui illustre une autre évidence : restons… autonomes, maîtres chez nous, indépendants.

Oui, cela coûte (façon de parler) mais disposer de son propre espace évite d’être suspendu aux décisions contradictoires d’un histrion…

Un nom de domaine3 à renouveler chaque année, un hébergement4 (de qualité), des sauvegardes régulières avec les outils5 mis à disposition et l’assurance de ne dépendre que de soi (et du support de l’hébergeur)…

Sans oublier un outil de blog.
Le mien supporte le balisage MultiMarkdown et reçoit mes textes rédigés dans Drafts6.

Attention, l’écriture d’un blog est une discipline solitaire7.
Sur urbanbike, j’ai fait le choix de ne pas accepter de commentaires8, (ni de RT ni de petits coeurs) même si cela semble possible avec des dispositifs tiers pour gérer les commentaires9 dans WordPress par exemple…

reduc-450

Bref, relire urbanbike | Éloge de la lenteur
Oui, j’écris par fragments (pensée lente)…


  1. urbanbike | Cher blog… 

  2. Je ne ferme pas les comptes Twitter car je ne souhaite pas retrouver mes IDs squattés comme cela se passe pour un nom de domaine non renouvelé…! Un exemple ? behindtheleaves…! 

  3. Gandi.net et donc une adresse courriel 

  4. Monarobase pour ne pas le nommer…! 

  5. cPanel et Spam Experts chez Monarobase… 

  6. Drafts | Where Text Starts mais fonctionne avec bien d’autres apps dont iA Writer ou Ulysses… 

  7. Je suis souvent mon seul lecteur et cela ne me dérange pas plus que ça… 

  8. Bref, le plus simple pour réagir à un billet est d’écrire un courriel à son auteur… 

  9. Je pense immédiatement à François, CQFD… Trucs et astuces à propos des nouveaux commentaires — Le Blog du Cuk. D’ailleurs, il va être nécessaire de revenir sur ce billet : urbanbike | Commentaires ou Twitter…? écrit en 2010… 

le 20/11/2022 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Éloge de la lenteur

Prolongement d’un pouet…

dans dans mon bocal | écrire | usages | vieillir
par Jean-Christophe Courte

J’ai posté ce qui suit sur Mastodon vendredi1. En théorie, si le serveur d’Eugen reprend son souffle, cette note doit disparaître dans une semaine.

Ce retour à l’époque où l’on se faxait des pages, où tout prenait du temps (dont celui de réfléchir à ce que l’on échangeait pour éviter les envois inutiles) me convient2.

Tapoter son clavier (sept fois ?!) avant d’expédier un pouet3, se relire (…ce qui n’empêchera jamais les bourdes, je me désespère …même s’il est possible de modifier un texte dans Mastodon), s’attarder, laisser le texte en suspens pour cause de passage d’aspirateur ou de linge à étendre, ça me va…

reduc-450

Après avoir posté ceci, c’est un virus (?) qui m’a occis en fin de journée !
Une nuit à transpirer avant d’émerger ce matin, pas trop frais, mais sans fièvre ni toux. Mais avec un appétit d’ogre.

À mes yeux, et quelques soient les efforts du propriétaire de #MuskLand pour donner le change, son mépris, les règles imbéciles4 pour trier son personnel m’amènent à agir.

Je vais virer (dès que je serais en forme) les derniers liens qui pointent vers cette plateforme5 mais surtout, comme je le fais depuis quelques temps, reprendre le chemin de ce blog.

La nouvelle formule de Monarobase6 m’octroie un espace de stockage nettement plus large (à un coût justifié) et, sans abuser, en optimisant7, je vais investir mon temps ici. Et poursuivre un chouïa dans Mastodon8.

Et basta.


  1. le jour du centenaire de la mort de Marcel Proust mais aussi du ratage complet du bras de fer de Elon avec ses développeurs. Bien entendu sans les notes de bas de page ni le balisage Markdown

  2. hihi ! On est plus dans l’instantanéité de Twitter et c’est parfait ! 

  3. d’aucuns discutaient du sexe des anges, sur Mastodon discussion a propos de la mention publier qui remplace le pouet d’origine. 

  4. Daring Fireball: Twitter Tumult 

  5. après une publication à 09:00, quelques minutes pour masquer ou supprimer… Et nouvelle publication à la même heure même s’il doit rester quelques scories… 

  6. Monarobase 

  7. ce qui commence mal, le dégradé du ciel dans le cliché pèse son poids…!! 

  8. urbanbike 

le 19/11/2022 à 09:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Connecteur USB C, Nebo et Pencil de première génération

Le chainon manquant !

dans écrire | grospod | usages | vieillir
par Jean-Christophe Courte

J’ai fini par commander cet accessoire pour recharger mon vieux Pencil dont j’ai égaré le connecteur original. Certes, la recharge sur l’iPad même est toujours disponible, et heureusement, mais fort peu pratique à l’usage.

D’ou cette agréable surprise quand Apple a proposé récemment cet accessoire ! Il faut dire que celui d’origine avait disparu des boutiques en ligne.

reduc-450

  • C’est cette petite pièce entre le Pencil et le câble sur ma table de chevet…

En évoquant l’indisponibilité du précédent, impossible d’acquérir le nouveau connecteur directement à l’Apple Store. Je suis donc passé par le site internet d’Apple pour me le faire livrer… à l’Apple Store !

Bref, littéralement ravi car je peux l’employer sur l’iPad échangé avec ma fille. Lire urbanbike | Downsizing sans peur et ni reproches.

Plus de frein pour écrire à la main…

J’aime écrire à la main, j’apprécie le Pencil, plus encore avec un chargeur rapide.
Mais il y a une raison supplémentaire : Nebo s’améliore sur d’autres plans que sa fabuleuse reconnaissance de l’écriture manuscrite.

Ainsi, l’ajout de l’option fond de page de couleur en lieu et place du blanc éclatant est un sacré confort pour mes yeux1. Comme je l’ai écrit en commentaire de l’app, il est dommage que l’on ne puisse pas définir une couleur de fond de page par défaut, voire mitonner sa propre teinte.

Cette option finira assurément dans Nebo qui demeure l’app d’écriture manuscrite la plus véloce à mes yeux, nettement devant Apple Griffonnage bien que limitée au seul Nebo.

Pour des textes longs, j’écris un premier jet dans Nebo. Après cinq semaines sans iPad ni stylet, j’ai retrouvé ce plaisir d’écrire sans retenue ni attente.

L’absence de conversion en caractères d’imprimerie me convient : j’ai plaisir à voir (…à défaut — parfois — de la relire !) ma calligraphie… que seul Nebo sait interpréter, c’est dire s’il est devenu un outil précieux !

Je reviens sur ce connecteur proposé par Apple : chouette, plus d’attente avec le stylet dangereusement pointé comme une antenne soudainement ajoutée à l’iPad !

Pour fêter ça, j’ai même changé la pointe de ce pencil et ce n’était pas du luxe !

Autre élément qui m’a convaincu ces deux derniers mois, la recharge magnétique pour iPhone2, idéal pour une personne distraite comme moi. J’en ai offerte une à ma fille ainsi qu’un chargeur USB C à double sortie.


  1. En plus du mode Nuit… 

  2. À quand pour un iPad…? 

le 15/11/2022 à 21:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Cher blog…

Évaluer une plateforme n’est pas t’abandonner…!

dans écrire | groummphh
par Jean-Christophe Courte

Cher blog,
souviens-toi : j’ai testé des tas de trucs sur la toile sans jamais t’abandonner…
Même si j’en oublie, quelques dates1 :

  • 500px (2013)
  • App.net (2012)
  • Diaspora (2014)
  • EverPix (2012)
  • EyeEm (2016)
  • Facebook (2011)
  • Flickr (2012)
  • Glass (2021)
  • Linkedin (2011)
  • Instagram (2011)
  • Mastodon (2017)
  • Path (2011)
  • Pudding (2012)
  • Starmatic (2012)
  • Tumblr (2011)
  • Twitter (2009)
  • Vero (2021)
  • Viadeo (2011)
  • Wire (2014)
  • Zapd (2011)
  • Zite (2011)

Que reste-il d’actif dans cette liste de services ?
EyeEm, linkedin, Twitter et Mastodon.
Et toi, ouvert en… 2003 : cela fera vingt ans en septembre prochain.

Mes textes dans ces espaces contributifs se sont volatilisés. Cela ne m’a pas contrarié.

Trois raisons à cela :

  • je m’en fous (je suis le premier à ne rien prendre au sérieux2), surtout ce que j’écris…! ;
  • j’ai pris à quelques occasion le soin d’ajouter une note3 pour mémoire au sein d’urbanbike ;
  • j’écris pour moi : la notion d’audience4 m’est totalement étrangère5.

Qui contrôle qui ?

Je ne me suis jamais fait d’illusions, toujours gardé en mémoire l’aspect éphémère de ces espaces.

Des quatre services encore disponibles, Twitter est à l’arrêt depuis des semaines ; LinkedIn ouvert trois fois… les années bissextiles ; Mastodon reste en phase d’évaluation pour la seconde fois.
Seul EyeEm reste opérationnel et présente/propose nos6 images, même si le choix de clichés retenus n’est pas de notre fait.

reduc-450

Blog et indépendance

En évoquant le blog, j’ai pris conscience de l’importance de posséder mon propre espèce d’écriture et, paradoxe, ne pas ouvrir une zone de commentaires7.

Ayant été invité sur d’autres blogs, j’ai découvert les trolls, l’impossibilité de répondre8 à des personnes de mauvaise foi !

Aussi, ouvrir urbanbike m’a paru indispensable.
Cela sous entend être ma propre modération, écrire avec mes mots, ne pas hésiter à revenir sur un point délicat9 via plusieurs billets.

Bien entendu, cela se paye : l’indépendance a un coût mais ayant, avec ma compagne, barré notre propre esquif10, quoi de plus naturel que de faire parti du groupe des « sans groupe…! »

Pas de commentaires mais une adresse courriel à la fin de chaque entrée. Je réponds à ceux que je reçois sauf si à côté de la plaque.

Je vais donc poursuivre ici mes billets de mauvaise humeur, réflexions à lak.
Sans modération11 ni limite textuelle, avec un balisage markdown et quelques notes de bas de page12.

À suivre ou pas…


  1. de l’intérêt de conserver ses mots de passe dans 1Password et donc l’année de leur création ! 

  2. il faudrait déjà que je commence par me prendre au sérieux, pffffff ! 

  3. conscient que, n’étant pas maître de ces plateformes, elles pouvaient disparaître. Notez qu’urbanbike s’estompera également un jour…! 

  4. lié à mon absence de contacts enfant, de l’habitude d’être seul et sans fratrie (enfant unique, fils de deux enfants uniques)… 

  5. il m’est arrivé une ou deux fois sur Mastodon de citer un de mes billets, rappel patent que je m’en fous… 

  6. ma fille et moi-même. Cf. Photager.com

  7. urbanbike | Urbanbike, des notes et pas de commentaires ! 

  8. proche de ce que de ce qui se déroule sur les réseaux sociaux. 

  9. chiant, redondant : je radote et ce n’est pas un effet de l’âge ! 

  10. urbanbike | Décompression | 6 

  11. urbanbike | Réseaux sociaux | Encore ou plus…?. L’épisode de l’avertissement sur Madtodon pour partage d’un article puissant d’Isabel ValdésLa explotación sexual y laboral que alimenta al porno: “Había 50 hombres esperándome, estuve a punto de perder el conocimiento, pero nadie me hizo caso” — m’a refroidi… Parler du licenciement de 3 500 personnes chez Twitter, ok ; de l’asservissement dans l’univers du porno, non. Certes l’image était très (trop…?) explicite. 

  12. C’est dans cette partie qu’il y a le plus d’infos généralement…! 

le 06/11/2022 à 12:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Réseaux sociaux | Encore ou plus…?

Second pas de côté…

dans écrire | groummphh | usages | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Ce vendredi 4 novembre Mastodon.social est à nouveau en rade : cela est dû au grand nombre d’utilisateurs qui migrent de Twitter vers Mastodon et souhaitent impérativement se retrouver sur le serveur du fondateur de ce réseau alors qu’il existe des tas de serveurs décentralisés1, tous aussi efficaces.

Cet arrêt momentané de Mastodon (…impossible de me connecter sur @urbanbikecom une paire d’heures) est propice à conduire à son terme une réflexion qui frémit depuis la prise de contrôle de… Twitter :

Mais qu’est-ce que je fais encore là ?

Avec raison, vous pouvez me rappeler nombre de mes propres billets, les plus récents quand je ressentais les premiers effets de la chute (…d’un pan de mur) de la maison Twitter

Mais c’est plus profond…

Qu’est-ce que je fais encore sur un réseau social !

Non pas que je trouve cela inutile, je garde un pied dans Twitter et la porte plus largement ouverte dans Mastodon

Non, la question est : est-ce que ce format me convient ?
Certes, je suis passé d’un dispositif de 280 caractères à 500 sur Mastodon ; certes, je rencontre virtuellement de nouvelles têtes. Et, bien agréable, quelques copains…

Mais dois-je continuer à publier aussi abondamment sur ces plateformes sans avoir l’espace pour développer. Est-ce que le format d’urbanbike ne reste pas le plus adapté à ma manière de fonctionner, quitte à pondre des suites à rallonges à certains billets…?
Je pourrais/devrais ajouter :

Où suis-je le plus à l’aise…?

Poser cette question est déjà y répondre…

Ce n’est pas faute d’essayer…!

Hier j’ai modifié mon profil sur Mastodon.social, ajouté nombre de d’informations pour rassurer (sic !) les personnes qui souhaitent me suivre : j’ai ainsi répondu aux injonctions de quelques comptes sur Mastodon qui demandent aux uns et aux autres de se présenter.

Donc, je l’ai fait très proprement…

Et puis, ce matin, j’ai tout défait (…avant la panne de mon instance). Ne dois-je pas passer en mode silence radio quasi complet.

En l’espace d’une semaine, il s’est déroulé énormément d’événements (l’annonce d’un nouveau réseau (Bluesky Social), la possible faillite d’un autre (Truth Social), voire le gag à propos du rachat d’un réseau historique !), mais il est surtout temps de prendre du recul…

En être ou ne pas en être : telle est la question !

Depuis quelques mois/années, est-ce que je ne fais pas fausse route ?
Je me suis bien amusé sur Twitter2, Mastodon est sympathique, mais j’ai vieilli (oui…!).
Mes préoccupations, mes envies ne sont plus identiques à celles d’il y a seulement deux ans.

Ce qui est amusant, c’est que je ne suis pas le seul à phosphorer…

Anthony écrit ceci sur Mastodon : « Après quelques jours, je me souviens pourquoi je ne fais jamais long feu sur Mastodon. Il ne résout rien aux problèmes soulevés par « le » flux, d’autant moins que ses outils de blocage et filtrage sont rudimentaires. Or cette injonction à l’immédiateté me fatigue au plus haut point. Créez des blogs (le mien : zinzolin.fr) ! Avec des flux RSS3 et des newsletters ! Laissez-nous une chance de pouvoir retenir vos paroles ! Cultivez votre jardin, et pas celui d’un autre, aussi « fédéré » soit-il. »

reduc-450

Pour conclure : depuis l’annonce d’Elon Musk de racheter l’intégralité de Twitter, j’ai fait un premier pas de côté.
Il est temps de faire le second…

Et hop…!4


  1. Pour ma part je suis également sur deux autres instances et ça ne pose aucun problème. L’appel d’air autour de Mastodon.social a un effet boomerang que même Eugen n’avait pas suffisamment anticipé… C’est comme si 10 000 personnes souhaitaient pénétrer dans une salle prévue pour 1 000. À un moment, ça coince… 

  2. Mes comptes Twitter ne sont pas fermés : je les vidés de tous mes tweets. Pour Mastodon, cela va se faire naturellement avec le système de suppression interne des pouets que j’ai activé. Dans une semaine, ce sera fait… 

  3. Bon, coté RSS, j’ai même l’impression d’être un père Feed (vous l’avez…?) avec tous ceux que je parcours quotidiennement via Reeder. 

  4. Comment le dit mon maître, Achille Talon… 

le 04/11/2022 à 14:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Urbanbike vire perso…

Après 19 ans, émancipation en vue…!

dans écrire | groummphh | mémoire | nazbrokology | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Boutade ?
Après quelques étapes (dont la fin de ma vie professionnelle), j’annonce un virage assumé vers des billets d’humeur1, CQFD.

Je vais certes poursuivre ma lente découverte des traitements de texte markdown mais essentiellement explorer des thèmes2 qui m’intéressent3, poursuivre ce scriptologue4 à mon rythme !

reduc-450

C’est tout !


  1. …ce que les rares familiers de ce blog avaient deviné…! 

  2. …et absorber d’autres pages web pour m’éviter de me disperser sur le net… 

  3. « …mais ça fait des années, JC ?! » Oui…! 

  4. comme un monologue mais écrit au stylet, corrigé et balisé avant d’être publié… quand j’en ai envie… Ou pas…! 

le 29/09/2022 à 09:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?