Urbanbike

Recherche | mode avancée | Abonnement au RSS ou ATOM

Au centre de mes textes, Drafts…

Le pivot de « mes » écrits

dans écrire | outils
par Jean-Christophe Courte

…Or donc, je calligraphiais paisiblement au Pencil sur Nebo deux amorces de billets1 d’humeur quand (…coup de cymbale…!) j’ai pris conscience que je formulais mal ce qui gravitait autour de ma production de signes (…je ne peux pas nommer ça de l’écriture, n’exagérons pas…!)…

« Bon Dieu ! Mais c’est… Bien sûr ! »
Tel le Commissaire Bourrel2, il me faut cesser de ménager certains développeurs et leurs épatantes applications, reconnaitre que tout ce que je produis passe indubitablement3 par Drafts…!

Je l’ai esquissé naguère4 mais le fait d’avoir pris pas mal de recul ces derniers mois m’aide : je suis lent, nettement plus que mes rares lecteurs qui, eux, l’avaient déjà compris.
Il me faut du temps pour accepter certaines évidences…!

  • Sur iPad, je rédige ces lignes sur Nebo mais elles seront exportées au format texte vers Drafts
  • Sur iPhone, j’écris directement dans Drafts
  • Sur Mac, je reprends, corrige, amende et balise avant publication mes bribes de textes saisis sur Drafts sur iPad ou iPhone…

Entendons-nous bien…!

Je ne poubellise pas iA Writer, Ulysses ou encore Day One…!
Par contre, j’ai bien supprimé Byword et Editorial, pas réinstallé Bear (pas plus que les outils de codage préférés de nombre de mes copains, outils que j’ai remplacé — sacrilège — par CotEditor).

Je garde un oeil sur iA Writer et Ulysses pour la bonne et simple raison que ce sont deux produits que ne cessent d’évoluer, que ma fille les emploie pour ses travaux universitaires…
De plus ma propre version de Ulysses est gorgée de tapuscrits

reduc-450

  • Ici l’interface sous macOS… Les volets gauche et droite peuvent être masqués… Celui de gauche contient les fichiers ; celui de droite les sets d’actions…
  • avertissement après retours via Mastodon (!!) : comme j’affiche mon environnement de travail, j’ai affiché l’une de mes barres additionnelles, celle qui contient des scripts que j’emploie quotidiennement et que j’ai nommée… Obsidianconfusion possible…! — car elle contient quelques scripts vers cette application…! Nous sommes bien dans Drafts (j’avoue ne pas y avoir pensé et le diable se cache dans les détails…!!)

Drafts, l’étape technique…!

Pourquoi ce terme d’étape…?!
Ce que j’écris pour urbanbike, une fois publié, disparait de Drafts (si, si…!) et, via un script, s’ajoute à…

  • Day One (dans un journal nommé… billets) et donc premier stockage
  • Box.net (qui me sert d’espace de second espace de stockage)
  • Obsidian (qui lui est sous iCloud, troisième espace de stockage5)

Ce qui j’écris dans Nebo, file dans Drafts ; idem pour iA Writer
Dans tous les cas, ce sont des bribes de billets qui… voir plus haut…!

reduc-450

  • Une prévisualisation de ce qui va être publié (nombre de changements entre temps…)

Reste à évoquer Day One et Ulysses
Soit je rédige directement ce que je souhaite en leur sein…
Soit ce sont des fragments tapotés dans Drafts qui sont exportés via un x-callback-url vers l’un ou l’autre…

En résumé, ne reste dans Drafts qu’assez peu de choses.
Mmmouais… plus de 2500 fichiers quand même…

Bon promis (…vous vous en foutez mais moi pas…!), je vais revenir sur mes usages de Day One et Ulysses un de ces quatre…

C’est tout…!


  1. L’un portera sur Day One… 

  2. Les Cinq Dernières Minutes… nouvelle preuve de mon statut de boomer… 

  3. …de indubitablement à imbitable, il n’y a que quelques lettres, JC…! 

  4. en 2016, j’écrivais ceci : urbanbike | Ulysses, iA Writer, Day One 2, Editorial, Byword ou Drafts 4 sur iPhone… 

  5. Oui, je sais : je pourrais employer Obsidian 

le 09/01/2023 à 11:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | #

Éloge des RS à doses… homéopathiques…

Ne pas vivre par procuration…!

dans écrire | groummphh | usages
par Jean-Christophe Courte

Ce matin, je poursuis la sauvegarde des clichés pris au détour des balades en Italie. Mon intérêt pour ce qui se déroule sur Twitter s’évapore au fur et à mesure… même du ce qui s’y passe est grave pour une certaine idée de la démocratie.

Or, ma propre vie ne se déroule pas en regardant un écran1.

Si j’apprécie des comptes comme celui de Georg-Friedrich, je dois m’en détacher et, accessoirement, aller à Palerme…!

Bien entendu, son fil me montre mille choses passionnantes.
Mais on ne vit pas exclusivement par procuration même si c’est ce qui s’est passé avec nombre de récits de voyage que j’ai dévoré.

Si j’aime grappiller ces moments vécus par d’autres dans des lieux où j’aimerais me rendre, ce qui compte est de vivre sa propre existence.

L’autoproclamé de la parole libre…

N’étant pas envieux, il m’est facile de me détacher de l’attraction des images ; oublier la folie du narcisse qui s’est offert une entreprise en tâchant, une fois de plus, d’en réécrire l’histoire, imprimer sa marque2.

Dans quelles années, on parlera peut-être du fondateur de Twitter comme on évoque le patron de Tesla, en oubliant la véritable genèse de ces deux entreprises.

D’autant que ce garçon raconte tout3 et n’importe quoi, protège avant tout son business4.

Sauf qu’il a peut-être commis la bévue du siècle car ce sont ceux qui enquêtent et soulèvent de gros lièvres qui ont été suspendus.

Effet de bord immédiat, tout le monde le prend pour… ce qu’il est5. Et les actionnaires de Tesla hurlent car ils perdent du pognon.

Vingt-quatre heures plus tard, les suspendus vont être progressivement réintégrés.
Mais doivent quand même corriger leurs tweets…
Bref, passer sous les fourches caudines de Twitter.

Petite chronologie vue de mon iPhone

Étant en déplacement, j’ai récupéré quelques infos en me reconnectant le soir, leur enchaînement me semble annonciateur du pire.

Et, surtout, de la capacité à se dédire au fur et à mesure des réactions, démontrant pour le coup un total manque de cohérence, voire de réelle stratégie…?

Le 18 décembre…

Se souvenir que, la veille, nombre de journalistes US viennent d’être suspendus par Twitter avant d’être réintégrés vingt-quatre heure plus tard (enfin… nuance : annonce de la levée de leur suspension)…

Je n’évoque pas le bannissement effectif du compte @elonjet (désormais chez… John) ni de la promesse de EM de ne pas le suspendre pour respecter la liberté avant de changer d’avis…

Bref, soudainement…

reduc-450

  • Ah bon…?!!

reduc-450

  • Explication sur le Help Center de Twitter
  • Ouille…!

reduc-450

  • Ca va devenir difficile d’écrire un tweet…!

reduc-450

  • Un qui est très surpris d’apprendre cela est un certain… Jack

reduc-450

  • Très très surpris…!

reduc-450

  • Vous savez qui est… Jack…?
  • L’un des fondateurs de… Twitter (qui a revendu ses part à EM)

Le 19 décembre…

Nouveau rebondissement le lendemain…

reduc-450

  • La fameuse page sur le Help Center de Twitter a soudainement disparu…

reduc-450

  • Et EM de s’interroger et nous interroger6 (…mais quel poids donner à ce type de sondage…? Aucun…!)

Question : est-ce que cela règle les errements précédents…
Non…!
Ça reste le boss et le principal actionnaire de la plateforme…

Dès lors, quel crédit donner à un gars qui ne cesse de louvoyer en fonction de son intérêt… Aucun.

À ce propos, j’attends ma propre lettre de cachet. Néanmoins, je trouve leur dispositif d’exclusion pas très au point, je coche quelques cases dont un fameux lien complet vers mon compte chez… JohnMastodon7 dans mon profil.
Déçu…!

Le 20 décembre…

Promis, j’arrête là car je vais lever le pied…

reduc-450

  • La réintégration… à condition de virer ce qui gène le phare du free speech…!

reduc-450

Toutes ces copies d’écran ont été empruntées à des comptes que je suis sur John ou chez Elon…

En conclusion…

  • Exiger un numéro de téléphone pour revendre ces infos à autrui, non !
  • Faire payer plus cher les utilisateurs de iPhone, non !
  • Laissez tous les dingues s’exprimer sans modération aucune, non !
  • S’ériger arbitre des consciences en donnant son avis sur tout et attendre le jugement (acquis) de sa cours pour sanctionner comme sur certaines chaînes télévisuelles, non !
  • Suspendre ceux qui enquêtent sur lui, non !

Quid de mes comptes ? Je vais attendre qu’ils soient désactivés par la nouvelle équipe, ce qui est peut être le mieux pour me retirer de cette plateforme que j’apprécie depuis… 2009.
Pffffff, quel gâchis…!

reduc-450

Tout cela me conforte sur une position que je valide depuis vingt ans : rester maître de ses écrits et de son nom de domaine

À partir du moment où vous dépendez d’une plateforme, quelles que soient ses promesses, vous n’êtes pas à l’abri d’une faillite ou d’un changement de dirigeant. Voir de règles nouvellement édictées…

Gérer sa liberté a un prix élevé.
Mais si demain, Mastodon me masque ou me bannit, je ne suis pas à la rue mais toujours sur mon blog.

Vous n’êtes pas obligé d’acquiescer à ce qui précède. Comme l’emploi des alias plutôt que de votre véritable courriel.
Chacun fait comme il lui plaît, ce blog ne reflète que mon expérience qui, comme tout le monde peut s’en douter, n’est qu’une tranche de vie, la mienne.

C’est tout…!


  1. même si c’est bien le même iPhone qui me sert à capturer des images ! 

  2. malheur aux vaincus, ce sont les vainqueurs qui réécrivent l’histoire… 

  3. As Many Suspected, Elon’s Claims Of Jet Account Helping His Stalker Turned Out To Be Bogus | Techdirt 

  4. Newsrooms are scrambling to counter Elon Musk’s bans | Semafor 

  5. Elon Musk se fait huer lors d’un stand up, puis se ridiculise 

  6. Musk asks in poll if he should step down as Twitter CEO, users vote yes : NPR 

  7. Un ami de EM avait compris John Mastodon au lieu de Join Mastodon, amusant rappel du niveau… 

le 20/12/2022 à 11:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | #

Pourquoi évoquer son passé numérique…

Quand on ne le maîtrise pas…?

dans dans mon bocal | écrire | groummphh | usages
par Jean-Christophe Courte

Grande question sur Mastodon ces derniers jours, légitime interrogation en ce moment où coule le tweetanic, quid de nos milliers de tweets ?

Pour ma part, je n’ai pas hésité.
Un billet de décembre… 2021 évoque mes choix : urbanbike | Réduire ses tweets.

Aucun regret.

Dès lors que l’on se livre à une plateforme qui contrôle tout, qu’attendre de cette dernière…?
Rien…!

Unique solution : soyez autonome…

J’avais écrit ceci récemment… urbanbike | Éloge du binz elonesque

En gros : côté blog, je suis dans une relative maîtrise avec un nom de domaine renouvelé depuis deux décennies, un (très, très) chouette hébergeur, la rédaction de mes billets en multimarkdown, leur publication dans ce blog, la sauvegarde de mes textes sur divers supports et… basta.

Si d’aventure tout ceci disparaissait, cela me troublerait (et encore, ça se discute…) mais pas au point de sangloter.
Étant moi-même condamné à disparaître, se serait une sorte d’anticipation de ma fin prochaine.

Enfin, je ne vois pas l’intérêt d’être lu quelques semaines après publication sur Twitter ou Mastodon.
Inversement, dans le cas de mon blog, j’accède comme vous à l’ensemble de mes textes.

C’est dit.

reduc-450

Je vais revenir (…ou pas) sur les trois derniers jours hallucinants du tweetanic… Il est clair que la confiance est rompue (dans mon cas, elle n’a jamais existée).

le 19/12/2022 à 15:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | #