Urbanbike

Recherche | mode avancée

Photo et iPhone | Shoot plutôt que ProCam 3 ?

À considérer si vous ne faites pas de vidéo…

dans ailleurs | dans mon bocal | grospod | photographie | pratique
par Jean-Christophe Courte

J’utilise de temps à autre ProCam 3 ⚑ (3,99 €) sur iPhone (application1 très complète), rarement — voire quasiment jamais — ProCam XL 2 ⚑ (3,99 €) sur iPad.

Dans ces deux applications de Samer Azzam se trouvent des fonctionnalités pour la video.

Et donc des réglages ad hoc à n’en plus finir (…certes, fort bien distribuées, organisées mais inutiles à mes yeux). Je ne fais plus de vidéo2, peu d’appétence pour ce mode d’expression.

Shoot de ProCam : retour à l’essentiel…?

Or, le développeur de ProCam propose depuis peu une nouvelle application, Shoot de ProCam ⚑ (1,99 €). Cette dernière revient aux fondamentaux de l’image en élaguant à grands traits dans les effets spéciaux.

Et sans la vidéo.

Elle me fait irrésistiblement penser à Provoke ⚑ (1,99 €) — dédiée au noir et blanc — mais, ici, orientée vers la couleur avec contrôle minimal intuitif.

En lançant Shoot de ProCam (…avec ses infos en rouge orangé), je retrouve illico la philosophie et l’environnement de ProCam 3 (…avec ses infos en jaune). Mais en nettement plus apuré et sans les options que je n’emploie quasiment jamais.

reduc-450

Un glissement du doigt vers le bas pour faire apparaître les options minimales… Un appui sur le réglage au dessus de l’échelle pur varier cette dernière…

J’avoue que l’exercice me plait car l’interface est discrète, la barre de menu se masque d’un mouvement de doigt vers le haut, et les cinq options au dessus du déclencheur peuvent utiliser la même échelle horizontale pour atténuer ou intensifier leurs effets… Il suffit d’appuyer sur l’une d’entre-elles (…qui est aussitôt soulignée) pour l’ajuster…

Okay, pas d’option pour la photo de nuit, pas d’obturateur lent, etc. Mais comme le iPhone 6s+ embarque également ProCam 3, il me suffit de le sélectionner3 au besoin sur l’écran et l’employer en lieu et place…

Comme pour ProCam 3, le développeur emploie 3D Touch (parcourir ce billet), tant sur l’icône de l’application que dans le soft pour afficher temporairement la dernière image réalisée (appui long sur la vignette)…

Pour finir, je ne dédaigne pas le retardateur même si je recommande l’usage des écouteurs pour déclencher — avec ou sans pinces…!

L’application enregistre au format TIFF si besoin est (comme ProCam 3) mais ne permet pas de sélectionner le mode de compression de vos JPG.

Bref, Shot de ProCam risque d’être un excellent produit d’appel pour son grand frère ProCam 3.

À ce propos…

Rappel de l’ergonomie de ProCam 3

reduc-450

Pour mémoire, sur ProCam 3 — typo jaune —, un appui à gauche de l’obturateur pour afficher format et grilles diverses et, surtout, les modes de prise de vue… Avec, à droite de Rafale (…et non affiché), le mode Obturateur lent

reduc-450

Sur ProCam 3 toujours, un appui sur Set pour accéder à des tas d’options dans plusieurs onglets. Et, mode Obturateur lent (écran de droite), de quoi se lancer dans une réflexion de fond en potassant accessoirement Pratique de l’exposition en photographie (grrr… épuisé) de Bryan Peterson…!

Ce retour à une ergonomie minimale4 sur Shoot de ProCam, avec des réglages que l’on peut ajuster au coup par coup (…voire en automatique en corrigeant simplement l’expo ou la balance des blancs) me convient très bien.

reduc-450

Parti pour le tester 30 secondes, j’ai fini par me prendre au jeu…


  1. Application intéressante comme Slow Shutter! ⚑ (1,99 €) pour les vitesses lentes, rappel… À ce propos, toujours de Bryan Peterson, son excellent Pratique des vitesses lentes — également épuisé — est à feuilleter… 

  2. La dernière fois que j’ai tenu une caméra vidéo, c’était pour notre mémoire d’architecte avec un énorme magnétoscope dans les années soixante-dix… 

  3. J’embarque pas mal d’applications comme vous avez pu le constater, de ProCamera ⚑ (4,99 €) qui est un bon concurrent avec du HDR de ProCam 3 à PureShot ⚑ (2,99 €) (également dans l’esprit retour aux sources) et en passant par Hydra ⚑ (4,99 €) ou Camera+ ⚑ (2,99 €) et son mode clarté pro

  4. Typo jaune contre typo rouge orangée…? Non, ce n’est un match Nikon versus Canon mais juste un moyen astucieux — quand on passe d’une application à l’autre — de se souvenir dans laquelle on opère…! 

le 10/12/2015 à 09:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

L’iPhone est votre carnet de notes : ThinkBook

Et gestionnaire de projets, et plus encore, etc.

dans bosser n’importe où | dans mon bocal | écrire | grospod | mémoire | pratique
par Jean-Christophe Courte

Si certaines applications disparaissent de mon iPhone pour des tas de raisons …dont l’absence criante de TextExpander, je conserve ThinkBook ⚑ (Gratuit) malgré cela…!

De fait, cette application reste plus que séduisante pour des tas de raisons dont un contrôle complet des hiérarchies dans les listes et suivis, la création de templates (modèles) personnalisés, etc.

Illustration rapide (et simpliste) en quelques copies d’écran sur un iPhone 6s+.

reduc-450

Une banale liste de courses à effectuer ce matin (j’en ai ajouté car nos besoins sont moindres…!)…

reduc-450

Ahhh, il est temps de regrouper certains éléments… De l’intérêt de ce slider

reduc-450

Replaçons les deux items au bon endroit…

Bon, il est clair qu’il y a des tas d’options sur lesquelles je passe car l’idée est de vous rappeler l’esprit de ce produit (gratuit) pour que vous le testiez à votre tour (avec un mode d’emploi en anglais très simple)

reduc-450

Mais le plus astucieux est de gérer cette liste par objectifs…! Et donc de voir ce qui a été réalisé ou à quel pourcentage…

reduc-450

En achetant quelques options (panier en bas à gauche), ThinkBook ajoute, si vous le souhaitez, des modes nuit, etc. Et même des couvertures pour identifier tous vos projets.

Je ne serais pas Markdown addict, ThinkBook serait certainement une alternative intéressante à envisager en lieu et place de Ulysses pour iPad (si, si…!). Et déjà dispo sur iPhone de surcroît, CQFD.

Pour mémoire, j’en ai parlé ici il y a longtemps… Tant à propos de la sortie de la première version - urbanbike | ThinkBook pour iPad en 2011 (c’était le premier d’une série) - que pour la sortie de la dernière version - urbanbike | Avant-première : ThinkBook 2 iOS en bêta et billets suivants.

  • ThinkBook ⚑ (Gratuit) et achats en sus pour les thèmes ou le lien vers le cloud. iOS uniquement.

le 05/12/2015 à 08:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Du temps pour écrire | 1

Revisiter ses applications

dans dans mon bocal | écrire | grospod | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Ma vie est passionnante…!

Même s’il nous faut désormais serrer tous les écrous, même si certains fronts ne sont pas stabilisés (on y travaille), nouvelle période à vivre1 pleinement …même si elle se finira, avec des hauts et des bas, par le mot fin…!

Du coup, j’avais le choix entre m’attabler tous les jours au bistrot du coin2 et passer ce temps à pointer ou à tirer. Ou taquiner mes écrans.

Sans aucune obligation hormis celle, fort agréable, de continuer à échanger des balles en mode bûcheron au ping-pong avec fille à la moindre occasion, j’ai repris le chemin du clavier.

Bien entendu, urbanbikette ne va pas être délaissé et je vais semer quotidiennement3 des billets tant pour consolider ma propre mémoire que partager ces derniers avec vous…

Ces prochains temps, ayant découvert que ma fille était devenue une Ulysses addict, retour dans la version Mac et iPad pour un exercice très simple, générer des fichiers ePub à ma main. Bref, retour dans les CSS. Avec quelques projets en tête dont celui avec Lukino, le dernier obstacle étant levé4.

Mais cela passe également par une meilleure maîtrise des outils en fonction des écrans. Ainsi sous Drafts 4, je continue à remodeler ma barre additionnelle5 vu que le iPhone 6s+ me permet d’utiliser le clavier comme surface de pointage.

reduc-450

Du coup, j’élague ce ruban.

Bon, tout ceci reste lié aux travaux qui sont réalisés sur un parking proche, les machines de chantier ayant une fâcheuse tendance à faire vibrer ma modeste masure de manière fort désagréable…! De là à ce que je me retrouve sous un tas de gravats, il y a un pas que je ne souhaite pas franchir trop vite…!


  1. Certes dans l’indécision, ayant cotisé pour nombre de caisses de retraite depuis ma première paye en 1970, je n’ai pas encore une idée précise du montant global à venir d’autant que l’on me demande d’ores et déjà de minorer (!), l’optimum aurait été 2020 aux yeux de tous ces organismes. Mais en attendant, n’ayant pas la qualité de chômeur, je fais comment ?! 

  2. C’est une image ! 

  3. Sauf imprévu, balade, voyage (…dernier compris), etc. 

  4. Récupération des droits sur notre bref-seller qui va d’ailleurs être oté des rayons. 

  5. relire urbanbike | L’iPhone est votre carnet de notes : Drafts 4 

le 02/12/2015 à 09:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

iPhone, pinces et stabilité | 2

En action

dans ailleurs | dans mon bocal | grospod | photographie | pratique
par Jean-Christophe Courte

Deux clichés de principe réalisés avec l’iPad aux heures blêmes. Le iPhone 6s+ affiche l’application Provoke ⚑ (1,99 €) dans sa fenêtre…

reduc-450

Deux vues schématiques, pas la peine de vous faire un laïus… Les écouteurs pour déclencher, etc.

reduc-450

À vous…!

le 01/12/2015 à 09:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

L’iPhone est votre carnet de notes : Daedalus touch

Sur grand écran, c’est pas mal…!

dans dans mon bocal | écrire | grospod | pratique
par Jean-Christophe Courte

Sur le iPhone 6s+, je continue à prendre le temps de regarder ce qui fonctionne sous iOS 9.1 et iPhone grand écran. Et, bonheur, mon fidèle Daedalus touch ⚑ (0,99 €) est actif. Relire Daedalus touch pour iPad, une app pensée pour l’écriture, mon tout premier billet (et la série qui a suivi) daté de mai 2011…

Pour le fun, j’ai testé WriteRoom (triste fin pour un excellent produit) et quelques applications de photographie, etc. Sans aucune surprise, nombre de produits ne sont plus suivis, sans mise à jour depuis les lustres. Et donc définitivement inutilisables comme le Larousse de la Pâtisserie que j’ai essayé de réinstaller à nouveau car iTunes me laisse la possibilité de le charger …à mes risques et périls.

reduc-450

— D’ailleurs, un grand merci ironique à cet éditeur qui n’a toujours pas compris l’intérêt de mettre à jour ce livre numérique, ne répond pas aux courriels ni aux tweets, classe…

Daedalus touch : un mini Ulysses sur iPhone…

Il est clair que je fais partie des utilisateurs de Ulysses ⚑ (44,99 €) qui attendent une version spécifique iPhone après avoir pas mal vadrouillé sur Ulysses pour iPad ⚑ (19,99 €).

reduc-450

En attendant, Daedalus touch fonctionne parfaitement (à condition d’attendre que tous le contenu sur iCloud soit revenu à bon port, n’est-ce pas JC toujours pressé…). En effet, à peine réinstallé, le contenu de mes dossiers Daedalus touch sous iCloud se sont transférés et la version complète de l’application réinstallée sans avoir besoin de le demander.

reduc-450

Juste le temps de configurer ma barre additionnelle selon mes besoins (pfffffff, faire plus simple va être compliqué…! Un appui long et accès à la liste des possibles…), le plaisir de retrouver la touche ⌦ dans cette dernière par défaut (pourquoi n’est-ce pas le cas dans Ulysses pour iPad ?!). TextExpander ⚑ (4,99 €) est — bien entendu — actif (ne pas oublier de synchroniser les extraits), l’export également, que demander de plus ?!

reduc-450

— Ici l’export tranquillement dans Drafts 4

reduc-450

La surface de l’écran rend l’écriture comme la lecture aisée. Du coup, j’ai créé un nouveau dossier de travail, tant pour ce billet que pour avoir le plaisir de me remettre l’application dans les doigts.

Et sur le iPhone 6s+…?

Je l’ai écrit pour le Drafts 4, Editorial, Byword et autres… la surface de ce iPhone 6s+ m’épate car je suis moins tenté d’attendre de rentrer chez moi pour me mettre à saisir sur l’iPad.

Du coup, je me surprend à prendre des notes conséquentes sur l’iPhone sans criser comme avant sur le 5s quand mes gros doigts dérapaient sur le clavier…!

Et la compatibilité de Daedalus touch avec Ulysses (via le Macintosh uniquement) me redonne l’envie de poursuivre malgré cette limite. Bon, se souvenir qu’il est aussi assez facile depuis Daedalus touch sous iPad d’exporter vers Ulysses pour iPad.

En attendant Ulysses sur iPhone…

Bien entendu, ce n’est pas la solution optimale même si elle fonctionne confortablement. Car c’est bien en revenant sur Daedalus touch que je prends conscience des avancées pratiques de Ulysses.

Même s’il n’est pas compliqué de déplacer un feuillet d’une pile vers une autre, Ulysses reste nettement plus souple pour :

  • Retrouver un fichier (avec ou sans filtre)
  • Organiser l’ordre des contenus par la lecture des premières lignes de chaque fragment
  • Sans oublier la coloration syntaxique
  • Et Markdown XL pour la gestion des notes de travail…

Au risque de me répéter : En attendant, Daedalus touch fait l’affaire sur iPhone et permet de retrouver dossiers et feuillets dans Ulysses …sur Mac. Et baliser proprement en Markdown.

Que demander de plus ?!

le 30/11/2015 à 09:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

iPhone, pinces et stabilité

Kit minimum

dans ailleurs | dans mon bocal | grospod | photographie | pratique
par Jean-Christophe Courte

Suite à ce billet, j’ai fini par retrouver mes autres pinces d’archi dans un tiroir et voilà le kit minimal que je glisse dans une de mes poches et qui fonctionne parfaitement avec Provoke ⚑ (1,99 €) par exemple…

reduc-450

Les écouteurs pour déclencher et les deux pinces en pied pour stabiliser le iPhone 6s+ à la verticale1 …à condition que le vent ne se mette pas à souffler comme un damné comme actuellement…!


  1. ou à l’horizontale, bien entendu… 

le 29/11/2015 à 11:11 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Traitement d’images sous Hope Poster

Outil créatif sous iOS

dans dans mon bocal | grospod | outils | photographie
par Jean-Christophe Courte

Toujours dans le cadre de mon retour sur les centaines d’applications non encore poubellisées dans mon compte iTunes, j’ai réimporté quelques produits pour constater trop,souvent une totale absence de mise à jour quand ils s’ouvraient encore.

Mais parfois une bonne surprise comme Hope Poster ⚑ (1,99 €) déjà évoqué ici même et qui fonctionne sous iPad mais aussi sur le iPhone 6s+. En effet, une mise à jour effectuée il y a un an le rend compatible avec ce iPhone grand format.

L’idée est de traiter des images déjà prises avec parfois un poil plus de contrôle que sous Tinge ⚑ (Gratuit) que j’emploie fréquemment pour illustrer des billets dans urbanbike.

En quatre séries de copies d’écran (…que vous pouvez visualiser en plus grand dans un onglet séparé), un rappel… visuel des capacités de Hope Poster.

Mais également de ses limitations.

reduc-450

Noir ou blanc ou couleur, importez l’image et agissez sur le cadrage… Puis choisissez un style de rendu; que vous pouvez affiner à votre guise…

reduc-450

Contraste, hautes lumières et, bien entendu, dominantes… Jusqu’ici tout va bien.

reduc-450

Une fois validé votre choix, l’application — qui ne se nomme pas Hope Poster pour rien (…en référence à la campagne du candidat Barack Obama et à son slogan espoir) — vous demande de rentrer un mot clé…

Une seule typo, du Gotham, est disponible et, manifestement, inutile de raconter votre vie…!

reduc-450

Ce texte sera ajusté automatiquement en fonction des couleurs définies précédemment, le tout entouré d’un cadre, etc. Ne rêvez pas, vous ne pouvez pas agir ici hormis rentrer un espace blanc…

Bref, c’est très propre, ça s’exporte mais il est dommage de ne pouvoir shunter cette étape tout comme le cadre. Sur ce plan Tinge s’avère plus neutre mais sans les contrôles rappelés au départ.

Certes, rien ne vous empêche d’exporter ainsi puis d’employer un outil tiers pour recadrer et virer la partie basse, ce que je fais régulièrement pour créer des vignettes.

Mais il faut reconnaitre à Hope Poster la qualité des choix graphiques effectués par ses concepteurs…

Note de fin : il existait une application sans la base texte réalisée par les mêmes développeurs, Photo Filter, désormais indisponible. Dommage.

le 29/11/2015 à 09:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?