Urbanbike

Recherche | mode avancée

Allergies | 5

Huiles essentielles… mais plus Instagram

dans dans mon bocal | grospod | groummphh | photographie | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Ma vie est passionnante…

Pffff…!! Désormais, les huiles essentielles d’Orange ou de Menthe s’ajoutent à la liste des trucs que mon organisme ne supporte manifestement pas. Même en faible quantité dans des tablettes de chez Vivani. Vérifié la nuit dernière avec une belle crise après un carreau (si, si… un seul) de Feine Bitter Orange.

Groumphhhhh… J’avais les mêmes symptômes avec du Pfefferminz les semaines précédentes…

Deux secondes cru j’ai pensé que j’étais devenu allergique au cacao et… non ! Ouf1…!!

Retour à Instagram… Troisième épisode…!

Un courriel à Joël de l’autre coté de l’atlantique et, en retour, la promesse d’avoir de ses nouvelles si… je me connecte à Instagram via son compte privé.

Apres 71 semaines sans, je me connecte à nouveau après avoir réinstallé cette app en 2014 (…la toute première fois en 2011…) puis (re)virée naguère.

Du coup, je me suis pris au jeu et publié quelques visuels, histoire de voir ce que fait une app supplémentaire nommée Layout from Instagram pour fabriquer sans peine des montages basiques de photos (assemblages).

Et, …paf, des copains réagissent à mon retour sur ces terres numériques. Dont Miguel en Espagne. Bref, une amusante occasion de découvrir les bambins de mes amis, bambins qui ruinent leurs nuits !

Du coup, en attendant l’ouverture des commerces, j’ai expédié quelques images en noir et blanc avec leur localisation et me suis abonné à quelques relations perdues de vue.

reduc-450

Bref, oui, j’assume ce changement à 180 degrés d’autant que je suis un récidiviste. L’application actuelle est nettement plus souple, supporte les formats non carrés (plus besoin de tricher) et assure plus aisèment les modifications (…dyslexique, je me suis planté dans les mots clés, rectifiés depuis…!)

reduc-450

Bon, jusqu’au moment où cela me saoulera à nouveau… Mais voir la marmaille de mes amis pousser est un argument pour rester…


  1. Du coup, je suis allé m’approvisionner en Vivani Cappuccino et Vivani Feine Bitter 92%. Relire l’intro de Usages | À quoi carburent mes écrans | 9… 

le 03/12/2016 à 18:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Se fabriquer sa radio avec Castro 2 sous iOS

Ordonner ses Podcasts et les écouter à la suite

dans dans mon bocal | grospod | groummphh | pratique | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Une fois de plus, ravi de suivre @viticci qui a évoqué lundi soir un (autre…!) Castro ⚑, une application remarquable dans la mesure où elle m’a permis d’organiser en une sorte de grand flux continu tous les podcasts que je déclenche généralement les uns après les autres en allant tapoter dans l’app officielle d’Apple…

Ici, cela m’a demandé 10 minutes et hop, j’ai déjà enchainé nombre de minis épisodes en une seule écoute…!!

Comme tout a été expliqué dans macstories.net ce soir, le plus simple ici est de montrer une rapide et incomplète série d’écrans réalisées dans l’enthousiasme…

Attention, je ne montre que ce qui m’a séduit…

reduc-450

Déjà, le lancement peut se faire soit via l’écran de démarrage, soit par un appui sur l’icône ad* hoc* sur le iPhone 7 plus

reduc-450

Là, j’écoute la tête au carré et je peux éventuellement revenir en arrière ou sauter 30 secondes (généralement de musique si besoins est). Mais surtout ajouter les PodCasts qui me plaisent… On peut gérer les priorités, archiver et, bien entendu, souscrire…

reduc-450

Ce qui me parle c’est la gestion de l’ordre d’écoute (oui, oui, on se fabrique son programme…) Pour ma part, c’est pour une écoute de nuit, le soir ou lors de mes insomnies… Et, lire en même temps, même si je n’aime pas faire deux choses à la fois…

reduc-450

Enfin, cette liste constituée, bâtie sur l’iPhone peut être balancée/expédiée sur l’iPad (ou envoyée à des tiers) et récupérée telle (l’app n’est pas optimisée pour l’iPad mais s’affiche correctement en taille x1 ou x2 fois)…

De fait, j’écoute nettement plus souvent mes émissions en boîte depuis l’iPad posé à côté de moi…! Lire : En cas d’insomnie, deux apps sous iOS sauvent votre nuit. Castro va s’ajouter (notez le mode nuit que j’ai activé par défaut)

En résumé, les forces de cette application sont de pouvoir choisir des PodCasts du monde entier, les organiser et, ensuite, de pouvoir les écouter d’une traite sans intervention supplémentaire.

Et même se mettre une limite, genre, éteindre le flux dans 45 minutes…!

Mieux encore, on peut accélérer le déroulement du flux et même si Mathieu Vidard parle vite, à x 1.1, il est toujours clair et intelligible…!! Mais vous pouvez également — avec le doigt horizontalement — déplacer le spectre vocal et donc passer (sic !!) un bout d’info (pub ou musique). Bref, compresser le temps…!!

Bref, merci Federico…!

le 28/11/2016 à 20:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Vendredi, on s’ébaudit…?

Fascinantes annonces

dans dans mon bocal | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Ce qui m’épate, c’est l’enthousiasme béat qui entoure cet évènement bon enfant. La question ne se pose même plus en terme d’usage (…de réelle utilité, hein !) mais d’opportunité(s)-à-ne-surtout-pas-manquer. Comme pour les soldes, acheter à pas cher des trucs sans (trop) d’intérêt avec le sentiment d’avoir fait une (très) bonne affaire. Bon.

Nuance : c’est le vendeur qui l’a fait en se débarrassant de ses rogatons.

C’est ça qui m’épate, façon de parler : passer du temps à scruter les annonces sur le web pour acheter des objets dont on a fondamentalement pas/peu besoin.

Certes, j’ai vu quelques produits intéressants mais, même à ces prix sacrifiés, je ne suis pas client.

Pour ma part, je ne vis pas par anticipation, je ne stocke pas préventivement, je n’ai nul besoin de tapisser mon logement de produits qui ne m’ont pas fait défaut jusqu’à présent… Oui, j’ai bien vu cette montre Apple de première génération neuve et soldée… Et alors…?

Inversement, je me pose/nous nous posons désormais la question à propos des trucs que l’on utilise plus. Ou peu. Et, en poussant le raisonnement jusqu’au bout, qu’est ce que nous pouvons donner (si, si…) à d’autres, quels sont les trucs de facto inutiles1 qui nous encombrent !? Et peuvent être utiles à d’autres…

Comme pour un voyage, se contenter du minimum

Je reconnais que vider la maison de mes parents nous a furieusement vacciné. Sans compter les très nombreux allers et retours à la déchetterie.

Et la découverte hallucinante de cette collection de produits en panne2, pieusement conservés. Ou ces piles de livres

Nous ne sommes pas les seuls à avoir fait cette douloureuse expérience (tous nos amis à vrai dire), à croire que c’est pratiquement la génération d’après-guerre de nos parents qui a accumulé ces strates de produits ménagers, produits qu’elle pouvait alors acquérir aisément et signe de progrès. Ben non.

Bref, encombrer ses tiroirs de produits inutiles d’un vendredi noir, bleu ou vert n’est assurément pas notre mode de fonctionnement…


  1. Par exemple cette centrifugeuse cf. …Tu sais que tu deviens vieux | 18. Depuis juillet 2016, elle prend à nouveau la poussière et nous songeons à la filer… C’est mon ami Renaud qui m’a, d’une certaine manière contaminé — avec gentillesse… Et c’est assurément lui et quelques autres qui se reconnaîtront qui sont dans le vrai. 

  2. Les seuls qui fonctionnaient ont disparus mystérieusement ! C’est ballot… 

le 25/11/2016 à 19:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Cessons d’accuser les feuilles mortes

Retards sans fin et conditions météo…!

dans dans mon bocal | groummphh
par Jean-Christophe Courte

Cela devient un grand classique chaque matin sur ma ligne RER, des retards, voire des annulations de train. Et, chaque matin, ce sont les conditions météorologiques (…+9°C ce matin, loin d’un froid polaire…) qui sont rendues responsables de tout, alliées pour l’occasion – notons-le – au gang des redoutables feuilles mortes qui font exprès (oui Monsieur, essssseuuuprès…!) de se laisser tomber sur les rails.

reduc-450

Certes, ne pas oublier au passage d’incriminer les splendides averses de la matinée qui n’ont pas arrangé la situation.

Sauf que cela fait déjà quelques semaines (!) que c’est la même complainte, chaque matin !

Même que les feuilles en ont ras la nervure ! Voire dépriment sec, perdent leurs belles couleurs avec cette campagne de pure calomnie, à croire que l’ambiance des primaires déteint (hin-hin-hin…!) sur les conditions de circulation.

Du coup, tout le monde est suspendu aux informations délivrées par les panneaux d’affichage ou les hauts parleurs qui changent les horaires (…faites vos jeux…!), les emplacements sur les quais, annulent… Tout et son contraire !

Notez que c’est sympa cette volonté d’informer ! Cela n’empêche pas les usagers de désespérer… même en arrivant, comme nous, plus de 30 minutes à l’avance !

Bref, je ne vous parle pas du temps perdu ni de de mon regret de ne pas avoir quelques ducats à réinvestir dans un machin à moteur, histoire d’emmener ma fille à bon port quand ça part en vrille…

Mais il y a du positif, si, si : Les gens se parlent ! Et, rien que pour cela, ne changez rien…!

reduc-450

le 23/11/2016 à 12:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Usages | Nebo en mode nuit

Accessibilité et inversion des couleurs

dans dans mon bocal | écrire | groummphh | usages | vieillir | voir
par Jean-Christophe Courte

Je me filerais des baffes car j’avais déjà évoqué cette solution en octobre 2013, cf. Fatigue visuelle et réglages d’accessibilité.

Je peste depuis la sortie de Nebo sur l’absence de mode Nuit comme le proposent iA Writer, Drafts 4, Editorial, etc. Même si c’est rustique, ça fonctionne assez bien…

reduc-450

Il suffit de se rendre dans Réglages - Accessibilité - Raccourci Accessibilité et choisir Inverser les couleurs

Puis appuyez trois fois consécutives sur le bouton de l’iPad… Et hop…

reduc-450

Et trois fois pour revenir au mode standard…

Du coup, le crayon Noir devient blanc mais flingue un peu les yeux, testez le gris qui suit …comme dans la partie inférieur de la copie d’écran…

Groumphhhhh… C’est tout.

le 13/11/2016 à 17:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

L’oublié des campagnes…

Le vaisseau terre qui commence à craquer de partout…

dans dans mon bocal | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Certains attendaient Minie, la majorité a préféré Donald, le vote est sans appel : une famille en or1 l’emporte dans une finale inédite…

Rien à dire. Il y a ceux qui se sont déplacés pour voter et les autres qui avaient poney…

Bon, pas question de refaire l’histoire là ou de l’autre côté du channel… La seule victime directe de ces luttes est notre vaisseau, celui sur lequel nous vivons et qui nous nourrit…

L’écologie…? La pollution…? Les énergies renouvelables…? Une consommation plus raisonnable…? Ah, ah, ah…!

À suivre…

Dernier rivage : va falloir le trouver vite fait…

Cet été, j’écrivais ce qui suit sur mon iPad… je l’ajoute brut de fonderie.

Plus besoin de statistiques. Il suffit de mettre le nez dehors. Ou, plus exactement, d’empécher coûte que coûte la chaleur de rentrer partout par bien prendre conscience que ça part totalement en vrille.

En arriver à ne plus plus décoller de chez soi dans la journée comme dans l’Arizona, la seule plage de fraîcheur se situe le matin vers 03 heures. Peut-être signe est-ce un signe qu’il y a quand même un problème, non ?

Ce qui est le plus épatant, c’est le déni. Le déni tranquille. Je ne vais pas évoquer cet ancien président qui y va tranquillement de ses réflexions sidérantes.

Tout va bien. Il est où le probléme ? D’ailleurs, est-ce un probléme ? Est-ce que l’activité humaine en est réellement responsable, hein ?!

En Europe comme aux USA ou encore dans la péninsule persique, nous venons de battre des records de chaleur. Les incendies s’étendent comme jamais, le climat est devenu imprévisible. Mais nos politiques s’étripent sur des sujets qui sont autant de contre-feux… au lieu de se concentrer sur ce qui est notre quotidien. Sauf que cela demande une véritable réflexion, loin du jeu des petites phrases, opération bien pratique pour noyer le poisson.

Bref, inutile de dire que nous sommes mal barrés avec ces gens capables de tout mais assurément d’aucune vision. Juste du dégout quand leurs propos populistes sentent le rance.

Ce n’est pas ma personne qui s’inquiète pour elle-même mais un ancien (un vieux, quoi…) qui, désormais qui voit encore plus mal la sortie de ce brasier pour les générations futures. Pour les mômes…


  1. Comme un arrière-goût de cette série TV qui avait fait irruption sur les écran en 1978… Avec un certain J. R. et, déjà, un patronyme en 5 lettres…! 

le 09/11/2016 à 10:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Humeur | Mon dictionnaire papier, je peux toujours le consulter…

Obsolescence ou le résultat d'un changement d'OS et d'écran…?

dans dans mon bocal | groummphh | outils | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Avertissement : naguère, je fus en pétard quand je me suis rendu compte que l’excellent Larousse Pâtissier1 qui tournait comme une horloge sur mon vieil iPhone sous iOS 4.2.1 n’était plus supporté sur son remplaçant iPommé doté d’une nouvelle version d’iOS… Scandale…!

reduc-450

Désormais, pour le consulter, j’alimente cet antique iPhone. C’est une leçon que je retiens : les changements de machine comme d’OS peuvent paralyser l’emploi d’une application. Et ce n’est pas toujours du fait de l’éditeur de l’application.

reduc-450

La seule solution ?! Accepter de ne pas évoluer, de conserver son matériel en l’état.

Pourquoi cette intro ?

Simple car inaperçue : début novembre 2016, les Editions Diagonal ont mis à jour le vieux Dixel Mobile alors qu’ils n’y étaient pas obligés…!

La première version de cette application date du 19 août… 2009 et se nommait Dico Malin, renommé Dixel Mobile en 2010. Quelques mois plus tard, l’app est devenue universelle, accessible depuis un iPad.

Cette ultime version 4.3 du Dixel Mobile assure donc la compatibilité avec iOS 10… En effet, cette application est remplacée depuis quelques mois par le Dictionnaire Le Robert Mobile ⚑. Bref, merci aux développeurs d’avoir effectué ce boulot pour le fun et… les ronchons…

Du coup, si je compare ces deux produits installés sur mes écrans, je préfère mille fois le Robert Mobile adapté au iPad Pro et au découpage d’écran pour y loger en regard un traitement de texte, CQFD. Et enrichi.

Sept années de mises à jour…

Certes, il y aura toujours des utilisateurs pour souligner le fait qu’ils peuvent toujours ouvrir leur vieux dictionnaire papier, que ce dernier ne nécessite pas (ah, ah…!) de mise à jour. Et attendent de la version numérique la même disponibilité tous temps !

Or on ne parle pas exactement de la même chose…!!

Leur version papier ne leur permet pas de rechercher des mots pour compléter une grille de mots croisés via un assistant astucieux,ne propose pas de jeux de lettres, de mode découverte de mots. Et ne reçoit pas de nouvelles entrées – 1473 entrées ajoutées en 2012 …après les 1196 entrées de 2011, une paille…!!

Oui, passer au numérique à une incidence, un coût (…ceux qui grognent à propos d’une mise à jour payante oublient, c’est étrange, le prix de leur nouveau précieux !) et des manières differentes de fonctionner d’autant qu’il leur est toujours possible d’acquérir une version papier autonome. Ensuite, maintenir gratuitement un produit depuis iOS 4 (en usage en 2009) à la version actuelle n’est pas simple.

Pour mémoire, mon MacBook Pro 17 pouces de 2009 ne passera pas sous Sierra, je garde ma machine en l’état tout en enviant les performances des nouveaux portables présentés… La poubelle à roulettes qui me sert de véhicule avoisine les 190 000 bornes, une révision s’impose mais pas de changement de moteur ou de carrosserie, etc. Pire, je vieillis et aucune option de mise à jour de mes yeux n’est dispo…! Pfffff…!

Bref, à tous ceux qui bougonnent en feignant de ne pas comprennent qu’il soit nécessaire de racheter tous les cinq ou six ans une application clé, un conseil de bon sens : offrez-vous à nouveau une version papier.

reduc-450

J’ai quelques volumes à vous céder qui prennent la poussière et occupent de la place dans mes rayonnages…

À noter que ce sont les mêmes qui répugnent à s’offrir une nouvelle édition augmentée de leur dictionnaire papier. Or, à mes yeux, un dictionnaire est comme une brosse à dents : de temps à autre, c’est pas mal d’en changer !

Je galèje à peine…

Pour ma part, je préfère définitivement utiliser une version numérique qui ne pèse rien (…en terme de poids, pas besoin de lester mon sac à dos et de me ruiner le dos !), se trimballe en toutes occasions (…se consulte même dans le RER ou le train), se partage entre tous les membres de ma tribu (essayez avec une version papier…!), nous permet de butiner d’un mot vers un autre après une recherche des plus rapides. Voire d’expédier la définition d’une expression à un tiers par SMS. Ou s’affiche en regard de mon éditeur Markdown.

Note de fin : si, si, il m’arrive d’ouvrir une version papier de temps à autre. La dernière fois, c’était en emballant tous les volumes de l’Universalis (il y a 8 ans…?) que nous avons donné alors, en parfait état, à une association…!


  1. Seul reproche que j’adresse aux éditions Larousse, celui ne pas avoir proposé une nouvelle version, quitte à la racheter pour balayer à nouveau leurs excellentes recettes sur un écran plus récent ! 

le 06/11/2016 à 09:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?