Urbanbike

Recherche | mode avancée

J’ai dix ans…!! MacBook Pro 17

Obsolescence et SSD

dans dans mon bocal | groummphh | outils | usages | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Mon fidèle MacBook Pro 17 a dix ans1 !
Son SSD2 d’origine également.

Certes la technologie était nouvelle, certes le disque d’origine est devenu moins véloce au fil des années mais ce choix est assurément l’une des clés de la longévité de ce Mac portable.

Dix ans3 entre bureau et domicile (…dans un sac à dos pour survire au RER et un éventuel accident avec mon vélo Brompton), puis à me suivre ici ou là.
Et encore cette année en Espagne et dans bien d’autres lieux, pour finir de se poser à Aix-en-Provence avant de repartir pour d’autres destinations…!

reduc-450

Depuis deux ou trois ans, la carte graphique fatigue un peu et affiche imparfaitement la chromie de mes clichés.
Mais comme je prends mes photos avec un iPhone 11 Pro Max, c’est sur ce dernier que je gère les recadrages. Et accessoirement leur ambiance chromatique.

Pour le reste, mise en page du CV de ma fille ou dernières corrections de mes billets, montage d’éléments Illustrator sur des copies d’écran, je suis tellement habitué que les variations de couleur dues à l’affichage ne me dérangent pas.

Ensuite, depuis quelques années, c’est essentiellement à la main que j’écris mes billets, sur un iPad Pro grand format avec le Pencil d’Apple, sur Stylus ou MyScript Nebo avant d’exporter mon texte manuscrit converti en texte nu vers Drafts. Et le retrouver ensuite sur le MacBook Pro dans iA Writer

Je suis allé à l’Apple store de Aix-en-Provence voir de mes yeux le MacBook Pro 16, splendide, séduisant et assez coûteux pour le retraité que je suis désormais.

Bien entendu, j’aimerais retrouver une option sur ce dernier pour écrire à la main avec un Pencil en plus du clavier. Ou un bloc d’écriture à placer à coté. Mais mon iPad remplit très bien ce rôle et je m’en accommode quotidiennement.

Du coup, entre faibles finances et usages différents, voire nouveaux car forgés sur ces dernières années, je vais attendre. Et comme l’obsolescence programmée a épargné mon fidèle MacBook, on va continuer à faire quelques années ensemble…!

J’attendrais une opportunité, un reconditionnement, une éventuelle baisse de prix, une rentrée inopinée d’argent4 pour éventuellement me décider. Ou pas …car écrire à la main est désormais la fonctionnalité essentielle : je préfère cela à un bon clavier.

En attendant, j’ai opté pour un stockage de deux To sur le Cloud d’Apple, stockage partagé avec ma tribu.

Certes, ce sont trois périphériques pour mon seul usage mais ce MacBook reste généralement à poste, seul le iPhone5 m’accompagne pour de brèves balades d’une semaine.

Le rêve serait que le prochain 12 Max supporte le Pencil et que les développeurs de MyScript nous sortent une version iPhone de Nebo.

Pour conclure

Ce billet n’a qu’une- unique but : rappeler aux esprits chagrins qu’une machine utilisée de 2009 à 2013 quotidiennement puis un peu moins intensément jusqu’à fin 2019 (…pour nourrir urbanbike), un achat certes couteux alors, s’est avéré être un bon investissement.
Et sans Apple Care, à nous d’être respectueux de nos6 outils.
Bref, ravi de partager avec vous (…enfin les 3 derniers lecteurs plus ceux de passage…!) cette expérience professionnelle et non sponsorisée !

Certes, cela n’augure pas des qualités de la nouvelle gamme des MacBook Pro mais si je devrais impérativement investir professionnellement dans une nouvelle machine, il est clair que je n’hésiterais pas.

Mon unique souci reste comment transférer mes plus de 200000 photos actuellement sur des disques Firewire 400 et 800 vers un nouvel équipement…! J’ai quelques idées mais je reste fidèle aussi à ma version 5 de Lightroom. Donc il y aura aussi à bien réfléchir à cet aspect précis…

À suivre…


  1. urbanbike | SSD comme… silence 

  2. urbanbike | SSD | “10 mois” après ce que tu en penses 

  3. J’ai Dix Ans par Alain Souchon - Paroles.net (lyrics) 

  4. au titre de l’article 700, mes adversaires qui ont déjà perdu par deux fois en justice me doivent de quoi acquérir la version la plus complète mais je ne me fais pas trop d’illusions… 

  5. urbanbike | Voyage, sac à dos et …iPhone 

  6. en tant qu’indépendant, comme c’est ma pomme qui finance mes acquisitions, j’ai toujours été soigneux de mes outils de travail. Mais pas que des miens. 

le 24/11/2019 à 11:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Pourquoi je conduis — quand même — un méchant SUV ?

Accessoirement : comment perdre ses lecteurs…

dans ailleurs | dans mon bocal | groummphh | usages
par Jean-Christophe Courte

Ces derniers mois, je lis des billets, humeurs, tweets rageurs à propos des SUV. Tout le monde a un avis définitif …en oubliant qu’il n’y a pas un unique usage de ce type de véhicule mais bien des tas (et que la géographie peut avoir une incidence notable).

Oui, ça ne sert pas qu’a déposer ses rejetons devant l’école…!

Etant piéton 97 % de mon temps, je n’apprécie pas plus que vous, lecteur, la désinvolture de certains conducteurs à notre égard. Et ce, quelque soit l’encombrement de leur véhicule (gros ou petit, sans distinction), j’exècre ceux qui font fi du code de la route et nous menacent physiquement par leurs manœuvres absurdes, masqués derrière les vitres teintées de leurs habitacles.

Car, en ce cas, pourquoi souhaiter n’interdire que les SUV ?!

En ce qui me concerne, les rares fois où j’ai été agressé en tant que piéton sur un passage piéton en ville, voire en tant que conducteur (…toujours en ville), ce n’était pas par des SUV !

…peut-être un problème d’éducation ?

En France, si je m’arrête pour laisser passer une personne âgée ou un gamin, je ne compte plus les coups de klaxon, voire les insultes ou gestes vulgaires au feu suivant !

En Espagne, c’est l’inverse : les véhicules s’arrêtent d’emblée pour vous laisser passer comme piéton (…mais vous engueuleront — à raison — si vous le faites hors des clous). Je peux vous dire que c’est très agréable de voir le code de la route1 respecté.

Mais je m’égare : ces dernières années, je suis avant tout un piéton à 97 % (…estimation au doigt mouillé).
Et un piéton qui prend parfois le bus si trop chargé ou si ses jambes ne tiennent plus.

reduc-450

  • Ce matin, le bus pour rejoindre mon vieux copain Thierry Seray…

Pour un petit pour-cent de mon temps, je me juche sur un vélo pour me rendre d’un point à un autre ou filer au marché.

Et les 2 % du temps qui reste ?

Je roule dans un méchant SUV.

Pourquoi pas un petit véhicule ?

Vous vous doutez que nombre de personnes refusent d’associer urbanbike à ça !
Et pourtant, même pas honte !

Certes, nous aurions pu acquérir un véhicule neuf, une petite citadine pas chère (…mais plus chère que notre véhicule de seconde main) ces dernières années. Sauf que non.

Le paradoxe réside dans nos usages.

La semaine, on ne roule pas. Mais dès que nous avons du temps libre, nous partons généralement à trois ou quatre et, souvent, chargés (…valises, meubles et même piano en Espagne) pour nous rendre ou revenir d’une destination éloignée.

reduc-450

  • Ici, départ de Salamanca (en ayant laissé nos sur-matelas qui étaient roulés à l’aller et, heuuuu, pas du tout encombrants)…

“Mais une petite citadine fait parfaitement l’affaire !”

Toujours pas.
Pour des raisons qui vont de l’envie de rester sur la chaussée lors d’un épisode météo violent2, un réel besoin de confort sur de très longues distances (…pas fan du mode sardines et buée) et les habituelles parenthèses sur routes défoncées ou disparues sous 15 cm d’eau.
Et, accessoirement, ne pas finir en mode puzzle en cas d’accident.

Bref, j’utilise un SUV, un vrai, un tatoué (!), de ceux qui tiennent sur la durée3.
L’actuel est un Jeep de 2005 qui tutoie les 300 000 kilomètres au compteur. Nous l’avons acquis d’occasions début de l’an passé et fait entièrement révisé par étapes.

Son empreinte écologique4 n’est plus (…à la louche) que le carbone5 qu’il relâche quand nous l’utilisons, c’est à dire pas grand chose vu notre faible kilométrage.

Oui, le train reste la meilleure alternative quand nous ne sommes pas chargés. Quant à l’avion, c’est non.

Et comme expliqué plus haut, hormis de rares courses de proximité6 (une fois par mois7…?), l’objectif est de couvrir de longues distances à plusieurs, non d’aller en voiture au supermarché à 400 mètres pour ne pas être mouillé au retour…!

Usage non urbain

En Espagne, ce Jeep8 nous a servi pour rejoindre des lieux éloignés (Salamanca est situé sur un plateau à 800 m d’altitude et il faut fréquemment franchir des cols9 localement, voire les Pyrénées pour revenir en France !).
Les villages de montagne comme La Alberca sont à une heure de route, les villes comme Valladolid ou Cáceres assez éloignées.

reduc-450

  • C’est un poil montagneux, le différentiel de température étonnant (des journées entre -4° et 22°) et peu de mitage urbain…

Si le réseau routier est en bon état, ça se gâte parfois quand on arrive à destination …au bout du bout de la Sierra.

Disposer d’un véhicule avec une large garde au sol nous a fréquemment tiré d’affaire, que ce soit dans le Queyras, dans les Marches en Italie et, bien entendu, au Portugal comme en Espagne.

Un jour la fin du voyage

Tout ceci prendra fin un de ces quatre.
Le jour où nous cesserons de nous balader, nous larguerons sans regrets la voiture.
Sauf que celle-ci aurait été utilisée, usée et connaîtra (…sauf accident) un nouveau propriétaire.

En attendant, ce Jeep devrait pouvoir effectuer — avec parcimonie — 150 000 kilomètres de plus (…nous, peut-être pas…!) et nous permettre de retourner en Italie, en Espagne mais aussi nous balader dans les Cévennes, etc.

Certes, c’est un choix que l’on peut contester, dénigrer mais c’est le notre.

Maintenant, libre à vous de me caser dans la catégorie des abomifreux pas écolos (…or, ça se discute, vous avez quelques arguments ici et là4), voire carrément cesser de lire Urbanbike… le (très) mal nommé du coup !


  1. Passage pour piétons en France 

  2. Nous ne nous sommes pas trouvés sous un épisode Cévenol cette année mais le souvenir de la A86 impraticable (nous étions les seuls sur la route à circuler sur la pente entre Vélizy et Versailles) pour cause de neige. Ou, vers Uzerche, la mémoire d’un passage de grêle inattendu associée à la pluie verglaçante. Ce sont des moments où l’on apprécie d’avoir conservé un méchant SUV. Et d’être arrivés à bon port. 

  3. urbanbike | Garder sa vieille voiture ? 

  4. urbanbike | Sortir du Diesel, de l’essence, du plastique, oui… 

  5. c’est mon côté facétieux… Une Tesla Model 3 générerait-elle plus de CO2 qu’une Mercedes diesel ? 

  6. De l’avantage de pouvoir faire ses courses avec un sac à dos et à pied. Ou un simple vélo avec un panier. 

  7. Pour mémoire, on peut être conducteur de SUV et ne pas se conduire comme un beauf. Si, si. 

  8. quitte à choisir, un modèle haut de gamme d’occasion vous permet de retrouver des options désormais en standard dans les citadines du jour. Mais à un coût, réparations comprises, nettement inférieur (…okay, sans garantie constructeur, etc.). Sans oublier l’aspect réellement écologique …même si cela peut sembler incompatible à première vue. 

  9. En 2019, des conditions météorologiques pas trop extrêmes contrairement au printemps 2018 ou actuellement mi-novembre. 

le 21/11/2019 à 14:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Apple Pencil + iPad mini : une bonne base pour écrire à la main

…et si MyScript en profitait pour sortir une version 2 de Stylus

dans dans mon bocal | écrire | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

L’arrivée d’un iPad mini plus véloce m’intéresse. À tel point que je suis allé voir hier soir sur l’Apple Store à combien Apple me reprenait mon iPad Pro grand format première génération.

Bon, là, je suis revenu sur terre.
De plus, ce nouveau mini ne supporte pas la nouvelle version du Pencil, pas question de le coller sur le cadre du iPad pour le recharger. J’oublie cette velléité et conserve mon large iPad Pro et mon stylet Apple de première génération…!

Revenons au iPad mini.
Je suis certain que les développeurs de MyScript Nebo vont adapter leur application …si elle ne l’est déjà1.
Or, avec cette app de prise de notes manuscrites (…transformées en caractères d’imprimerie mais vous le saviez…!) avec le Pencil première génération Apple peut vous faire redécouvrir le plaisir de l’écriture, tant mieux !

Néanmoins, je reste également convaincu — oui, je suis obstiné — que ce serait le moment idéal de lancer une version 2 de feu leur fabuleux clavier Stylus, histoire de laisser les utilisateurs de ces iPads prendre conscience de la puissance de ces écrans et, notamment, être surpris par la vitesse de conversion de leur écriture manuscrite dans n’importe quelle application de traitement de texte, de Drafts: Capture ‣‣ Act à iA Writer en passant par Ulysses.

#JeDisÇaJeNeDisRien 


  1. Rappel : ça fonctionne déjà en mode SplitView sur mon grand iPad, de facto une limitation me surprendrait ! 

le 20/03/2019 à 10:40 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Retour aux blogs et aux fils RSS ?

Pour le moment, je conserve Twitter comme unique réseau…

dans groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

…Et si… l’on cessait de se faire fourguer de l’information de toutes parts ? L’une des raisons qui me conduit à ne conserver1 que Twitter reste la possibilité de choisir qui je veux lire, qui je masque (…comptes, mots clés et tweets sponsorisés), qui je bloque.
L’autre raison est la taille des brèves limitée à 280 caractères, nombre qui me semble, à l’usage, idéal …sachant que l’on peut accessoirement publier une série de tweets2 à la suite. Cet outil est perfectible3 mais sur la bonne voie.

Je me réjouis d’apprendre qu’une nouvelle version de Reeder arrive prochainement, cela fait des années4 que je l’utilise sans passer par des dispositifs qui concentrent, concatènent mes sources (…et donc peuvent me profiler en toute impunité) pour me permettre (promesse…!) de les consulter sur tous mes écrans.

Sauf que mon unique écran de consultation reste l’iPad. C’est sur ce dernier que je lis tous les fils RSS ou Atom des sites qui m’intéressent. Pour cela, je récupère un à un les fils des sites qui m’intéressent et que j’intégre dans …Reeder.

Pour info, celui de Urbanbike se trouve ici, pour mémoire ! C’est en bas de cette page comme quelques autres options…

Bref, ceci pour souligner que la splendide (sic…!) panne des serveurs de Zuck m’a poussé à continuer sur ma lancée.

Après FB5 définitivement fermé, c’est au tour de mon compte Instagram de se mettre en sommeil.

Si j’ai envie de publier un cliché, je peux toujours le faire via mon p(h)otager, ce que je fais depuis des années, sans commentaires6.

L’intérêt de reprendre le contrôle de nos lectures  ? Limiter les effets de meute, nous focaliser sur des sujets en jouant sur nos émotions, soigner notre infobésité chronique qui consiste à essayer de ne rien laisser passer.

À nous de (re)faire notre marché en terme d’informations, à (re)prendre le fil de nos propres réflexions, thématiques…

Nous laisser à nouveau le temps de mâchonner, ruminer des sujets qui nous concernent immédiatement, quotidiennement…! Et non ceux que l’on souhaite nous mettre en bouche…!

On n’en est pas moins informés — ou plus crétins — pour autant d’apprendre avec retard (…voir de ne pas l’apprendre…!) que telle personnalité vient de disparaître ; qu’untel s’est permis d’insulter machin ; que bidule a — à nouveau — confondu, additionné, soustrait… carottes et poireaux ; que dukon s’est encore fendu d’une saillie immonde …reprise aussitôt par les médias (…ce dont il est ravi, vu que c’était son objectif) ; etc.

Bref, on vit peut-être mieux avec moins d’informations immédiates (numériques ou autres), cela permet de contempler sereinement ce qui nous entoure, rester attentif à notre quotidien, (re)devenir un #EthnologueChezSoi, lire le ciel, le paysage, la mer, divaguer, chantonner…!

Impératif : également limiter la consultation de Twitter à quelques moments dans la journée7, mettre en veille les notifications8 de son iPhone, ne plus répondre instantanément au moindre Courriel, se concentrer sur ses proches au lieu d’être à l’écoute des injonctions de la bienpensence !

Au final, du temps retrouvé (…truisme !) pour discuter de vive voix ou pas9 avec son entourage ; déambuler dans les villes, la campagne ; écouter le bruissement du monde qui nous entoure ; sortir sans but pour son seul plaisir !

Dingue10 !


  1. Après avoir testé des tas de solutions (Mastodon compris), c’est celle qui me semble la moins abomifreuse à ce jour… 

  2. Pour ma part, depuis Drafts — cinquième du nom — sous iOS avec la fabuleuse action Storm… Relire urbanbike | Tweet Storm, une action de Drafts 5 pro pour les aficionados de Twitter 

  3. Corriger un tweet pour y ôter une faute de saisie, remplacer un mot par un autre par exemple. 

  4. Depuis 2011… urbanbike | Reeder for iPad 

  5. urbanbike | Scoop | Il est possible de vivre sans Facebook, si, si… 

  6. Ce dernier dispose également d’un fil RSS mais vous risquez de charger des cargaisons d’images en basse résolution… 

  7. Matin, midi et soir par exemple ! 

  8. Hormis mes proches sur Messages, tout le reste est partiellement éteint… 

  9. Ou partager un grand moment de silence, si, si… 

  10. Et ça ne coûte rien…! 

le 14/03/2019 à 11:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Plié, le GrosPod est-il notre avenir ?

Êtes-vous plutôt …Bloc-notes ou Carnet ?!

dans grospod | groummphh | usages
par Jean-Christophe Courte

Comme nous tous, j’ai lu (…et vu) les billets, annonces, photos (…et vidéos soigneusement contrôlées) de ces prochaines briques destinées à être pliées pour déformer nos poches…!
Annoncés comme de redoutables concurrents des écrans actuels, il semble qu’il soit déjà compliqué de les avoir simplement en main…

Du coup, bien que non concerné, cela m’a laissé le temps de réfléchir à mes propres usages.

Et si, etc.

Réflexions en vrac…

D’emblée : ai-je envie d’un petit carnet avec deux petites feuilles qui se muent en une seule grande feuille ?

Ou de conserver deux écrans fixes comme aujourd’hui : le premier — iPhone 7+ — qui m’accompagne quotidiennement ; le second — iPad grand format — que je balade dans mon logement. …Ou dans un sac à dos dès que je pars quelques jours.

Comme je suis vieux, j’ai eu l’opportunité de tester par mal d’écrans, des increvables Nokia aux premiers iPhones. Or, à ce jour, la taille du iPhone 7+ (…comme du 6s+ d’ailleurs) tient bien dans ma main …qui n’est pas gigantesque.

Hier, je suis allé voir le iPhone XS dans la boutique dédiée à la pomme dans le centre historique de Salamanca et je l’ai comparé en taille physique à mon iPhone 7+.
Si …je devais en changer (d’iPhone), je conserverai cette taille d’écran que j’ai bien en pogne, avec à nouveau une coque cuir Apple : j’ai fait chuter durement mon 7+ et il fonctionne toujours sans souci, les balafres sur le cuir en témoignent. J’ai également économisé un remplacement d’écran fin 2018 avec le film de protection lors de sa chute inopinée sur un trottoir ! Film que j’ai remplacé illico.

Alors un écran caméléon — qui peut changer de format selon les envies — est-il mon futur ?! Déjà mon smartphone n’est pas un symbole que j’exhibe pour marquer ma réussite sociale supposée (!!) mais bien un outil de travail.

C’est ma machine à écrire, à prendre des clichés, à communiquer, à consulter des dictionnaires. Et pas un bijou technologique que je fais tourner “sans protection” dans mes mains.

Vous ai-je dit que j’étais “Monsieur Maladroit” ?

Bien entendu, les sirènes du marketing nous insufflent déjà cette petite injonction du produit indispensable, qu’il faut impérativement avoir pour être à la page, etc. Sauf que …je m’en tape…

Allez, je débloque…!

De fait, je suis formaté par mes études… Je me souviens que nous étions nettement plus utilisateurs de blocs de papier que de carnets.

La vraie question était d’ailleurs la taille du bloc, on s’adapte toujours au format quand on crobard(e), ça va de l’envers d’une carte de visite au verso d’une enveloppe.

Or, si la taille compte, tous les étudiants en architecture (du siècle passé…!) ont encore en mémoire le calque Canson en …rouleaux sur lesquels on esquissait nos projets, nos premiers jets avant de les gratter à l’encre.

À ce propos, je me souviens de feu Sketch Rolls (relire urbanbike | Sketch Rolls sur iPad) en 2011 qui a malheureusement disparu. Et qui rendait le service attendu, à savoir s’étendre pour augmenter la surface de dessin disponible, comme un radeau de calque.

Du coup, je reste fidèle aux rhodia jaunes (ou à ses copies), aux blocs de feuilles sur lesquelles on prend des notes, dessine… bloc que l’on glisse dans une poche ou un sac…

Expérience personnelle toujours, je ne pense pas1 reprendre un très grand iPod Pro que je trouve à l’usage trop encombrant même s’il présente des tas d’avantages

Bref, ces réflexions basiques pour expliquer mon scepticisme face à cette nouvelle technologie d’écrans pliants qui ne me semblent pas adaptés à …mes usages. Et posent encore (sic…!) quelques problèmes mécaniques2 si j’ai bien suivi.

Alors, certes, nous ne seront pas face à un carnet avec une page de gauche et de droite, juste devant un écran qui changera de taille. Voire face à une multiplication d’écrans pour l’un des modèles dévoilés : un premier en mode réduit et un second double quand il est ouvert.

C’est ballot à (re)dire mais j’ai besoin d’un objet stable qui ne risque pas se plier en cours de route.

Ensuite, la taille de mon bloc-notes grand iPhone me convient tout à fait, tant pour écrire que pour prendre des clichés.

J’avoue avoir eu du mal à prendre des photos avec nos différents iPad. Je l’ai fait quelques fois pour me dépanner mais sans plaisir.

Pas de dispersion de ma part sur l’écran à surface réduite, pas de …prise au vent quand je suis dehors sous la tempête (!!), pas de flotte qui peut s’introduire si je consulte l’horaire des bus…

Si… Apple sortirait un iPhone un poil plus allongé, je serais preneur. Et avec la possibilité d’écrire au Pencil, ce serait top. Mais, effectivement, attendons de voir ce que Apple peut nous proposer dans un ou deux ans, assurément un concept différent de celui en vogue (pour combien de temps…?!) aujourd’hui.

Dernier point, ce n’est pas le prix du bazar qui me pose problème3 mais bien l’objet. D’ailleurs, j’attends avec curiosité les premiers tests en situation de ces fameux smartphones, pas ces prises en main complaisantes qui ont accompagné leurs annonces.

Quid de la résistance aux chutes, aux griffures ? Sans oublier d’avoir le recul sur le concept de l’écran qui se plie intérieurement ou extérieurement4 ?! Dernier point, mon iPhone 7+ est attendu par ma fille, son propre iPhone 6s+ par sa mère… Quid de l’obsolescence de ces écrans qui se plient ?

En résumé, nous sommes plutôt bloc-notes que carnets…

reduc-450


  1. Dans l’absolu car la somme des avantages est supérieure aux quelques désagréments. Avantage numéro 1 → j’écris à la main dessus et ça, ça n’a pas de prix ! 

  2. Apple supplier Corning is working on flexible glass for foldable displays - The Verge 

  3. Enfin, dans ma situation, bien sûr que oui ! 

  4. Et qui me ramène instantanément aux rouleaux de papier toilette… Désolé ! 

le 06/03/2019 à 11:25 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Reprise, publication…

Et encore des thématiques tous azimuts

dans groummphh
par Jean-Christophe Courte

Ça va sans dire, c’est mieux en le disant ! Un blog reste un lieu de partage qu’il est facile de suivre …ou pas1.

Dès lors, avec ou sans lecteur(s), je me sens libre de publier à ma guise des textes sur les sujets qui m’interpellent et sans la pression de quiconque.

Mieux, de revenir mille fois sur des sujets qui m’intéressent. Si vous venez (encore !) ici de temps à autre, vous avez remarqué que je ne m’en prive pas…!

Bien entendu, un blog (…celui-ci en particulier !) n’est pas le moyen de gagner sa vie et ceci explique, de facto, pourquoi j’évoque rarement du matériel récent2 !

En revanche, sympa de recevoir un bref courriel, une info complémentaire via Twitter, rappelant que le sujet méritait d’être publié !

Alors ?

Après quelques années à échapper à d’habiles chausses-trappes3, j’ai toujours plaisir à partager, tant sur ancr.es, photager.com qu’urbanbike.com, mes articulets, clichés, infos, brèves. Et humeurs.

Voilà, c’est dit.

reduc-450


  1. Personne ne vous oblige à lire ce site et, inversement, je n’attends aucune reconnaissance pour le maintenir depuis… 2003 : nous sommes …quittes ! 

  2. Désolé, pas de pub dans tous les coins pour récupérer quelques sesterces pas plus que de fortune personnelle ni de pompeuse activité de consultant pour acquérir des produits à prix réduit. Reste en mon usage un iPad Pro de première génération (…qui commence à se décharger fissa), un Apple Pencil pour écrire à la main, un iPhone 7+. Et mon antique MacBook 17’de 2009 qui fait varier les couleurs de mes clichés plus vite que mes pensées. 

  3. Ceci explique mon silence ces derniers mois, la mise en sommeil d’urbanbike 

le 05/03/2019 à 20:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Personnaliser sous iOS le fameux …Ne pas déranger

Pas utile qu’au volant !

dans groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

À force d’être tout le temps avec nos portables, certains oublient que nous ne sommes pas à leur disposition.

J’apprécie énormément cette option ne pas déranger quand je suis en voiture, cela m’évite d’être importuné par des coups de fil ou des messages.

J’ai opté pour son lancement automatique si bien que cela fonctionne en voiture mais aussi quand je prends le bus, le train ou mon vélo…!

Néanmoins, il y a également des moments où l’on aime être tranquille. Et là, ça se passe souvent devant l’écran quand je bosse.

Pas la peine de ma balancer un mais, JC, tu es désormais un vieux retraité… car j’ai conservé certaines activités comme ce goût imbécile pour l’écriture !

Or, c’est essentiellement quand on est en cours, voire effectuer des courses urgentes, passer sous la roulette du dentiste, suivre une émission en streaming, se balader en ville1 pour glaner quelques clichés que l’on reçoit un coup de fil ou une série de messages…!!

Or cette option Ne pas déranger se paramètre, je suis loin d’être le premier2 à en causer.

Non seulement un appui long sur le bouton ad hoc permet d’afficher quelques options dont l’une qui utilise l’évènement en cours dans votre agenda…

reduc-450

Mais surtout vous pouvez rédiger une réponse automatique** qui calmera vos innombrables fans !

reduc-450

Bref, (re)prenons le contrôle de notre temps libre. Enfin, ce qu’il en reste.


  1. Ma tribu ne m’appelle pas, elle sait où je me trouve via l’app Mes amis, ce qui est souvent l’information la plus pratique vu chacun sait où je me trouve et dans quelle direction je me dirige ! 

  2. Je vous engage à suivre Audrey qui distille nombre d’excellents conseils…, ici les derniers qui sont 10 astuces pour économiser son forfait cellulaire 3G, 4G ou 5G sur iPhone et iPad – Formations Apple – Pays de Saint-Malo 

le 01/03/2019 à 18:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?