Urbanbike

Recherche | mode avancée

À la une…

Sept billets parmi d’autres…

dans groummphh
par Jean-Christophe Courte

reduc-450

Sommaire général | Index depuis 2003 | …À propos

le 15/05/2020 à 09:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Changement de cap, oui…

Éviter l’écueil de la lassitude

dans écrire | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Brève réponse aux lecteurs surpris par le changement de bord des derniers jours… Pourtant, si vous me suiviez depuis 2003, vous ne devriez pas l’être !
Cet énième changement de cap m’évite un encalminage dans la crique de la routine

Je partage ici humeurs, expériences, lectures : bref un joyeux capharnaüm de sujets divers.
Néanmoins cette succession de brèves n’est pas nouvelle : j’en publiais sur Twitter (@urbanbike) mais j’ai décidé de les consigner dans ce bric-à-brac1 au lieu de les disperser…

« Oui, mais quand même… »

Je vais être rude2, direct…
Je me fous des avis et conseils depuis deux décennies, c’est mon unique constante3

Personne ne vous oblige à lire ce blog4 qui ne contient ni abonnement, demande de soutien ; ni publicité, mailing list, enquête de satisfaction (!!) ; n’a aucune périodicité, ligne éditoriale, commentaires, cookies (lire ce billet de la CNIL)…
Bref, des choix que j’assume5.

urbanbike reste essentiellement mon terrain d’écriture6. Il évolue avec le risque de vous bousculer, de déplaire : tant pis pour moi…

Bonne journée !

reduc-450

Je possède l’art subtil de me faire des amis…!


  1. Et sans la limite des 256 caractères de Twitter… 

  2. En plagiant AudiardLecteur, mon petit… Je voudrais pas te paraître vieux jeu ni encore moins grossier. L’homme de la Pampa parfois rude reste toujours courtois mais la vérité m’oblige à te le dire : tes remarques commencent à me les briser menu ! 

  3. Celui du saltimb(r)anque qui n’a rien à prouver, surtout au terme de mon existence…! 

  4. Comme je l’ai écrit naguère, je n’ai aucune idée du nombre de lecteurs (…même s’il me serait facile de lancer cPanel pour le découvrir), j’écris en premier lieu pour ma pomme, ce site étant une base de données dont je suis le premier utilisateur. 

  5. Lire : À propos d’urbanbike… 

  6. Laisser ce blog en ligne, mais masqué, reste une option… 

le 12/10/2021 à 12:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Photo iPhone | Style ou filtre ? Ou les deux…

Réflexions sous iOS 15.1

dans grospod | groummphh | photo | voir
par Jean-Christophe Courte

Jusqu’à présent, il était facile de prendre un cliché puis de le modifier pour lui allouer un « filtre » après coup1

reduc-450

Un style…

Depuis iOS 15, il est possible de préconfigurer l’application Appareil photo en choisissant format, exposition et désormais un « style photographique » qui sera intégré lors de la prise de vue.

Pour ma part, j’apprécie l’option Vif

reduc-450

Notez que vous pouvez également activer ou désactiver l’option Macro avec le iPhone 13 Pro…

Option que je laisse active dans ma propre phase de découverte…

reduc-450

Or donc, quand on prend une photo désormais, le style est appliqué lors de la prise de vue et bien indiqué à cote des EXIFs (en dessous du format HEIF …au milieu de la copie d’écran à droite)

reduc-450

…Des filtres

Cela ne nous empêche pas — après coup — de combiner cette option avec les filtres

reduc-450

Je passe du filtre Standard à Noir…!

reduc-450

Et vous noterez que le cliché conserve le style photographique prédéfini — Vif — dans les informations de l’image…

reduc-450

Vif pas mort…!

Point subtilité !

Certes, on peut également, via l’application Appareil Photo (…et via non ses réglages dans les préférences) jouer sur l’exposition (…la prédéfinir)…

reduc-450

Opter pour un format (4/3, carré, etc.) et coupler l’ensemble avec ce style photographique (toujours Vif dans mon exemple…!)

reduc-450

Ces préférences personnalisées de prise de vue seront employées (appliquées) quelque que soit l’optique choisie, le mode Macro automatique actif (ou pas)…

Vous pourrez ensuite revenir dessus en partie (exposition), ajouter un filtre (genre… intense et froid ou spectaculaire et chaud…!) …en sus du style photographique d’origine.

En résumé…

Le style photographique est lié définitivement à l’image ; le filtre est toujours ajustable.

Ainsi, vous pouvez dupliquer votre cliché et appliquer à chaque copie un filtre différent, vous constaterez que le Style photographique restera lié au cliché source…

En espérant (!!!) ne pas vous avoir induit en erreur…!
C’est tout…


  1. Pour éviter de brouiller le propos, je vais garder cette explication. Il était possible dans les premières beta d’iOS 15 de jouer avec cette info et de la définir par défaut également par avance… 

le 08/10/2021 à 16:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Gros ménage d’apps maintenant !?

La rentrée… meilleur moment pour trier, CQFD

dans groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

J’ai assurément écrit naguère un billet sur la même problématique, je récidive !

Ce tri d’applications est indispensable : nous avons tous l’habitude de tester de nouveaux produits mais nettement moins le réflexe de les supprimer !

Or il sera toujours temps de les réinstaller la cas-échéant, l’AppStore conservant notre achat, leur nom et le fait que nous les avons déjà acquis une première fois.

Apprendre à supprimer !

le problème (sic !) est que nous avons du mal à trancher, à supprimer une app même si la satisfaction que nous éprouvons à son égard est nul !

Pourtant, c’est une excellente règle (…que je n’applique pas fermement). On met de coté en attendant une prochaine mise à jour, comme si cette dernière allait résoudre tous les problèmes d’ergonomie, ajouter la fonction clef, nettoyer les bugs les plus critiques.

Non…!

Comme je l’ai écrit, je ne suis pas un bon exemple : je trouve mille prétextes pour ne pas désinstaller telle ou telle application qui ne me donne pas satisfaction. Alors, tous les ans, je prends le taureau par les cornes et je fais le ménage…

Erreur !

En accompagnant ma fille dans la ville où elle effectue sa sixième année de fac, j’ai démarré par le contenu de mon iPhone.

J’ai fini par virer une cargaison d’apps de photo, etc.

La règle devrait être simple pourtant : tout produit non employé pendant quelques mois devrait être viré. Je me suis fixé un semestre (je suis faible).

Alors, certes, il y a des apps saisonnières comme celles pour régler les parcmètres en Espagne ou en France (sur @belleileland, pendant cette période de pandémie, ce fut strictement inutile) qui génèrent, de facto, quelques exceptions.

Mais nous sommes toujours trop tendres !

Parfois, c’est l’argument du prix : on a acquis cher un produit et l’on voudrait qu’il nous donne (enfin !) satisfaction… alors que ce ne sera jamais le cas !

Ne garder les outils utiles

Poubelliser, oublier ses promesses marketing sont la meilleure réponse : on s’est planté (ou fait avoir), acceptons ce fait et passons à autre chose…!

Enfin, cet exercice permet de réduire le volume de stockage sur l’iPhone même si Apple nous propose de désinstaller en partie une application tout en conservant ses datas.

Si le principe est intéressant, il ne résout rien ! Les applications inutiles restent présentes, réduites à leur plus simple expression en mode fantomatique !

Je préfère supprimer que de conserver une série d’icônes inutiles, douloureux rappel visuel de mes choix foirés passés !

J’ai ainsi viré définitivement Editorial, désinstalle Bear, supprimé Byword. D’autres applications sont limites mais j’y reviendrais après les avoir virées.

C’est tout…!

reduc-450

Ce qui se déroule sur les réseaux sociaux me donne également matière à réfléchir. Peut-être retrouver du temps pour lire…

le 14/09/2021 à 15:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Etudiants et prise de notes

Privilégiez des applications éprouvées et mises à jour !

dans écrire | groummphh | usages
par Jean-Christophe Courte

Je lis ci et là quelques conseils donnés aux étudiants par des sites professionnels qui causent Apple.
C’est intéressant sauf que je lis des incitations à utiliser des apps récentes.
Pourquoi pas ? Cela me semble néanmoins hasardeux, même pour de simples outils de prises de notes…
Je m’explique…

Cela fait deux ans que la situation est compliquée pour les étudiants et je ne suis pas enclin à les inciter à jouer les bétas-testeurs.

Car fonder toute une année de prises de notes universitaires sur une application à peine sortie des limbes (…de l’oeuf, dixit tonton Georges) et appuyée par un marketing un poil racoleur, agressif ne me semble pas être le conseil le plus judicieux de l’année.

Pour des usages sans enjeux, why not. Mais ici, on est pas dans un conseil aux aficionados des traitements de texte qui peuvent se retourner vers un autre produit.

J’ai hésité à écrire puis publier ce billet qui fait manifestement vieux con donneur de leçon
J’assume à une époque où il ne faut pas écrire des choses définitives qui pourraient blesser, etc.

Des produits éprouvés de préférence…

Ce qui suit n’a rien de révolutionnaire et urbanbike est truffé d’articles sur les produits énumérés même si d’aucuns datent un peu…

Ma fille (…qui vient de boucler un Master 2 d’Espagnol et démarre une L2 d’Italien) et moi-même recommandons une demi-douzaine de produits éprouvés au fil des années, régulièrement mis à jour, employés par nous deux tant sur iOS que macOS.

Notre expertise (le mot à la mode !) ?!
Nous les utilisons aussi bien sur iPhone, iPad, MacBook. Seul Nebo est limité à l’usage d’un iPad et d’un stylet (sauf surprise lors des prochaines annonces de la pomme). Ma fille est 100 % iPad ; moi MacBook, iPhone et iPad vieillissant (et farceur)…

Alors ?

  • Prise de notes manuscrite1 ? Nebo (ça s’exporte en Word, texte pur, PDF ou au format spécifique à Nebo…)
  • Prix de notes au clavier ? Drafts ou ia Writer
  • Rédaction d’un gros mémoire ? Ulysses

Corollaire pratique : apprenez à baliser en Markdown et rassurez-vous en sachant que vous pourrez exporter vos notes dans tous divers formats possibles depuis… Nebo, Drafts, ia Writer ou Ulysses !

Mieux, que le format texte n’est pas propriétaire et donc réutilisable dans nombre d’apps dont… Notes.

reduc-450

  • En gros, chacun sa cuisine mais autant choisir de bons outils…

Ma fille bosse exclusivement sur Drafts et Ulysses en changeant de clavier selon la langue utilisée (elle en pratique sept…) sur son iPad ; je me concentre sur Drafts mais écrit souvent mon premier jet dans Nebo à la main, texte ensuite basculé en caractères d’imprimerie avec un taux de reconnaissance e mon écriture proche de 100 %…

Alternatives : Day One, Bear ou Byword (iOS et Mac). Sans oublier les incontournables outils bureautiques que l’on peut parfaitement contourner.

Voilà, c’est dit. Je ne vais pas m’étendre plus avant au risque de vous saouler.


  1. Bien entendu, Griffonnage est disponible sur iPad mais s’avère moins rapide et souple que Nebo surtout si vous corrigez vos notes. 

le 13/09/2021 à 15:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

In Vero veritas : quid du contenu ? | 2

Une architecture épatante ne suffit pas

dans groummphh | outils | usages
par Jean-Christophe Courte

Après quelques jours à tester et découvrir, je me retrouve face à chouette produit… vide.
Cela ne me dérange pas, j’ai l’habitude depuis des décennies de fonctionner sans attendre de retours.

Autant sur Twitter, j’interagis avec ensemble de fils intéressants de personnes agréables1 qui ne partagent pas forcement mes propres centres d’intérêt2, voire ne me suivent pas (et réciproquement) ; autant sur cette plateforme, je n’ai… manifestement pas suffisamment cherché !

reduc-450

Déçu…?

Contrairement à Glass que j’ai quitté sans un regret, je n’ai pas encore cette envie pressante de clore le compte qui me sert de test.

Certes, Vero n’incite pas l’utilisateur hésitant à s’abonner, lui laissant — de facto — la temps de réfléchir à l’usage qu’il pourrait en faire.

J’ai posté depuis le iPad et l’iPhone des notes, des tags et couvert de rares catégories mais il me manque, si ce n’est l’accès à un poil de contenu, ma propre grille d’utilisation.

Dispersion

Le risque que je mesure à nouveau est celui d’une nouvelle dispersion, un travers que j’essaye de corriger sans succès depuis des décennies…!

Bref, je peux résumer vero en une simple phrase…

Seconde mouture d’une chouette architecture cherche contenus de qualité…!

Pas gagné…

Rien à voir : une personne demandait cet après-midi sur Twitter de poster une photo d’un lieu où nous aurions aimé être cet été…

reduc-450

À suivre…!


  1. …que j’apprécie pour leurs prises de position, gentillesse et/ou humour. 

  2. je bloque sans état d’âme ceux qui ressemblent aux fâcheux que je garderais à distance dans la vraie vie pour éviter de perdre du temps et de l’énergie… au mieux. 

le 21/08/2021 à 20:28 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

16 ans et tous ses pixels

Faire des photos avec du vieux matériel…

dans groummphh | nazbrokology | photo | vieillir
par Jean-Christophe Courte

En me baladant sur des sites dédiés à la photo numérique, je prends à nouveau (…et un peu plus) conscience que je suis/nous sommes définitivement largué(s). La course aux MP, la stabilisation axiale des boîtiers, leurs coûts rendent inaccessibles ces épatantes boites à pixels…

J’en viens à ma question — En 2021, peut-on encore faire des clichés avec du matériel déclassé ?! — question que je me posais en début d’année…!

Depuis quelques semaines, la question ne se pose plus ! Mon fidèle Canon 5D a une zone de son capteur bien secouée (…et cela est entièrement de mon fait), le Canon M0 s’avère assez épuisant à employer en macro-photo avec un Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM.

Nous1 utilisons un 1D Mark II — 8 ans, 8 millions de pixels et toujours actif… — offert en 2013 par mon ami Renaud2, boite à qui va tranquillement sur ses 16 ans.

Sur les deux batteries fournies, une seule charge et cela nous permet de réaliser quelques clichés honorables, la douceur du capteur étant impressionnante.

De fait, l’essentiel sur un tel boîtier ne réside pas que dans ce capteur (quoi que !) mais repose également sur l’optique vissée sur la boite à pixels.

reduc-450

Alors, dans cette situation de pénurie (toute relative), reconsidérer positivement la situation permet de se souvenir que l’essentiel réside dans le cadrage, le choix des scènes, les premiers mais aussi arrières plans…

Et dans le plaisir à affuter nos yeux dans ce chouette environnement naturel dans lequel nous nous baladons quotidiennement.

reduc-450

Alors, oui, les photos sont faiblement définies (que 8 MP) même si CaptureOne Pro fait des miracles ; oui, il y a quelques pétouilles dues à un nettoyage imparfait (sic !) du capteur (et la vue de plus en plus basse du rédacteur de ces lignes)…

Mais l’on retient que, même officiellement obsolète, ce boîtier commercialisé entre 2004 et 2005, proche de 10 000 prises de vue, offre un confort exceptionnel lors des prises de vues avec ses deux déclencheurs. Et s’avère d’une solidité à toute épreuve quelque soit le temps…

reduc-450

Mieux, prend encore et toujours quelques chouettes clichés…!

À suivre…


  1. Aurélia, mademoiselle de la douceur dans les pixels, et moi… 

  2. À qui nous pensons à chaque fois que nous le sortons sur #BelleÎleLand… 

le 19/08/2021 à 22:22 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?