Urbanbike

Recherche | mode avancée

Optimiser sa vie au quotidien… | 1 | Absences, prévenir et anticiper

La chronique du Lundi

dans bosser n’importe où | signé lukino
par Jean-Christophe Courte

image

Vous serez injoignable plus d’une heure ?
Avisez les personnes avec qui vous travaillez…

Communiquez ! Vous partez exceptionnellement en rendez-vous pour l’après-midi, envoyez un courriel circulaire à tous vos clients. Mettez-vous comme unique destinataire et tous les correspondants concernés en mode caché (bbc).
Dans une entreprise, quelqu’un peut répondre à votre place. Dans le contexte du travailleur à domicile, personne hormis votre répondeur.
Évitez également d’être appelé par un client alors que vous êtes en rendez-vous, cela fait désordre ! Solution ? Passez votre téléphone portable sur vibreur ou éteignez-le carrément…
Restez professionnel dans le courriel d’alerte, pas la peine d’expliquer que, vous aussi, vous allez en rendez-vous… Tout le monde s’en fiche !
N’attendez pas non plus le dernier moment pour annoncer des choses importantes comme un week-end prolongé ou des vacances… ! Anticipez !
Important : si vous dépassez trois lignes dans votre courriel, c’est que vous racontez votre vie. Soyez concis et ne justifiez rien. Gentil et ferme.

image

Cet extrait est tiré de Comment travailler chez soi

le 26/03/2007 à 08:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Démarrer son activité | 8 | Vacances, connexion minimum

La chronique du Lundi

dans bosser n’importe où | signé lukino
par Jean-Christophe Courte

image


Si vous appartenez à une entreprise, passez cette page…
Si vous êtes votre propre société, pensez-y.
Allez savoir pourquoi, pour tout travailleur indépendant, le départ en vacances est mal « vécu » par les clients. Aussi l’idée de « débrancher » n’est valable que si vous partez pour quelques jours. Au-delà, vous entrez dans une zone rouge qui peut, dans certaines conditions, mettre votre activité en péril.

Si vous exercez un métier avec des astreintes techniques, pensez à une solution ADSL temporaire sur votre lieu de vacances, à condition que votre séjour soit au moins de deux bonnes semaines.
Bref, gardez le contact et soyez prêt à répondre à toute sollicitation urgente plutôt que de faire le mort… Relevez vos messages une à deux fois par jour et répondez aux urgences, même en léger différé. Répondez de manière concise mais répondez ! Cela permet de désamorcer un quiproquo, rappeler que vous n’êtes pas concerné sur un sujet précis ou, plus souvent, réparer une bourde technique.
D’ailleurs (merci Boro), ne dites pas : « je pars en vacances… » mais « l’agence sera fermée du tant au tant… »

image

Cet extrait est tiré de Comment travailler chez soi

le 19/03/2007 à 06:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Démarrer son activité | 7 l Téléphone : être le seul à répondre

La chronique du Lundi

dans bosser n’importe où | signé lukino
par Jean-Christophe Courte

image


Ce n’est jamais agréable d’être accueilli par un répondeur ou par une personne qui ne se présente pas…
Même si vous êtes au barbecue en train de vous occuper de vos grillades avec vos invités, ce n’est pas une raison pour laisser quelqu’un d’autre répondre… Surtout si c’est pour ne pas se présenter et ne dire que « allo ? »… Certes votre grand adolescent de fils a voulu vous rendre service mais cela donne, de toute manière, l’impression que c’est le souk chez vous. Bref, mauvaise image.

D’autant que, situation mille fois vécue, est-il en mesure de vous dire séance tenante qui a téléphoné, pour quelle raison…
Soit vous êtes disponible, soit vous ne l’êtes pas !
Tiens, placez un message sur votre répondeur ou basculez sur un service de prise d’appel…
Le répondeur simple permet de laisser une annonce explicite du style : « je suis absent jusqu’à 16 heures, rappelez-moi si nécessaire ou envoyez-moi un courriel. »

image

Cet extrait est tiré de Comment travailler chez soi

le 12/03/2007 à 06:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Démarrer son activité | 6 | Respecter la pause de midi

La chronique du Lundi

dans bosser n’importe où | signé lukino
par Jean-Christophe Courte

image


Mettez le répondeur et laissez les messages s’accumuler. Idem pour les courriels. Bref, manifestez par votre capacité à ne pas répondre que vous êtes bien indisponible !
Hormis une réelle urgence pour cause de fin de mission avec ses ultimes corrections, c’est le moment de faire comme tous vos correspondants, une pause !

Certes, il y a parfois un petit malin capable d’essayer de vous joindre sur votre portable ou votre téléphone privé. Si vous n’avez pas l’affichage du numéro de votre correspondant et donc bêtement décroché, soyez impitoyable : même seul dans votre cuisine, annoncez que vous partez ou êtes en rendez-vous, ne le laissez pas mettre un pied dans la porte ! Demandez-lui à ce qu’il vous contacte à une heure précise. Ou inversement, proposez-lui de le contacter à une heure qui vous arrange dans l’après-midi…
Bref, faites-vous respecter !
Profitez de cette pause pour faire le point, biffez ce qui a été fait, ce qui est en attente. Vous avez plein de choses à faire : vous sustenter correctement ; faire un peu de sport pour évacuer les tensions de la matinée ; faire une sieste, histoire de récupérer de votre lever à 05 h 30. Ou prendre une douche puis vous changer en vue d’un rendez-vous programmé dans l’après-midi.
Pensez à ménager votre corps qui a été confiné toute la matinée devant l’écran.

image

Cet extrait est tiré de Comment travailler chez soi

le 05/03/2007 à 06:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Salon de l’agriculture

…et noix de coco

dans signé lukino | voir
par Lukino

image
image
Pour info, ce sont des strips qui ont été réalisés pour le CIRAD… Suite dans la revue de Cirad qui traite des palmiers et cocotiers cette année…!!

le 04/03/2007 à 06:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Lukino | Partager…?

Toujours présent…

Et cela se passe aussi sur gaston50.com…!

dans lire | signé lukino
par Lukino

image

le 28/02/2007 à 06:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Lukino | Partager…?

Démarrer son activité | 5 | Urgences : parer les retards

La chronique du Lundi

dans bosser n’importe où | signé lukino
par Jean-Christophe Courte

image


Continuez à fixer des règles, faites-vous désirer sous peine de vieillir avant l’âge…
Pour tout client, « sa » demande est urgente, plus urgente que toutes les autres missions en cours… Il lui arrive donc d’oublier que votre espace temps a singulièrement rétréci suite à ses propres atermoiements. N’oubliez pas de lui signaler les siens et de réclamer des délais supplémentaires. Bref, ne vous laissez pas faire : bosser chez soi, ce n’est pas flinguer vos soirées ou week-ends pour rattraper les retards de vos clients… !!

D’abord, exposez immédiatement et clairement la situation. Prenez l’avantage en expédiant des courriels d’alerte au client qui dérape et qui ne vous fournit pas les éléments promis en temps et en heure… D’autant que lui, généralement, ne vous fera aucun cadeau si vous êtes en retard d’une heure.
À la réponse, « oui mais vous avez le week-end…?», rappelez froidement que vous n’êtes pas là. Pas la peine d’ajouter que vous n’êtes pas sa « bonne » ou qu’il exagère. Soyez simplement ferme mais gentil. Et surtout, dites les choses, ne laissez pas le doute s’installer.
Réglez le délai d’interrogation de votre messagerie à 30 minutes, voire plus et prenez du temps pour répondre. Préférez un courriel bref et précis.

image

Cet extrait est tiré de Comment travailler chez soi

le 26/02/2007 à 06:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?