Urbanbike

Recherche | mode avancée

Démarrer son activité | 4 | Des rapports « pros » avec vos clients

La chronique du Lundi

dans bosser n’importe où | signé lukino
par Jean-Christophe Courte

image


Cela va sans dire, mais c’est mieux en le disant… Ce qu’attendent de vous vos clients et correspondants, c’est de répondre à leurs besoins…
Évitez la personnalisation des rapports, tentation due à votre isolement… Moins vous en dites sur vous, plus vous éviterez des effets « boomerang » forts désagréables…

Évitez en général de parler de votre environnement, de vos problèmes de santé, vous êtes là pour bosser, pas pour faire la causette… Conservez le « vous » plutôt que de glisser trop facilement au « tu »…
Comme dans n’importe quelle entreprise, toute information divulguée peut vous être retournée, un jour ou l’autre… Eh oui, toutes les missions client ne s’achèvent pas automatiquement dans la joie et dans le bonheur. Certains basculent dans la mauvaise foi, essayant de vous intimider pour masquer leur incapacité à vous fournir les informations nécessaires en temps et en heure. N’oubliez-pas de rester précis et concis, conservez les courriels reçus comme ceux expédiés. N’hésitez-pas à rappeler dans ces derniers chaque point prévu. Conservez le cap, restez « professionnel » jusqu’au bout des ongles même si vous avez envie de hurler de rage. Bref, ne donnez jamais prise et faites votre boulot. Par contre, évitez d’en perdre le sommeil. Même si certaines situations deviennent extrêmes.
Idem en rendez-vous : écoutez votre client, pensez mission, pas à vous « lâcher »…

image

Cet extrait est tiré de Comment travailler chez soi

le 19/02/2007 à 06:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Démarrer son activité | 3 | Mettre un cadre à son activité

La chronique du Lundi

dans bosser n’importe où | signé lukino
par Jean-Christophe Courte

image

Comme tout travailleur, vous avez des horaires que vous fixez seul ou avec votre employeur.
Même si vous commencez tôt et finissez tard, fixez des limites à vos correspondants que ce soient des clients, des sous-traitants ou des collègues. Exactement comme vous l’avez fait avec votre famille… Soyez précis, c’est 9 h 00 à 12 h 30 puis 14 h 00 à 18 h 00.

Avant, ce n’est pas l’heure ; après, c’est plus l’heure ! Faites passer le message en délicatesse mais fermement.
Ensuite, il est impératif de parler de bureau et pas de « mon salon, ma maison, mon atelier »… Conservez à l’esprit que vous êtes avant tout un professionnel, que de ce fait, vous avez un lieu de travail et des horaires. Que vous bossiez chez vous ne regarde que vous.
Aussi, quand vous recevez le matin, un premier coup de fil, évitez de rentrer dans une discussion trop personnelle…
“Salut, alors déjà au boulot… ?”
“Oh, vous savez, moi, je n’ai que mon salon à franchir…”
Non ! Recadrez à tout moment votre correspondant sur la mission en cours, son déroulement, les points à régler, les prochaines étapes, les documents qui manquent… Vous êtes au bureau, un point c’est tout.

image

Cet extrait est tiré de Comment travailler chez soi

le 12/02/2007 à 06:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Mardi matin…

À la radio…

dans bosser n’importe où | signé lukino
par Lukino

image

le 06/02/2007 à 17:08 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Lukino | Partager…?

Démarrer son activité | 2 l Planifier la journée

La chronique du Lundi

dans bosser n’importe où | signé lukino
par Jean-Christophe Courte

image

Bien que tout flux de production ne coule jamais de source, le minimum est de ne jamais laisser des missions en plan… Organisez-vous pour travailler au calme.
D’aucuns travaillent mieux le matin… Vous constaterez d’ailleurs que le téléphone sonne rarement avant 10 heures. Fort de cela, profitez-en pour mettre le turbo sur vos boulots dans ces moments de calme. Vous découvrirez que vos idées viennent plus vite, que vous êtes plus créatif et, surtout, que vous êtes beaucoup moins dérangé…

Cette période magique vaut quelques bonnes paires d’heures de productivité, voire une demi-journée dans une entreprise… Du coup, vous allez être disponible dans la journée pour échanger calmement au téléphone ou par courriel avec vos correspondants.
Vous pouvez même envisager, selon votre activité, de ne plus répondre au téléphone certains après-midi, histoire de rester concentré.
Essayez de ne pas vous faire déborder par une demande de dernière minute. Généralement, cette urgence peut attendre comme vous le constaterez en discutant. Finissez d’abord ce que vous avez en cours…

image

Cet extrait est tiré de Comment travailler chez soi

le 05/02/2007 à 06:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Démarrer son activité | 1 | Rappel : ceci est un lieu de travail

La chronique du Lundi

dans bosser n’importe où | signé lukino
par Jean-Christophe Courte

image

Troisième étape, passage à l’action ! Mais attention ! fixez d’emblée le cadre de votre activité.
C’est entendu, vous êtes chez vous et donc joignable… Ce n’est pas la peine pour autant de vous téléphoner toutes les deux minutes sous prétexte que c’est plus facile maintenant de vous avoir !
Ce n’est pas pour rien que vous avez bichonné et équipé ce nouveau lieu où vous allez passer une grande partie de vos journées.

En premier lieu, rappelez impérativement à votre famille que ce n’est pas la peine de vous téléphoner – sauf urgence – de 09 h 00 à 18 h 00 car vous bossez ! Ne parlez pas de l’interruption de midi, faites tout pour la préserver car c’est à la fois une réserve de temps en cas de dérapage sur une mission et un réel sas de décompression dans une journée chargée…
En second lieu, expliquez à votre conjoint que vous avez effectivement réalisé une O.P.A. sur un coin de l’appartement… Sauf que ce coin sympa est généralement inoccupé 95 % du temps, donc autant l’optimiser ! Et puis, quoi, l’important pour elle ou lui, c’est aussi votre bien-être… !
En juste retour des choses, c’est un lieu que vous entretiendrez régulièrement en passant l’aspirateur… ! Bon, si cela ne suffit pas, cherchez d’autres explications !
Bref, vous êtes dans votre bureau, faites-vous respecter pendant ces horaires où vous êtes en plein boulot…
Non mais !

image

Cet extrait est tiré de Comment travailler chez soi

le 29/01/2007 à 06:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Renault et le travail at home…

Action…!

dans bosser n’importe où | signé lukino
par Jean-Christophe Courte

Nous en avions parlé au début de décembre… Et cela progresse à grands pas… Mais de quoi…? Mais du télétravail chez Renault…!
Or donc, hier, les syndicats et Renault ont signé un accord
L’objectif est de faire en sorte qu'une grande partie des équipes du tertiaire (compta, marketing, etc.) puisse — à terme — travailler de deux à quatre jours par semaine chez eux. Et toujours sur la base du volontariat. C'est le salarié qui décide de sauter le pas ou non. En effet, quitte à le répéter, nous ne sommes pas égaux devant le télétravail et nombre de personnes ne s'en sentent pas capables où n'en ont pas envie.

En décortiquant cet article, je découvre que les syndicats ont obtenu une pression réduite sur les télétravailleurs…
…théoriquement, la hiérarchie ne pourra pas exiger de pouvoir joindre un salarié plus de deux ou trois heures par jour.

Il est certain que si l'on veut que le salarié ainsi détaché chez lui bosse à fond, le mieux est de ne pas l'asticoter toutes les 10 minutes…! Bien évidemment, leurs heures de travail à la maison ne seront pas calquées sur celles de bureau. Et, plus important encore, le salarié passera une fois par semaine au minimum au bureau, histoire de garder le contact… C'est très important dans une entreprise de cette taille de continuer à se voir physiquement comme régulièrement.

Enfin, heureux télétravailleurs, l'installation du matériel à domicile sera en partie assurée par des techniciens dépêchés par Renault… Cela leur évitera des séances vécues comme des informations totalement fumeuses…!
Où encore ce genre de gag…
[img]"https://urbanbike.com/images/uploads/450_ctcs_26_27.jpg" border="0" alt="image" name="image" width="450" height="481" />

le 24/01/2007 à 18:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Installer matériel et connexions | 11 | Confidentialité en toutes circonstances

La chronique du Lundi

dans bosser n’importe où | signé lukino
par Jean-Christophe Courte

image

Bien que travaillant à domicile, les règles sont les mêmes que dans une entreprise : vous vous devez de rester discret sur tout ce qui touche à votre activité.
Tous les projets que vous êtes amenés à traiter sont, de facto, confidentiels, inutile d’en informer la terre entière. Et donc vos concurrents.

Cela sous-entend que votre machine professionnelle ne doit pas être ouverte à tous les vents. Pas plus qu’il n’est recommandé de laisser votre mot de passe utilisateur ou vos codes sur un post-it collé sur la droite de l’écran !
Exercer chez vous ne doit pas vous empêcher de rester discret : inutile de raconter votre prochain contrat à vos enfants où à vos proches comme vous le feriez avec des collègues de travail ! Idem sur les forums que vous consultez à titre privé. Séparez bien le « perso » du boulot !
Par ailleurs, si vous montez un blog, il n’est pas nécessaire de déverser toute votre bile à l’égard de vos clients, patron ou collègues…

image

Cet extrait est tiré de Comment travailler chez soi

le 22/01/2007 à 06:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?