Urbanbike

Recherche | mode avancée

Format de lecture iPhone

Après Dior, Liberation…

dans mémoire
par Jean-Christophe Courte

L'ami Florian Innocente livre quelques informations intéressantes sur MacGeneration (ce ne sont pas les seules mais celles ci m'interpellent…!), à savoir que de plus en plus de supports web se préoccupent de s'adapter aux nouveaux outils de consultation que sont le iPhone et l'iPod touch…

image

Ainsi Dior mais, surtout, Libération sortent une version iPhone de leurs sites… 480 pixels de large pour une lecture optimale. Avec nos 450 pixels de large (colonne de gauche, valeur pour le texte et les images…), nous avions envisagé cette possibilité dès 2003 sur urbanbike et nous nous en étions expliqués, Joël et moi.
Ce n'était pas l'iPhone qui dictait nos choix mais la lecture des livres de poche…!

le 27/11/2007 à 09:59 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Données fiscales égarées…

Sécurité et transport d'informations

dans mémoire
par Jean-Christophe Courte

Tout envoi de données se doit d'être sécurisé. C'est du bon sens. Si vous expédiez ou transportez avec vous une clé USB, que vous perdiez cette dernière dans un taxi, vous vous devez d'avoir au minimum crypté l'accès par un chiffrement genre AES-128…
Sur Mac, un volume .DMG peut être ainsi crypté…
Il faut croire que tout le monde ne s'en soucie pas suffisamment. Même des professionnels. Le Monde nous apprend que les données fiscales de 25 millions de britanniques viennent d'être égarées… Comment dit-on délirant en anglais…?

image
Info(s) pratique(s)…

Comme le rappelle Ghismo, las anglais sont de petits joueurs… Au Japon, ce sont 50 millions de dossiers qui ont disparu…!

le 21/11/2007 à 14:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Le grosPod chez Amazon, un Kindle sans surprise

Le pari de Jeff Bezos

dans mémoire
par Jean-Christophe Courte

La rumeur s'amplifiait depuis des semaines et le produit est sorti aujourd'hui… Pour $400, vous pouvez être l'heureux propriétaire d'une machine doté d'un écran en niveaux de gris (…le même que sur le e-reader de chez Sony, qu'est-ce qu'on s'éclate…) et d'un clavier minimum…
Pour ma part, ce n'est pas ce que j'appelle un grosPod… Je pense sérieusement qu'Amazon bien qu'assis sur son expérience et une très belle librairie en ligne n'offre pas un produit réellement intéressant. Entre le manque d'offre (je lis l'excellent billet de Pisani), l'absence d'écran couleur et, surtout, l'absence de convergence, je ne crois pas à ce produit. J'attends une version 2.0 d'un iPod Touch (sur urbanbike) ou du iPhone avec un écran plus grand.

Dépenser $400 plus des abonnements divers pour avoir une techno qui me rappelle mon vieux Sinclair tout en plastique, non. Paradoxalement, plus que jamais, je pense que le livre va continuer à faire de la résistance…

En savoir plus

image

Suite… (je viens d'emmener ma fille à l'école) Non, à la réflexion, ce produit me fait penser à un Minitel alors que nous attendions Internet. Pourtant, j'aurais eu plaisir à lire le livre de Bill Bryson sur un support écran, histoire de me balader plus facilement entre les notes de lecture en fin d'ouvrage et le texte… Mais si c'est pour s'offrir une version écran non améliorée de mes bouquins papier, aucun intérêt…
D'ailleurs, plus que le support, il serait bon de réfléchir à notre attente en temps que lecteur comme à nos envies en tant qu'auteurs… Je ne vais pas vous refaire un pamphlet pro FrameMaker mais des textes muti-index, des références croisées actives dans le fichier .pdf, c'est ce que je réalisais en l'utilisant sous OS9…

Rien à voir (enfin, si…!) : avez vous vu le produit de chez Seiko… 1200 par 1800 pixels mais en niveaux de gris…
Info(s) pratique(s)…

Pas emballé chez Engadget… Des photos sont visibles chez eux d'ailleurs. Les lecteurs de MacG ont des doutes également…

Ajout du 21|11|07 : ce billet d'affordance qui résume bien ce que nous ressentons ci et là…

le 19/11/2007 à 14:19 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Martine découvre les courriers d’avocat

Fermeture à l'amiable du site parodique

dans mémoire
par Jean-Christophe Courte

image

Juste pour mémoire, ce site parodique s'appuyait sur les scans de toutes les couvertures de la série Martine — publié par Casterman, et permettait aux internautes facétieux de détourner les titres de la série en réalisant une variante au gré de l'imagination de ces derniers…

Il est parfaitement compréhensible que les auteurs comme l'éditeur se soient émus de ce détournement d'image. Bref, les meilleures choses ont une fin…! Lire la suite sur écrans

le 19/11/2007 à 11:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Booxter 2

Une bibliothèque numérique pour livres, musique, vidéo et BD…

dans mémoire | pratique
par Jean-Christophe Courte

Je ne vais pas refaire à nouveau le test de Booxter, lire mon billet sur la première version écrit en décembre 2004…! Je suis assez séduit par le travail de Matt Sheldick sur cette nouvelle version (elle est sortie mardi) qui est beaucoup plus esthétique si vous comparez les copies d'écran de 2004 et d'aujourd'hui…
De plus, son site ayant fait entièrement peau neuve, tout est expliqué sur les pages de deepprose.com… Sauf que les explications sont en anglais et vous pourriez imaginer que ce soft n'existe que dans la langue d'Al Gore…

image

Erreur, Booxter est déjà localisé en français (…avec quelques légères fautes d'orthographe, mais rien de pénalisant). Petit survol rapide…

Le principe de cette application est simple. Depuis longtemps, vous avez envie de créer une base de données de votre bibliothèque — ou de votre vidéothèque, BDthèque ou de l'énorme empilement de CD-Roms musicaux qui jonche votre pièce de travail… Sauf que saisir toutes les informations de chaque support est long… Très long !

Une fiche pour un livre peut être assez complexe à remplir, depuis l'indispensable ISBN (qui est extrait de l'EAN à 13 chiffres), jusqu'au nom de l'auteur, l'éditeur, etc. Et bien évidemment le titre.

image

C'est ici que Booxter est remarquable. Si vous avez un Mac avec une caméra vidéo intégrée, vous n'avez plus aucune excuse…! Pour ma part, avec mon vieux G5 et une caméra iSight, c'est le bonheur… Il est vrai que je n'avais pas fait grand chose avec la version 1.0. Le temps d'acheter la mise à jour et de l'installer, cela n'a pas traîné…

Du coup, mon test de départ a consisté dans un premier temps à récupérer ce que j'avais déjà catalogué précédemment. Pas de souci, récupération impeccable. Sauf que, cette fois-ci, je choisis l'emplacement de stockage de mes bases de données Booxter, ce qui n'est pas un luxe.

En résumé, c'est à portée de n'importe quel utilisateur. Pour moi, cela consiste à allumer ma iSight, spécifier vidéo dans le menu Affichage pour que Booxter se prépare à scanner mes livres. Je n'ai plus ensuite qu'à lui présenter le code barre de chaque ouvrage en le retournant. Au début, je levais mes bouquins avant de penser à décrocher la iSight pour l'utiliser comme une douchette…! Beaucoup plus rapide et efficace…! Avec la version 2, nous pouvons même vérifier que la recherche sur le serveur souhaité fonctionne après chaque scan…

image

À la place de ma bobine, c'est le code barre qui doit être placé, CQFD.
Dès que le code barre est reconnu, et comme vous êtes connecté à internet, Booxter interroge la ou les librairies en ligne que vous avez indiqué dans les préférences (…dans mon cas, Amazon et la BNF) et va récupérer les informations de base indispensables pour fabriquer la fiche signalétique de chaque ouvrage depuis ces sources… Vous imaginez sans peine l'énorme gain de temps… De plus, la capture de l'EAN fonctionne à l'endroit comme à l'envers ou un peu penché…

Une fois que vous avez entré un gros paquet de livres, vous constatez très vite qu'il manque l'essentiel, la couverture de chque ouvrage. Dommage…! C'est alors qu'il faut juste demander à Booxter de compléter les attributs des ouvrages sur la sélection que vous avez définie… La couverture, certes, mais aussi le nombre de pages, le prix, etc.
Et hop, à nouveau une consultation des sites en ligne avec récupération des visuels et des éléments supplémentaires que vous souhaitez… Simple et efficace.

Bien évidemment, vous ne trouverez pas les couvertures comme les informations des livres ou des CD-Roms trop anciens, Booxter ne fait pas de miracles. Certains codes en seront pas reconnus et il faudra les entrer à la main.

image

Du coup, c'est nettement plus agréable de voir chaque livre avec sa couverture, non…?

image

Trois dispositions du catalogue son disponibles. Avec, pour chacune, l'activation ou non de l'affichage d'une fiche individuelle d'ouvrage en parallèle avec un petit effet miroir en pied de couverture…

Mieux encore, vous pouvez trier vos livres par listes. Ces listes sont, ni plus, ni moins, des espaces thématiques de classement. Pour ma part, cela me permet de distinguer les ouvrages de voyages de ceux de photo, d'architecture, etc. Pour placer un livre dans une liste, un simple cliqué glissé de la couverture sur la liste et hop… Un curseur vous permet de voir quelles sont les listes les plus remplies même si une information chiffrée est associée.

image

En haut de cette dernière copie d'écran, au dessus de la colonne des années se trouve affiché un histogramme. Ce dernier vous permet visuellement de constater que l'année 2006 est la plus représentée en nombre d'ouvrages dans ma bibliothèque de test…!

La dernière représentation permet de générer des tags, des nuages de tags… Ici, des tags par année sur un thème précis (la photo)…

image

C'est surtout spectaculaire par auteur, ce qui me permet de constater que Patrick Leigh Fermor est effectivement un écrivain de littérature de voyage que j'ai beaucoup lu. Un simple clic permet d'afficher du coup tous les livres de l'auteur. Notez que vous pouvez jouer sur les conditions ET ou OU…

image

Bien évidemment, vous pouvez exporter ensuite ce catalogue — via ce dialogue — dans un fichier de votre choix avec les attributs souhaités, tout en filtrant via une liste précise…

image

Ce produit possède plein de petites subtilités. Ainsi la possibilité d'associer un groupe de votre carnet d'adresse pour gérer automatiquement des courriels aux emprunteurs de vos ouvrages… Je n'ai pas testé cette option, mais elles me semble indispensable, je ne compte plus le nombre de livres prêtés et jamais restitués…! Ou un export vers un iPod, un test de connaissances à partir des livres que vous avez rentré (mieux que Questions pour un Champion…!). Ou l'utilisation de douchettes USB ou Bluetooth…

La suite sur le site de Booxter. L'application coûte moins de $50. Comme cette version s'ouvre à la reconnaissance des CD-Roms de musique, des DVD et possède un module BD, je sens que je vais très prochainement parcourir mes étagères.

image

NB : L'auteur est très réactif et les mises à jour vous seront signalées à chaque démarrage du soft (une première mise à jour dès jeudi soir). Mieux, le développeur se penche déjà sur une compatibilité de son application avec le libraire en ligne eyrolles.com, ce qui serait effectivement un plus pour les utilisateurs francophones…

le 19/10/2007 à 08:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Quatre ans

C'était hier…

dans groummphh | mémoire | outils
par Jean-Christophe Courte

P'tain, quatre ans…!
Quatre années de navigation et 1750 billets (dont une partie à vidanger un de ces quatre… justement). L'an passé, le contexte était plus dur et j'avais évoqué cet anniversaire un peu tard.
Le premier billet d'urbanbike était à propos de FrameMaker et j'ai eu récemment une longue discussion avec l'excellent Jean-Pierre Bué, ancien responsable de la fabrication du groupe Masson et associé de TyPAO… Même constat, même colère froide.

Quatre ans après, FrameMaker est bien passé en version 8, certes avec retard (…et avec l'aide de béta-testeurs comme Jean-Pierre d'ailleurs, des béta-testeurs qui sur les forums ouverts à cette occasion ont demandé une version Mac). Mais pas la moindre volonté de l'éditeur de discuter avec les milliers d'utilisateurs sous Mac. La seule option est d'user jusqu'à la trame de vieux G4 ou G5 sous OS 9… Ou de basculer à terme sous Windows pour bénéficier, par exemple, de l'import enfin disponible de fichiers au format .ai dans FrameMaker… Tout ceci au détriment d'un confort et d'une sécurité de travail inégalé…

Et ce, malgré la pétition lancée aux USA par Paul Findon avec des témoignages utilisateurs nombreux… Mais que pèsent un peu plus de 4000 signataires…? Rien.

Ne sommes-nous pas face à une erreur de jugement commise en 2004…?
Certes la niche de FrameMaker est peu importante en volume d'utilisateurs… a priori. Ce produit est pourtant le meilleur traitement de texte pour longs documents que je connaisse et le marketing comme certaines décisions prises chez Adobe sont certainement à blâmer, avec des responsables qui n'ont pas compris tout l’intérêt de cette application étrange née sous Unix…!
Pour ma part, je persiste à croire que les gens chez Adobe n'ont pas pris conscience immédiatement de la pépite qu'ils ont acquis (eh oui, FrameMaker, Inc. était auparavant une entreprise autonome rachetée par Adobe). La prise de conscience ayant eu lieu tardivement, la seule solution a été de bourrer InDesign de quelques fonctionnalités propres à FrameMaker. Sauf que cela ne fonctionne pas aussi simplement.

Disons le tout net : les réponses actuelles ne sont pas à la hauteur de nos attentes. Truffer InDesign CS3 de fonctionnalités spécifiques à FrameMaker est une idée astucieuse si l'on oublie la vélocité et la puissance de FrameMaker. Désolé de le dire, mais InDesign est un veau comparé à son illustre prédécesseur…! J'adore InDesign que j'utilise au quotidien mais que l'on n'essaye pas à nouveau de me le vendre pour de la mise en pages de livres : cette application numériquement modifiée n'est pas époustouflante sur ce terrain précisément…

Or dans l'édition, nous avons besoin de produits rapides sachant essentiellement traiter… du texte ! Tous les professionnels que je connais sont prêts à acquérir une version plus onéreuse pour Mac, juste pour continuer à exploiter les milliers d'ouvrages déjà traités par leurs entrreprises pour leurs clients — à croire que chez Adobe, on ne sache pas ce qu'est une nouvelle édition…! — et rester sous OSX.

Bref, la solution de passer sous Windows est toujours envisageable, surtout avec l'arrivée prochaine de Léopard (OS X 10.5) et de solutions comme Fusion mais cela ne répond absolument pas aux souhaits des utilisateurs. Rappelons que ces utilisateurs sont avant tout des clients, que ce sont des clients frustrés de ne pouvoir acquérir le produit idéal pour leur métier. Quand à attendre une version de InDesign CS4 vers 2009, faut pas charrier…!

Je vois mal un fabricant d'outillage ne pas essayer de satisfaire les besoins de ses clients charpentiers ou plombiers… Eh bien nous vivons une situation paradoxale où les nombreux clients connaissent l'outil qu'il leur faut dans leur métier, souhaitent l'acquérir depuis des années mais la direction marketing du fabricant s'obstine à leur proposer qu'un seul modèle, celui pour manchot ! …Tous mes respects à ces derniers, c'est juste pour l'image ubuesque de la situation. D'autant qu'il n'y a pas de réel concurrent capable de proposer une alternative à FrameMaker et c'est bien dommage (non, inutile de proposer Word, Nisus, Mellel, XPress ou Latex, on voit que vous n'avez jamais goûté à FrameMaker…!)

Enfin, Apple — qui utilise pour ses propres manuels cette application — pourrait également s'en soucier…! Chez eux également, les machines sous OS9 se font rares…! Essayez Pages pour voir…! Pour finir, je n'ai pas eu vent d'un quelconque convertisseur de fichiers FrameMaker vers InDesign… Et pour cause.

Alors…?
Quatre ans plus tard, ce sont les clients/utilisateurs qui ont perdu. À nous de passer sous les fourches caudines du marketing d'Adobe, seul capable de débloquer cette situation. Sauf que la fusion avec Macromédia a coûtée un saladier et que les actionnaires ne souhaitent désormais n'entendre qu'un seul mot : dividendes…

image

Pour mémoire, quelques billets sur urbanbike donc.
Et toujours d'actualité, tout a été dit, écrit, expliqué par des professionnels de l'édition, vous trouverez ci-dessous leurs témoignages…
FrameMaker 8 disponible | 01/08/07
Framemaker 8 béta version | 09/05/07
FrameMaker sous OSX…? Né sous X, ce serait naturel… | 26/01/07
XML and FrameMaker | 31/03/04
FrameMaker, les clients et le XML | 14/01/04
Si, si, FrameMaker tourne sous OSX | 14/01/04
FrameMaker (suite) l'assourdissant silence d'Adobe ! | 10/01/04
FrameMaker : après les éditeurs, les compositeurs | 09/01/04
FrameMaker, suite | 07/01/04
FrameMaker : les professionnels grognent ! | 06/01/04
Escape et FrameMaker | 01/10/03
Vers une ANM ? | 23/09/03

le 23/09/2007 à 08:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

ManyBooks et l’iPhone

Nouveaux formats disponibles

dans lire | mémoire
par Jean-Christophe Courte

Le site d'ouvrages passés dans le domaine public et libres de droit, ManyBooks, continue à innover…

image

Si vous cherchez des livres épuisés, vous risquez d'en retrouver certains chez eux, et ce, quelle que soit la langue… Depuis août, de nouveaux formats de téléchargement sont disponibles. Mais plus intéressant encore, des applications pour le iPhone comme Books.app… Seul point noir, comme le site est pas mal consulté, c'est peu dire que l'on rame pour obtenir un fichier…

image

Pour le format iPhone, les pages du .pdf sont de 500 par 730 pixels…

Relire sur urbanbike :
Le iPhone est un e-reader…
Largeur de colonne et lecture sur le web

le 15/09/2007 à 19:10 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?