Urbanbike

Recherche | mode avancée

Allergies | 5

Huiles essentielles… mais plus Instagram

dans dans mon bocal | grospod | groummphh | photographie | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Ma vie est passionnante…

Pffff…!! Désormais, les huiles essentielles d’Orange ou de Menthe s’ajoutent à la liste des trucs que mon organisme ne supporte manifestement pas. Même en faible quantité dans des tablettes de chez Vivani. Vérifié la nuit dernière avec une belle crise après un carreau (si, si… un seul) de Feine Bitter Orange.

Groumphhhhh… J’avais les mêmes symptômes avec du Pfefferminz les semaines précédentes…

Deux secondes cru j’ai pensé que j’étais devenu allergique au cacao et… non ! Ouf1…!!

Retour à Instagram… Troisième épisode…!

Un courriel à Joël de l’autre coté de l’atlantique et, en retour, la promesse d’avoir de ses nouvelles si… je me connecte à Instagram via son compte privé.

Apres 71 semaines sans, je me connecte à nouveau après avoir réinstallé cette app en 2014 (…la toute première fois en 2011…) puis (re)virée naguère.

Du coup, je me suis pris au jeu et publié quelques visuels, histoire de voir ce que fait une app supplémentaire nommée Layout from Instagram pour fabriquer sans peine des montages basiques de photos (assemblages).

Et, …paf, des copains réagissent à mon retour sur ces terres numériques. Dont Miguel en Espagne. Bref, une amusante occasion de découvrir les bambins de mes amis, bambins qui ruinent leurs nuits !

Du coup, en attendant l’ouverture des commerces, j’ai expédié quelques images en noir et blanc avec leur localisation et me suis abonné à quelques relations perdues de vue.

reduc-450

Bref, oui, j’assume ce changement à 180 degrés d’autant que je suis un récidiviste. L’application actuelle est nettement plus souple, supporte les formats non carrés (plus besoin de tricher) et assure plus aisèment les modifications (…dyslexique, je me suis planté dans les mots clés, rectifiés depuis…!)

reduc-450

Bon, jusqu’au moment où cela me saoulera à nouveau… Mais voir la marmaille de mes amis pousser est un argument pour rester…


  1. Du coup, je suis allé m’approvisionner en Vivani Cappuccino et Vivani Feine Bitter 92%. Relire l’intro de Usages | À quoi carburent mes écrans | 9… 

le 03/12/2016 à 18:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

infltr 2.5 fait des Live Photos filtrées

Et traite les photos expédiées par Messages…!

dans grospod | photographie
par Jean-Christophe Courte

J’en avais parlé naguère, lire urbanbike | Infltr, une usine à filtres WYSIWYG sous iPhone

reduc-450

Live Photos, changements de format, vignettage… et tout déplacement du doigt sur l’image permet de changer sa chromie…

reduc-450

Mais la version 2.5 ajoute un module pour Messages et traite les images expédiées en direct à vos correspondants…

Le plus est ici la possibilité d’utiliser une série de filtres prêts à l’emploi (sur le côté gauche verticalement) et donc un appui sur l’un des ronds permet obtenir le même résultat à chaque fois comme on peut le faire avec… Tinge PRO - Retro Filters & Selfies

Mais, bon sang, pensez à nous ajouter cette option dans la partie appareil photo un de ces quatre… Quitte à dériver ensuite vers un autre filtrage. Et non à passer par l’image réalisée…

le 02/12/2016 à 18:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Microsoft Pix supporte les deux optiques du 7 plus

Pour de la photo sans souci…

dans grospod | photographie
par Jean-Christophe Courte

Cette application de photo signée Microsoft est intéressante si vous ne voulez strictement rien faire hormis appuyer sur le déclencheur et obtenir aisément des clichés de qualité.

reduc-450

Cette nouvelle version permet de basculer d’un objectif à un autre.

reduc-450

Et, bien entendu, va prêcher pour sa paroisse en vous proposant de vérifier, comparer entre l’image de base et celle traitée par Microsoft. Rien à dire, c’est bluffant.

Et, ce, même si je ne suis pas client (cf. billet de juillet) pour nombre de raisons dont le choix exclusif du JPG qui conviendra, je le reconnais, à 99% des utilisateurs…

Néanmoins, je vais tester plus avant…

Pour ma part, je soupçonne (!) un cocktail numérique à base de HDR… vu qu’avec des images prises en RAW avec l’une des applications préalablement décrites dans urbanbike – ou la dernière version de PureShot qui supporte, elle aussi, les deux objectifs du Sept Plus mais enregistre les clichées en RAW (du .dng) – puis traitée à votre idée dans MaxCurve - Courbes de outil pour photographie pro ou Snapseed, on obtient des résultats identiques, voir paramétrables aux petits oignons… Mais il faut mettre les doigts dans ces softs…

le 02/12/2016 à 16:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Castro Podcast Player : pour des Podcasts à notre rythme

Pour une écoute active des conférences et autres émissions documentaires…

dans dans mon bocal | écouter | grospod | pratique | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Suite de Se fabriquer sa radio avec Castro 2 sous iOS

Écouter des émissions en différé restait un pensum. Hormis les papous dans la tête pour cause de longue durée ou un passage par une application dédiée à une radio (app FRANCE INTER ⚑), je n’écoutais pas tant d’émissions en boite du fait des diverses manipulations à réaliser.

Avec Castro: Podcast Player ⚑, cela fait deux soirs que mes yeux se reposent et que j’enchaine sans temps mort des émissions passionnantes. Entre la tête au carré et les conférences de Jean-Jaques Hublin, sans oublier hier ce chouette documentaire sonore — dans la fabrique de l’histoire d’Emmanuel Laurentin — sur les italiens venus s’installer dans le Jura à Saint-Claude (…documentaire qui a remis en perspective le pourquoi de la migration italienne au début au siècle dernier, reportage à faire entendre à nos politiques), je n’ai jamais écouté autant d’excellentes émissions à la fois et à la suite.

reduc-450

  • Ici sur iPad, pas topissime mais ça fonctionne…

Hormis l’enchainement automatique des flux, l’autre point fort, surtout pour des témoignages parlés et des conférences, c’est la possibilité d’accélérer la vitesse. J’insiste : j’ai commencé avec un rapport de 1.1 avant d’opter pour 1.2. Pas mécontent d’avoir déboursé près de 4 € pour un tel produit et mes nuits sont meilleures car plus d’insomnie après coup…

Super…

le 30/11/2016 à 11:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Se fabriquer sa radio avec Castro 2 sous iOS

Ordonner ses Podcasts et les écouter à la suite

dans dans mon bocal | grospod | groummphh | pratique | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Une fois de plus, ravi de suivre @viticci qui a évoqué lundi soir un (autre…!) Castro ⚑, une application remarquable dans la mesure où elle m’a permis d’organiser en une sorte de grand flux continu tous les podcasts que je déclenche généralement les uns après les autres en allant tapoter dans l’app officielle d’Apple…

Ici, cela m’a demandé 10 minutes et hop, j’ai déjà enchainé nombre de minis épisodes en une seule écoute…!!

Comme tout a été expliqué dans macstories.net ce soir, le plus simple ici est de montrer une rapide et incomplète série d’écrans réalisées dans l’enthousiasme…

Attention, je ne montre que ce qui m’a séduit…

reduc-450

Déjà, le lancement peut se faire soit via l’écran de démarrage, soit par un appui sur l’icône ad* hoc* sur le iPhone 7 plus

reduc-450

Là, j’écoute la tête au carré et je peux éventuellement revenir en arrière ou sauter 30 secondes (généralement de musique si besoins est). Mais surtout ajouter les PodCasts qui me plaisent… On peut gérer les priorités, archiver et, bien entendu, souscrire…

reduc-450

Ce qui me parle c’est la gestion de l’ordre d’écoute (oui, oui, on se fabrique son programme…) Pour ma part, c’est pour une écoute de nuit, le soir ou lors de mes insomnies… Et, lire en même temps, même si je n’aime pas faire deux choses à la fois…

reduc-450

Enfin, cette liste constituée, bâtie sur l’iPhone peut être balancée/expédiée sur l’iPad (ou envoyée à des tiers) et récupérée telle (l’app n’est pas optimisée pour l’iPad mais s’affiche correctement en taille x1 ou x2 fois)…

De fait, j’écoute nettement plus souvent mes émissions en boîte depuis l’iPad posé à côté de moi…! Lire : En cas d’insomnie, deux apps sous iOS sauvent votre nuit. Castro va s’ajouter (notez le mode nuit que j’ai activé par défaut)

En résumé, les forces de cette application sont de pouvoir choisir des PodCasts du monde entier, les organiser et, ensuite, de pouvoir les écouter d’une traite sans intervention supplémentaire.

Et même se mettre une limite, genre, éteindre le flux dans 45 minutes…!

Mieux encore, on peut accélérer le déroulement du flux et même si Mathieu Vidard parle vite, à x 1.1, il est toujours clair et intelligible…!! Mais vous pouvez également — avec le doigt horizontalement — déplacer le spectre vocal et donc passer (sic !!) un bout d’info (pub ou musique). Bref, compresser le temps…!!

Bref, merci Federico…!

le 28/11/2016 à 20:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Travailler n’importe où… | 8

Outils nomades mais chez soi

dans bosser n’importe où
par Jean-Christophe Courte

les notes du thème Travailler n’importe où… dans le désordre comme annoncé début juin…!

Il y a plus de 10 ans (déjà !), quand nous avions écrit “Comment travailler chez soi”, le monde était méchamment câblé, et le fil â la patte de rigueur. Bosser chez soi, oui mais avec câbles, condition quasi sine qua non…

Lors de la rédaction de notre bref-seller, cette contrainte orientait nos suggestions quant à la meilleure manière de s’installer chez soi. Bref, disposer d’une pièce dédiée était (…et reste encore) d’actualité.

Néanmoins, avec le déploiement massif du wifi, il est possible de bosser autrement, plus besoin de sacrifier une pièce pour travailler chez soi.

Car, entre temps, Le matériel s’est mis au réseau. Un exemple parmi d’autres, l’imprimante n’a plus besoin d’être connectée à l’ordinateur. Au lieu de tout réunir, nous avons la possibilité d’éparpiller (…pas façon puzzle !) nos éléments de travail.

Le routeur wifi qui permet les connexions internet peut disposer d’un répéteur qui arrosera les pièces les plus éloignées. Du coup, cette imprimante qui fait accessoirement office de scanner (option sérieusement contesté par l’iPhone…) peut être placée dans un endroit éloigné, les sempiternels disques de sauvegarde remplacés par une connexion rapide vers le Cloud. Etc.

Mais le plus intéressant est la place de l’humain. Si les dossiers papier peuvent s’entasser dans une armoire fermée dans un couloir, plus la peine de se terrer dans une seule pièce…!

Nomade mais chez soi !

Si vous bossez chez vous, rien ne vous empêche désormais de squatter la cuisine puis le salon. Ou inversement. Votre iPad à la main, vous êtes partout chez vous.

Au fur et à mesure de la journée, il suffit de se déplacer pour profiter de la lumière du jour, ne pas empiéter sur l’activité du conjoint pour passer de telle pièce à telle autre.

Voire utiliser sans complexe le canapé du séjour, se blottir dans un fauteuil tout en écrivant un rapport, en répondant à vos mails.

Les écrans se sont allégés, vous pouvez même écrire à la main au stylet, ce qui limite plus encore le poids comme le nombre d’accessoires.

Ou écrire en marchant en tapotant des deux pouces sur votre iPhone. Ce billet a été rédigé ainsi, entre hall d’université, RER et pièce de séjour à la maison. Et là, merci au 4G.

reduc-450

Bref, plus que jamais, bosser en dehors d’un cadre professionnel est aisé !

Mais n’oubliez jamais de fixer les limites, tant au niveau des horaires que pour vos périodes d’absence… qui dit absence, dit injoignable… Á rappeler à qui de droit même si ce n’est pas toujours facile.

le 28/11/2016 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

En cas d’insomnie, deux apps sous iOS sauvent votre nuit

Indispensables pour prendre des notes, Drafts et Thoughts…

dans bosser n’importe où | dans mon bocal | pratique
par Jean-Christophe Courte

Soudainement, vous voilà éveillé en plein milieu de la nuit et impossible de vous endormir, aucun train du sommeil en attente Gare de l’insomnie…! Cette situation m’arrive régulièrement et j’errais des heures sur le quai …avant mes écrans, principalement l’iPad…

En attendant le retour de Morphée, une option est de glisser vos oreillettes dans vos escourdes et écouter France Inter qui diffuse la nuit les émissions de la veille…

Une autre moins efficace pour retrouver le sommeil est de lancer Tweetbot ⚑ en mode nuit également et parcourir votre fil Twitter.

Drafts et son mode nuit

Pour ma part – lire Le clavier Stylus de retour sur mon iPad dans urbanbike – je suis enclin à lancer Drafts 4 et à écrire. Mais pour ne pas faire de bruit, j’emploie alors le clavier Stylus ⚑ avec un Bamboo Wacom (explications à la fin du billet) et écrit… à la main.

reduc-450

Thoughts, le dessin nocturne itou

J’ai découvert récemment Thoughts ⚑ qui tourne sous iPhone et iPad. Et, cette nuit, j’ai réalisé à quel point il était pratique…!

reduc-450

Si j’apprécie sous iPad Bamboo ⚑, Noteshelf ⚑ mais aussi Papers ⚑, Tayasui Sketches ⚑ ou encore Sketch Rolls (…plus de mise à jour), la plupart ne tournent pas sur iPhone et sont de véritables outils de dessin. Or pour dessiner un crobard, pas besoin de grand choses et l’application Notes semble suffire… Or non, explication…

reduc-450

J’ai eu la curiosité de charger Thoughts ⚑ qui est gratuit, extrêmement rustique (…ce mot n’est jamais péjoratif chez moi, plus un retour au bon sens avec des fonctions essentielles…), sa principale caractéristique – à mes yeux et surtout… la nuit – est de proposer un mode nuit !

L’inversion est simple, l’écran blanc bascule en noir et les traits noirs en blanc (que de bons souvenirs pour moi, des années à faire des Liths). Les autres couleurs restent ce qu’elles sont.

reduc-450

Je ne sais si la surface des pages est infinie mais zoomer dans son dessin et ajouter des infos est possible. Il suffit d’écarter les doigts pour zoomer dans un sens ou dans l’autre et ainsi compléter son dessin avec des mentions plus réduites. Si tout est accessible au doigt, le stylet est préférable.

iCloud et synchronisation

Ces deux produits permettent de synchroniser leurs fichiers via iCloud et c’est juste génial. Dans les deux cas, pas besoin d’abonnement, juste un compte iCloud de base pour retrouver instantanément mes notes écrites ou dessinées sur mes deux écrans sous iOS. Or comme je lâche peu-à-peu macOS (en fait, c’est plutôt l’inverse, ma machine de 2009 n’est plus compatible…), cela me convient fort bien.

reduc-450

J’avais oublié de faire une copie d’écran sur iPad des différentes couleurs disponibles…

reduc-450

Bien entendu, ces deux produits exportent leurs fichiers et donc vers un Mac.

Thoughts me fait bien entendu penser aux premières versions de Adobe Illustrator Draw, c’est-à-dire Adobe Ideas, avant que cette application ne soit conditionnée à un abonnement. C’est certes nettement moins riche (pas d’épaisseur de crayon, etc) mais ça fait juste ce dont j’ai besoin, pondre un crobard et c’est tout. Or, comme tout le monde semble l’oublier, un crobard équivaut à mille mots…!

pour mémoire : pensez à les utiliser avec un stylet (de préférence une pointe caoutchouc) pour éviter de faire du bruit et donc réveiller votre entourage est un plus. Idem pour écrire, l’application/clavier Stylus – régulièrement rappelée sur ce blog – permet de transformer votre calligraphie en caractères d’imprimerie sur l’app de prise de notes… Mais que dans Drafts 4, CQFD.

Certes, Drafts 4 est, lui, payant mais fait partie de mes outils quotidiens (et sans abonnement) — relire Usages | À quoi carburent mes écrans | 9

À suivre…

le 27/11/2016 à 12:40 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?