Urbanbike

Recherche | mode avancée

Zut, pas de monnaie pour le stationnement…? Hop, PayByPhone…!

Bien pratique, surtout quand il pleut…!

dans dans mon bocal | grospod | pratique | usages
par Jean-Christophe Courte

Il m’arrive rarement de devoir stationner en ville au lieu de me rendre à pied à un rendez-vous. J’avais déjà remarqué que certaines villes proposent, en plus du paiement par carte bancaire eu par pièces, une application dédiée.
Dans ma ville, c’est le système de PayByPhone Parking qui est proposé…

Prenant cette solution en compte, j’avais renseigné quelques jours avant les préférences de l’application. Au premier usage, un dispositif ultra simple…

reduc-450

  • Bien entendu, il faut juste rentrer le code de la borne (5 chiffres assez visibles de loin) et régler la durée souhaitée…

Ne sachant pas le temps que notre rendez-vous allait prendre, j’ai opté par une plus longue durée que nécessaire, sachant qu’il est possible d’interrompre — ce que j’ai fait — ou de prolonger le stationnement…

reduc-450

Bref, ça fonctionne bien, le reçu est disponible par mail (…de l’utilité de gérer des alias). Ou directement lisible dans l’app.

reduc-450

Notez que si vous vous rendez fréquemment dans les mêmes zones pour stationner, vous pouvez les enregistrer comme favoris…

reduc-450

Un regret ? Que la seconde ville où nous nous sommes rendus ce matin soit encore à un système de paiement traditionnel…! De fait, plusieurs apps permettent de faire la même chose, chaque ville semblant avoir sélectionné un prestataire différent, à vérifier avant de vous déplacer.

le 20/02/2018 à 12:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Préparer ses voyages en train, imaginaires ou non…

Trainline et DB Navigator sous iOS

dans ailleurs | grospod | pratique | usages | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Depuis quelques années, j’utilise sans modération l’excellent service de Trainline Europe pour tous mes voyages en train mais également en bus. Cf, ce billet : urbanbike | Sac à dos et iPhone | Trainline, l’agence de voyage en ligne

Cette application hyper ergonomique me facilite chaque voyage en m’expédiant un fichier pour mon calendrier, les billets à imprimer quand cela est possible et même un SMS avant chaque embarquement.

Anciennement Captain Train, Trainline reste une très chouette agence en ligne — et au service réactif par mail en cas de problème — pour tous mes achats de billets de train en Europe (…et ça s’étend graduellement). Avec, pour certains pays comme l’Italie, des billets dématérialisés au format PDF. Mais c’est également la possibilité de réaliser des économies substantielles en décalant parfois le trajet d’une heure pour prendre un train à un tarif nettement plus …léger.

Lors de notre dernière escapade en Tchéquie, j’ai découvert l’application de la DB, DB Navigator sur iPhone, ce qui m’a permis de repérer avec précision les arrêts des bus (…de la DB) à Nüremberg et à Prague.

La magie des cartes opère toujours !

Mais pour préparer un voyage, et en attendant que Trainline finisse par ajouter des cartes dans sa propre application, je vous engage à jeter un œil sur la version iPad de celle de la DB, DB Navigator für iPad, en complément en quelque sorte.

Si les cartes fonctionnent également dans la version iPhone, cela reste nettement plus confortable sur l’écran plus vaste du iPad.

Certes, c’est également dans ces cas là que l’on peut apprécier d’envisager de prendre l’avion car certaines destinations excèdent allègrement une journée de voyage…!

Par ma part, j’aime le train et l’idée, une fois le trajet complet repéré avec ses diverses correspondances, d’ajouter certaines de ces dernières comme nous l’avons fait pour nous rendre à Prague. En gros, transformer certaines correspondances en étapes et découvrir des lieux qui sont des spots moins touristiques…

Quelques exemples de destinations et donc, dans la colonne de gauche, des temps nécessaires pour les atteindre. Un clic dans chaque option permet d’avoir le détail des trajets et des correspondances mais je vous laisse découvrir l’app…

reduc-450

  • Séville ou Sienne…! (Cliquez pour agrandir)

reduc-450

  • Bergen ou Thessalonique…?

reduc-450

  • Allez, soyons fous…!

Comme Nüremberg était une correspondance obligée vers Prague, nous y avons passé deux nuits à l’aller et une au retour ! Ravi ! J’y reviendrais…

le 10/01/2018 à 19:50 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Camera+ | copier un set de transformations d’une image vers une autre

et c’est ultra confortable…!

dans grospod | photographie | pratique | zen
par Jean-Christophe Courte

Unique impératif, employer la Lightbox de Camera+, c’est-à-dire ne pas pas passer par l’album d’iOS.

Comment ça marche ?

Rapide illustration (je le fais de suite sinon je vais oublier…)

reduc-450

  • J’ai pris deux photos pour tester…
  • Un appui long sur Édition permet de lister les options disponibles…

reduc-450

  • Je ne me suis pas foulé, l’idée est d’illustrer, un passage express dans Bichromie…!
  • Appuis long sur Édition de l’image modifiée et, ô miracle, plus d’options… Dont Copier les modifications

reduc-450

  • Changement de photo, même appui long et les options de base… Dont Coller les modifications
  • Tadaaaaa…!

À vous de jouer…

Je sens que je vais revenir à Camera+ vite fait…

le 04/01/2018 à 21:10 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Envoi de notes via Mail vers Things 3 sous iOS 11

Fort pratique si besoin de noter des tâches en équipe (boulot ou famille)

dans dans mon bocal | grospod | mémoire | pratique | usages
par Jean-Christophe Courte

La dernière option proposée par les développeurs de Things n’est pas révolutionnaire mais peut, en revanche, révolutionner vos propres pratiques…!!

Pour ma part, je n’ai pas immédiatement adhéré …vu que j’emploie Drafts…!

reduc-450

  • À gauche | Dans Drafts, la première ligne est le nom du truc que j’ai à faire et, la seconde, l’explication…
  • À droite | Des tas de scripts existent et celui-ci fait l’affaire depuis des lustres…

Un Mail que vous pouvez partager…

Pas avec tout le monde mais cela peut être votre tribu ou des collègues sur un projet…

reduc-450

  • Il suffit de vous rendre dans les réglages…

reduc-450

  • Et activer Mail to Things. Ce mail est automatiquement crée par Things…

Pensez à créer un compte spécifique dans Contacts. Pour ma part, je l’ai juste ajouté pour ce test dans ma propre fiche (mauvaise option, il vaut mieux créer une entrée dédiée)…

reduc-450

  • Inutile de dire que cela fonctionne très bien et la nouvelle note débarque dans les À classer

Je vous laisse y réfléchir… Mais cela me donne des idées…

L’autre option avec les membres de sa tribu (ou un partenaire sur un projet) est de partager Things Cloud, j’en avais parlé en 2014…

À vous de voir…

le 13/12/2017 à 10:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Le retour de l’app WhatTheFont

Version iPhone bien pratique

dans pratique | typo
par Jean-Christophe Courte

Quelle ne fut pas ma surprise de recevoir un mail de MyFonts pour m’avertir de la sortie de WhatTheFont…!

Professionnellement, je fus très tôt client de ce chouette supermarché des polices de caractères et regarde avec gourmandise certaines créations qui me parviennent par courriel même si, assez vite, j’avais pris l’habitude de me servir directement chez les fondeurs eux-mêmes… Mais sur mon compte, toujours actifs, j’ai la possibilité de télécharger à nouveau mes achats anciens en sachant que certaines fontes ont été mises à jour.

Et WhatTheFont ?

Fréquemment je tombe sur de belles compositions typo et je ne reconnais pas immédiatement du premier coup d’œil celle utilisée… Et pour cause !

Les designers, créateurs sont légion et parfois une lettre, une esperluette fait la différence. Sans parler des ligatures…

Alors pour identifier une typo, WhatTheFont est d’une aide fort pratique !

Le mode d’emploi est aisé, la typo doit être lue par le dispositif à l’horizontale, bien définie et entourée par la cadre d’analyse et hop…

reduc-450

Ici la couverture d’un livre sur la Sicile1 paru chez Gallimard

reduc-450

l’image est transmise au serveur qui renvoie les options possibles.

reduc-450

À vous ensuite de reconnaître/choisir dans la liste la typo la plus proche en analysant ici, le dessin du e, etc.

Bien entendu WhatTheFont vous dirige vers son magasin en ligne, ce qui est de bonne guerre vu que cette app est, elle, gratuite.

Mais vous pouvez également expédier le résultat de votre recherche à votre client …qui découvrira que les typos ne sont pas gratuites comme certains ont, trop souvent, tendance à le croire !! Là, le prix est clairement indiqué pour le coup…!


  1. identification via son ISBN : 9782742448005. Sinon, voir le site www.geo-guide.fr 

le 14/11/2017 à 10:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Écrire un scénario avec Slugline sous iOS

Balisage Fountain, barre additionnelle dédiée, deux pouces sur la première version de Slugline pour écrire des dialogues sur iPhone ou iPad…!

dans bosser n’importe où | écrire | grospod | pratique
par Jean-Christophe Courte

Après la machine à écrire, les carnets de note puis l’ordinateur, portable ou non, les scénaristes disposent depuis quelques années de deux nouveaux écrans pour coucher scènes… épiques et répliques assassines : l’iPad (…oui, on peut employer un iPad pour travailler1 même si cela continue à en étonner certains2)…

Mais aussi l’iPhone.

Pour ma part, depuis l’arrivée d’une taille d’écran plus vaste gentiment moquée ci et là, l’iPhone est devenu ma machine à écrire : je m’en suis expliqué dans ce billet, urbanbike | Usages | En passant, pourquoi mon iPhone est devenu ma machine à écrire…!.

L’écriture de scénarios répond à des codes très précis car il n’y a pas que les dialogues des divers protagonistes à travailler mais également préciser leurs attitudes, psychologie, expressions. Sans oublier les mouvements de caméra à indiquer. Et conserver via des ruptures ou un rythme, un style constant, maintenir l’attention du spectateur, construire les rebondissements indispensables pour lui faire passer l’envie d’aller voir ailleurs…!

Des outils disponibles sur Mac mais pas que…!

Sous macOS, vous pouvez employer Highland, Final Draft, Celtx Script, Loglineou… Slugline

Depuis une semaine, en plus de Scripts Pro ou Editorial (si, si…!), vous pouvez tester Slugline, les habitués de la version macOS vont retrouver leurs habitudes…

Format Fountain

Comme Highland et quelques autres, Slugline emploie l’équivalent du balisage Markdown dédié aux scénaristes, Fountain. Ce balisage s’apprend vite, peut s’employer dès lors dans n’importe quel traitement de texte qui enregistre au format texte mais il s’avère plus rationnel d’employer un outil dédié (ou orienté) pour l’affichage du contenu selon les codes en vigueur dans la profession.

Slugline propose également les fameuses notes qui restent à la seule discrétion du rédacteur (…ne seront pas exportées dans le document final) et, tout aussi indispensable, les morceaux de dialogues ou des suggestions d’action qui seront caviardés à l’export mais conservés tels dans le fichier de travail…

reduc-450

Slugline permet de saisir tranquillement (à gauche) et de produire le document formaté standard (à droite)…

reduc-450

Pour cela, une barre additionnelle avec des balises Fountain mais également du Markdown

reduc-450

Des préférences assez subtiles à piocher…

Dont une que je signale après avoir fait mes copies d’écran, la possibilité de décocher le caractère Cont’d qui vient parfois mettre le souk dans la sortie formatée s’il y a des notes balisées ainsi [[note]] dans le flot… (cf. La première copie d’écran, vue de droite)…

reduc-450

La prévisualisation affiche ce qui peut être exporté en PDF ou simplement imprimé… Du coup, je suis parti en vrille pour tester ce produit, ce que reflète cette dernière copie d’écran…!

Oui, à l’usage, quelques dysfonctionnements mais, vu la qualité de la version macOS, cela sera corrigé vite et cela n’empêche nullement de mettre les pouces ou les doigts pour se lancer dans l’écriture sous iOS…!

Rappel utile : vos textes peuvent rester sur l’iPhone (ou l’iPad) ou être synchronisées entre iOS et macOS via iCloud ou DropBox.

Au final, j’apprécie cette première version sobre, élégante, efficace… Et vais expédier au développeur quelques remarques pour une version prochaine dont lui demander l’accès à une liste des personnages liée à chaque fichier de travail…

À suivre…!


  1. J’avais commis un livre sur ce sujet en 2011… 

  2. Relire quelques sujets écrits en 2014 — rappel, je n’ai plus aucun lien avec l’une ou l’autre de ces rédactions depuis… 

le 13/11/2017 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Clavier espagnol AZERTY avec touches ¿ et ¡ sur iPad

Astuce basique

dans autisme | pratique
par Jean-Christophe Courte

Mercredi matin par message… “Dis papa, je n’arrive pas à obtenir aisément les touches ¿ et ¡ sur mon clavier espagnol sur iPad alors que c’est facile sur l’iPhone via un appui long…”

Lecteur qui soupire par avance : oui, si l’on utilise le clavier espagnol QWERTY de base, on a aucun souci…

Mais comme ma fille a appris sur le bout des doigts (!) le clavier AZERTY1, elle l’utilise également en Anglais, Italien2, Portugais et Français, seuls les claviers Grec et Russe sont spécifiques sur son iPad…

Bon, une solution serait de tout basculer en QWERTY, elle y réflechit…

Mais, en attendant, comment procéder…? Facile…

reduc-450

  • Rappel, sur iPad sous iOS 11, touches à effleurement… deux effleurements successifs sur le clavier tactile et…
  • Mais comment cette proposition (rond vert…!) s’affiche…?

reduc-450

  • Simplement en ajoutant deux raccourcis ad hoc dans le remplacement de texte…

C’est tout…


  1. Elle n’a pas hérité de ma dyslexie, c’est rassurant… 

  2. Oui, elle a ajouté l’italien cette année, langue qu’elle apprend via des cours de conversation à l’Université. Sa chance…? Vu qu’elle n’a pas de vie sociale via les réseaux du même nom de par sa différence, elle se concentre sur ce qu’elle aime, l’apprentissage des langues… 

le 09/11/2017 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?