Urbanbike

Recherche | mode avancée

Nourrir tumblr depuis Drafts for iPad

Mais si, cela fonctionne très bien !

dans écrire | pratique
par Jean-Christophe Courte

Billet à l’attention des 2 ou 3 lecteurs qui utilisent tumblr

@urbanbike

Drafts est réellement un outil à tout faire… Relire cette chronique du gars sceptique que j’étais alors…

@urbanbike

Créer avant tout un email action dans Drafts

@urbanbike

Donnez-lui un nom facile à retenir ! Oh, tumblr, comme c’est original !

@urbanbike

Renseignez correctement l’adresse mail secrète fournie par par votre compte tumblr (voir dans le tableau de bord de tumblr — l’icône de l’engrenage — et dans l’onglet correspondant au blog que vous souhaitez nourrir ainsi.

@urbanbike

Dans l’option sélectionnée first line qui a pour mission de récupérer la première ligne du billet pondu dans Drafts et de s’en servir comme titre de billet (et séparée par un ligne vide, CQFD), ne pas oublier d’ajouter !m : cette information permet à tumblr de comprendre que vous écrivez en Markdown mais ne sera pas ajouté dans le billet !

Il vous reste à composer votre billet en suivant ces informations si besoin est.

Réglez votre Mail par défaut

Drafts utilise l’adresse mail par défaut de votre iPad ou de votre iPhone pour expédier vos mails. J’ai donc changé cette dernière dans les Réglages et demandé à ce qu’il n’y ait pas de signature automatique (…mais conservée pour mes 15 autres adresses… pourquoi rigolez-vous ?!). Cela ne me pose pas problème, je réponds généralement aux Mails que l’on m’adresse via celle que mon interlocuteur a utilisée pour me joindre.

@urbanbike

Pour finir, ne pas oublier de remonter ce set des profondeurs de Drafts pour qu’il soit actif en haut de la colonne droite (…là, j’évoque essentiellement l’iPad). Bref, plus proche de votre main si vous décidez d’employer fréquemment ce dispositif.

À vous de jouer !

nb : pensez bien à vous relire avant de poster !

le 05/12/2012 à 16:35 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Zite 2 pour la veille tous azimuts

iPad et iPhone

dans dans mon bocal | pratique
par Jean-Christophe Courte

Hier soir, grosses mises à jour dont…

@urbanbike

Zite qui passait en version 2…

Si j’apprécie Flipboard, je lui préfère quotidiennement Zite que j’ai adopté le jour de sa sortie. Le précédent permet de se connecter à de très nombreux services, de feuilleter tant un compte Twitter que 500px, G+, instagram et bien d’autres.

Paradoxalement, c’est cette profusion qui fait que je m’y rends de moins en moins.

@urbanbike

Inversement, Zite me permet de me concentrer sur un filtrage basé sur des mis clés adossé dans un second temps sur ce que j’aime ou non. Ce profilage me permet de balayer très agréablement l’écume du web pour y dénicher des infos liées à mes seuls centres d’intérêts que je peux amender à tout moment.

interface revue de fond en comble

Si la philosophie du service n’a pas déviée d’un iota, cette nouvelle interface nous oblige à réapprendre à employer Zite. À l’arrivée, c’est nettement plus confortable. L’article plaît, il suffit de soulever le bloc texte légèrement avec le doigt vers le haut pour le marquer favorablement.

@urbanbike

Inversement, vers le bas, vous indiquez à Zite qu’il peut oublier ce type d’information.

@urbanbike

Et bien sur, un balayage du doigt vers la droite sur l’écran permet d’afficher la suite des articles sur un même sujet.

@urbanbike

L’accès à vos mot-clés est aisée…

@urbanbike

Leur redistribution ou le tri selon vos besoins tout aussi aisé…

@urbanbike

Et votre profil facile à enregistrer pour retrouver le même liste sur votre iPhone, CQFD. Sans oublier la possibilité d’associer un autre profil si besoin est.

@urbanbike

Pas mal de nouveaux canaux ou mot-clés prêts à l’emploi sont proposés… Et peuvent même être constitués en fonction de votre contenu Twitter ou autre…

@urbanbike

Ensuite, si le nombre de mot clés (en anglais) était assez limité dans la version précédente, là, j’ai pu ajouter dans mes favoris Markdown par exemple.

@urbanbike

Très simple ensuite de l’ajouter dans votre liste (de droite).

@urbanbike

Mieux encore, Zite prend en compte vos habitudes d’export (des envois par courriel généralement dans mon cas) et replace en tête vos derniers choix. Il manque la possibilité d’enregistrer une adresse par défaut.

@urbanbike

Mais pas mal de services disponibles…

Plus intéressant, l’ajout de mot-clés en bas de billet pour circuler plus aisément vers des articles de même nature.

@urbanbike

Et bien sur l’affichage dans un mode pleine page (reader) ou web avec, ensuite, la possibilité d’exporter ou d’ouvrir ailleurs ce même article.

@urbanbike

Désormais, facile de modifier la taille des caractères ou même de bloquer un site qui vous déplaît.

Ce qu’il me manque dans cette version ? La possibilité d’expédier certains informations vers Readability (Zite semble avoir signé avec Pocket) comme me le propose Tweetbot, mon lecteur de fils Twitter. Et, accessoirement, un balayage des sites francophones.

le 05/12/2012 à 09:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

PopChar 6.1 pour Mac

Désormais, information sur les typos

dans outils | pratique
par Jean-Christophe Courte

Vous connaissez PopChar, l’outil idéal pour retrouver un glyphe dans une typo donnée…

@urbanbike

Oyez, oyez, la version 6.1 vient de sortir et propose quelques élements nouveaux dont…

@urbanbike

Plus d’infos précises sur la typo sélectionnée…

@urbanbike

Un affichage de la typo en situation…

@urbanbike

Mais plus intéressant, la possibilité de rechercher et marquer toutes les typos qui disposent d’un glyphe donné…

@urbanbike

Et toujours de se balader dans les typos de manière ordonnée…

Bonne découverte.

le 27/11/2012 à 19:50 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

VoIP et répondeur

OVH : 2 lignes et 1 PABX configurable

dans bosser n’importe où | dans mon bocal | pratique
par Jean-Christophe Courte

Si mon ami Richard (encore un grand merci !) m’a fermement guidé dès le départ dans le dédale des options de la téléphonie sur IP chez OVH, je suis revenu la semaine suivante dans l’interface proposée par mon nouvel opérateur internet.

Force de reconnaître que cela peut se régler aux petits oignons. À condition de prendre son temps…!

N’attendez-pas ici un mode d’emploi, OVH travaille à améliorer son interface d’administration en ligne et un nouveau manager (v. 6) devrait simplifier les opérations que je vais survoler.

De plus, je ne suis pas certain de retrouver ou lister toutes les étapes par lesquelles je suis passé via les versions 3 et 5 ! Une chose est certaine, ça marche.

Tout d’abord, ce manager est le même que celui qui va vous permettre d’activer une ligne après l’autre, ouvrir votre stockage sur HubiC ou encore activer le fax, créer vos adresses mails (en POP3, IMSP ou SMTP) si vous le souhaitez. Et bien sûr, tout ceci se déroule via votre navigateur (Firefox de préférence). Vous vous connectez chez OVH, vous vous identifiez et, hop !, à vous les options de téléphonie.

Seul mon vieux 01 est affiché

J’ai demandé à OVH à conserver mon vieux numéro de téléphone bien que j’ai opté pour un dégroupage complet. Mais, que les choses soient claires, ma seule connexion via la paire de cuivre s’effectue exclusivement en IP.

En effet, avec le modem ADSL d’OVH, j’ai bien entendu une connexion de ouf (…un upload qui tient à 1,1 deux heures durant…), une IP fixe mais également deux numéros VoIP avec numéros en 09 créés à la demande. Cela pour expliquer que je pourrais n’utiliser qu’un seul ou aucun numéro VoIP.

D’aucuns se contenteront d’un seul numéro mais il est proposé d’en activer plusieurs (voir les offres, la mienne se borne à 2) et, surtout, via EasyPABX, de les utiliser comme des sous-domaines (je me doute que ce n’est pas le bon terme mais illustrons…!) de mon numéro historique, mon numéro facial en 01.

VoIP et identification

En gros, mon antique 01 composé par mes correspondants aboutit sur l’un de mes 09, voire les deux… En effet, si deux personnes me téléphonent, c’est un premier 09 puis le second qui servent de porteuse. Mais vu de l’extérieur, c’est un seul numéro d’appel à composer et non un nouveau numéro à mémoriser.

Pour explorer tout cela, j’ai opté sur le manager pour la fonction EasyPABX.

@urbanbike

Ensuite j’ai choisi l’option tous mes téléphones sonnent (parallèle) quand on m’appelle. Le premier de mes combinés qui décroche prend l’appel entrant. Il y a d’autres options mais vivant sur deux niveaux, pas envie de cavaler dans l’escalier pour répondre !

Mieux, mes vieux téléphones Siemens (un vieux Siemens Gigaset C340 à portée de mon écran et un duo de Siemens Gigaset 4015) sont tous les deux connectés au dos du modem OVH et l’un d’eux étant un duo — le Gigaset 4015, la base est à proximité, son compagnon est à un autre étage.

J’ai donc mensuellement la possibilité d’appeler 99 numéros différents par lignes (mobiles compris) avec une seule contrainte, ne pas dépasser 60 minutes sous peine alors d’être facturé pour le temps excédentaire. Je peux même téléphoner à des numéros fixes dans nombre de payes européens.

Répondeur, annonce et compagnie

Mais j’ai vu que l’on pouvait activer également un répondeur, décider au bout de combien de secondes ce répondeur prenait le relais sur l’appel (…je ne parle même pas des options heures d’ouverture et jours fériés qui sont encore à disposition). Pour ma part, j’ai opté pour 30 secondes et répondeur au delà.

@urbanbike

Le répondeur déroule son annonce automatique. Mais il est possible de créer son propre message.

— Oui mais sur quoi l’enregistrer…?

Héhé, c’est ici que je me suis souvenu de iTalk sur mon iPhone qui me permet d’enregistrer puis d’expédier par mail un fichier au format .aiff contrairement à Apple Dictaphone qui génère un fichier .m4a non reconnu.

@urbanbike

Du coup, très simple de réaliser son message d’annonce après plusieurs tentatives tranquilles, se l’expédier par courriel puis le mettre en place via l’interface proposé par OVH. Et tout aussi facile de le changer.

Messages par Mail

Ensuite, au lieu d’aller interroger mon répondeur pour savoir qui a appelé et écouter les messages déposés, j’ai réglé le dispositif de manière à recevoir automatiquement par courriel ces derniers sous la forme de fichiers .mp3. Et sans copie sur le disque de sauvegarde du répondeur (…qu’il me faudrait vider de plus).

Pour les appels reçus ou sortants, facile de lister ces derniers dans l’interface et voir qui a cherché à me joindre sans laisser de message.

@urbanbike

Bref, je n’ai pas encore fait le tour des options mais c’est à chaque utilisateur d’adapter les options à ses besoins.

Appels anonymes rejetés

Dernier point bien pratique, comme mes deux VoIP affichent bien mon numéro en 01, je ne suis pas anonyme. Par contre, je déteste être appelé de cette manière.

Je sais que pas mal de personnes âgées ont rendu leur téléphone anonyme pour éviter d’être dérangés de manière intempestive mais cela ne me semble pas être la meilleure solution.

@urbanbike

Nombre d’instituts de sondage ou de services divers appellent également avec un numéro masqué. Du coup, j’ai décidé de refuser de les prendre et mon EasyPABX me permet de leur faire entendre une petite annonce automatique leur demandant de se démasquer s’ils souhaitent me joindre.

Pendant ce temps là, je n’ai plus à subir ces appels (généralement à l’heure des repas) pour des offres commerciales que je décline systématiquement.

J’ai noté également que l’on pouvait créer ses propres listes blanches et noires également, y inclure le numéro de ceux qui ont la fabuleuse capacité de vous pourrir la vie — le samedi matin de préférence alors que vous faites la grasse matinée — pour se répandre sur leurs propres faits et gestes ! Vous en connaissez forcément : ceux n’ont comme seul sujet d’intérêt dans leurs vies minuscules de ne parler que d’eux-mêmes !

@urbanbike

Option pas encore activée mais j’ai la liste !

le 27/11/2012 à 08:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Textilus 1.4 sur iPad

RTF mais également Markdown…

dans écrire | pratique
par Jean-Christophe Courte

Chronique rapide du soir (et, coup de chance épatant, mise à jour en 1.4 au moment de mon test)…

Que les choses soient claires : ce traitement de texte est assez moche, pas toujours d’une très grande réactivité sur mon iPad, affiche une interface que l’on pourrait qualifier de bordélique (il y en a partout), le tout avec un look un poil ringard.

@urbanbike

Et pourtant, même si je ne vais pas en faire mon outil quotidien de travail, je lui reconnais plein de qualités après y avoir consacré quelques heures.

Notez que Textilus est gratuit au départ… Vous pouvez ensuite basculer sur une version payante via un achat intégré.

La surprise est qu’il se comporte comme une sorte de traitement de texte à la Scrivener : vous pensez à un truc et, tiens, en cherchant, vous avez de grandes chances de le trouver ! D’ailleurs, ce n’est certes pas un hasard, vous pouvez le lier à Scrivener via DropBox.

@urbanbike

Markdown et RTF

Ici, pas de Markdown en apparence, mais du gras, de l’italique, du souligné et une barre additionnelle caméléon.

Et, effectivement, cela récupère correctement, en terme d’enrichissement du texte, des fichiers WORD .docx ou .doc. Et, bien entendu du .rtf et du .txt.

De fait, c’est la barre additionnelle qu’il est intéressant d’analyser. Si la première barre additionnelle est dédiée au RTF, les deux suivantes — accessibles par une simple pression sur l’icône la plus à gauche — sont dignes d’attention.

@urbanbike
  • En effet, elles permettent d’y placer les caractères dont vous avez besoin pour votre propre pratique et ainsi de configurer ces deux états supplémentaires à votre main (…à vos doigts !).
  • Et donc d’y placer ou non des éléments Markdown dans l’ordre que vous souhaitez.
  • une pression longue sur la touche de cette barre à modifier et l’application affiche une fenêtre dans laquelle entrer le ou les caractères souhaités.

Bref, baliser en Markdown dans Tactilus n’est pas un obstacle d’autant que vous pouvez, depuis la version 1.4 si j’ai tout suivi, visualiser le rendu de votre stylisation Markdown via un affichage dédié. Ou exporter en .txt par courriel ou le presse-papiers.

@urbanbike @urbanbike

Du coup, le meilleur des deux mondes pour des rédacteurs qui oscillent entre RTF et Markdown.

Mais, mieux encore, vous pouvez très bien employer simultanément les surlignages, des styles utilisateurs dans votre texte pour y signaler ce qui doit être réécrit, revu (donc du pur RTF) et conjointement baliser en Markdown.

Intérêt ? Dés que vous passez en Markdown, tous les enrichissements liés au RTF disparaissent dans la preview comme dans le texte exporté au format TXT (cf. Copies d’écran précédentes). Je pense que cette option ne laissera pas indifférent quelques rédacteurs…! J’ai imaginé quelques secondes que cette application permettait également une transcription du RTF vers le Markdown, que nenni.

Ce traitement de texte s’avère à la longue d’autant plus efface qu’il supporte nativement TextExpander. À noter dans sa barre additionnelle un dispositif fort pratique pour déplacer le curseur, créer — voire étendre — une sélection de texte.

@urbanbike @urbanbike

Si vous préférez bosser en mode Word Like, vous allez trouver plein de styles prédéfinis comme dans votre traitement de texte bureautique mais aussi des styles personnalisables, l’accès à des collections de caractères spéciaux, des options de justification de ligne.

@urbanbike

Textilus exporte en .rtf, .html, .txt et .pdf. Mais expédie également votre saisie vers Mail, vers Evernote, copie en HTML ou en TXT pour un usage immédiat dans une autre application résidente dans votre iPad.

@urbanbike

Il se lie à DropBox comme à iCloud, propose même un code de sécurité au lancement… À noter qu’une option de duplication sur le bureau de Textilus permet de créer un clone de n’importe quel fichier.

En conclusion

Sans être sexy, Textilus est franchement attachant. Je lui reproche une certaine lenteur (sic !) mais j’avoue que le bouton annulation + annulation de l’annulation en haut à droite dans le menu, la possibilité de reconfigurer les touches existantes dans la barre additionnelle, tout ceci s’avère bien pratique à l’utilisation. C’est pourquoi le comparer à un fonctionnement à la Scrivener ne me semble pas si exagéré finalement.

Au hasard de vos pérégrinations, vous allez découvrir qu’il vous permet d’ouvrir Google ou Wikipédia, qu’un mode recherche-remplacement est bien présent, que vous pouvez afficher des informations statistiques comme le nombre de signes, de phrases, etc.

Aussi, pourquoi ne pas imaginer une version 2.0 de Textilus avec un look retravaillé (j’allais ajouter une interface ordonnée…!), nettement plus rapide et vidé de quelques bugs cosmétiques. Ajoutez à cela une gestion des balises sur sélection et cela en ferait un candidat très potable, non…?

Cette application m’a été indiquée par Bernard Le Du de VVM qui l’utilise sur son iPad tous les jours.

le 24/11/2012 à 19:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

DayOne 1.9 sur iPhone et iPad

Intègre les tags, la recherche et MultiMarkdown !

dans écrire | pratique
par Jean-Christophe Courte

Bon, ne pas remettre à demain ce que tu peux faire de suite… Donc ce bref billet sur Day One…

Attention : ce qui suit est du total subjectif comme tout ce qui traine sur urbanbike. Bref, je vous livre mon avis mais c’est vous lecteur qui choisissez, CQFD. Pour en savoir plus, vous pouvez lire ce billet sur Day One à l’usage et sur la version 1.8 sur iOS.

L’air de rien, trois bonnes nouvelles dans cette nouvelle version de Day One ce matin…

  • la recherche enfin pour me permettre de retrouver des infos dans mes plus de 700 billets écrits ou copiés dans Day One
  • le support de MultiMarkdown ce qui ne changera pas grand chose pour l’utilisateur qui ne fait pas de notes de bas de page
  • les tags pour étiqueter proprement ces mêmes billets et donc restreindre l’affichage reliés à une étiquette…

Que l’on ajoute tranquillement…

@urbanbike

Par contre, sur l’iPad, un petit loupé avec l’impossibilité d’employer la version dédiée de Caméra+, Day One réclamant toujours la version iPhone, ce qui est un peu ballot et devrait être corrigé rapidement. Je ne vais pas m’agacer pour si peu dans la mesure où je continue à démarrer mes billets illustrés par une photographie depuis la version iPhone avec la version de caméra+ qui fonctionne. Je peaufine ensuite sur l’iPad ou sur la version Mac.

Alors ?

Légende : À gauche, recherche sur le mot urbanbike ; à droite, l’article précédent d’urbanbike.com écrite en MultiMarkdown visualisé avec les notes en pied de page…

@urbanbike

MultiMarkdown : cela veut dire que mes notes en bas de page sont enfin lues et affichées comme telles, que les HUD d’appel sont enfin compris dans la preview, ce qui me permet de lire proprement mes saisies réalisées dans Byword avec ce balisage MultiMarkdown. Mais cela signifie également que Day One se positionne désormais comme un traitement de texte nettement plus puissant.

Recherche : je ne vais pas vous faire de dessin, c’est devenu indispensable dans un gros flot de billets qui traite de tout et n’importe quoi dans mon cas…!

Tags et hashtags : je me répète, c’est parfait pour isoler d’un clic tous les billets à usage personnel de ceux d’urbanbike, etc. Ici, mon unique conseil est de vous inciter à bien réfléchir avant d’insérer les hashtags de votre texte comme tags. Mais, essentiellement, à éviter — sauf si vous avez un nombre réduit — ceux existants déjà dans vos billets en tags.

Convertir tous les hashtags : à éviter de prime abord…!

@urbanbike

Pour ma part, quelques petits soucis (300 tags d’un coup provenant essentiellement de mes sauvegardes de tweets) qu’il m’a fallu supprimer un par un avec plantage à la fin sur iPad.

Ça se retire, mais c’est long…!

@urbanbike

Cela fonctionnait mais trop lent à mon goût. Du coup, ayant une sauvegarde récente sur mon Mac et faisant toujours en sorte que DropBox ne soit PAS lancé automatiquement au lancement de ce dernier (vieilles habitudes), j’ai fait encore plus simple : viré puis réinstallé Day One sur mon iPad et mon iPhone après avoir viré le dossier le plus récent sur DropBox et l’avoir remplacé par ma version propre (et récente).

Pas de craintes sauf erreur de votre part, c’est juste que je teste les applications de manière parfois un peu plus abrupte…!

Du coup, j’ai détruit les billets fautifs — des copier/coller de sauvegarde de mes tweets, l’ego se niche partout en définitive — et que je ne relirais jamais, suivant du coup la postérité qui n’en a pas plus à battre…!

À noter que sur ces versions mobiles, il est enfin possible de virer l’option de rappel quotidien pour vous inciter à écrire ! Pas franchement utile dès lors que l’on en a l’habitude.

le 16/11/2012 à 18:40 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Le feu restant à l’orange, j’ai migré… | 4

Modem reçu, lignes VoIP activées

dans bosser n’importe où | dans mon bocal | pratique
par Jean-Christophe Courte

Après avoir changé d’opérateur pour mes mobiles ([1]), lancé la procédure de dégroupage de ma ligne téléphonique ([2]), récupéré mon modem ([3]), j’attends désormais le portage de la ligne et la VoIP OVH. Depuis c'est fait.

Modem tout configuré

Jeudi, après mon retour de mes rendez-vous sur Paris, la ligne FT était tombée… Juste eu besoin de retirer la LiveBox, désormais inutile, et brancher en lieu et place la Technicolor (le Modem de chez OVH)… Comme j’avais entré précédemment sur tous mes appareils les identifiants pour la Wifi, c’est reparti immédiatement…

Le seul truc agaçant est un bug de leur console Manager actuelle avec Safari, passez par Firefox pour éviter de criser ;-) Mais la version 6 visible en test est impeccable.

Certes, il y a eu des réglages ensuite mais je suis passé de 11 sauts à 6 pour atteindre urbanbike.com, mon download est passé à près de 6, mon upload taquine 1 Mpbs, un exploit vu la distance qui me sépare du DSLAM et, surtout, l’écharpe de cuivre dans mon impasse…!

Ensuite lancé la création des lignes VoIP (… la première en échec jeudi soir mais relancée ce matin, la seconde en milieu d’après midi et opérationnelle ce soir). Merci à Richard (irremplaçable) pour m’avoir assisté lors de leur configuration.

Deux lignes VoIP, un seul numéro

Bref, avec le mode EasyPABX, mes deux lignes en 09 sont vues et identifiées l’une comme l’autre avec mon numéro habituel récupéré chez FT et désormais dégroupé. Si bien que tout appel entrant arrive simultanément sur mes 3 téléphones (mon vieux Siemens Gigaset C340 à portée de mon écran et un duo de Siemens Gigaset 4015 aussi fatigués).

@urbanbike

Reste à configurer le répondeur et quelques broutilles. Mais déjà, je peux bosser.

À suivre…

Nb : oui, pas eu le temps de vous parler de Day One et d’autres apps… Mais je suis également réparé — merci à mon osthéo (un excellent et sur Mac de plus…!).


  1. Voir ma chronique sur FreeMobile  ↩

  2. Voir ma chronique sur OVH  ↩

  3. Voir ma chronique sur Livraison du Modem  ↩

le 16/11/2012 à 18:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?