Urbanbike

Recherche | mode avancée
Abonnement au fil RSS ou ATOM

iPhone : marcher et écrire ?

Drafts, Ulysses ou ia Writer…

dans dans mon bocal | écrire | grospod | outils | typo | usages
par Jean-Christophe Courte

Billet… 3844 pas plus tard, explication !

Si ma compagne est une addict de Notes, ma fille de Ulysses, je suis un inconditionnel de Drafts …sauf quand je rédige mes premiers jets sur iPhone… tout en marchant.
En ce cas, je lance un autre outil de texte supportant le balisage markdown, à savoir ia Writer !

Mais qu’est-ce qui motive cette étrange inclination ?
L’interface minimale de ia Writer mais pas uniquement !
Explications…

Je vous rappelle le contexte : je suis dans une phase de rédaction où je suis debout, marchant, tenant mon iPhone (…en mode portait) entre mes deux mains et pianotant sur la partie basse du clavier à l’aide de mes seuls deux pouces !

Écrire… en marchant

Quand je prends des notes (ici, quand j’écris ces lignes), je me déplace dans le lieu dans lequel je me trouve… comme un hamster dans sa roue !

Oui, c’est un besoin, marcher tout en écrivant.

Dans le logement d’étudiante de ma fille à Aix-en-Provence, la pièce principale qui sert de bureau - salon - salle à manger - chambre et cuisine (!) donne sur l’Est. Un volume très lumineux disposant de trois ouvertures.

La personne qui a rénovée ce logement a explosé littéralement le mur de séparation (non porteur) entre deux pièces et a ainsi créé une pièce toute en longueur (6,50 mètres vient de m’indiquer Mesures).

Cela me permet de réaliser des allers et retours sans me prendre les pieds dans un meuble vu que ces derniers sont rares !

Je peux parcourir des kilomètres à l’abri du soleil ou de la pluie.
Circuler dans un espace neutre (…sans déjections canines ou racines traîtresses…) est propice à l’écriture ! Un chemin autour d’un patio, quelque chose qui ressemblerait à un cloître également mais dans une tour des années soixante, on se satisfait d’une simple piaule !

Je ne sais si la marche stimule mes neurones ou active ma concentration mais c’est une alternative dynamique au fameux bureau qui monte et descend pour travailler debout ou assis. Aucun coût supplémentaire !

Dans mon cas, je parcours ainsi pieds nus des kilomètres (2,3 kilomètres m’indique à l’instant l’app Santé) à pas lents tout en musclant… mes pouces !

Avantage ia Writer

Je m’égare !
Je reviens à mon sujet : Ulysses, ia Writer ou Drafts ?

Drafts dispose d’une fonction pourtant bien pratique, celle de la transcription de la parole en texte. Sauf que mes interruptions et mes hésitations ne font pas toujours bon ménage avec cette intéressante option.
Et que je ne vis pas seul !

reduc-450

L’avantage de ia Writer est qu’il me sert essentiellement d’outil de saisie avec son mode concentration et sa typographie. Drafts ou Ulysses proposent, certes, des solutions proches mais pas aussi abouties pour mes usages.

Son ergonomie minimaliste, sobre, dépouillée fait merveille lors de mes déambulations singulières !

Sur ia Writer, mes yeux ne cherchent pas la ligne active (celle ou se trouve le pointeur), elle est toujours située au même emplacement sur l’écran et les paragraphes précédents (ou suivants) s’estompent dans un gris particulièrement bien dosé.

reduc-450

Autre aspect pratique, j’ai ajouté la coloration des adverbes et conjonctions pour me prémunir contre un emploi excessif de ces derniers. iA Writer propose en plus celle des adjectifs, des noms et des verbes.

Mais je me dois d’insister sur un autre point de confort, les polices de caractères spécifiques à ia Writer.

Si j’emploie l’épatant JetBrainsMono sur Drafts et Ulysses, sur ia Writer chacun peut opter pour l’une des trois typos dessinées par ses développeurs… dont la police Quattro qui, toujours selon mes yeux (!), me semble la plus reposante.
Car, quand je suis en mouvement, j’ai besoin d’une typo particulièrement lisible !

En résumé : l’approche des lettres est agréablement espacée (que l’on soit en mode nuit ou non) et me permet une lecture parfaite… malgré ma vitesse de déplacement impressionnante ! Car n’oubliez pas le fait que je déambule !

Une touche à actions multiples

Enfin, toujours dans une optique de saisie rapide, ia Writer propose une touche d’actions instantanées à droite de la barre additionnelle. Celle-ci comporte, de gauche à droite, une icône de recherche astucieuse, deux icônes de déplacement du pointeur (vers la gauche ou vers la droite), une icône pour masquage le clavier, deux pour annuler la dernière opération ou revenir pour annuler… l’annulation !

reduc-450

Et une icône en forme d’éclair qui contient un concentré des quelques actions dont j’ai besoin et disposées à ma guise.

Un kit minimum pour une saisie rapide

L’idée de cette touche concentrant quelques actions rapides (sur la vaste bibliothèque disponible) me semblait un chouïa ridicule quand elle a débarquée dans une première bêta.

Puis, elle s’est imposée dans mes usages. Bref, ma première impression était erronée, son emploi tellement pratique que je la cherche ailleurs !

Quand je rédige, je n’ai besoin que de quelques balises markdown et actions. Et comme cette touche est personnalisable aisément, j’ai pu tester un grand nombre de combinaisons avant de ne conserver qu’une demi-douzaine d’options.

reduc-450

À ce propos, petit point sympa dans ia Writer, la possibilité d’employer un surligneur (dans la couleur de mon choix), une balise highlight.

Ces quelques points ne privilégient pas ia Writer par rapport à ses compétiteurs mais, dans le contexte farfelu qui est le mien, ça fait sens !

En résume, dans le cadre d’une écriture sur iPhone tout en me baladant, contexte particulier, c’est ia Writer qui m’offre le plus de confort pour toutes ces quelques raisons évoquées !

Ajoutez mon grand âge (!!), ma vue basse (…même si elle est stimulée par des varilux de compétition) et ce besoin irrépressible que j’ai de ne pas rester le cul sur une chaise !

Idem sur iPad ?

Sur iPad, j’utilise régulièrement pour mes premiers jets Nebo avec le Pencil d’Apple. Mon écriture manuscrite est alors transformée en caractères d’imprimerie au moment où je le souhaite (contrairement à Griffonnage qui la transforme instantanément).

Avec le grand écran du iPad, je suis généralement calé dans un fauteuil ou dans mon lit (…contexte qui serait nettement plus confortable si les développeurs de MyScript intégraient enfin un mode sombre, indispensable quand j’écris la nuit, ce qui m’éviterait de me griller les yeux).

Voilà, c’est tout !

reduc-450

Et à la fin de ma prise de notes sous ia Writer ou Nebo, j’exporte vers Drafts avec un tag automatique mon texte balisé en Markdown. Puis je me relis, j’ajoute ou supprime !

Quelques copies d’écran en plus…?

Le billet est terminé mais j’ai peut-être intéressé un lecteur qui voudrait en savoir un peu plus sur iA Writer

Une fois l’icône masquer le clavier actionnée, on accède à des commandes supplémentaires en bas de l’écran dont cette palanquée d’options…

reduc-450

…qui permet d’accéder au mode sombre, entre autres…

reduc-450

Une autre icône, toujours en bas de l’écran, permet d’accéder au groupe des exportations en PDF, HTML, Docx, Markdown

reduc-450

En revanche, en haut à droite, c’est un accès à la visualisation immédiate du texte.

reduc-450

Etc.

Bref, une très belle application de texte Markdown qui tourne sous iOS et macOS et qui réserve encore bien des surprises à ses utilisateurs…
Dont une vérification du style avec la possibilité d’ajouter ses propres règles et lutter contre nos possibles redondances, pléonasmes, oxymores…

Cette fois, c’est vraiment tout…!

le 09/05/2022 à 21:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Une app pour installer ses polices sous iOS

Fontcase

dans grospod | pratique | typo
par Jean-Christophe Courte

Utilisateur de AnyFont, j’ai découvert samedi Fontcase - Manage Your Type et le principe est, en gros, le même1.

Intérêt de Fontcase ?
Plus simple d’importer « en une seule fois » 4 fontes (ou plus, CQFD) avec une seule entrée du code au lieu de le faire 4 fois de suite : gain de temps évident.

Le seul risque, se tromper de graisse de typo.

Ensuite, c’est également plus simple de virer un seul profil !

Autre différence, ici pas de bibliothèque de typos prête à l’emploi, on installe les siennes.

Et c’est génial de retrouver sur ses propres apps iOS des typos achetées naguère !

En images…

Après installation de l’application…

reduc-450

Choisir le répertoire dans lequel vos polices sont entreposées…

reduc-450

Vous pouvez les visualiser en liste…

reduc-450

Ou en vignettes

reduc-450

Vérifier les caractéristiques de chaque typo…

reduc-450

Une fois votre choix effectué, plus qu’à installer…

reduc-450

Et valider…

reduc-450

L’app installe un nouveau profil (un seul…!)

reduc-450

…à installer

reduc-450

Entrecoupé d’un avertissement…

reduc-450

Et hop, c’est dans vos préférences…

reduc-450

Vérifiez le contenu

reduc-450

Plus simple, non…?

reduc-450

À vous de tester si c’est pertinent par rapport à vos choix habituels (ici dans Drafts)

reduc-450

reduc-450

Et si pas optimal, virez le profil existant puis modifiez le set de typos à installer…

reduc-450

C’est tout…

Je n’ai pas testé deux importations à la suite et donc quid de la gestion des noms des profils…

le 14/06/2020 à 15:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Afficher le code des caractères Unicode ou HTML sous iOS

App autonome, clavier dédié ou site internet ?

dans écrire | grospod | pratique | typo
par Jean-Christophe Courte

Certes, je pense que peu de monde se soucie de connaître la correspondance Unicode de caractères comme :


SQUARE M SQUARED
Unicode: U+33A1
HTML: ㎡

Même si l’usage de ces caractères Unicode est limité, cela peut être intéressant de le savoir (ou le retrouver) tant pour des documents au format ePub, PDF que pour le web.

Après, accessoirement vérifier que la typo en usage dans votre document dispose de tous les caractères souhaités si vous faites dans l’exotique …même si nombre de caractères Unicode sont très simplement des combinaisons de deux codes Unicode

Ainsi …!

Usage de sites dédiés

Il existe sur le net de splendides dictionnaires des correspondances pour HTML et Unicode comme l’excellent FileFormat.Info · The Digital Rosetta Stone et cela suffit généralement pour retrouver un code.

Pour ma part, je préfère encore le très riche et explicatif Codepoints — Find all Unicode characters from Hieroglyphs to Dingbats – Codepoints — qui affiche, pour chaque caractère, l’info souhaitée…

reduc-450

dont notre U+33A1 SQUARE M SQUARED – Codepoints en expliquant clairement comment est constituée cet Unicode.

reduc-450

Avec ce glyphe notamment…

Ou application sous iOS

Néanmoins, si vous devez retrouver ces codes instantanément sans être connecté à internet, UniChar — Unicode Keyboard s’avère fort utile tant sur iPad que sur iPhone.

reduc-450

Bon, autant souligner que si l’app est gratuite pour les informations de base, tout ce qui un poil plus spécialisé est payant. Rapide et élégante, ce qui ne nuit pas.

Elle permet d’être utilisée soit comme un simple clavier additionnel (…copie d’écran précédente) ; soit comme une application autonome ; soit dans les deux modes selon vos besoins. Et, contrairement à un site en ligne, l’accès aux infos recherchées est immédiat. l’air de rien, c’est un argument qui n’est pas négligeable.

reduc-450

Un appui… Hop, l’information est là…

reduc-450

Et, bien entendu, pas que sur nos caractères Latin

reduc-450

reduc-450

Idéale sur un iPad en mode SplitView pour afficher en même temps son application de codage (ou son traitement de texte) et ce dictionnaire Unicode.

Elle peut être utilisée en mode portrait ou paysage, dispose d’une bonne gestion des favoris et même d’un widget pour les appeler rapidement, d’actions différentes selon que l’on utilise cette application en mode autonome ou via son clavier.

reduc-450

reduc-450

bref, si vous rédigez fréquemment sur iPad et utilisez nombre de caractères spéciaux (symboles, séquences à réaliser avec des combinaisons de touches au clavier, partitions musicales, etc.), c’est un outil indispensable pour gagner un temps précieux en composition de textes techniques.
Favoris indispensables.

À retenir.

Note de fin : si vous n’avez pas besoin des correspondances mais juste des glyphes à coller dans un document, il existe une chouette application gratuite, Uni Keyboard, fort pratique.
Bien entendu, elle ne fournit pas la correspondance Unicode ou HTML.
Et ne fonctionne que sous la forme d’un clavier additionnel. Mais cela peut dépanner…

le 04/05/2020 à 12:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Quand votre traitement de texte Markdown se dote d’une nouvelle typo…!

Ici Drafts et Ulysses sous iOS…

dans dans mon bocal | écrire | grospod | typo | usages
par Jean-Christophe Courte

Un article, JetBrains Mono, une nouvelle police pour votre éditeur de code | MacGeneration, rédigé par Nicolas Furno1 m’a particulièrement intéressé étant donné que la veille, coïncidence troublante (!!), j’admirais à nouveau la typographie de iA Writer et me demandais si je ne devrais pas installer un nouvel ersatz dans Drafts, voire dans Ulysses …même si je suis satisfait de l’IBM Plex Mono.

Avant…

reduc-450

Après…

reduc-450

Car entre ces deux copies d’écran, je suis allé jeter un œil sur cette typo orientée developpeur. Et immédiatement conquis.

Écrire en markdown avec des balises n’est pas très éloigné et cette JetBrains Mono: A free and open source typeface for developers | JetBrains: Developer Tools for Professionals and Teams a une qualité primordiale, elle reste particulièrement lisible dans un petit corps2.

J’ai donc téléchargé cette police gratuite et ai utilisé AnyFont pour l’installer sur mes deux écrans iOS.

reduc-450

Rappel — relire urbanbike | Ajouter une typo dans Drafts (ou Pages, etc.) sous iOS — il faut télécharger le .zip, l’ouvrir dans AnyFont, choisir une à une la typo à installer et suivre les instructions pour les valider dans Profils

reduc-450

À la fin, les trois typos utiles sont disponibles dans votre écran sous iOS.

reduc-450

Ligatures !

Cette typo dispose de quelques subtilités dont ces ligatures (…qui fonctionnent parfaitement sur Drafts vu que ce billet a été rédigé dans cette application sur mon iPhone…!).

reduc-450

reduc-450

C’est tout !

En résumé : je trouve cette typo de travail adaptée à mon usage (je ne garantis en rien qu’elle le soit pour le votre !).


  1. Nicolas est sur Twitter 

  2. …corps 13 sur mon iPhone et 15 sur mon iPad Pro 

le 21/01/2020 à 22:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Ajouter une typo dans Drafts (ou Pages, etc.) sous iOS

Avec AnyFont et la gestion de Profils

dans dans mon bocal | écrire | lire | typo | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Billet non urgent rédigé par strates successives…!

La plupart des traitements de texte sous iOS possèdent leur propre collection de polices de caractères et charge à l’utilisateur de puiser dans cette dernière pour choisir sa typo de labeur… Mais difficile de s’écarter de leur choix restreint.

Certaines applications réduisent cette collection à une ou deux typos, décision murement réfléchie pour iA Writer et choix qui s’avère excellent.

Enfin, d’autres traitements de texte permettent depuis longtemps de personnaliser en ajoutant une nouvelle typo. C’est le cas de …Pages mais aussi de Drafts

Je pense que nombre de personnes qui écrivent sur des sites autour de l’univers d’Apple finissent par avoir les mêmes idées (!!) et j’ai été amusé de lire, à la suite des dernières options offertes par iA Writer, un chouette billet de Federico1 qui rappelle l’existence de IBM Type - Design et sa typo Plex que j’avais évoquée sur Twitter il y a une quinzaine de jours…

AnyFont propose une approche intéressante en permettant d’intégrer un jeu de polices à celles du système. Et, du coup, de permettre aux applications qui font appel aux fortes système d’étendre leurs options. Attention, ce n’est pas gagné à chaque fois. Si Ulysses le permet comme feu Daedalus touch — relire urbanbike | Typo et Daedalus touch | 3 et les deux billets précédents… — , ce n’est pas le cas de Byword ou de Editorial par exemple.

Rappel : je suis un utilisateur quotidien de Drafts mais j’étais un peu lassé de la typo Menlo …que j’apprécie, certes. Or, avec l’âge, j’ai besoin de modifier ma typo de labeur sur ma version de Drafts: Quick Capture sur mes écrans sous iOS. Bref, d’avoir une typo moins light (ou plus contrastée) pour écrire.

Mais comment l’installer ? C’est ici que rentre en scène AnyFont.

Installation pour Drafts

En utilisant le système des signatures (des profils), AnyFont offre une approche originale pour installer des typos supplémentaires tant sur un iPad que sur un iPhone.

Installer un profil

reduc-450

  • À gauche | Dans la liste repérer la typo à installer. Pour mémoire, un set dans Drafts supporte trois graisses… Normal, italique et gras… Mais ce gras peut être plus ou moins gras, de medium à black, le normal un light, voir un thin, etc. Mais il vous faudra choisir en fonction du type de contraste visuel que vous recherchez…
  • À droite | Si vous avez tapoté sur une fonte vous arrivez sur ce panneau… Poursuivez en tapotant à nouveau…

reduc-450

  • À gauche | Comme on réalise quand même une opération délicate, l’app se pare de tas d’avertissements…
  • À droite | Puis affiche ce qu’elle va réaliser, c’est)à-dire installer un Profil

reduc-450

  • À gauche | Là, c’est vous qui intervenez et les 6 chiffres de votre code sont nécessaires…
  • À droite | je vous l’ai dit, c’est truffé d’avertissements…

reduc-450

  • À gauche | Un dernier avertissement car le profil n’est pas signé (Ceux de la béta d’Apple le sont)
  • À droite | La dernière étape franchie, le Profil est installé et vous pouvez revenir immédiatement dans AnyFont pour installer une nouvelle graisse…

Mais d’où viennent les typos…?

Soit vous achetez un set chez AnyFont, soit vous vous expédiez un .zip de vos propres typos .ttf ou .otf (en évitant qu’il y ait un second point (.) dans le nom de fichier .zip…).

reduc-450

  • À gauche | Il suffit d’ouvrir le fichier lié à un Mail dans l’app…
  • À droite | et hop…

Supprimer un Profil (et donc une typo)

Facile…

reduc-450

  • À gauche | Rendez-vous dans Général…
  • À droite | Puis dans Profils…

reduc-450

  • À gauche | Choisissez la typo à supprimer (notez que l’on cause de fichiers .ttf ou .otf)
  • À droite | Puis validez…

Et dans Drafts, comment ça se passe…?

C’est même l’objet de ce billet, hein…!

reduc-450

  • À gauche | J’étais très Menlo
  • À droite | J’ai testé à IBM Plex Sans

reduc-450

  • À gauche | Avant de passer à IBM Plex Mono
  • À droite | Illustration de ce qui a été dit plus haut avec la Forza… Si vous installez un gras… Black, le contraste sera plus élevé, CQFD.

Bref, réfléchissez et souvenez vous qu’il s’agit du confort de vos yeux pour écrire, pas de suivre telle ou telle recommandation… Faites-vous plaisir et n’hésitez pas à changer…

Gaffe et sans aucune garantie de ma part comme d’habitude…!

le 26/11/2017 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Le retour de l’app WhatTheFont

Version iPhone bien pratique

dans pratique | typo
par Jean-Christophe Courte

Quelle ne fut pas ma surprise de recevoir un mail de MyFonts pour m’avertir de la sortie de WhatTheFont…!

Professionnellement, je fus très tôt client de ce chouette supermarché des polices de caractères et regarde avec gourmandise certaines créations qui me parviennent par courriel même si, assez vite, j’avais pris l’habitude de me servir directement chez les fondeurs eux-mêmes… Mais sur mon compte, toujours actifs, j’ai la possibilité de télécharger à nouveau mes achats anciens en sachant que certaines fontes ont été mises à jour.

Et WhatTheFont ?

Fréquemment je tombe sur de belles compositions typo et je ne reconnais pas immédiatement du premier coup d’œil celle utilisée… Et pour cause !

Les designers, créateurs sont légion et parfois une lettre, une esperluette fait la différence. Sans parler des ligatures…

Alors pour identifier une typo, WhatTheFont est d’une aide fort pratique !

Le mode d’emploi est aisé, la typo doit être lue par le dispositif à l’horizontale, bien définie et entourée par la cadre d’analyse et hop…

reduc-450

Ici la couverture d’un livre sur la Sicile1 paru chez Gallimard

reduc-450

l’image est transmise au serveur qui renvoie les options possibles.

reduc-450

À vous ensuite de reconnaître/choisir dans la liste la typo la plus proche en analysant ici, le dessin du e, etc.

Bien entendu WhatTheFont vous dirige vers son magasin en ligne, ce qui est de bonne guerre vu que cette app est, elle, gratuite.

Mais vous pouvez également expédier le résultat de votre recherche à votre client …qui découvrira que les typos ne sont pas gratuites comme certains ont, trop souvent, tendance à le croire !! Là, le prix est clairement indiqué pour le coup…!


  1. identification via son ISBN : 9782742448005. Sinon, voir le site www.geo-guide.fr 

le 14/11/2017 à 10:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Drafts + Stylus en place de Nebo sous iOS

Ça tourne sous iPhone, iPad et ça n’a pas besoin d’un Apple Pencil

dans dans mon bocal | écrire | régis | typo | usages | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Préalable : je suis fasciné par la qualité de la reconnaissance de mon écriture effectuée par MyScript Nebo – Prise de note pour Apple Pencil. Je l’ai écrit quelques fois sur urbanbike. Mais plus au point de me fatiguer les yeux (…euphémisme) sur un fond trop lumineux (absence d’un mode Nuit).
Ensuite, même si je dispose d’un Apple Pencil, j’apprécie de pourvoir écrire avec un simple stylet qui n’a pas besoin d’être rechargé, qui peut tomber par terre sans que cela me donne des palpitations et, mieux, qui ne roule pas sur quelques mètres (bon, j’exagère !).

Certes, nous attendons tous une version 2 de MyScript Stylus - Handwriting Keyboard depuis (…je vais éviter de compter, préférant me souvenir que cette remarquable application est gratuite et qu’une nouvelle version payante serait même justifiée…).

Mais, à un moment, il faut cesser de passer d’un dispositif à un autre, écrire sans parsemer ses bouts de texte ci et là.

Mes vieux lecteurs savent déjà où je vais en venir, évoquer Drafts - Quickly Capture Notes, Share Anywhere!. Et ils ont raison, cette application me permettant de distribuer mes textes vers DropBox, Ulysses, Day One après avoir rédigé mes notes dans cet éditeur Markdown.

Bref, tant pis, je préfère une application plus rustique qui répond mieux à mes besoins que d’utiliser un Nebo de compétition ultra puissant mais auquel manque nombre d’elements de confort pour le vieux scribouilleur que je suis devenu !

Alors, en attendant une version plus confortable, voire une version 2 de Stylus, j’utilise cet attelage bricolé qui a le mérite d’être opérationnel et de ménager mes yeux fatigués par 35 années d’utilisation d’écrans divers et variés.

La seule solution serait de cesser temporairement d’en utiliser et d’aller marcher en regardant au loin !

En attendant que les développeurs ajoutent les options qui nous sont chères, c’est mon rustique Drafts qui fait le boulot avec son fond noir et le support complice de Stylus !

Ce billet est un ajout à celui d’hier, urbanbike | Vacances : reprendre le stylet, faire des lignes d’écriture…!

Rien à ajouter !

reduc-450

Note de fin : Comme mes yeux sont fatigués, je m’interroge. Est-ce que cela me fatigue moins d’écrire à la main sur du papier que sur l’écran ? Le crayon délivre des “gris” et et ceci est reposant. Or, comme il n’existe pas d’application pour reconnaître mon écriture manuscrite à partir du papier, que les dispositifs OCR pour reconnaitre des caractères d’imprimerie sont assez légers, la seule alternative qui fonctionne en ce qui me concerne est alors de revenir au crayon / bloc de papier puis… dicter ! Dans Drafts…!

le 25/07/2017 à 09:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?