Urbanbike

Recherche | mode avancée

Coloration syntaxique et écriture

Ulysses, notes bleues…

dans dans mon bocal | écrire | mémoire | pratique
par Jean-Christophe Courte

Avertissement : au départ, ce texte etait simplement rédigé pour mon propre usage (…mes amis savent à quel point je suis distrait et ai besoin de rédiger le peu que je découvre pour ne pas l’oublier trop vite). Et puis, je me suis dit que c’était ballot de ne pas le partager…

Tant pis pour vous…!

Écrire fait souvent appel à des notes mais nécessite également d’alimenter le texte en cours avec des informations précises (…un évenement historique ou la position de tel bouton sur telle machine, le besoin de consulter une photo que l’on a pas sous la main, etc.), texte qu’il faudra renseigne par la suite… Une note permet du coup de rappeler — sans interferer avec le flux déjà rédigé — ce qu’il faut ajuster. Et à quel endroit…!

Ces notes de travail peuvent être placées en commentaires avec ce type de balise HTML <!-- commentaire --> mais sont souvent exportées avec le texte final et, de facto, pas très confidentielles…

Les quelques solutions et balises proposées par les développeurs de Ulysses permettent d’en sélectionner certaines pour son propre usage. Ainsi, n’étant pas fan des notes externes, je préfère les insérer dans mon flux de texte. En parallèle, Ulysses nous permet de créer ses propres thèmes. Aussi, pourquoi ne pas associer les deux

Avant de poursuivre mes travaux d’écriture sous Ulysses for Mac et Ulysses for iPad, j’ai pris le temps de réfléchir (…imparfaitement mais c’est du brut de fonderie qui convient à ma pratique) à un nouveau thème1, un fichier de coloration syntaxique pour écrire.

Coloration syntaxique et méthode d’écriture

Bizarre de commencer par ceci mais se soucier de son confort sur sa machine à écrire praticipe également de l’écriture.

Avant la saisie sur l’écran d’un iPad, la couleur de l’encre, du papier avait un rôle. Pourquoi en serait différemment pour la saisie numérique ?!

Dans mon cas, c’est la coloration syntaxique que me propose Ulysses qui m’a incité à prendre cette fonctionnalité en compte, la réinterpréter pour mon usage.

Besoin de distinguer dans Ulysses ce qui est balises Markdown ou MultiMarkdown de tous les autres éléments de ma structure d’écriture. Je m’explique…

  • les zones marquées balisées ainsi ::marquées:: (…zones à relire, revoir, réécrire, préciser…)
  • les points à supprimer balisés ainsi ||à supprimer|| (les bouts de texte qui seront supprimés lors de l’export mais qui restent néanmoins dans le texte source car ce premier jet est parfois porteur d’une saine colère, la suppression fonctionne comme un repentir…)
  • les notes (mes blue-note…!) qui sont bien des notes dans le texte, des questions, des informations, un numéro de téléphone, une humeur. Elles sont insérées mais, comme les textes à suprimer, elles ne seront jamais exportées, juste conservées dans le texte source et leur léger surlignage bleu me permet de les identifier sans souci

Ces notes ou commentaires peuvent s’insérer dans un paragraphe (inline) avec la balise ++ ou fonctionner comme un paragraphe indépendant en démarrant par la balise %%. Et bleu pour les repérer dans mon flux tout en sachant que, jamais, elles ne seront l’objet d’un export, juste conservées au sein de Ulysses for Mac et iCloud.

reduc-450

Un appui sur les options d’export permet de vérifier cette réalité dans la fenêtre de visualisation.

reduc-450

Bien évidemment, j’ai du corriger ma prose de départ pour la partager ici…!

Derniers points :

  • seules les balises de suppression || peuvent s’associer à ces notes bleues, l’attribut barré ayant été ajouté à dessein.
  • penser à prendre une espace avant ou après dans la sélection à supprimer, voire la balise de tête s’il s’agit d’une énumération.

Dans le format .fountain, il est possible dans des outils de texte comme SlugLine de conserver des notes qui ne seront pas exportées dans le tapiscript final du scénario. Je suis convaincu d’avoir eu l’envie de retrouver cette facilité dans Ulysses for Mac et Ulysses for iPad…!

Note de fin : Et pourquoi blue-note… vu que toutes les balises sont violettes ?!

Il y a plusieurs explications en mode gag (désolé, je ne me refais pas) qui vont des bleus à l’âme aux notes bleues du jazz (les fameuses blues notes). Ou encore les bleus, qui sont des esquisses de dessin. Ici, mes petites notes bleues qui commencent à parsemer mes textes sont souvent des questions posées (ou pas) qui, malheusement, ne seront suivies d’aucune réponse, les protagonistes ou témoins étant décédés…


  1. Pour finir : le thème blue-note est disponible sur le site dédié de Ulysses. Mais @NayverM me signale qu’il faut attendre la version 2.0 de Ulysses for Mac (désolé, désolé, désolé…)… 

le 10/02/2015 à 20:25 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?