Urbanbike

Recherche | mode avancée

Coloration syntaxique, Markdown XL et CriticMarkup

Mais pourquoi ne pas proposer les deux…?

dans dans mon bocal | écrire | groummphh | outils | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Billet TL;DR publié pour mon propre usage et les trois lecteurs qui me supportent dans ces moments de pure divagation…!

Que ce soit sous BBEdit, MultiMarkdown Composer ⚑ (4,99 €), Ulysses ⚑ (44,99 €) sur Macintosh ou encore dans Editorial ⚑ (9,99 €) sous iOS ou Ulysses pour iPad ⚑ (19,99 €), j’apprécie cette coloration plus ou moins discrète de mes contenus qui me permet de visualiser les balises en sus de mon texte.

D’autres applications comme Textastic ⚑ (7,99 €) sous iOS (mais aussi OSX) permettent de choisir parmi une série de thèmes dont le fameux Solarized - Ethan Schoonover.

Au départ, ce sont bien les développeurs qui ont bricolé cela pour repérer dans leur code les balises de syntaxe et ne pas en oublier au passage (d’où BBEdit comme premier soft cité).

Mais comme peu à peu les balises Markdown se sont invitées dans nos traitements de texte, autant employer cette disposition pour les repérer à notre tour.

Pour ma part, j’apprécie Ulysses qui me permet d’échanger des thèmes pondus par mes petits doigts entre iPad et Macintosh et donc de retrouver la même ambiance, les mêmes couleurs de balises sur ces deux écrans. Relire accessoirement :

suivi des corrections mais aussi notes de travail

Et de revenir plus encore sur Markdown XL et ses petites notes mais également à Editorial qui propose du CriticMarkup et le met en couleurs désormais.

Relire urbanbike | CriticMarkup s’installe dans les traitements de texte, billet nettement plus développé sur MacPlus, CriticMarkup s’installe dans les traitements de texte, et pour cause.

D’ailleurs, si je reste totalement accro à Markdown XL, je pense (sic !) que, tôt ou tard, CriticMarkup finira également par s’intégrer dans Ulysses car même si le dispositif est nettement plus lourd et bavard en terme de balisage, il devient peu à peu une sorte de standard.

Eh oui, ce n’est pas toujours le système le plus astucieux — à mes yeux — qui l’emporte.

Inversement, je rêve que Ole Zorn intègre Markdown XL dans Editorial, que Philip Dhingra en fasse de même pour Nebulous Notes ⚑ (0,99 €) ainsi que Greg Pierce dans son excellent Drafts 4 ⚑ (9,99 €).

Ou encore que Fletcher T. Penney l’intègre directement dans la prochaine version de MultiMarkdown, ce qui serait hyper astucieux pour le coup…!

Je sais, ce n’est qu’un rêve mais bon. Mais en ce cas, cela nécessiterait deux choses en plus…

  • un parseur Markdown XL nettement plus solide,
  • la possibilité d’échanger entre applications supportant alors Markdown XL ces fameuses balises qui ne sortent pour le moment jamais de Ulysses.

Bref, cela ne va pas m’empêcher de bosser au maximum dans Ulysses pour iPad et le larder de mes petites notes…!

Mais si Markdown XL reste circonscrit à Ulysses comme cela semble plus probable, il ne serait pas inutile d’y trouver un de ces quatre un convertisseur Markdown XL vers CriticMarkup, histoire de retrouver ensuite ces infos, notes, commentaires dans d’autres applications supportant ce balisage plus universel.

Car ce qui me gêne dans CriticMarkup, c’est qu’il n’a que cette dimension un peu bureautique de suivi de corrections alors que je me retrouve totalement dans l’esprit du Markdown XL qui me laisse plus de champ pour mes petites notes bleues de travail.

J’aurais pu résumer cela en quelques lignes mais vous ne les auriez pas plus lues pour autant…!

Pour finir…

reduc-450

Solarized dans MultiMarkdown Composer

reduc-450

Le thème que j’emmploie dans BBEdit

reduc-450

Le thème par défaut de Editorial

reduc-450

Mon thème Blue Note dans Ulysses pour iPad avec le support de Markdown XL et des notes de travail…

Se souvenir que la coloration syntaxique est egalement employée en .fountain…

À suivre (ou pas…!!)

le 26/07/2015 à 06:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?