Urbanbike

Recherche | mode avancée

Palsambleu, mes écrans plus lents ! Et alors…?

Meilleure autonomie pour mes usages rustiques ? C’est l’essentiel, non !

dans dans mon bocal | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Suite du feuilleton : après le coup des batteries1 qui ne tiennent pas la charge (pas de chance pour moi, après 480 jours, rien de particulier2), l’histoire de la perte de puissance3

Je résume : depuis la correction de deux fameuses failles, mes écrans sous iOS “seraient” plus lents de 40 %, la belle affaire ! Si, si, c’est bien ce que j’ai lu4

Mon propos n’est pas de dédouaner Apple et tous les acteurs de l’industrie informatique mais simplement de partager mon ressenti avec mes trois ou quatre lecteurs5

Il est vrai que mes usages ne nécessitent pas des processeurs véloces : écrire au stylet (au Pencil) sur l’iPad avec Stylus sur Drafts, récupérer des fils RSS, afficher les nouvelles de ma timeline sous Twitter, corriger des textes et les baliser en Markdown, télécharger quelques Podcasts pour les écouter dans la soirée, publier une info sur Tumblr, prendre quelques clichés en iPhone, consulter mon calendrier, échanger quelques messages avec ma tribu, répondre à deux Mails, consulter la météo ou vérifier que le trafic RER n’est pas suspendu, discuter au téléphone ne nécessitent pas des pics de puissance considérables. Que dire de la lecture d’un ePub dans Marvin !

Ensuite, je fais partie de cette génération qui a employé intensivement des machines qui n’étaient pas des foudres de guerre. Depuis le Lisa ou le Macintosh 128, j’ai eu l’habitude de me blinder en production en attendant que les opérations lancées aboutissent.
Ou plantent !

J’ajoute qu’à mes yeux, les deux plus importantes révolutions récentes ont été les disques SSD et la reconnaissance instantanée de ma calligraphie transformée en caractères d’imprimerie.

Bref, j’ai pourtant lu que mon iPhone comme mon iPad auraient perdu de leur efficacité. Bon sang de bonsoir !

Je ne sais si c’est le fait d’écrire à la main sur mon écran tactile, de lire des textes ou des tweets, d’échanger des SMS ou encore de prendre des photos, mais je ne ressens pas ce ralentissement.

À moins que ce soit du au fait que je suis de plus en plus amorti, l’âge aidant…!

À ma décharge (…humour de dendrites !), je ne joue pas et n’emploie pas d’apps ayant besoin de puissance.

Pire, je bride volontairement mon iPhone en le basculant sur économie d’énergie !

J’apprécie de partir dans le froid huit à dix heures, d’avoir le temps de réaliser une certaine de photos ou nettement plus sans me soucier de l’autonomie et rentrer avec encore assez de charge pour publier quelques images emblématiques.

Bref, cette soudaine et invisible baisse de puissance, étrangement, ne me dérange pas6 vu que mes usages quotidiens ne semblent pas impactés.

Bref, suis-je le seul à n’en avoir rien à battre ?


  1. Que ne ferait-on pour un quart d’heure de gloire télévisuelle ?! Lire Entre la sécurité et les performances, HOP dénonce une « situation inextricable » | iGeneration 

  2. Lire urbanbike | Hop, mes batteries après 2999 et 478 jours d’usage intensif… et comme les jours passent, j’incrémente… 

  3. Qui s’avère douteuse alors que je termine d’écrire ce poulet, lire iOS 11.2.2 : le correctif Spectre n’affecte PAS les performances de l’iPhone | iGeneration 

  4. l’info reprise de supports US La mise à jour “Spectre” d’iOS fait-elle plonger les performances le près de 40 % [MAj : non] | Slice42 puis la vérification et le démenti Mise à jour Spectre : aucun impact notable sur les performances sous iOS selon nos tests | Slice42 

  5. Vu mon référencement sur Google, pas surpris de cette érosion, j’ai essayé sans succès (!) de retrouver certains de mes billets en utilisant ce moteur de recherche et cela m’a fait sourire. 

  6. Mais c’est tellement bon de viser la pomme à chaque occasion…! Tant de Guillaume Troll qui ont besoin d’un peu de lumlière… 

le 12/01/2018 à 10:40 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |