Urbanbike

Recherche | mode avancée

Soudain, une nouvelle dent creuse urbaine…

La veille, c’était tranquille…!

dans architecture | dans mon bocal | mémoire | vieillir
par Jean-Christophe Courte

En circulant dans l’une des rues principales de mon quartier, une encore ponctuée de commerces et de petites maisons d’habitation désuètes, je m’interrogeais sur la pérennité de ces dernières.

reduc-450

  • Certes, quelques-unes ont été astucieusement retapées avec, ici, ajout de capucines.

Mais d’autres, mises en vente et sans véritable intérêt architectural, allaient nécessairement être détruites, rasées, remplacées par un bâtiment d’habitation (R+2 ou 3) avec commerces au rez-de-chaussée…

reduc-450

  • Du coup, j’ai photographié cette maison biscornue que je longe pratiquement tous les jours.

Les mois ont passé sans qu’il ne se passe grand chose puis, cet après-midi, il ne restait plus que cela…!

reduc-450

  • Un frigidaire et une cuvette de WC, ultimes témoins d’une vie passée…

Alors, certes, ces images n’ont pas l’intérêt des reportages de la Fondation Iris - Pour sauvegarder la fragile beauté du monde (quoique !) mais c’est un rappel des mouvements de mon quartier.

Oui, la transformation des paysages naturels est en cours sous la pression démographique, l’exploitation sans fin des ressources et le changement climatique mais il n’est pas vain de se souvenir que cette transformation se joue également dans les zones urbaines. Là même où nous habitons…

À suivre…

le 11/05/2018 à 17:40 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |